Menu
Pro Cycling Manager 2017
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Pro Cycling Manager 2017 sur PC /

Test du jeu Pro Cycling Manager 2017 : Un épisode des plus honnêtes sur PC

Test : Pro Cycling Manager 2017 : Un épisode des plus honnêtes
PC
Pro Cycling Manager 2017
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Lespol
L'avis de Lespol
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
12 juillet 2017 à 17:26:34
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.8/20
Rakuten PC 13.69€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Pas spécialement connue pour sa capacité à se renouveler (et c'est là un doux euphémisme), la série PCM avait battu des records l'an passé avec un épisode qui ressemblait davantage à un patch qu'à un jeu complet. Quoi qu'il en soit, Cyanide revient cette année avec un nouvel opus dont on espère qu'il saura améliorer une formule certes excellente, mais qui stagne carrément depuis quelques années.

Vidéo-Test : Notre avis sur Pro Cycling Manager 2017 en 3 minutes

Chargement de la vidéo Test Pro Cycling Manager 2017 en vidéo

En lançant PCM 2017, on est en terrain connu. Pas de nouveau mode de jeu à se mettre sous la dent cette année, on remarque simplement pour l'instant un léger reskin des menus. Vient alors le moment de lancer une première Carrière et de se glisser dans la peau du manager de l'équipe de son choix. Comme l'an passé on peut décider d'installer directement une base de donnée via le Steam Workshop, ce qui évite de devoir se creuser les méninges pendant quelques secondes pour savoir qui est ce mystérieux Kris Run qui remporte toutes les courses (notez tout de même la subtilité de la référence). Une fois la partie lancée, on note qu'il est désormais possible de gérer la pré-saison en définissant le niveau de forme initial de chaque coureur parmi 4 possibilités : bas, normal, élevé ou très élevé. Cela permet d'avoir des coureurs en forme pour les premières échéances de la saison, en sachant bien évidemment qu'il faudra leur aménager des plages de repos par la suite, sans quoi leur fatigue va grimper en flèche et leurs résultats suivre le chemin inverse.

La recherche du pic de forme

Pro Cycling Manager 2017 : Un épisode des plus honnêtes
On peut désormais gérer l'intensité des entrainements semaine après semaine.

La gestion de la forme des coureurs constitue d'ailleurs une des grosses nouveautés cette année. Une fois la saison lancée, celle-ci ne s'adapte en effet plus simplement aux objectifs préalablement fixés, mais doit être gérée en indiquant à chacun de nos protégés quelle doit être l'intensité de leurs entraînements semaine après semaine. En d'autres termes, il faudra accentuer l'effort dans les semaines précédent les grandes courses puis aménager quelques coupures complètes par la suite. Ce système ressemble énormément à ce qui existait dans le mode Pro Cyclist depuis 2 ans, à ceci près qu'il est désormais étendu à chaque coureur. Pas de panique toutefois, vous n'aurez normalement que quelques retouches à faire sur les calendriers pré-établis en début de saison. On gagne néanmoins en flexibilité, ce qui n'est pas désagréable, d'autant que le système d'objectifs reste de son côté assez lourd, et ce malgré quelques concessions. On ne peut malheureusement toujours pas choisir qui sont nos leaders, mais on peut par contre fixer des objectifs personnels à 6 équipiers différents sur chacune des 3 périodes que comprend la saison. Ceux-ci ne sont donc plus totalement enchaînés à un autre coureur dont ils partagent tous les objectifs et calendriers, mais ce système n'en reste pas moins une usine à gaz assez inutilement difficile à gérer. Pourquoi ne pas laisser simplement chaque coureur avoir ses propres objectifs ?

On retrouve le système de leaders et d'équipiers de l'épisode précédent, mais les équipiers peuvent désormais avoir des objectifs personnalisés.

Pro Cycling Manager 2017 : Un épisode des plus honnêtes

C'est tout pour les nouveautés du mode Carrière et on passe au mode Pro Cyclist qui permet pour rappel d'enfiler un cuissard et de gérer son propre coureur course après course. Ici, on note l'apparition d'un système d'objectifs qui, il faut l'avouer, manquait cruellement les année passées. Il était en effet possible de faire tout ce qui nous passait par la tête, sans se soucier de l'équipe, et sans craindre la moindre répercussion. On peut nous demander cette année par exemple de rouler en tête de peloton pendant 20 ou 30 km, de se montrer suffisamment dans une échappée, de remporter des points pour un maillot distinctif ou de faire un top 5 ou 20. Libre alors à nous de ne pas y prêter attention, mais on perd alors la confiance du directeur sportif et par la même occasion les points de progression qui vont avec. Evidemment, si on gagne la course, on nous pardonnera toute désobéissance, mais en cas d'échec, on s'expose à des représailles et à voir notre petit protégé stagner et rester confiné dans des rôles d'équipier plus longtemps. C'est donc un point plutôt positif qui favorise l’immersion, mais le système a ses limites. On peut très bien choisir de rouler les 20 premiers kilomètres de l'étape quand le peloton est au ralenti puis de se cacher dans les moments importants sans craindre une quelconque conséquence. Pire, il m'est arrivé de voir mon leader chuter alors que je menais le peloton. Il m'a bien demandé de l'aide à travers une fenêtre contextuelle, mais j'ai choisi de continuer à mener le train pour remplir mon objectif initial. Je l'ai donc empêché de rentrer volontairement et ai été récompensé pour cela par mon directeur sportif qui était ravi que j'ai effectué mes 20km en tête. Bref, il y a du mieux, mais ce n'est pas encore parfait. Notons tout de même que quand on devient leader, on peut désormais choisir ses coéquipiers sur les courses importantes, ce qui est aussi plutôt sympa.

