CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Soldes
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Starcraft II : Wings of Liberty
  • Tout support
  • PC
  • Mac
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview Starcraft II - Présentation des Zergs
Profil de hiro,  Jeuxvideo.com
hiro - Journaliste jeuxvideo.com

Quelques mois après notre première rencontre avec le très attendu Starcraft 2, nous avons eu l'opportunité de nous glisser subrepticement dans les locaux de Blizzard à Los Angeles. Telle une horde de Zerglings en maraude, les journalistes présents ont pu s'écharper joyeusement au cours d'une copieuse session de jeu, en compagnie des trois races emblématiques du STR de Blizzard. Eh oui, car si nous avions jusque là pu apercevoir les Terrans et les Protoss sous leurs plus beaux atours, les stars incontestables étaient cette fois les machines à bave les plus belliqueuses de la galaxie. Les Zergs feront bel et bien partie de la ronde mortelle qui s'annonce, et autant dire que les bougres sont particulièrement remontés.

Starcraft II - Présentation des Zergs

Peu de jeux auront profité d'une telle longévité. Starcraft, sorti des forges de Blizzard il y a plus d'une décennie, est encore pratiqué par toute une tripotée d'acharnés aux quatre coins du monde. Véritable phénomène, symbole du pro-gaming à l'instar de Counter Strike ou de Warcraft III (un autre titre de Blizzard justement), sport national en Corée où le titre bénéficie d'une incroyable aura, Starcraft a marqué de son empreinte indélébile le petite monde des jeux de stratégie. Père spirituel de nombreux STR, qui sans forcément le reconnaître, usent de mécanismes de jeu issus des guerres entre Terrans, Protoss et Zergs, le titre représente à lui seul un pan entier de l'industrie. Difficile dans ces conditions d'aborder sereinement la conception d'un soft qui devra se faire le successeur d'un tel monolithe. Et c'est pourtant avec calme et une confiance tout auréolés de fierté que la quarantaine de développeurs qui s'attellent depuis plus de deux ans à cette tâche titanesque nous ont montré leur travail.

Starcraft II - Présentation des Zergs
Les croiseurs des Terrans semblent mis à mal par les nouvelles unités aériennes des Protoss.
Conscients des attentes et des craintes des fans les plus hardcore mais également du besoin d'attirer la nouvelle vague de joueurs élevés à Warcraft III ou même WoW, ces derniers ne ménagent pas leurs efforts pour proposer un produit rassembleur, à même de fédérer un maximum de joueurs sous sa bannière. Et très vite, en tripotant avec une certaine excitation le soft tant attendu, nous nous sommes rapidement rendus à l'évidence : Starcraft II fait dans le Starcraft. Loin de vouloir tout chambouler, cette suite s'apparente plus à une modernisation salvatrice qu'à une révolution pure et dure. En fait, au-delà de la superbe refonte graphique dont vous pourrez apprécier le résultat (pas encore totalement fixé) en reluquant les images qui ornent cette page, les développeurs ont surtout cherché à affiner la formule de base, à la polir à l'extrême, à reprendre les mécanismes de jeu pour les rendre plus intuitifs et ainsi offrir plus de fluidité au titre. Sur le fond donc, pas de changements majeurs et on ne se retrouvera pas avec de nouvelles factions, de héros surpuissants (même si des personnages célèbres de la franchise feront leur grand retour dans la campagne solo), pas plus que de nouvelles ressources, en dehors d'un minerai jaune plus concentré, mais plus rare. Starcraft reste donc Starcraft, et on pourra donc se sentir soulagé autant que déçu, selon son point de vue.

