Menu
LEGO Indiana Jones : La Trilogie Originale
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
  • DS
  • Wii
  • Mac
  • Box SFR
  • Box Orange
  • PS2
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
LEGO Indiana Jones : La Trilogie Originale
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
09 juin 2008 à 16:54:03
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (49)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.9/20
Test Lego Indiana Jones : La Trilogie Originale

LEGO Indiana Jones : La Trilogie Originale : A la conquête des trois films

114 457 vues

Pour fêter son come-back sur grand écran, Indiana Jones nous propose de revivre ses toutes premières aventures par le biais d'un jeu vidéo qui se veut à la fois un hommage et une parodie de l'oeuvre originale. La deuxième grande saga de George Lucas après Star Wars se voit donc elle aussi convertie à la sauce Lego, pour un résultat qui s'adresse essentiellement aux fans.

Lego Indiana Jones : La Trilogie Originale

Il y a encore seulement quelques années, le nom de Lego n'avait pas vraiment bonne presse dans le secteur du jeu vidéo. On se souvient notamment du terrible Lego Creator inspiré du deuxième film d'Harry Potter qui nous avait définitivement fâchés avec le thème des Lego. Avec l'annonce de Lego Star Wars, il y avait de quoi être sceptique quant à l'intérêt d'une telle adaptation. Mais devant l'audace et l'originalité du concept, le soft s'est offert une place privilégiée dans le coeur d'une majorité de joueurs. A l'origine de ce pari fou, on trouve l'équipe de Traveller's Tales qui s'attaque à présent à la deuxième grande saga de George Lucas, la première trilogie d'Indiana Jones, et prépare déjà une version spécifique à l'univers de Batman.

Lego Indiana Jones : La Trilogie Originale
Facile de construire un pont dans un monde fait de briques de Lego.
Pour ceux qui n'ont jamais touché à Lego Star Wars, quelques explications s'imposent sans doute sur les particularités du système de jeu. Si le point de départ consiste à reproduire un univers déjà connu en pièces de Lego, le concept de la série va en fait beaucoup plus loin et repose notamment en grande partie sur la destruction et l'utilisation de ces matériaux de construction. Simple jeu d'aventure/action en apparence, Lego Indiana Jones renferme ainsi certaines subtilités qui lui donnent tout son charme, même s'il est vrai que celles-ci avaient déjà été mises en place à l'époque de Lego Star Wars. Pour être clair, l'ensemble des environnements du jeu sont constitués de matériaux destructibles qui, une fois détruits, peuvent parfois être reconstruits de manière différente. Par exemple, si vous vous acharnez sur une caisse en Lego pour la détruire et que vous prenez ensuite le temps de réassembler les pièces une par une, vous pouvez vous retrouver avec un nouvel objet qui aura peut-être ensuite son utilité dans le déroulement de la progression. La grande force de la série est donc de permettre au joueur de se défouler en pulvérisant la moindre parcelle du décor, avant de l'inciter à le reconstruire pour le façonner différemment.

Lego Indiana Jones : La Trilogie Originale
On utilise le fouet en traçant une ligne sur l'écran tactile.
Cela n'empêche pas les routines du jeu d'action de s'installer dès que le scénario le permet, nous donnant l'occasion de voir les personnages Lego gesticuler dans tous les sens pour pulvériser leurs ennemis dans une gerbe de pièces de construction. Nombreuses sont les armes qu'il est possible de récupérer sur le sol ou en détruisant des caisses : des lances aux sarbacanes en passant par les sabres et les armes à feu. Chaque personnage dispose par ailleurs de particularités uniques. Indy, par exemple, peut s'accrocher partout avec son fouet et s'en servir évidemment pour frapper ses ennemis. Grâce à sa petite taille, Demi-Lune parvient à se faufiler dans les passages les plus exigus. Dernier exemple, les personnages portant un parapluie peuvent s'en servir pour improviser une descente en tyrolienne sur des câbles électriques. Tous ces talents doivent donc être utilisés de manière complémentaire en passant régulièrement de l'un à l'autre ou en récupérant des objets secondaires sur le terrain. Les énigmes qui ponctuent la progression de l'aventure ne posent pas de réelles difficultés : en général il suffit de réduire tous les objets en briques pour trouver son chemin. Par contre, attendez-vous à faire travailler vos méninges et à explorer les niveaux de fond en comble si vous comptez débloquer tous les bonus.

