Menu
Dragon Quest Builders
  • Tout support
  • PS4
  • Switch
  • PS3
  • Vita
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Dragon Quest Builders : Le retour du A-RPG de construction
Switch
Dragon Quest Builders
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 février 2018 à 15:00:00
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.8/20
Tous les prix
Prix Support
23.99€ PS4
25.67€ PS4
39.90€ Switch
41.99€ Switch
Voir toutes les offres
Partager sur :

Annoncé pendant les festivités des 30 ans de la série Dragon Quest, Dragon Quest Builders est d'abord passé par les consoles PlayStation avant de réattérir sur Nintendo Switch. Ce portage est-il au niveau

Version Switch, ça donne quoi ?

Bien qu'on soit souvent inquiet quand un jeu est porté sur console portable, rappelons que Dragon Quest Builders était aussi sorti sur PlayStation Vita. Ainsi, son optimisation pour des plates-formes moins puissantes ne faisaient que peu de doute. Sur Nintendo Switch, le titre de Square Enix tourne en 720p 60fps en mode TV et en 720p 30fps en mode portable, ce qui compte tenu de la direction artistique du jeu est largement suffisant. Le titre reste fluide pratiquement tout le temps, à quelques rares exceptions près dans les forêts ou quand beaucoup d'effets apparaissent à l'écran en même temps. Rien de choquant, d'autant que c'était aussi le cas sur PS4.

Dragon Quest Builders : Le retour du A-RPG de constructionDragon Quest Builders : Le retour du A-RPG de constructionDragon Quest Builders : Le retour du A-RPG de construction

La suite de l'article a été écrit pour la version PS4, et date du 09 octobre 2016.

Vidéo-Test de Dragon Quest Builders

Chargement de la vidéo Test Dragon Quest Builders en vidéo

Lorsque les premières images de Dragon Quest Builders ont été diffusée par Square Enix, tout le monde exclama de la même façon : "Mais c'est Minecraft !". Soyons clair, oui, Dragon Quest Builders s'est clairement inspiré du jeu de construction et d'exploration du studio suédois Mojang, et c'est pas peu dire. Fatalement, on aurait pu penser que le titre allait se placer comme un énième clone sans vie et sans génie du plus gros succès inattendu de ses dix dernières années. Et pourtant, cela serait oublier le talent des studios Square Enix, qui ne sont pas nés de la dernière pluie.

Le côté construction

Dragon Quest Builders : Le retour du A-RPG de construction

Dragon Quest Builders arrive donc avec ses propres armes dans un thème qui a maintenant fait sa place dans le jeu vidéo. Car à tout l'aspect construction d'un Minecraft, il ajoute un genre cher à Square Enix, le RPG. Oui, Dragon Quest Builders est un titre scénarisé dans lequel vous avez un but précis. Alors que le monde survit tant bien que mal après l'apocalypse engendrée par Lordragon (méchant du premier Dragon Quest), le héros ou l'héroïne que vous incarnez est la seule personne qui possède encore le don de construction. De vos idées de crafting et de bâtiments renaîtront les villages, qui ont complètement disparu de toute la surface d'Alefgard. Mais tout le système de construction de Dragon Quest Builders véhicule un aspect ludique bien propre au jeu de Square Enix. En effet, dans chacun des quatre chapitres (d'une dizaine d'heure chacun), vous devez reconstruire un village à partir de quelques ruines. Vous êtes alors limité à un périmètre précis, d'à peu près 30x30 cases (cela varie selon les chapitres), ce qui vous oblige à faire très attention à l'agencement de vos constructions. Mais tout l'intérêt du titre réside justement dans les fonctions des bâtiments. Selon ce que vous mettez à l'intérieur d'une pièce, le jeu la reconnaîtra alors comme une construction spécifique, comme une chambre si vous mettez un lit ou une cuisine si vous y placez un tournebroche. Tant que vous avez des murs hauts de deux cases, de la lumières et une porte, cela compte. Chaque pièce vous octroie un nombre de points qui augmente le niveau de votre village par cap, ce qui est nécessaire non seulement à l'avancée dans la trame principale mais aussi à l'arrivée de nouveaux villageois.

Dragon Quest Builders : Le retour du A-RPG de construction

Mais pour comprendre pourquoi Dragon Quest Builders est grisant, il faut que je m'attarde sur la simplicité incroyable du titre. En effet, dès le début, une grande liberté vous est offerte. Plutôt que de vous faire découvrir les différentes bâtisses une à une ou de vous offrir une liste, le titre vous laisse les mains libres et il vous est tout à fait possible, par un mélange de tâtonnements et de logique, de découvrir vous-même comment créer les différents types de pièces. Vous avez mis six lits et une enseigne dans une salle fermée ? Boom, vous avez fait une auberge bon marché ! Le plus intéressant ici, c'est qu'en plus des points apportés à votre village, les différents bâtiments octroient aussi des bonus spécifiques à tous vos habitants ! Ladite auberge, par exemple, augmente les PV MAX de 20%. D'autres bonus modififent l'équipement de vos citoyens par exemple, ce qui leur permet de mieux défendre votre cité contre les monstres. Avec une bonne cinquantaine de pièces différentes, vous avez de quoi découvrir plein de choses, même si le plan de certains bâtiment vous sera offert en cours de route. Le fun, c'est que les villageois vaquent à leurs occupations pendant la journée, vous cuisinant parfois de quoi vous nourrir ou craftant des objets utiles selon les outils que vous aurez mis à leur disposition.