Starcraft II - Présentation des Zergs
Encore une fois, la technologie des Protoss devrait compenser le petit nombre d'unités combattantes.
En fait, toute l'attention des petits gars de chez Blizzard semble se fixer sur l'équilibrage des trois factions en présence ainsi que sur l'élaboration d'une interface adaptée aux besoins de tous les types joueurs. Outre quelques minuscules mais indispensables nouveautés, comme l'absence de limite dans la sélection d'unités, on note quelques petites fonctions bienvenues, telle la possibilité de définir des points de ralliements distincts pour les drones (qui collectent les ressources) et les unités combattantes qui s'extirpent avec moult bruits de succion des mêmes couveuses Zergs. Du côté des unités, sachez qu'environ la moitié d'entre-elles seront totalement inédites, tandis que les anciennes bénéficieront dans certains cas de nouvelles fonctionnalités. On aura par exemple pu constater que les pauvres marines Terrans, dont la durée de vie n'excédait pas les 9 secondes, pourront maintenant être dotés de boucliers de protection. Mais si la plupart de ces ajouts nous été déjà clairement apparus en visionnant encore et encore les premières vidéos du jeu, destinées à mettre en lumière Terrans et Protoss, c'est aux Zergs qu'il convient maintenant de s'intéresser.

Starcraft II - Présentation des Zergs
Et là, on se dit qu'il ne fait pas bon être Terran.
La race insectoïde, dévoreuse de mondes, est incontestablement celle dont le lifting a été le plus marqué. Sur le principe, rien n'a fondamentalement changé : il s'agira toujours de bâtir sa base sur le creep, sorte de membrane gluante et nourricière sur laquelle les édifices Zergs s'enracinent profondément. Comme par le passé, les baveux ne construisent rien à proprement parler, mais se contentent d'évoluer et de muter pour se développer. Tout partira donc une nouvelle fois des larves produites par les couveuses, qui devront donc être transformées, selon les besoins, en drones puis en bâtiments ou en unités combattantes. C'est donc avec plaisir que l'on observera nos bases gluantes accueillir progressivement les masses grouillantes de Zerlings, presque fidèles à eux-mêmes puisqu'on pourra maintenant les transformer en unités suicides, promptes à se jeter sur l'ennemi avant d'exploser dans une geyser d'entrailles. Une fonction particulièrement utile lorsqu'on l'associe à la capacité commune des zergs de s'enfouir sous le sol pour se soustraire à la vue de l'adversaire. Les Zerglings, dans leur seconde forme, auront donc tout de mines mobiles. Mais n'oublions pas les Hydraliks, toujours capables de se transformer en Fouisseurs depuis l'extension Brood War.

Starcraft II - Présentation des Zergs
Les bâtiments humains pourront toujours s'envoler et changer d'emplacement.
Les Seigneurs, unité volante inoffensive faisant office de détecteur dans la première mouture du jeu, se voient également dotés de nouvelles capacités. Dans leur forme de base, il ne serviront qu'à augmenter le nombre de Zergs qu'il sera possible de construire, mais ils pourront également infecter provisoirement des gisements de minerai, pour empêcher quiconque de venir se servir. Les fameux ballons de baudruche vivants pourront également recouvrir provisoirement une zone de creep, histoire de favoriser la création rapide d'un avant-poste. Après avoir évolué, ils deviendront des Superviseurs et reprendront leur rôle de détecteurs d'unités camouflés. Il s'agira alors de le poster aux endroits stratégiques, en gardant à l'esprit que plus la bête restera immobile, plus son champ de vision s'étendra. Et que dire du Roach, une unité combattante bénéficiant d'une capacité de régénération hallucinante ? Il faudra tuer ces cochonneries d'un coup, en sachant que leur capacité à guérir est supérieure aux dégâts que pourra leur infliger un Disciple Protoss de base... Flippant non ? Continuons notre long tour d'horizon avec l'Infestor, capable de générer un épais nuage de gaz pour protéger ses troupes des tirs ennemis et d'infecter tout un groupe de soldats adverses. Mais le bougre pourra également continuer à avancer tout en étant sous terre, histoire de pénétrer dans le camp ennemi pour infecter provisoirement ses bâtiments et leur faire produire une ribambelle de troufions mutants, tous désireux de mourir pour la ruche. Le Nydus Worm possède quand à lui le pouvoir de créer un point de passage pour tous le Zergs vers un autre point du creep, histoire de déplacer tout ce petit monde plus facilement. Ajoutons à cela nos fidèles Mutaliks, Ultraliks ainsi que le Corrupteur, capable lui, de convertir les unités aériennes ennemies à sa cause, et vous comprendrez l'étendue des pouvoirs de cette nouvelle version des Zergs.

