Menu
L'Entraîneur 5 : Saison 04/05
  • Tout support
  • PC
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
L'Entraîneur 5 : Saison 04/05
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
01 avril 2005 à 18:00:00
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (42)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
7.2/20
Test L'Entraineur 5 : Saison 04/05

Après moult reports et les déboires que l'on connaît avec l'équipe de développement originelle partie chez Sega pour s'occuper de Football Manager, L'Entraîneur 5 Saison 04/05 se décide enfin à sortir. Le fait qu'il paraisse en magasin un 1er avril n'a rien d'une blague, pas plus que le programme contenu dans ses bases de données.

L'Entraineur 5 : Saison 04/05

Que vous suiviez ou non la série L'Entraîneur, vous n'êtes pas sans savoir que d'une saison sur l'autre les choses évoluent toujours dans le bon sens. La recette veut qu'on prenne la base déjà existante pour bâtir par dessus une ribambelle d'évolutions qui devraient faciliter la vie de l'utilisateur. Avec le départ de Sports Interactive, initiateur de la série, et l'arrivée du studio Beautiful Game aux commandes, on se demandait un peu si cette logique serait une nouvelle fois respectée. Elle l'est plus ou moins, car en partant chez Sega, Sports Interactive n'a pu prendre dans ses valises que le moteur du jeu ainsi que ses contacts privilégiés avec les acteurs du monde footballistique, laissant finalement à Eidos, propriétaire de la licence, tout le reste, c'est-à-dire, et pour résumer, la réputation de la série. Tout cela est un peu compliqué, mais ces précisions sont nécessaires pour comprendre tout l'enjeu qui pèse sur ce nouveau volet de l'Entraîneur. Est-ce là le début de la fin pour la série, ou simplement une renaissance ? C'est toute la problématique.

L'Entraineur 5 : Saison 04/05
Les mails sont un excellent moyen de rester en contact avec les dirigeants et les supporters.
Sans répondre directement à la question, on sent quand même que Beautiful Game Studios a mis en oeuvre tout ce qu'il pouvait pour que l'Entraîneur 5 soit effectivement considéré comme un second souffle pour la série. Alors qu'ils auraient très bien pu se reposer sur sa seule renommée pour nous refourguer un volet solide mais vide de nouveauté, les studios on su trouver les améliorations nécessaires et capables, pourquoi pas, d'attirer de nouveaux joueurs sans compter seulement sur les initiés. On ne le dira jamais assez, un jeu de gestion footballistique n'a absolument rien de sexy. Pour oser y plonger son nez, il faut être un passionné de la discipline, un maniaque du petit détail, quelqu'un qui aime donner son avis sur tout, et contrôler le moindre paramètre susceptible de faire progresser l'équipe dont il s'occupe. En cela, L'Entraîneur Saison 04/05, ne change pas son fusil d'épaule ; le jeu fourmille de menus, de tableaux et de listings qui lui donnent encore une fois l'allure d'une forteresse impénétrable pour le frêle gestionnaire sorti de nulle part. Cela dit, et c'est là l'une des forces de cette nouvelle édition, un réel effort a été mis sur l'interface pour permettre de s'y retrouver plus clairement. Tout n'est pas encore d'une limpidité exemplaire, mais on s'en rapproche.

L'Entraineur 5 : Saison 04/05
L'entraînement se montre facile à utiliser, mais aussi très complet pour former vos hommes.
Un rapide tour par le menu des options permet dans un premier temps de modifier la skin générale. Seulement trois modèles sont disponibles pour l'heure, mais tout laisse à penser que des téléchargements verront bientôt le jour pour personnaliser le jeu comme il se doit, et se sentir un peu comme à la maison. Simplifiée aussi, la navigation entre les menus se trouve plus claire et plus explicite. Plus besoin de passer des heures devant son écran pour trouver comment passer d'un menu du club à l'entraînement ou même à l'écran tactique. Tout se fait maintenant presque instinctivement, ce qui n'est pas un mal. Dans le genre gain de temps, on profite également de chargements beaucoup moins intempestifs et pendant lesquels on peut même continuer à jouer ! Inutile de dire que le titre gagne en nervosité, si tant est que ce mot puisse réellement s'appliquer à ce type de jeux. Toujours est-il qu'il est bien agréable de continuer à bidouiller un paramètre alors que le programme est en train de charger les événements de la prochaine journée. Bon, il faut encore se taper le loading de début de partie, proportionnel au nombre d'équipes mises en jeu, mais une fois celui-ci passé, on gère son staff sans interruption dans un confort quasi-optimal. Même les matches ne coupent plus le bon déroulement de votre gestion. Avec le choix de les regarder à vitesse normale, en x2, x6, x60 ou même de les couper purement et simplement, vous serez réellement le maître à bord. Concernant les rencontres, vous aurez aussi droit à des informations relatives à la hauteur du ballon et à la possession de balle sur un terrain quadrillé en neuf parties.

