Forza Motorsport 7
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : PC ONE
Test : Forza Motorsport 7 : sobriété et efficacité
ONE
Forza Motorsport 7
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Epyon
L'avis de Epyon
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
02 octobre 2017 à 19:03:46
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (64)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Tous les prix
Prix Support
49.00€ ONE
52.99€ ONE
Voir toutes les offres
  • Partager sur :

Voilà maintenant bien des lunes que Forza use sa gomme sur les circuits du monde entier. Autrefois outsider, le jeune chien fou américain est allé chasser sur les terres de l'intouchable Gran Turismo, jusqu'à devenir, petit à petit, la référence du genre. Sans doute parce que le géant japonais s'est assoupi, froissant ses lauriers. Mais aussi et surtout parce que les développeurs de Turn 10, passionnés par leur sujet, n'ont eu de cesse que de peaufiner leur bébé. Un travail de précision qui porte ses fruits puisqu'en 2017, on attend de ce Forza Motorsport 7 rien de moins que le meilleur. Quitte à être déçu ?

Test Forza Motorsport 7 en vidéo

Chargement de la vidéo

Cela fait désormais cinq années que Microsoft, Turn 10 et Playground Games travaillent conjointement pour proposer, chaque année, un nouveau jeu de course haut de gamme sur consoles Xbox. Avec d'un côté, Forza Motorsport, le patron de la simulation grand public. Et de l'autre, Forza Horizon, la course arcade décomplexée. On aurait pu croire que l'aîné resterait à jamais le plus fier représentant de cette petite famille, mais c'était sans compter sur l'incroyable travail du studio anglais qui a livré, en 2016, un Forza Horizon 3 d'anthologie. Mais puisque les deux séries se nourrissent l'une de l'autre, il était évident que Forza Motorsport 7 frapperait à son tour un grand coup. En rappelant à tout un chacun les bienfaits d'une bonne simulation de course.

La course aux honneurs

Forza Motorsport 7 : sobriété et efficacité
Homme ou femme, le jeu vous laisse le choix.

À peine les 67 Go de Forza Motorsport 7 installé sur sa Xbox One, le joueur se dirigera assez naturellement vers le nouveau mode Carrière de celui-ci, pour constater avec un certain plaisir que la formule a encore été revue. Avant de devenir le plus grand pilote de tous les temps, le Juan Manuel Fangio en herbe devra triompher de six coupes différentes, toutes composés de plusieurs mini championnats. Chacune de ces compétitions étant thématisées, il faudra se plier aux volontés du jeu et briller aux volants de bien des voitures différentes. Bien entendu, lors de ses premières courses, le joueur devra se contenter de petites compactes ou de vieilles muscles car américaines, mais en progressant à travers les différentes coupes de la Carrière, on en vient rapidement à piloter de belles berlines allemandes ou de vieilles gloires du rallye. Les supercars et autre beautés exotiques viendront plus tard.

Avant de commencer les choses sérieuses, le jeu vous laisse découvrir ce qu'il a à vous offrir en termes de variété

Forza Motorsport 7 : sobriété et efficacitéForza Motorsport 7 : sobriété et efficacitéForza Motorsport 7 : sobriété et efficacité

La Carrière de Forza Motorsport 7 a cela de réussie qu'elle offre rapidement une vraie variété de situations et de conduite, tout en vous laissant le temps de vous approprier chacune de vos voitures. Pour ajouter en exotisme et varier les plaisirs, les développeurs ont ajouté à chaque coupe quelques épreuves spéciales, qui vous permettent à chaque fois de poser de prendre le contrôle d'une voiture prestigieuse, mais aussi de partir avec en cas de victoire. Gagner une course en partant 30 secondes après tout le monde, renverser des quilles sur le mythique circuit de l'émission Top Gear, battre Ken Block en face à face à Laguna Seca... On apprécie ces petits défis qui apportent un peu de fraîcheur et de légèreté à un jeu qui reste une simulation axée sur la performance et la maîtrise des principes de base de la conduite sportive.

Forza Motorsport 7 : sobriété et efficacité
Il va falloir bosser pour devenir le Champion Forza...