Starcraft II - Présentation des Zergs
Bataille en règle aux portes d'une base Protoss.
Mais la principale différence entre ces Zergs nouvelle génération et ceux du premier jeu viendra de leur système de défense, qui reposera maintenant sur les larges épaules d'une unité que nous connaissions déjà, mais pas sous ce jour précis. Il s'agit en fait de la reine, qui se retrouve logiquement placée au coeur du dispositif Zerg. Le joueur ne pourra en posséder qu'une à la fois, et c'est elle et elle seule qui aura le pouvoir d'ériger les défenses de vos bases ainsi que les structures capables d'étendre le creep. Comme beaucoup d'unités Zergs, la reine pourra ensuite muter pour devenir plus puissante et bénéficier de capacités spéciales. On pensera ainsi au Tunnel qui lui permet tout simplement d'apparaître près de n'importe quelle structure Zerg présente sur la carte. En cas d'attaque, elle pourra également rendre une partie du creep toxique, histoire de calmer les ardeurs des ennemis de la ruche. La bête aura également le pouvoir de transformer provisoirement n'importe quelle structure Zerg en puissante tourelle de défense. Dernière aptitude, la capacité de régénération instantanée qui elle aussi, pourra être appliquée à n'importe quel bâtiment. Sympa.

Starcraft II - Présentation des Zergs
Les croiseurs semblent toujours aussi dévastateurs.
Reste à parler du terrain. Les quatre maps que nous avons eu le plaisir de souiller de sang, reprenaient les environnements déjà connus (temple, univers volcanique, plate-forme spatiale et désert), mais s'abordaient d'une manière assez particulière. Nous avions déjà pu le constater dans certaines vidéos, mais les joueurs pourront cette fois user du relief pour préparer leurs attaques. Certains unités, comme les Reavers Terrans, équipés de jet packs, ou les colosses Protoss pourront ainsi passer d'un plateau à un autre facilement ou traverser des précipices. Mieux, certaines zones sont coupées du reste de la carte par de solides barrières de roche ou de débris divers. Vous pourrez ainsi décider de consacrer quelques unités à leur destruction, afin d'accéder à de nouvelles ressources, ou tout simplement pour contourner l'adversaire.

Starcraft II - Présentation des Zergs
Les Terrans restent toujours les maîtres incontestés de la défense.
Et maintenant que vous avez dévoré avec avidité ces quelques lignes, il convient tout de même de dire que rien de tout cela n'est définitif, que certaines unités seront peut-être amenées à disparaître, d'autres à muter, ou même à naître. Le principal souci de Blizzard étant de différencier au maximum les races du jeu, tout en maintenant l'équilibre général et en s'assurant que tout soit le plus divertissant possible. Et si on ne s'inquiète pas outre mesure sur la suite des évènements, il est évident que Starcraft II ne révolutionnera pas le genre. Un STR titanesque semble néanmoins se profiler à l'horizon, par la simple qualité de son gameplay, certes classique, mais d'une incroyable richesse. Ne nous reste plus qu'à attendre d'en apprendre plus sur les différentes campagnes, sur Battlenet (la plate-forme de jeu en ligne de Blizzard) et de pouvoir enfin poser nos petits doigts agiles sur une véritable copie du jeu.

PC Activision Blizzard Blizzard Entertainment Stratégie Jouable en solo Multi en ligne
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
rate8
rate8
MP
le 12 oct. 2008 à 19:07

Secret Trailer!!!
:d) http://www.top-secret.eu.ki :bave:

Lire la suite...
Meilleures offres
Rakuten PC 8.99€ Cdiscount PC 10.99€ Amazon PC 15.90€ Amazon PC 20.05€ Rakuten PC 29.90€ Amazon PC 41.49€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
13
TestTour de France 2022
PC PS5 Xbox Series
16
TestCuphead : The Delicious Last CourseSur PC
18
TestMonster Hunter Rise : Sunbreak
PC Switch
Les jeux attendus
1
Starfield
2023
2
Sonic Frontiers
4ème trimestre 2022
3
Street Fighter 6
2023
La vidéo du moment