L'Entraineur 5 : Saison 04/05
Mettez en place les tactiques qui vous semblent les plus appropriées.
Pour ce qui est de la base de données, elle se trouve à peu près aussi vaste que par le passé mais peut-être moins minutieuse. On nous fait même savoir que les statistiques sont plus objectives et qu'elle proviennent directement d'une agence qui s'occupe traditionnellement de fournir ces renseignements aux vrais clubs. Ceci explique peut-être cela. Beautiful Game Studios a aussi fait appel aux services de Mervyn Day pour les aider à concevoir des programmes d'entraînement concrets. Le résultat se voit immédiatement à l'écran. Il est très facile de prévoir les séances d'entraînement de vos hommes et de les aider à améliorer leurs performances en les faisant travailler sur un domaine particulier. Le recrutement a lui été affiné pour une plus grande efficacité. Les critères de sélection sont plus pointus et vous permettront de dégoter le joueur qu'il vous faut pour occuper la position souhaitée. Pour plus de précision, les statistiques des joueurs sont aussi plus détaillées, puisque désormais notées sur 100, ce qui permet un plus large éventail de combinaisons. Cependant, si vous tenez absolument à lire des stats données sur 20, rien de vous empêche de revenir à l'ancien système. Quand je vous disais que tout était fait pour votre confort. Voilà donc le mot qu'il faut retenir de cette saison 2004/2005 : confort. A tous les niveaux, de petites retouches ont été effectués afin que le joueur se sente plus à l'aise et maître de ses choix. Avec sa refonte graphique, il se pourrait même que le titre parvienne à intéresser de nouvelles recrues désireuses de s'engager dans la gestion de foot. Une sacrée performance qui mérite amplement d'être saluée !

L'Entraineur 5 : Saison 04/05
Après les matches, notez là où votre équipe est la meilleure.
Cependant, L'Entraîneur 5 n'est pas parfait. On pourra notamment se plaindre d'un moteur moins performant que les anciens volets donnant parfois des résultats de matches un peu fantaisistes. Ce petit détail parvient mine de rien à ronger le réalisme censé se dégager d'un tel jeu et pénalise même le titre face à son grand rival Football Manager 2005 qui reste donc la référence en la matière. Mais si vous êtes totalement novice et que vous ne souhaitez pas vous heurter à un mur austère et inhospitalier, préférez L'Entraîneur 5 qui saura vous satisfaire, vous prendre par la main et vous expliquer les rouages d'un gestionnaire de foot. Je n'aime pas l'expression, mais on pourra le qualifier de plus grand public.

Les notes
  • Graphismes 7 /20

    Bon, on reste devant des tableaux et des menus, mais il faut avouer que c'est un peu plus joli qu'auparavant. L'usage de différentes skins permet de personnaliser un peu l'environnement. Les matches sont toujours présentés en 2D avec des pions numérotés qui bougent sur un rectangle vert.

  • Jouabilité 16 /20

    Un réel effort a été fait sur la présentation générale permettant au titre d'être un peu plus accueillant et dans un sens jouable pour les novices. Toutes les actions qu'on exige d'un réel entraîneur sont là, à vous de les utiliser comme il se doit pour décrocher un bon palmarès.

  • Durée de vie 15 /20

    La carrière d'un entraîneur est généralement longue et bien remplie. Si vous parvenez à faire les bons choix et à obtenir les résultats escomptés, vous passerez du temps les yeux rivés sur votre écran. Sinon, rien ne vous empêchera de recommencer.

  • Bande son /

    Vous aurez beau trafiquer vos enceintes, le seul son qui en sortira sera celui de la foule lors des matches. Pendant les menus de gestion, c'est le silence absolu.

  • Scénario /

Si le jeu permet bien aux débutants et aux joueurs occasionnels de se lancer dans de grandes parties, les joueurs confirmés buteront sur le moteur et lâcheront l'affaire pour retourner à Football Manager 2005, plus profond en terme de gestion. L'Entraîneur 5 possède tout de même quelques arguments qui méritent notre attention, dont une interface plus intuitive que son concurrent ainsi qu'un système d'entraînement mieux pensé.

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
01 avril 2005 à 18:00:00
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (42)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
7.2/20
PC Gestion Sport Eidos Interactive Beautiful Games Studio
Dernières Preview
PreviewTotal War Warhammer III dévoile un côté tower defense 13 mai, 19:00
PreviewRatchet & Clank Rift Apart : La future vitrine technique de la PS5 ? 12 mai, 16:00
PreviewNew World : nous avons pu jouer à une expédition du MMO de Amazon Games, nos impressions 11 mai, 17:12
Les jeux attendus
1
Biomutant
25 mai 2021
2
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
3
Battlefield (2021)
2021