Vikings : Wolves of Midgard
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : PC PS4 ONE Mac Linux
Créer un contenu
Test : Vikings : Wolves of Midgard - Rendez-vous en terre Viking
PC PS4 ONE
Vikings : Wolves of Midgard
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Georgi-Boy
L'avis de Georgi-Boy
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
03 décembre 2017 à 10:30:01
11/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12/20
Tous les prix
Prix Support
21.81€ PC
21.93€ PC
25.45€ ONE
33.68€ PS4
37.05€ PS4
37.61€ ONE
Voir toutes les offres
  • Partager sur :

Sorti dans nos contrées au mois de mars 2017, Vikings : Wolves of Midgard est passé relativement inaperçu dans le paysage vidéoludique. Mais la période de grand froid approchant et aidé par l'actualité cinématographique (la sortie au cinéma du troisième volet des aventures du Dieu du Tonnerre et la reprise de la série Vikings) le jeu va pouvoir sortir de l'ombre et se laisser approcher. Développé par le studio Games Farm et édité par Kalypso Media, le titre, un hack'n'slash qui lorgne du côté d'un Diablo vous propose de prendre part à une aventure dans les terres lointaines de Midgard afin d'empêcher le Ragnarok, la destruction pure et simple de toute vie, l'Apocalypse dans la mythologie nordique.

Vikings : Wolves of Midgard trailer

Chargement de la vidéo

"Who wants to be King ?"

Vikings : Wolves of Midgard - Rendez-vous en terre Viking
La modélisation des personnages est de bonne facture

Avant de commencer l'aventure, il vous faut choisir un personnage. Vous aurez le choix entre un Viking et une Vierge Guerrière. Une fois le sexe choisi, un outil de personnalisation s'offre à vous. Malheureusement, même s'il a le mérite d'être là, l'éditeur est très sommaire. Cheveux, barbe, tatouage et emblème de clan sont les seuls composants que vous pouvez personnaliser. Vient ensuite le moment de choisir votre "classe" et par classe il faut entendre divinités dans le cas de Vikings : Wolves of Midgard. Au nombre de 5, elles regroupent les plus grands Dieux de la mythologie nordique, avec chacune un système de combat et des compétences propres. Pas de panique cependant, quelque soit votre choix initial vous aurez la possibilité d'utiliser les attributs des autres personnages en plus de celui que vous allez choisir. De ce côté là le jeu se montre plutôt généreux, il y en a pour tous les goûts : Loki le Dieu de la ruse peut s'équiper de deux armes (épée ou hache) ; Odin se la joue mage avec un bâton aux divers pouvoirs ; Thor est bien sûr équipé d'un marteau ; Tyr est plus classique avec un combo épée/bouclier et pour finir Skadi la Déesse de l'archerie peut s'armer...d'un arc.

Une fois ce choix fait, il ne vous reste plus qu'à choisir la difficulté. Très classique, le jeu vous propose un mode Facile, Normal ou Difficile. Notons tout de même la présence d'un mode Valhalla où la mort est définitive, il faudra reprendre le jeu depuis le début. L'aventure n'étant pas particulièrement difficile, ce mode apporte un certain challenge qui est le bienvenu. La campagne se bouclant en une quinzaine d'heures, il est conseillé de directement lancer le jeu en difficile.

"We need to prevent Ragnarok, the end of everything"

Autant le dire tout de suite, Vikings : Wolves of Midgard ne brille pas par son scénario. Très classique, sa structure est celle du personnage qui se retrouve héros malgré lui. Vous êtes un membre du clan des Ulfung, aussi connu sous le nom de clan de loups, où se trouve la pire vermine du monde Viking. Propulsé en pleine bataille alors que des Jotuns (géants de glace) attaquent un village. Vous parvenez enfin à repousser l'envahisseur et devenez le nouveau chef du village, l'ancien ayant succombé sur le champ de bataille.

