Menu
Singles
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Singles
PC
Singles
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
01 avril 2004 à 18:00:00
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.7/20
Partager sur :

Combien de joueurs des Sims regrettent l'innocence et la candeur de leurs personnages virtuels ? Combien d'entre eux commencent à en avoir marre de voir leurs petits protégés se tourner autour sans jamais passer à l'action ? Pour tous ceux-là, voici Singles, le jeu qui fait tomber tous les tabous.

Singles

Avec une date de sortie fixée au premier avril, on aurait pu s'attendre à un poisson d'avril, mais non, il s'agit bien d'un vrai jeu prêt à envahir les étalages des magasins en arborant fièrement son interdiction aux moins de 16 ans. Singles affiche d'entrée ses ambitions en nous promettant un jeu sans tabous pour qu'enfin tous les joueurs frustrés par la chasteté des Sims puissent laisser libre cours à toutes leurs envies. Des Sims, il en sera effectivement beaucoup question dans ce test, puisque Singles n'est rien d'autre que ce que l'add-on Et Plus Si Affinités aurait réellement dû être, c'est à dire, un jeu où les relations de coeurs sont vraiment au centre de l'affaire et où on ose aller jusqu'au bout.

Singles
C'est beau l'amour. Y a même des papillons qui papillonent quand on s'embrasse !
Singles prend comme point de départ la rencontre de deux co-locataires (un garçon et une fille ou, en activant le mode pink et rainbow, deux filles ou deux garçons). Ils ne se connaissent pas, et vont pourtant apprendre à vivre ensemble en nourrissant des intérêts grandissants l'un pour l'autre. Comme dans Les Sims, votre tâche sera à la fois de vous occuper de vos deux pensionnaires tout en jouant les Cupidon voire les entremetteurs. En parallèle de toutes les actions banales telles que manger, se laver ou dormir, on trouve cette fois des actions plus tendres et romantiques. Du simple flirt aux caresses sur le canapé ou le lit, la palette de choses à faire faire à ses amoureux est assez large. N'espérez cependant pas les voir passer à l'attaque dès la première journée, car avant d'apercevoir ne serait-ce qu'un bisou, il va d'abord falloir les faire s'apprécier mutuellement. C'est là que les points de relation entrent en jeu. Chaque moment que nos deux tourtereaux passent ensemble influe sur le niveau des catégories suivantes : amitié, séduction, érotisme, détente, colère. A partir de là, plus une catégorie est développée, plus vous serez autorisé à utiliser des actions en rapport avec cette catégorie. Inutile de faire un dessin, tout le monde a compris que la catégorie érotisme sera celle vers laquelle les développeurs veulent que vous alliez et que vous privilégiez.

Singles
Bienvenue sur M6.
C'est peut-être aussi l'un des problèmes du jeu. En voulant à tout prix tout concentrer sur l'aspect "sexuel" des choses, Singles délaisse un peu les autres facettes du quotidien. Bien moins complet que les Sims dès qu'on remonte au dessus de la ceinture, on trouve également le temps long à tourner dans son appart sans rien faire d'autre... que de tourner en rond. C'est sûr que Singles a le désavantage de sa jeunesse et que face aux innombrables add-ons des Sims, il ne peut guère lutter, cela dit, permettre aux colocataires d'aller se balader dans un mini-centre ville ou leur proposer un autre type de sortie n'aurait pas été du luxe. Bon, il est vrai qu'au bout d'un certain nombre d'heures de jeu, les deux jeunes gens héritent d'une maison de campagne qu'ils pourront occuper et aménager durant leur week-end, mais ce n'est pas vraiment suffisant. Loin de là.

Singles
J'avais froid, j'ai mis une serviette.
A propos de décoration, là aussi Singles ne peut soutenir la comparaison face aux Sims. Le catalogue de meubles et d'objets paraît bien limité pour qui traîne avec les Sims depuis leurs débuts. D'un autre côté, le moteur graphique est, lui, bien plus performant. Donc, même s'il y a moins de choses à voir, ce qui s'affiche est bien plus joli que chez les Sims. Et je ne dis pas seulement cela pour les skins de personnages nus (et non mosaïqués) mais aussi pour tout le reste, notamment les visages sur lesquels on peut zoomer. Cette petite surenchère graphique se paye par une animation pas toujours très fluide et par l'impossibilité de personnaliser ses héros. Dès le départ, une petite dizaine de skins garçons et filles confondus, pareil pour les filles, et basta. C'est vraiment peu.

Singles
Un système de bulles pour communiquer.
Je me relis et je me rends compte que pour chaque point positif, on peut déceler un point négatif qui en découle directement. A la fois plus joli que les Sims, Singles est aussi moins diversifié. Ses personnages sont également mieux réalisés mais il y en a moins. De plus, l'orientation plus adulte délaisse presque totalement les autres aspects de la vie de tous les jours rendant du coup le jeu plus creux que son concurrent direct. Les chastes Sims conservent donc leur suprématie dans le genre, et quand on sait que Les Sims 2 arrivent dans plus trop longtemps, on se fait un peu de souci pour Singles. Peut-être que des add-ons permettraient de rectifier le tir.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Le moteur n'est pas toujours très fluide, mais il affiche de bien jolies choses ("mode voyeur on"). En zoomant sur les personnages, on se rend compte qu'ils sont plutôt bien détaillés. Rien à voir avec les Sims, donc.

  • Jouabilité 14 /20

    La caméra libre permet une plus grande souplesse qu'avec Les Sims. Cela dit, le concept reste le même (mais en moins complet) et il faut sans cesse veiller à rendre les colocataires heureux.

  • Durée de vie 13 /20

    Potentiellement très grande, la longévité déçoit finalement pas le manque de choses à faire, de choses autres que romantiques j'entends. S'encroûter dans un appartement, ça va cinq minutes, mais au bout d'un moment, on aimerait prendre l'air !

  • Bande son 13 /20

    Des musiques d'ambiance plutôt relaxantes et des voix dans un langage imaginaire qui font elles aussi beaucoup penser aux Sims.

  • Scénario /

    Là, ça dépend de vous !

Avec Singles on joue constamment au yoyo entre les bons et les mauvais points. Trop axé sur les relations de couple au détriment du reste, le jeu reste finalement limité. Et avec Les Sims 2 qui s'apprête à arriver très bientôt, je pense que le choix est vite fait. Enfin, c'est vous qui voyez.

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
01 avril 2004 à 18:00:00
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.7/20
Mis à jour le 01/04/2004 à 18:00
PC Gestion Ubisoft Deep Silver
A lire aussi
Dernières Preview
PreviewHumankind : Un concurrent sérieux à Civilization ? 24 oct., 21:00
PreviewThe Falconeer : La Xbox Series X tient-elle son nouveau Crimson Skies ? 23 oct., 11:41
PreviewImmortals Fenyx Rising : Un AC pour les plus jeunes ? 22 oct., 18:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Assassin's Creed Valhalla
10 nov. 2020
3
Call of Duty : Black Ops Cold War
13 nov. 2020