Revivez notre live de 2 heures sur Dragon Quest Builders

Chargement de la vidéo Dragon Quest Builders Replay

Le côté RPG

Dragon Quest Builders : Le retour du A-RPG de construction

Comme je le disais en intro, la force de Dragon Quest Builders est dans son mélange entre la construction et le RPG. Car en effet, même si vous pouvez très bien vous perdre des heures dans l'extension (surtout verticale) de votre village, un savant système de quête rythmera votre aventure, vos découvertes et l'exploration des alentours. Les villageois vous demanderont souvent de ramener des ingrédients ou de combattre tel ou tel monstre, vous obligeant donc à partir dans des contrées plus lointaines. Armé des équipements que vous aurez vous-même craftés, vous pourfendrez les créatures habituelles de la série et ramènerez ainsi de nouveaux objets au village. En cela, la structure de Dragon Quest Builders est géniale pour le genre : en avançant dans les quêtes, vous découvrez à chaque fois de nouvelles formules pour créer des objets, ou de nouvelles idées de bâtiments. Du coup, l'aspect RPG et l'aspect Construction vivent en continuelle symbiose et il est très difficile de s'arrêter de jouer. Bien sûr, l'exploration vient avec sa partie combat, ce qui nous rappelle que Dragon Quest Builders est un action-RPG. Les affrontements y sont d'ailleurs relativements classiques, voire simplistes par moments, ce qui est dû a une intelligence artificielle très mono-tâche. Accessoirement, la caméra n'est pas toujours optimale, même s'il est rare de mourir à cause d'elle. Notons tout de même que ces problèmes ne sont pas assez dommageables pour casser l'expérience de jeu, fort heureusement.

Dragon Quest Builders : Exploration et combat

Chargement de la vidéo Dragon Quest Builders Gameplay
Dragon Quest Builders : Le retour du A-RPG de construction

Le reste de votre exploration servira surtout à récolter des ressources, que ce soit via la cueillette ou le minage. Rien de bien folklorique vu que dans 99% des cas, de grands coups de marteaux font l'affaire (oui, même pour la cueillette). Bon, certes, il arrive que l'utilisation de pelles ou d'explosifs soit nécessaire, mais on reste dans l'accessibilité. Notez toutefois que Dragon Quest Builders est bourré de contenu annexe et il n'est pas rare que des NPC rencontrés au hasard de vos pérégrinations vous proposent des quêtes débouchant vers de nouvelles formules, ou que des "boss" cachés vous donnent de l'équipement supplémentaire. Enfin, toutes les quêtes ne vous éloignent pas de votre village. En effet, votre cités est souvent attaqués et vos talents stratégiques seront mis à rude épreuve si vous n'avez pas construits des défenses adéquates...

Dragon Quest Builders : Le retour du A-RPG de construction

Chose assez surprenante, Dragon Quest Builders est divisé en quatre chapitres très distincts. Si le scénario se suit d'un bout à l'autre du jeu, vous changerez totalement de zone et devrez reconstruire un village à partir de zéro à chaque fois. Bien que vous avez gardé toutes vos connaissances (notamment au niveau des formules), vous n'avez plus aucun objet sur vous. Cela peut paraître affreusement contraignant et répétitif de prime abord, mais le système de quêtes reste tout aussi engageant puisque vous continuerez d'apprendre de nouvelles formules, qui ajoutées aux anciennes, vous permettront de construire des villages bien plus résistants. Dernier point, pour les fans de construction, notez deux choses : d'une, vous pouvez très bien construire en dehors de la zone de votre village si vous le souhaitez, peu importe si cela ne compte pas dans les points. De deux, à la fin du premier chapitre, vous débloquez le mode Terra Incognita, une sorte de mode de construction libre où vous pouvez laisser libre cours à votre imagination et partager vos créations avec d'autres joueurs.

Bande-annonce de Dragon Quest Builders : Préparez vos marteaux

Chargement de la vidéo Dragon Quest Builders trailer
Les notes
+Points positifs
  • L'aspect construction, ludique
  • La liberté de la découverte
  • Les quêtes apportent toujours de nouveaux éléments
  • Les villageois se gèrent seuls
  • L'exploration, vraiment récompensée
  • L'univers Dragon Quest
  • Visuellement réussi, une vraie patte
  • Les musiques de Koichi Sugiyama
-Points négatifs
  • Une intelligence artificielle très perfectible
  • La gestion de la caméra n'est pas optimale
  • Les combats, un peu trop simples

Bien loin du vulgaire clone de Minecraft que certains voulaient y voir, Dragon Quest Builders est une vraie réussite qui marie parfaitement l'univers de la série de RPG avec la construction. Ludique et fun tout en laissant le joueur libre d'avancer à son rythme, il sait récompenser la prise d'initiative et la découverte par soi-même tout en offrant un guide efficace si on suit le scénario et le système de quêtes. Un vrai pari gagné pour Square Enix qui offre aux joueurs un grand bol d'air frais, surtout pour ceux qui aiment laisser parler leur créativité !

Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 février 2018 à 15:00:00
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.8/20
Mis à jour le 07/02/2018
Nintendo Switch Action RPG Création Open World Sandbox Square Enix Heroic Fantasy
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : God Eater 3 : Plus dynamique que ses prédécesseurs - TGS 2018
    PC - PS4
  • Aperçu : Red Dead Redemption 2… Et pour quelques pixels de plus
    PS4 - ONE
  • Aperçu : Luigi's Mansion 3DS : Le mode coopération pas vraiment au point
    3DS
Derniers aperçus
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Red Dead Redemption II
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • FIFA 19
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Gaming Live
  • Assassin's Creed Odyssey
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live