Vikings : Wolves of Midgard - Rendez-vous en terre Viking
Le village Viking

Une fois ce premier niveau faisant office d'introduction et de didacticiel terminé, il est temps de rentrer dans le vif du sujet. Votre village dévasté vous allez partir en quête de vengeance et de ressources nécessaires à la survie de votre peuple. De retour au village vous allez pouvoir améliorer votre personnage ainsi que votre équipement et lancer les différentes missions ou raids comme ils sont appelés ici. Pour se faire vous avez besoin de diverses ressources, principalement de l'or, du bois et de l'acier pour votre stuff (armure, arme) et du sang pour vos attributs. Tout ceci sera disponible dans les différents niveaux que vous allez parcourir.

"Tonight we dine in Hell !"

Avant de se pencher sur la forme, voyons ce que Vikings : Wolves of Midgard nous propose dans le fond. Et c'est là un des plus gros points négatifs du jeu : sa trop grande linéarité. En effet, la structure du jeu s'articule malheureusement sur un schéma trop répétitif. On lance un niveau, on tue des monstres, on affronte un boss, on retourne au village, on level up son perso, on lance une mission, on tue des monstres et ainsi jusqu'à la fin. De ce côté là le jeu manque clairement de diversité. Il y a bien un moment où notre personnage est transformé en géant, mais l'effet ne prend pas. Tout au long de ces raids vous allez récupérer des orbes de sang sur les cadavres de vos ennemis, ces derniers remplacent les points d'expériences et s'échangent contre différentes compétences via des autels présents dans le village ou dispersés dans certains niveaux. En ce qui concerne ces compétences, elles sont reparties sur un arbre. Bien que l'on soit loin de ce que propose un Path of Exile avec son arbre tentaculaire, il y a de quoi s'amuser et varier les plaisirs. Tout au long des niveaux il est également possible de complèter des quêtes annexes, elles permettent de récupérer les fameuses matières premières. Elles sont cependant identiques tout au long du jeu et sans grand intérêt (tuer un certain nombre d'ennemis, détruire des totems...).

Vikings : Wolves of Midgard - Rendez-vous en terre VikingVikings : Wolves of Midgard - Rendez-vous en terre VikingVikings : Wolves of Midgard - Rendez-vous en terre Viking

Il n'est donc pas rare de rencontrer assez vite un certain ennui dés les premières heures. Cependant un des points forts du jeu est l'épreuve des Dieux. Elle sera accessible au bout de quelques heures et apporte un peu de challenge. Il s'agit d'affonter des vagues successives d'ennemis de plus en plus difficiles. Les récompenses sont nombreuses et permettent une progression des niveaux bien plus rapide. Il existe un autre moyen de contrer l'aspect redondant du titre, la coopération. Disponible en local ou online, elle apporte un gros plus. Parcourir Midgard avec un ami est bien plus prenant ! Malheureusement, là où d'autres hack'n'slash proposent des parties endiablées jusqu'à 4 joueurs qui donnent lieu à de véritables boucheries, ici on est limité à 2 joueurs. C'est d'autant plus frustrant que cela aurait permis de dynamiser grandement l'ensemble.

"Il fait au moins - 8000 !"

Vikings : Wolves of Midgard - Rendez-vous en terre Viking
Le froid, ça pique

D'un point de vue visuel, le jeu est plutôt correct, la modélisation des personnages et des ennemis est de bonne facture, elle ne vous décrochera pas la rétine mais le tout n'est pas désagréable à regarder. Les environnements sont variés et affichent une bonne direction artistique. On sera amené à parcourir de grandes pleines enneigées, des terrains volcaniques ou encore des marécages. Certains niveaux proposent d'ailleurs des atmosphères hostiles qui vous feront perdre de la vie après une exposition prolongée au froid par exemple. Il sera possible de se réchauffer près de feux de camp dispersés sur la carte. Bien que l'intention soit louable, elle est sous exploitée. Aucune différence d'effets et ce, quelque soit la carte et le climat. On se contente de perdre de la vie plus ou moins rapidement. Il aurait fallu pousser le concept un peu plus loin pour palier à la monotonie du titre. On apprécie toutefois la diversité du bestiaire regroupant plusieurs créatures de la mythologie nordique ainsi que des ennemis plus classiques. Bien que l'on aurait apprécié des boss un peu plus impressionants.

