Menu
Hidden Agenda
  • PS4
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PS4 / Hidden Agenda sur PS4 /

Test Hidden Agenda sur PS4 du 21/11/2017

Test : Hidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinéma
PS4
Hidden Agenda
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Carnbee
L'avis de Carnbee
MP
Journaliste jeuxvideo.com
21 novembre 2017 à 18:42:43
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (9)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.7/20
Tous les prix
Prix Support
12.89€ PS4
22.86€ PS4
Voir toutes les offres
Partager sur :

Annoncé à l’E3 2017, Hidden Agenda est un thriller jouable jusqu’à 5 faisant partie de la gamme PlayLink. À la frontière d’un FMV interactif à la Late Shift et d’un Interactive Drama en 3D temps réel, le titre de Supermassive Games saupoudre son expérience sociale d’un soupçon de Party-Game. Armé de smartphone en guise de contrôleur, il n’y a plus qu’à vérifier que l’intrigue ne soit pas trop téléphonée. Chérie, ça va couper.

Notre avis sur Hidden Agenda en 3 minutes

Chargement de la vidéo Test Hidden Agenda en vidéo

Fier représentant de la nouvelle marque PlayLink qui propose des expériences sociales plus locales sur PlayStation 4 grâce à l’utilisation d’appareils mobiles connectés à la console, Hidden Agenda demande avant toute chose de bien configurer ses paramètres. Contrairement à un bon film qui débute sur une simple pression du bouton “lecture” ou à la première gorgée de limonade, il est ici demandé de connecter ses devices sur le même réseau que celui de la console. Si l’étape s’annonce trop laborieuse, il est possible de transformer sa PS4 en émetteur WiFi afin de s’y appairer directement (en affichant le menu d’aide). Le nombre de joueurs connectés détermine les modes disponibles, et plus particulièrement s’il y a suffisamment de joyeux lurons pour tenter l’option “Rivalité” qui attribue des missions particulières, dont nous reparlerons plus tard. Même si la campagne de communication incite à vivre l’expérience à plusieurs, il est par ailleurs tout à fait possible de jouer en solo à l’histoire. Cette dernière débute sur une mise à mort qu’un Jigsaw ne renierait pas, point de départ sanglant d’une enquête policière visant à innocenter un coupable idéal promis à l’injection létale.

Hidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinémaHidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinémaHidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinémaHidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinémaHidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinéma

Seven Heaven

Hidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinéma

Avant de mettre le ou les psychopathes derrière les barreaux, les deux héroïnes qui représentent le glaive et la balance prénommées Becky et Felicity vont devoir mener divers interrogatoires et récolter des indices pour faire triompher la justice. Qu’il s’agisse de convaincre leur hiérarchie du bien fondé de leurs méthodes ou de raisonner un déséquilibré dans une rue lugubre, c’est aux joueurs d’insuffler aux enquêtrices le meilleur mot selon la situation. Blottis tous ensemble dans un canapé et munis de smartphones ou tablettes, il leur suffit de glisser leur doigt vers la direction indiquée à l’écran afin de voter pour un choix. Aucune égalité n’étant tolérée (à de rares exceptions près), jouer en nombre pair peut vite bloquer certaines situations si personne n’arrive à se mettre d’accord. Les Dualshocks ne servent à rien dans ce film interactif proposé par Supermassive Games, et il n’est d’ailleurs pas possible de lancer l’aventure sans qu’un device compatible ne soit connecté. Si vous ne possédez ni smartphone ni tablette, il faudra vous rabattre sur Netflix. Contrairement à un Interactive Drama habituel, il n’y a ici aucun contrôle direct à effectuer sur les personnages qui nécessiterait l’utilisation d’un stick. Seul l’écran tactile du périphérique externe est utilisé pour faire des choix, mettre en surbrillance des indices ou effectuer des QTE. Ces actions s’exécutent de la même façon téléphone en main : il suffit de déplacer le curseur à l’écran, qui représente la place de notre doigt sur le device, vers des zones spécifiques avant la fin d’un chronomètre si la situation l’impose.

Gameplay du troisième type

Il existe 3 façons d’interagir avec son environnement dans Hidden Agenda. La première consiste à choisir des réponses affichées lors des dialogues. La seconde demande de passer en revue un environnement avant la fin du temps imparti pour y trouver les indices indiqués en haut de l’écran. La troisième, enfin, met la dextérité à l’épreuve lors des séquences QTE. Tout se fait au doigt sur un smartphone ou une tablette.

Hidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinémaHidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinémaHidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinéma
Hidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinéma

Malgré ces 3 possibilités distinctes d’interaction pendant l’aventure, ce sont surtout de longues cut-scenes réalisées avec le moteur du jeu qui attendent les spectateurs. Bavard, le titre ne comporte que très peu de scènes rythmées aux QTE ou de phases de recherche d’indices, ce qui est regrettable. La mise en scène sans génie et les répliques peu inspirées pataugent au milieu de personnages antipathiques que rien ne donne envie de retrouver, voire de sauver. Si cela pouvait avoir un certain charme dans un Until Dawn qui puisait ses inspirations des slashers aux adolescents débiles, le constat est plus amer lorsque tout un département de police se comporte comme un poulet sans tête. Le fait que chaque protagoniste rencontré semble en vouloir personnellement aux héroïnes ne facilite pas l’identification, tandis que l’enquête très classique n’évite pas quelques invraisemblances. Pour couronner le tout, le(s) gros méchant(s) se devine(nt) tellement à des kilomètres que le rebondissement final tombe à plat, dès lors que l’on connaît un minimum les ficelles du genre.

Hidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinémaHidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinémaHidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinémaHidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinémaHidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinéma

Killing me softly

Hidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinéma

Lorsque notre première partie est arrivée à son terme après 2 heures de jeu, nous n’étions pas convaincus par cet Hidden Agenda. Nous l’avons ensuite relancé 5 fois afin d’essayer les autres embranchements et le mode Rivalité. Après tout, l’écran d’introduction précise bien que “chacun de vos choix façonne le futur”. Surprise : le titre édité par Sony respecte totalement sa promesse, peut-être plus que n’importe quelle autre expérience du genre. Il faut admettre qu’il est plus facile d’apporter de vrais embranchements sur une aventure qui dure 2 heures plutôt qu’étalées sur 8. Des pans entiers de l’histoire peuvent différer selon les arguments amenés lors d’une discussion, la confiance accordée à un adjuvant ou les preuves collectées. De mauvais choix peuvent aussi mener purement et simplement à une fin de partie prématurée, forcément frustrante puisqu’il faudra tout recommencer depuis le début. Il y a aussi des choix qui sont respectés même si leurs conséquences sont moindres. Il est par exemple possible de provoquer la mort ou la promotion d’un acolyte, qui est alors remplacé par un autre personnage disposant de la même personnalité. Dans le même ordre d’idée, si l’on décide de tirer sur un suspect particulier au début de l’aventure, alors ce dernier ne sera que blessé, et non tué. Dans sa globalité, Hidden Agenda est tout de même remarquable dans la façon dont il s’adapte aux avancées de l’enquête dirigée par le(s) spectateur(s) actif(s).

Mobile, comme vous

La consultation possible du journal de bord directement sur son périphérique mobile apporte un résumé de l’enquête entre autres biographies des protagonistes de l’histoire.

Hidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinémaHidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinémaHidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinéma
Hidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinéma

Derrière sa promesse sociale portée par la gamme PlayLink, le titre de Supermassive Games emprunte son nom d’une fonctionnalité purement multijoueur. Le “hidden agenda” provient en effet du mode Rivalité qui s’inspire de ce qui se fait dans certains jeux de plateau en attribuant des missions secrètes à effectuer. Averti par un message sur son téléphone, le joueur choisi par la machine peut remplir l’objectif qui lui est demandé pour gagner des points supplémentaires. Il peut ainsi essayer de convaincre l’auditoire de faire feu sur un suspect, de s’énerver contre un autre protagoniste et de faire insidieusement capoter l’enquête. Les missions sont régulièrement attribuées à d’autres joueurs, afin que tout le monde puisse connaître le grand frisson lié au statut de taupe. Les autres enquêteurs avachis sur le canapé peuvent voter à intervalle régulier contre l’individu présent dans la salle sur lequel ils ont des soupçons, ce qui est synonyme de points supplémentaires en cas d’accusation fondée. Chaque enquêteur dispose d’un bonus octroyant la possibilité de forcer la main lors d’un vote, item qui se récolte lors de la réussite des phases d’enquête et de QTE. Inutile de préciser que l’utilisation de ce pouvoir à un moment clé peut griller la couverture d’un joueur prêt à tout pour réussir sa mission secrète. Une mécanique générale amusante mais qui relève plus de l’option sympathique que d’un réel game changer du format, du moins sous cette forme très simple.

Hidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinémaHidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinémaHidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinémaHidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinémaHidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinémaHidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinéma

Véritable film interactif réalisé avec le moteur du jeu, le titre de Supermassive Games est graphiquement superbe, dans le plus pur style des précédentes créations horrifiques du studio. L’absence d’intelligence artificielle à gérer et de collisions à calculer permet un rendu encore plus fin des décors et des effets de lumière. Malheureusement, plus les actes avancent, plus il y a de petits soucis techniques à déplorer. Il n’est effectivement pas rare (surtout dans le dernier acte) de déplorer des textures qui se chargent en retard, de voir des personnages qui disparaissent/apparaissent furtivement lors des changements de plan ou encore d’observer des soucis d’expressions faciales qui ont du mal pendant leurs transitions. Autant de détails qui sautent particulièrement aux yeux dans un univers qui se veut totalement réaliste.

Hidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinémaHidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinémaHidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinémaHidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinémaHidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinémaHidden Agenda : La gamme PlayLink fait son cinéma
Les notes
+Points positifs
  • Des choix qui mènent à de réelles conséquences
  • Graphiquement très joli
  • Le mode Rivalité amusant
-Points négatifs
  • L’écriture n’est pas au niveau
  • Pas assez de dilemmes cornéliens
  • 2 à 3 heures de jeu, et quelques bugs visuels
  • Smartphone ou tablette obligatoires

En supprimant tout contrôle direct sur ses personnages, Supermassive Games prend plus que jamais le risque de confronter son expérience interactive à un “vrai” film. Malheureusement, cette enquête noire vraiment trop classique peine à éveiller un réel intérêt, surtout à une époque où les séries (non-interactives) nous habituent à des personnages particulièrement bien écrits. La possibilité de partager l’expérience à plusieurs avec son portable est finalement anecdotique, malgré un mode Rivalité amusant. Le rythme lent de l’enquête et le manque de choix marquants rongent définitivement ce thriller, qui dispose pourtant de séquences vraiment différentes en fonction des actions accomplies. Vendu une vingtaine d'euros et malgré un concept intéressant, Hidden Agenda est tout simplement plus proche du correct feuilleton du dimanche après-midi que du chef-d’oeuvre cinématographique 2.0.

Profil de Carnbee
L'avis de Carnbee
MP
Journaliste jeuxvideo.com
21 novembre 2017 à 18:42:43
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (9)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.7/20
Mis à jour le 21/11/2017
PlayStation 4 Film Interactif Réflexion Supermassive Games
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live