Chaque course et mini-championnat remportée vous permettront de remplir une jauge qui, une fois complétée, vous permettra d'accéder à la coupe suivante. Un procédé simple et efficace qui vous permet de jouer « à la carte », en vous concentrant sur les épreuves qui vous plaisent le plus... ou tout du moins, auxquelles vous pourrez participer. En effet, Forza 7 a revu son économie et l'habitué de la série constatera rapidement que les prix des voitures ont été revus à la hausse, tandis que les sommes emportées sont finalement assez basses. Ce qui a deux effets, plutôt positifs : le premier, c'est que l'on doit effectivement sélectionner les compétitions auxquelles l'on peut participer en fonction de son garage, mais aussi de ses finances. Notez toutefois que le jeu est assez généreux et vous permet de gagner de l'argent supplémentaire, ou vous offre des remises sur certaines voitures, à chaque fois que vous gagnez un niveau avec l'XP accumulée en course. Un système directement inspiré des derniers Forza Horizon, donc, qui permet de remplir son garage à moindre frais. L'autre effet positif, c'est que l'on s'attache plus facilement à chacune de ses voitures. Là où Forza 6 vous permettait de changer facilement de voiture d'une course à l'autre, la nouvelle économie de Forza 7 impose au joueur d'utiliser la même voiture pendant plusieurs courses, voir tout un championnat. De quoi inciter les plus perfectionnistes d'entre vous à bichonner leurs bolides, de jouer avec les réglages et d'acheter de nouvelles pièces pour améliorer performances et comportement sur le bitume.

Chaque coupe propose une belle variété de championnats et d'épreuves annexes

Forza Motorsport 7 : sobriété et efficacitéForza Motorsport 7 : sobriété et efficacitéForza Motorsport 7 : sobriété et efficacité

Ce nouveau mode de fonctionnement rend Forza Motorsport 7 diablement addictif pour qui aime ressentir le frisson de la vitesse, en offrant une belle montée en puissance qui se traduit par l'acquisition de voitures toujours plus puissantes. Ces mêmes bolides qui permettront ensuite de participer à des courses toujours plus difficiles, mais également plus excitantes. Une belle réussite, donc, même si les puristes regretteront en toute logique l'absence de phases de qualification et surtout le peu de logique quant au placement sur la grille de départ. Le joueur est invariablement placé au milieu de la grille et ce quelle que soit sa précédente performance. Ce qui peut s'avérer agaçant à haut niveau, puisque l'on comprend vite qu'à chaque mini-championnat, seuls deux ou trois participants seront en fait de vrais rivaux. Problème, ceux-ci sont aussi souvent placés en tête de grille ; à vous de réussir à remonter le peloton et rejoindre vos véritables adversaires.

Ô garage, ô désespoir

Forza Motorsport 7 : sobriété et efficacité
Porsche et Turn 10 travaillent ensemble depuis plusieurs années maintenant. Cela se ressent dans le jeu : les modèles de la firme allemande sont particulièrement réussis... et agréables à conduire.

Les stars du jeu, plus que les pilotes, sont bien entendu les différentes voitures mises en scène par Forza Motorsport 7. Avec un peu plus de 700 autos, il s'agit là du plus grand garage jamais proposé par la série, et si l'on retrouve la plupart des classiques de chaque genre, on retrouve également quelques raretés et nouveautés de bon aloi. C'est en admirant le garage de Forza 7 que l'on constate à quel point Turn 10 a fait du chemin. Aujourd'hui, le studio est respecté par de nombreux constructeurs et travaille main dans la main avec eux : Ferrari, Lamborghini, Ford, Porsche... Le résultat est là : les voitures sont nombreuses et toutes très réussies. Au delà du choix pléthorique, dans lequel on relève soit dit en passant assez peu de doublons, c'est la façon dont le garage est organisé que l'on apprécie, car il a un impact direct sur la façon d'aborder sa Carrière.

Le système de score de collection est l'une des bonnes idées du jeu

Forza Motorsport 7 : sobriété et efficacitéForza Motorsport 7 : sobriété et efficacitéForza Motorsport 7 : sobriété et efficacité
Forza Motorsport 7 : sobriété et efficacité
Eh hop, 440 points de collection supplémentaires.