Lego Indiana Jones : La Trilogie Originale
Vous trouverez différentes sortes d'armes tout au long de l'aventure.
Plaque tournante de la trilogie, l'université où Indy officie comme professeur à ses heures perdues permet d'accéder à tous les à-côtés du soft, mais aussi de choisir librement l'un des trois films une fois le tout premier niveau de l'Arche Perdue terminé. Les niveaux sont ponctués de cinématiques muettes qui ne manquent pas d'humour et aident à s'immerger complètement dans cette ambiance de parodie qui fait justement la force de la série des jeux Lego. Ce qui est regrettable, en revanche, c'est que les cut-scenes s'adressent toujours uniquement aux fans de la saga et ne sont pas suffisamment explicites pour se rendre compréhensibles à ceux qui n'ont pas vu les films. L'aventure reprend la plupart des passages clefs de la trilogie, d'ailleurs on y retrouve des scènes étrangement absentes des jeux sortis sur les consoles de salon. Par exemple, la scène d'introduction de la Dernière Croisade où le jeune Indy affronte des chasseurs de trésor et tente de s'enfuir avec la Croix de Coronado est directement jouable sur la portable de Nintendo alors qu'il faut la débloquer dans les autres versions. Traveller's Tales nous fait donc une bonne surprise en nous livrant sur DS une version du jeu qui est complémentaire de ce que l'on peut trouver sur les autres supports.

Lego Indiana Jones : La Trilogie Originale
Trouver le bon code ne requiert pas beaucoup de réflexion.
Évidemment, les spécificités de la version DS ne se bornent pas au scénario, on retrouve aussi une jouabilité qui exploite les possibilités de la console. Il vous faudra par exemple tracer une ligne sur l'écran tactile pour utiliser le fouet ou porter des objets bien spécifiques. Le micro aussi est mis à contribution : vous devez souffler dessus pour gonfler des bateaux ou pour éteindre des torches. On retrouve aussi un brin d'originalité du côté des bonus disponibles : récolter les briques rouges dans les niveaux permet de débloquer des mini-jeux. Entre les puzzles et le décodage, ces épreuves ne sont pas toujours passionnantes, mais elles présentent tout de même l'intérêt de relancer un peu la durée de vie du titre. Notons aussi qu'il est toujours possible de créer son propre héros en utilisant les pièces de la soixantaine de personnages que vous débloquez au fil de votre avancée dans l'aventure. Ce personnage personnalisé n'aura accès qu'aux niveaux que vous avez déjà visité. Avant de conclure il faut aussi ajouter que l'aventure peut accueillir deux joueurs en multi-cartes. Tout ceci fait de Lego Indiana Jones un soft à la fois pertinent et divertissant, et un successeur tout à fait digne de Lego Star Wars.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    L'omniprésence des pièces Lego au sein du décor rend les environnements de jeu très amusants à traverser et surtout à démolir. Le design des protagonistes est assez délirant et chaque film apporte un réel renouvellement au niveau de l'ambiance.

  • Jouabilité 15 /20

    Cette version DS s'avère tout à fait maniable : contrairement aux autres versions, on n'a aucune difficulté pour se situer dans la profondeur de champ ce qui rend la gestion des sauts beaucoup moins aléatoire. L'utilisation de l'écran tactile et du micro est assez bien pensée pour ne pas passer pour un gadget.

  • Durée de vie 14 /20

    Comptez une dizaine d'heures de jeu pour boucler rapidement tous les niveaux mais il vous faudra beaucoup plus longtemps si vous voulez débloquer tous les bonus et la soixantaine de personnages disponibles. Il vous faudra alors explorer minutieusement chaque recoin en mode jeu libre.

  • Bande son 14 /20

    Bien que retravaillés pour l'occasion, tous les thèmes musicaux sont reconnaissables immédiatement et renforcent d'autant plus l'atmosphère qui caractérise chacun des longs métrages de la trilogie.

  • Scénario 14 /20

    Les cut-scenes étant muettes, elles ne permettront pas aux néophytes de comprendre quoi que ce soit au scénario du jeu. En revanche, les fans ne pourront que craquer devant l'humour et la pertinence de ces séquences "narratives".

Reprenant le concept farfelu mais néanmoins génial de Lego Star Wars, l'adaptation de la première trilogie d'Indiana Jones ne surprend pas, mais elle saura séduire ceux qui attendaient impatiemment cette nouvelle parodie. Proposant un gameplay bien pensé et des scènes absentes des autres versions, cette mouture DS des aventures d'Indy offre une expérience de jeu vraiment sympathique.

Note de la rédaction

15
16.9

L'avis des lecteurs (49)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de miniblob,  Jeuxvideo.com
Par miniblob, Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter
DS Traveller's Tales LucasArts Action
Dernières Preview
PreviewWartales : un RPG médiéval qui vous veut du mal Il y a 21 heures
PreviewHalo Infinite va-t-il s'imposer comme le FPS de cette fin d'année ? 19 nov., 09:01
PreviewBabylon's Fall : vers un Platinum en demi-teinte ? 18 nov., 17:05
Les jeux attendus
1
Elden Ring
25 févr. 2022
2
Halo Infinite
08 déc. 2021
3
Gran Turismo 7
04 mars 2022