Vikings : Wolves of Midgard - Rendez-vous en terre Viking

Côté gameplay on touche au deuxième point faible du jeu : sa rigidité. Bien que les commandes soient simples à mémoriser, les combats manquent cruellement de dynamisme. La faute à des animations beaucoup trop rigides, et ce n'est pas la possibilité de faire des roulades pour esquiver les attaques qui compensera. Quelque soit le style de combat adopté les coups manquent d'impact, on a souvent l'impression de taper dans le vide, ce qui peut s'avérer très frustrant, surtout contre les boss. On notera la présence d'une jauge de rage qui se remplit au fur et à mesure des coups donnés et qui, une fois enclenchée permet d'augmenter les dégats et une sorte de halo rouge entoure l'écran. Ici encore, il y a de l'idée mais on aurait aimé quelque chose de plus fulgurant, plus épique visuellement, après tout on incarne un Dieu tout de même !

Vikings : Wolves of Midgard - Rendez-vous en terre Viking
Vous ne serez jamais submergé par les ennemis

Le charme des hack'n'slash comme Diablo pour ne citer que lui, c'est la tuerie de masse. Pulvériser des centaines et des centaines d'ennemis à la minute ne sera pas possible ici. Les groupes d'ennemis ne dépassent pas la dizaine, au mieux. Ceci, coupler à la rigidité des combats contribue grandement au sentiment de lassitude qui nous parcourt tout au long de l'aventure. Autre soucis à noter, la caméra. Celle-ci, beaucoup trop proche du personnage ne permet pas de voir la totalité des adversaires à l'écran. Il est fréquent de leur tirer dessus sans même les voir. Quant à la bande son, les bruitages sont eux aussi très répétitifs et vite agaçants (notamment certains cris de sangliers et autres créatures). Les musiques collent plutôt bien à l'ambiance...à condition de les entendre. Elles sont bien trop discrètes, on a bien souvent l'impression qu'il n'y en a tout simplement pas. Ce qui est dommage car cela aurait été l'occasion d'apporter un aspect plus épique aux combats.

Les notes
+Points positifs
  • La mythologie Vikings
  • Visuellement agréable
  • L'épreuve des Dieux
  • Un bestiaire varié
  • La coopération...
-Points négatifs
  • Des animations trop rigides
  • Très répétitif
  • Quêtes annexes sans intérêt
  • Le placement de la caméra
  • ...limitée à 2 joueurs
  • Trop peu d'ennemis à l'écran

Vikings : Wolves of Midgard n'est pas un mauvais jeu en soit, mais il manque cruellement d'ambition. L'impression que les développeurs se sont arrêtés en milieu de parcours sur de nombreux points nous fait vite sentir une certaine monotonie. Le titre est cependant plein de bonnes idées qui auraient mérité d'être plus approfondies comme par exemple l'hostilité des environnements, le mode rage ou encore la coopération. La rigidité des combats et la linéarité sont les principaux défauts du titre. Défauts qu'il est difficile de pardonner tant ils gènent la progression et empêchent de revenir vers le jeu avec plaisir. D'autant que le jeu est vendu au prix fort de 70 euros sur consoles et 40 euros sur PC, il est donc préférable de se le procurer à moindre coût et de le faire directement en coopération.

Profil de Georgi-Boy
L'avis de Georgi-Boy
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
03 décembre 2017 à 10:30:01
11/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12/20
Tous les prix
Prix Support
21.81€ PC
21.93€ PC
25.45€ ONE
33.68€ PS4
37.05€ PS4
37.61€ ONE
Voir toutes les offres
Mis à jour le 03/12/2017
PC PlayStation 4 Xbox One Hack'n slash Kalypso Media Games Farm Mythologie
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Kingdom Come : Delivrance - Quand RPG et Histoire font bon ménage
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Phantom Doctrine : Guerre froide et thriller tactique, une alliance à fort potentiel
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Mario Party : The Top 100, un jeu pour les fans, qui ne plaira pas à tous les fans sur 3DS
    3DS
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Monster Hunter World
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Far Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live