En effet, les centaines de voitures sont réparties sur plusieurs niveaux. En lançant le jeu, le joueur est cantonné aux autos du premier tier, et vous vous en doutez, il s'agit ici principalement de petites compactes, de modèles vieillissants ou de motorisations plutôt faiblardes. Rien de très séduisant, en fait. Alors, pour pouvoir un jour acheter les bolides des tiers supérieurs, une seule solution : gonfler son score de collection, en ajoutant de nouveaux bolides à son garage. Il faudra choisir judicieusement puisque toutes les voitures n'ont pas le même impact sur votre score : certaines lui font gagner 35 points, d'autres 50... Et les plus rares, plusieurs centaines. Ce qui amène régulièrement le joueur à réfléchir comment gérer son argent, mais aussi les récompenses qui lui sont proposées à chaque niveau gagné. Vaut-il mieux empocher ces 50 000 crédits, ou profiter de la promotion sur cette berline allemande pour gagner 300 points en score de collection, quitte à débourser 90 000 crédits tout de suite ? Un questionnement de tous les instants qui ajoute un certain sel à Forza Motorsport 7 et lui garantit une jolie durée de vie, pour qui voudrait débloquer tous ses modèles favoris. À titre d'information, en un peu plus de 35h de jeu, notre garage accueille 73 véhicules et compte encore assez peu de supercars. La seule hypercar, une Porsche 918, a été obtenue grâce à l'une des premières épreuves spéciales du mode Carrière. Les Aventardor, P1 et autres LaFerrari sont encore hors de portée.

La simulation pour tous

Forza Motorsport 7 : sobriété et efficacité
Quelle que soit la voiture sélectionnée, les sensations et le plaisir sont là.

Un vaste garage, un mode Carrière bien ficelé, reste à parler du plus important : la conduite et les sensations procurées par ce nouveau Forza. Personne ne sera vraiment surpris en apprenant ici que ce septième opus ne s'éloigne guère de ce que la série fait depuis des années, à savoir de la simulation grand public. Oui, le titre n'est pas aussi pointu qu'un Assetto Corsa. Ou même qu'un Project CARS 2, sorti récemment. Mais ça n'est pas le but, et ça ne l'a jamais été, à vrai dire. Pour autant, le bébé de Turn 10 brille par sa cohérence, et l'instantanéité du plaisir qu'il procure. Le studio a encore affiné sa technique : comparativement à l'épisode précédent, les freinages gagnent en précision, les collisions se font plus punitives. Les transferts de masse se font plus précis, entraînant par moments des pertes d'adhérence qui peuvent surprendre. Lors de notre premier tour en Ferrari 488 GTB, nous nous sommes surpris à réactiver le contrôle de stabilité, le temps de dompter la bête. Une grande première !

Forza Motorsport 7 : sobriété et efficacité
Cette nouvelle caméra devrait plaire à tous les amateurs de jeu au volant.

Dans l'absolu la conduite reste assez similaire à ce que nous proposait déjà Forza Motorsport 6 mais gagne en précision, notamment au volant. Testé à la manette et avec un TX 458 de Thrustmaster, le jeu offre des sensations sans égal sur consoles de salon. Si jusque là, la série avait tendance à privilégier le jeu à la manette, les propriétaires de volant n'ont pas été oublié cette fois, avec de nombreux réglages possibles. Notez que nous y avons assez peu touché finalement, tant le rendu par défaut nous a semblé convainquant. Turn 10 a également eu la bonne idée d'ajouter une nouvelle caméra intérieure, plus proche du par-brise, qui devrait avoir la préférence de tous les joueurs volants. Mais les développeurs savent qu'une majorité des acheteurs jouera à la manette, en caméra externe, et c'est sans doute sur celle-ci qu'ils ont le plus travaillé. Désormais, la caméra tremble en rythme avec la voiture, permettant au joueur de « ressentir » chaque passage de vitesse, chaque imperfection de la route. L'effet est saisissant, notamment sur les circuits les plus dangereux, comme le Nürburgring ; à plus de 200 kilomètres, les vibrations sont telles que l'on finit par avoir peur de perdre le contrôle. Mais surtout, cette caméra dynamique, alliée aux gâchettes vibrantes du pad One, amplifie la sensation de ne faire qu'un avec son destrier de métal. Et ça, aucun jeu sur console ne le fait aussi bien que ce Forza Motorsport 7.

Forza Motorsport 7 : sobriété et efficacitéForza Motorsport 7 : sobriété et efficacitéForza Motorsport 7 : sobriété et efficacité

D'autant que pour la première fois de son histoire, le jeu de course de Xbox se retrouve dans une position un peu particulière : il est actuellement l'un des derniers représentants de son genre. Project CARS 2 très portée sur les sports mécaniques, et Gran Turismo Sport axé compétition en ligne, Forza Motorsport 7 est le seul de ces grands jeux de course à vous permettre de passer d'une petite citadine à une monstrueuse hypercar italienne. Un positionnement qui a fait le succès des premiers Gran Turismo, dont Forza 7 découle directement... et demeure le dernier héritier.

Car porn

Forza Motorsport 7 : sobriété et efficacité
Ces captures d'écran ne font hélas pas honneur au jeu.

Au moment de jouer à Forza Motorsport 7 pour la première fois, nous avions une légère inquiétude. Jusque là, le jeu nous avait toujours été présenté dans sa version Xbox One X, et donc en 4K, à 60 images par seconde. À quoi la version Xbox One pouvait-elle bien ressembler ? Ne l'avait-on pas bâclée, au profit de sa petite sœur ? Serait-elle au moins au niveau de Forza Motorsport 6 ? Quelques tours de circuit ont suffit à nous rassurer. Sur Xbox One, Forza 7 tourne comme un charme, de façon très similaire au millésime 2015. On note toutefois quelques différences de poids. La première, bien entendu, c'est que le jeu est entré dans les années 2010, et accueille enfin le système de météo dynamique que l'on est en droit d'attendre de n'importe quel jeu de course de ce calibre. Ce qui influe bien entendu sur les conditions de course mais aussi sur la partie purement visuelle du jeu. C'est d'ailleurs en cas d'orage que Forza 7 se fait le plus impressionnant : les éclairs déchirent le ciel, leur lumière se reflètent partout à travers les nuages, et illuminent les carrosseries. Aubes et aurores apportent quant à elles de jolies teintes orangées, ou rosées. Le résultat est surprenamment fin pour un jeu de ce genre.

Forza Motorsport 7 : sobriété et efficacitéForza Motorsport 7 : sobriété et efficacitéForza Motorsport 7 : sobriété et efficacité

L'autre différence, c'est que Turn 10 a fait en sorte de rendre ses circuits plus vivants. Cela passe bien entendu par une bonne utilisation de la skybox, qui profite des travaux effectués sur Forza Horizon 3, mais aussi par l'ajout de plusieurs éléments « vivants ». Un hélicoptère par ci, un avion par là, des fumigènes dans le public, tout est bon pour enrichir le jeu et lui donner un peu plus de vie. Si vous aviez peur que la version « normale » du jeu soit sabotée, rassurez vous, ce n'est pas le cas. Même sur une simple Xbox One, Forza Motosport 7 reste l'un des plus jolis jeux de cette génération de console. Et forcément, on a hâte de le revoir tourner sur One X, en novembre prochain.

Sortie de route

Forza Motorsport 7 : sobriété et efficacité
Maple Valley est assez vilain.

Alors que la conclusion de notre test se rapproche, le lecteur nonchalant serait en droit de se demander si, effectivement, le Forza nouveau ne serait pas l'heureux élu attendu par tant de fans de jeux de course. Un optimisme que nous allons devoir doucher rapidement, hélas. Car si le jeu compte de nombreux points positifs, il compte également une série de défauts qu'il ne faut pas passer sous silence. À commencer par les nombreux bugs visuels et sonores que nous avons pu constater en multijoueur, que ce soit en local ou en écran scindé. Disparition de certains sons, effets de lumière improbables... La liste est assez dodue, à notre grande surprise. Et si l'on ne doute pas que ces menus problèmes seront rapidement corrigés, il sera en revanche plus compliqué d’embellir les quelques circuits qui ne font pas honneur aux capacités de la console. A commencer par le circuit de Maple Valley, qui signait pourtant avec ce Forza 7 son grand retour. Un retour raté, faut-il le préciser, la faute à des forêts peu convaincantes et des textures bien grossières sur les arbres qui bordent la route.

