Menu
Toki
  • Tout support
  • PC
  • Switch
  • PS3
  • 360
  • Wii
  • Amiga
  • ST
  • C64
  • Lynx
  • MD
  • Nes
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Toki : Un remake très respectueux... Trop peut-être
Switch
Toki
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
29 novembre 2018 à 10:14:43
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11/20
Tous les prix
Prix Support
39.00€ Lynx
42.99€ Switch
44.99€ Switch
Voir toutes les offres
Partager sur :

Le développement de Toki n’aura pas été de tout repos. Annoncé initialement en 2009, le jeu sera passé par bien des reports, des annonces voire même une véritable traversée du désert pendant plusieurs années avant de renaître de façon exclusive sur Nintendo Switch. Pour autant était-il nécessaire d’attendre le remake de ce classique du jeu de plates-formes sorti en 1989 ? Voyons voir ceci d’un peu plus près.

Un Toki : un jeu au poil sur Switch ?

Chargement de la vidéo Toki trailer

Sortir un remake d’un jeu aussi bon soit-il n’est pas chose aisée, surtout si de nombreuses années séparent l’oeuvre originale de la nouvelle version. En effet, au-delà d’une technique devant profiter des dernières innovations ou, au minimum, apporter une nette amélioration visuelle, reste la question épineuse du gameplay devant prendre le meilleur de celui de l’époque tout en étant plus actuel pour toucher un public plus vaste. Contenter les fans et les nouveaux venus n’est pas chose aisée et dans le cas de Toki, le problème de la difficulté, au centre de l’expérience, est également difficile à gérer, surtout quand cette dernière, couplée à un faible nombre de niveaux, est somme toute représentative d’une époque et surtout de la machine d’origine ayant accueilli le titre de TAD, l’Arcade.

Un Toki pour joueur toqué ?

Toki : Un remake très respectueux... Trop peut-être

De prime abord, on pourrait penser que Toki se destine à un large public, ne serait-ce qu'à travers son design SD des plus réussis, ici renforcé par un somptueux visuel, son gameplay extrêmement simple et accessible et le choix de la Switch comme plate-forme de diffusion même si au tout début du développement, un plus grand panel de machines était concerné. Ainsi, le concept du jeu est aussi simple que son scénario voyant le sorcier vaudou Vookimedlo et le démon Bashtar enlever la compagne du guerrier Toki, Miho, et transformer le bellâtre en singe. A lui (et accessoirement à nous) d'aller sauver sa belle en affrontant les sbires du sorcier à travers six niveaux et pas un de plus. On pointera ici du doigt le premier aspect négatif du jeu synonyme d'un nombre réduit de stages. Certes, la volonté absolue de rendre hommage au jeu d'origine est bel et bien là et si la plupart du temps, elle remplit haut la main son objectif, elle le dessert aussi sur plusieurs points.

Toki : Un remake très respectueux... Trop peut-êtreToki : Un remake très respectueux... Trop peut-êtreToki : Un remake très respectueux... Trop peut-être
Toki : Un remake très respectueux... Trop peut-être

Ainsi, bien que le jeu s'avère très court, il n'en reste pas moins difficile. Comme à l'époque diront les puristes (dont votre serviteur fait partie) sauf que malgré la volonté de rendre le jeu plus accessible (via divers niveaux de difficulté synonymes de plusieurs crédits), il n'en reste pas moins que certains passages millimétrés pourront fortement agacer les moins patients d'entre-vous et ce malgré les check points disséminés. Disons le clairement, malgré son adorable design et son accessibilité, le jeu n'est pas vraiment à destination des enfants. Encore plus vrai quand on sait que par certains côtés, Toki, et sa logique des années 90, lié à un nombre limité de vies tout en nous obligeant à refaire toute l'aventure depuis le début après avoir épuisé tous nos crédits, s'avère par certains côtés plus frustrant qu'un Cup Head, extrêmement difficile mais à la progression moins énervante.

De la passion et du talent ne suffisent pas toujours

Toki : Un remake très respectueux... Trop peut-être

Pensé comme un vrai remake débordant de passion, Toki version 2018 s'offre des dessins faits mains ainsi que des animations loufoques, manquant un peu de fluidité mais renvoyant à celles d'époque. C'est un fait, on apprécie énormément de le parcourir, surtout si on a connu l'original. Les musiques réorchestrées sont agréables et les commandes répondent parfaitement. Bien que la palette de mouvements se montre limitée, elle s'avère suffisante pour boucler notre quête. Toki peut ainsi sauter, ramper et tirer des boules d'énergie dans plusieurs directions. Pour vous aider dans votre aventure, n'oubliez surtout pas de récupérer les quelques Power Up épars (tirs plus puissants, bonus d’invincibilité temporaire, baskets pour sauter plus haut...), fort utiles lors de certains passages ou pour éliminer rapidement les boss qui vous attendront à chaque fin de niveau.

Toki : Un remake très respectueux... Trop peut-êtreToki : Un remake très respectueux... Trop peut-êtreToki : Un remake très respectueux... Trop peut-être
Toki : Un remake très respectueux... Trop peut-être

En soit, Toki est donc loin d'être déplaisant mais on regrettera tout de même quelques errances, comme une visibilité pas toujours optimale avec des ennemis parfois engoncés dans le haut de l'écran et dont on ne peut appréhender correctement les tirs. Néanmoins, ce remake reste un jeu qu'on aime découvrir ou redécouvrir pour la passion qui l'habite et l'aventure, certes très courte (une 30aine de minutes au mieux) mais témoin d'un passé où chaque saut manqué coûtait cher (dans tous les sens du terme) et où chaque passage de niveau était un exploit à part entière. Il faudra donc faire preuve d'une grosse tolérance pour apprécier à sa juste valeur ce remake dont le respect à l'oeuvre originale est paradoxalement sa plus grande qualité et son plus grand défaut.

Les notes
+Points positifs
  • Superbe graphiquement
  • Les musiques réorchestrées sont agréables
  • Un gameplay qui répond au doigt et à l'oeil
  • L'ajout de plusieurs modes de difficulté
-Points négatifs
  • Une difficulté qui ne sera pas au goût de tout le monde
  • Très court (une trentaine de minutes quand on le connaît par coeur)
  • Quelques soucis de visibilité

En tant que remake respectueux du matériau d'origine, Toki s'avère un très bon jeu. Avec son visuel coloré et entièrement redessiné à la main, le titre s'offre un bel écrin qui ne peut malheureusement pas nous faire oublier son contenu famélique. Trop court, prônant une difficulté qui ne sera pas au goût de tous (malgré l'ajout d'un mode Facile et de plusieurs check-points), le Die & Retry de Microïds reste fiché dans un passé empreint de nostalgie bienveillante tout en ne réussissant jamais à aller au delà d'un dépoussiérage esthétique et sonore. Le fan de l'oeuvre originale y trouvera sûrement son compte alors que les nouveaux venus risquent d'être surpris par cette volonté absolue de rester ancré dans les années 90 en faisant peut-être un peu trop abstraction de la concurrence actuelle.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
29 novembre 2018 à 10:14:43
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11/20
Mis à jour le 30/11/2018
Nintendo Switch Plate-Forme Golgoth Studio
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live