Rouler en tête de peloton quand son leader est au tapis, quoi de plus normal ?

Pro Cycling Manager 2017 : Un épisode des plus honnêtesPro Cycling Manager 2017 : Un épisode des plus honnêtesPro Cycling Manager 2017 : Un épisode des plus honnêtes

Réaction en chaîne

Pro Cycling Manager 2017 : Un épisode des plus honnêtes
Faire un train efficace n'a jamais été aussi facile.

En course, Cyanide a ajouté un nouveau moteur physique censé mieux prendre en compte les dénivelés et la vitesse des coureurs, mais il faut avouer que le résultat n'est pas très impressionnant. Pour tout dire, je n'avais pas réellement remarqué de différence… Peu importe, il y a d'autres nouveautés, et notamment une option qui s'avère plutôt pratique. Il s'agit de donner l'ordre à un coureur d'en suivre un autre, ce qui peut paraître tout bête, mais apporte pas mal de petites options tactiques. C'est notamment le cas lorsqu'on suit un coéquipier puisque les 2 vont former un train. On peut alors y ajouter autant de coureurs que l'on souhaite et former ainsi une chaîne que l'on réorganise à volonté en faisant simplement glisser les vignettes sur le côté gauche. Et quand l'homme de tête s'épuise, on augmente l'effort curseur du second qui prendra la tête et ainsi de suite jusqu'à lancer le sprint avec le poisson pilote toujours suivi de près par le sprinter. Il ne reste alors plus qu'à conclure avec ce leader lancé idéalement. Ce système est donc plutôt pratique et peut s'avérer diablement efficace pour placer un coureur lors des arrivées groupées. Il sert aussi dans la montagne lorsqu'on veut suivre un coéquipier qui cherche à écrémer sans être obligé de rester derrière une file d'adversaires qui ont aussi reçu l'ordre de relayer. Il y a parfois quelques bugs empêchant de suivre un coureur qui ne soit pas un coéquipier, mais globalement, ce système est une bonne idée et on se demande presque pourquoi il n'a pas été implémenté plus tôt.

Pro Cycling Manager 2017 : Un épisode des plus honnêtesPro Cycling Manager 2017 : Un épisode des plus honnêtesPro Cycling Manager 2017 : Un épisode des plus honnêtes

Ce PCM 17 fait déjà bien mieux que son prédécesseur, mais on note aussi l'arrivée de quelques nouveautés en multi. On peut en effet rejoindre un clan cette année et ainsi discuter avec les autres membres en privé, partager ses résultats et organiser des compétitions internes. Bien évidemment, il y a un classement des meilleurs clans qui prend en compte les performances de leurs membres. C'est donc à nouveau plutôt intéressant, bien qu'on note comme dans n'importe quel PCM la présence de quelques soucis techniques et autres déconnexion intempestives. Ces soucis sont d'ailleurs assez généralisés, puisque les bugs et crashs ne sont à nouveau pas à exclure dans tous les modes de jeu. Tout n'est donc pas parfait encore une fois, mais cette nouvelle mouture s'impose comme l'épisode à prendre en priorité pour les néophytes ou ceux qui n'ont pas investi depuis 2 ou 3 ans.

Les notes
+Points positifs
  • Il y a enfin un vrai intérêt à respecter les consignes d'équipe en mode Pro Cyclist...
  • Les équipiers peuvent avoir des objectifs individuels
  • Les trains de coureurs : pratique et intuitif
  • On peut désormais gérer l'entrainement hebdomadaire de chaque coureur
  • Les clans apportent un peu plus d'intérêt au multi
-Points négatifs
  • ... Mais il est aussi trop facile de satisfaire son directeur sportif
  • Encore des bugs et crashs
  • Le système d'objectifs encore un peu lourd

S'il n'est pas non plus l'épisode le plus novateur de la série, ce Pro Cycling Manager 2017 apporte suffisamment de bonnes idées pour être conseillé aux amateurs comme aux curieux. Les trains facilitent grandement les sprints et permettent aussi de ne pas perdre la roue de ses équipiers en montagne, tandis que l'arrivée d'objectifs personnalisés en mode Pro Cyclist apporte enfin une bonne dose d'immersion. Tout n'est pas forcément parfait, à l'image du système d'objectifs en mode Carrière et des nombreux bugs qui subsistent, mais on a au moins l'impression que la série progresse cette année, et ça, c'est déjà beaucoup.

Profil de Lespol
L'avis de Lespol
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
12 juillet 2017 à 17:26:34
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.8/20
Mis à jour le 12/07/2017
PC Management Cyanide Focus Cyclisme
Dernières Preview
PreviewThe Elder Scrolls Online : Greymoor - Les vampires débarquent en Bordeciel 30 mars, 14:00
PreviewGears Tactics : Réflexion et action pour une alliance explosive 27 mars, 14:00
PreviewHearthstone : Retour en Outreterre avec une 10ème classe 17 mars, 18:15
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020
2
Resident Evil 3 (2020)
03 avr. 2020
3
The Last of Us Part II
29 mai 2020