Forza Motorsport 7 : sobriété et efficacitéForza Motorsport 7 : sobriété et efficacitéForza Motorsport 7 : sobriété et efficacité

On pourrait également pointer du doigt l'IA qui, à haut niveau, force trop souvent le joueur à adopter une conduite agressive, presque dangereuse. Les adversaires n'hésitent pas à couper la route où à se rabattre, dans l'intérieur des virages, pour couper une trajectoire, quitte à sortir de la leur. On le disait plus haut, le jeu donne régulièrement l'impression qu'à chaque championnat, seuls deux à trois concurrents sont vraiment là pour gagner ; les autres, en revanche, semblent courir uniquement pour vous empêcher de gagner.

Et que dire du online. Côté multijoueur, Forza Motorsport 7 fait dans le classique, dans l'immobilisme, même. Efficace mais peu original en somme. Seulement voilà, en 2016 Playground Games nous a offert Forza Horizon 3, un jeu gavé de fonctionnalités online toutes plus originales les unes que les autres. Un jeu comme Forza 7 permet certes moins de frivolités mais l'on attendait de lui qu'il nous propose plus de simples lobbies. Car aujourd'hui, Forza Motorsport n'est plus challenger, il est le leader de son genre, et il se doit de donner l'exemple. On attend forcément toujours plus de ce genre de jeu.

Le online est un peu chiche pour un titre de cet envergure. Le Forzathon, récupéré de Forza Horizon 3, devrait développer la dimension communautaire du titre.

Forza Motorsport 7 : sobriété et efficacitéForza Motorsport 7 : sobriété et efficacitéForza Motorsport 7 : sobriété et efficacité
Forza Motorsport 7 : sobriété et efficacité
Les caisses de récompense peuvent être achetées avec des crédits. Pour le moment.

Pour finir, un mot sur les micro-transactions du jeu. Si elles n'ont toujours pas été activées à l'heure actuelle, on devine que le système de caisses de récompense a été conçu précisément dans le but de grapiller quelques euros/dollars à gauche et à droite. Toutefois, en 35h de jeu, à aucun moment nous n'avons ressenti le besoin, la nécessité, d'utiliser nos crédits gagnés en course pour acheter ces caisses qui permettent d'obtenir des mods ou de nouvelles voitures. Souhaitons que le modèle ne devienne pas plus agressif, mais avec ce Forza Motorsport 7, Microsoft et Turn 10 font un pas de plus vers ce business-model et l'on espère sincèrement que cela n'aura aucun impact, à terme, sur le plaisir de jeu.

Les notes
+Points positifs
  • Très beau
  • La caméra externe dynamique
  • Le jeu au volant
  • Le mode Carrière et sa diversité d'épreuves
  • Toujours plus pointu...
  • … mais pas moins accessible
  • Plus de 700 voitures
  • Le sound-design
-Points négatifs
  • Un online trop chiche pour un jeu de cette carrure
  • Le cycle jour/nuit trop mécanique par endroits
  • Certains circuits sont clairement moins beaux que les autres
  • Les menus parfois peu clairs
  • Quelques bugs en multijoueur

Forza Motorsport 7 est à l'image de la Porsche 911 GT2 RS qui se trouve sur sa jaquette. Il est le produit d'une longue succession de petites améliorations, qui font de lui un titre certes peu original mais diablement efficace. À tel point que l'on finit par vite oublier ses quelques défauts, pour se concentrer sur ce qu'il fait de mieux : des courses haletantes, dans lesquelles précision d'exécution, maîtrise et réflexes seront votre meilleures atouts. Sound-design revu et enrichi, caméra externe dynamique, bonne gestion des volants, Forza 7 corrige un à un les défauts de son aîné, sans propulser la série vers de nouveaux horizons, la faute à quelques gaffes techniques et un multijoueur online qui manque d'épaisseur. Dommage car c'est sur ce genre de chose qu'on l'attendait, et qu'il soit plus qu'un très bon jeu.

Profil de Epyon
L'avis de Epyon
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
02 octobre 2017 à 19:03:46
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (64)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Tous les prix
Prix Support
49.00€ ONE
52.99€ ONE
Voir toutes les offres
Mis à jour le 03/10/2017
Xbox One Course Simulation Microsoft Turn 10 Automobile
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Kingdom Come : Delivrance - Quand RPG et Histoire font bon ménage
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Phantom Doctrine : Guerre froide et thriller tactique, une alliance à fort potentiel
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Mario Party : The Top 100, un jeu pour les fans, qui ne plaira pas à tous les fans sur 3DS
    3DS
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Monster Hunter World
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Far Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce