Menu
Shaq Fu : A Legend Reborn
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • Switch
  • WiiU
  • PS3
  • 360
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux Action / Derniers tests jeux vidéo / Shaq Fu : A Legend Reborn /

Test du jeu Shaq Fu A Legend Reborn : Un Beat'em all déjanté et répétitif

Test : Shaq Fu A Legend Reborn : Un Beat'em all déjanté et répétitif
PC PS4 ONE Switch
Shaq Fu : A Legend Reborn
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Silent_Jay
L'avis de Silent_Jay
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
19 juillet 2018 à 10:54:33
9/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12/20
Tous les prix
Prix Support
8.28€ ONE
8.35€ PC
10.23€ ONE
13.26€ PS4
14.99€ PS4
16.99€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Star de la NBA, Shaquille O'Neal associa son image à un projet Cross media tout comme Michael Jordan avec le film Space Jam. De cette fusion entre un jeu d'action et un pivot culminant à 2m16 est né Shaq Fu... un jeu de combat sorti au milieu des années 90’s. Nous sommes désormais en 2018 et The Shaq sort de sa retraite avec un titre titillant la fibre nostalgique des fans. Un financement participatif et 450.000 dollars récoltés sur Indiegogo plus tard, ce géant foule à nouveau les parquets avec Shaq Fu : A Legend Reborn. Shaquille O'Neal a-t-il eu raison de relancer sa carrière vidéoludique ? Réponse le ballon orange entre les mains sous les cris d'une arène acquise à la cause de The Shaq.

Street Dunk

Shaq Fu A Legend Reborn : Un Beat'em all déjanté et répétitif

Précision et non des moindres avant d’aborder comme il se doit ce Shaq Fu : A Legend Reborn, ce Beat’em All est un hommage décomplexé aux jeux d’action d’antan et leur scénario minimaliste. Shaquille O’Neal, enfant ayant grandi dans la Chine profonde après avoir été adopté, devient le disciple de Ye-Ye, maître en arts martiaux. Alors que nos deux compères se délectent d’une vie paisible, le dieu de la mort Yen-Lo-Wang attaque leur village et sème le chaos. Ni une ni deux, The Shaq s’interpose pour mettre une déculottée aux ennemis de la paix avant de parcourir les quatre coins du globe afin d'éliminer les généraux du Mal.

Shaq Fu A Legend Reborn : Un Beat'em all déjanté et répétitif

Le récit de A Legend Reborn est aussi simpliste que jouissif à découvrir. Une pluie de références culturelles certes grossières, mais plaisantes (Avengers, Ghostbusters…) jalonnent le périple de Shaquille. Ces dernières pimentent une histoire aux doux airs de comics déjantés avec en première ligne le classique et irrévérencieux The Haunted World of El Superbeasto de Rob Zombie. Et les cinématiques réalisées en 2D à la manière des “Animated Comics” portent sur leurs épaules ce récit viril de par leur qualité visuelle indéniable et l’acidité de leurs dialogues sous-titrés en français.

Shaq Fu A Legend Reborn : Un Beat'em all déjanté et répétitifShaq Fu A Legend Reborn : Un Beat'em all déjanté et répétitifShaq Fu A Legend Reborn : Un Beat'em all déjanté et répétitifShaq Fu A Legend Reborn : Un Beat'em all déjanté et répétitifShaq Fu A Legend Reborn : Un Beat'em all déjanté et répétitif
Shaq Fu A Legend Reborn : Un Beat'em all déjanté et répétitif

Shaq Fu accumule ainsi les clichés au tractopelle. Ninja, Punks, métalleux, nazis en kilt, dominatrices… les poncifs résistent aux affres du temps. Et la bande-son hip-hop donne du coeur et du corps au périple. Mention spéciale à l’excellence du thème de ce Beat’em All composé spécialement pour le titre. Et ce Shaq Fu pousse le bouchon toujours plus loin. Le jeu de Big Deez Productions s’attaque ouvertement au quatrième mur à de multiples reprises. Le héros invective les développeurs, critique la musique ou encore la répétitivité des situations justifiant ainsi son approche Old School du gameplay.

Malheureusement, la frontière entre irrévérence et grossièreté est extrêmement fine et Shaq Fu : A Legend Reborn traverse cette ligne invisible avec d’énormes sabots, aussi délicats que les coups de poing de Shaquille O’Neal. Il n’est pas rare de sourire dans ce jeu d’action, cependant ce dernier dépasse trop souvent les bornes au point d’en devenir grivois, voire graveleux ce qui pourrait rebuter de nombreux joueurs sur le long terme.

Une histoire de vengeance

Chargement de la vidéo Shaq Fu : A Legend Reborn Extrait

The Shaq attaque

Shaq Fu A Legend Reborn : Un Beat'em all déjanté et répétitif

Avec Shaq Fu : A Legend Reborn, Big Deez Productions ressuscite le bon vieux Beat’em All à l’ancienne avec ses défauts et ses qualités. Si le titre s’avère fun les premières minutes, la répétitivité qui s’en dégage à la longue n’a d’égale que l’absence de créativité. Certes, ce jeu se veut une ode aux oeuvres d’antan ayant fait les beaux jours des consoles 8 et 16-bits… mais de là à ignorer tout principe d’innovation… il y a un pas que le studio franchit sans sourciller. Combos pieds-poings, jauge de vie, attaque “ultime”, esquive, interactions avec le décor, combats de boss, utilisation d’armes et bonus à dénicher dans les niveaux… Shaq Fu condense le meilleur ainsi que le pire du genre.

Shaq Fu A Legend Reborn : Un Beat'em all déjanté et répétitif

La variété des ennemis ne dépasse pas le second niveau. Suite à cela, un simple reskin et des comportements légèrement modifiés épicent une progression linéaire de par la nature du titre, mais ne sachant à aucun moment surprendre. Seuls les modes Shaq Diesel et ShaqTus sortent les joueurs de leur léthargie avant de subir une nouvelle fois le passage du marchand de sable. Un mecha fonctionnant au gasoil et un costume de cactus avaient de quoi assaisonner l’aventure. Mais c’était sans compter sur la redondance d’un Level Design copié-collé et pointé du doigt par l’ancien pivot des Lakers lui-même.

Shaq Fu A Legend Reborn : Un Beat'em all déjanté et répétitif

Quelques séquences hors normes telles que la phase “Jeu de rythme” en plein milieu d’un combat de boss sortent de leur torpeur les persévérants. Les actions contextuelles elles-mêmes embellissent l’ensemble. Certes, des vagues toujours plus nombreuses de sbires se fracassent contre la volonté de The Shaq. Néanmoins, la maîtrise des arcanes de ce A Legend Reborn assure parfois l’essentiel ; à savoir une expérience explosive et défoulante à souhait. Et si l’enfer est pavé de bonnes intentions, il en va de même pour ce Beat’em All étalant ses qualités sur une aventure trop grande...enfin en apparence. A Legend Reborn se termine en 4 petites heures… une durée de vie anémique.

The Shaq affronte le boss Diamant

Chargement de la vidéo Shaq Fu : A Legend Reborn Gameplay

Shaq-Nado : un embrun visuel

Shaq Fu A Legend Reborn : Un Beat'em all déjanté et répétitif

Sur le plan visuel, les vingt-quatre années qui séparent Shaq Fu et A Legend Reborn sautent aux yeux dès les premières secondes. Nous étions en droit d’attendre une vraie plus-value et sur ce seul point, difficile de faire la fine bouche. A Legend Reborn ne décroche jamais la rétine, mais hisse Shaq Fu au 21e siècle avec sa direction artistique cartoon empruntant quelques textures semi-réalistes pour accentuer certains détails du décor et des personnages, The Shaq en premier lieu. Il en résulte des graphismes propres et une réalisation honnête, ni plus ni moins, malgré des animations souvent rigides.

Shaq Fu A Legend Reborn : Un Beat'em all déjanté et répétitif

Shaq Fu : A Legend Reborn nous transporte de la Chine rurale aux Etats-Unis d’Amérique en passant par une île “paradisiaque pour finir dans les enfers et le dépaysement est au rendez-vous, bien que les arènes traversées soient le cadet de nos soucis. Aussi vastes soient les six niveaux de ce Beat’em All, le manque de variété des situations obscurcit tout et surtout notre perception de ce Beat'em All. Les interactions avec les décors et les quelques éléments destructibles adoucissent tout de même l’addition.

Shaq Fu A Legend Reborn : Un Beat'em all déjanté et répétitifShaq Fu A Legend Reborn : Un Beat'em all déjanté et répétitifShaq Fu A Legend Reborn : Un Beat'em all déjanté et répétitifShaq Fu A Legend Reborn : Un Beat'em all déjanté et répétitifShaq Fu A Legend Reborn : Un Beat'em all déjanté et répétitif
Les notes
+Points positifs
  • Un scénario digne des comics les plus déjantés...
  • Des cinématiques 2D de toute beauté
  • La bande-son Hip-Hop
-Points négatifs
  • … à l’humour parfois (trop) grivois
  • Un Beat’em All répétitif exempt de créativité et d’innovations
  • L’absence d’un mode coopératif
  • Une durée de vie anémique (4 heures)

Shaq Fu : A Legend Reborn tente de séduire les fans de Beat’em All par tous les moyens et sur le seul aspect narratif, le titre de Big Deez Productions y parvient de par son irrévérence assumée. La forme via la bande-son et le visuel répond au fond en injectant du “Old School” dans l’ADN du titre. Et pourtant, The Shaq ne parvient jamais à convaincre, la faute à une répétitivité à toute épreuve et un manque notable de créativité. Reprendre les poncifs du genre pour faire vibrer la corde nostalgique des joueurs atteint très rapidement ses limites. Et ce n’est pas la dimension “méta” d’un jeu se critiquant lui-même qui l’absoudra de ses péchés.

Profil de Silent_Jay
L'avis de Silent_Jay
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
19 juillet 2018 à 10:54:33
9/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12/20
Mis à jour le 19/07/2018
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Call of Duty : Mobile, du multi accessible dans le creux de la main – E3 2019
    IOS - ANDROID
  • Preview : Destroy All Humans ! – Vers un remake respectueux et déjanté – E3 2019
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Carrion - L'horreur inversée dans un Metroidvania brutal et jouissif - E3 2019
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4
    Vidéo - Gaming Live
  • Star Wars Jedi : Fallen Order
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce