The Elder Scrolls Legends
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : PC Mac iOS Android
Test : The Elder Scrolls Legends : Un Hearthstone-like correct qui manque d'arguments
PC
The Elder Scrolls Legends
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de daFrans
L'avis de daFrans
MP
Journaliste jeuxvideo.com
16 mars 2017 à 10:09:21
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (16)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
  • Partager sur :

Si la mode est aujourd’hui un peu retombée, nous avons vu venir il y a quelques mois une tripotée de jeux de cartes généralement basés sur des licences fortes. Après Hearthstone qui s’est vite adjugé le trône, d’autres compagnies ont dégainé des titres tels que Runescape Legends, Faeria, Krosmaga qui, malgré leurs qualités n’ont pas réussi à inquiéter le mastodonte de Blizzard. C’est désormais au tour de Bethesda de dépenser quelques pièces d’or pour mettre un pied dans l’arène avec The Elder Scrolls Legends. Basé sur sa plus célèbre licence, celui-ci n’est cependant pas développé par Bethesda en personne, mais par une petite société du nom de Dire Wolf.

The Elder Scrolls Legends : Notre avis en moins de 3 minutes

Chargement du lecteur vidéo...

Une véritable expérience solo

The Elder Scrolls Legends : Un Hearthstone-like correct qui manque d'arguments
Des cinématiques de bonne facture.

Nos premiers pas sur ce free-to-play sont guidés par un tutoriel obligatoire et particulièrement intéressant pour initier les débutants aux TCG. Différents types de cartes, compétences particulières de certains monstres, cartes soutiens, runes, toutes les bases du genre nous sont ainsi expliquées d’une manière fort didactique. Pour nous accompagner dans cet apprentissage, le titre nous introduit à son histoire directement basé sur le lore de la série, bien qu’un poil bateau.

The Elder Scrolls Legends : Un Hearthstone-like correct qui manque d'arguments

Pour faire court, un personnage maléfique du nom de Naarifin projette de libérer des Daedras depuis l'Oblivion. Pour l’en empêcher, vous devrez vous rendre jusqu’à une tour et combattre tous les ennemis qui se dresseront sur votre route en chemin. À force de victoires, vous gagnerez de nombreuses cartes et decks de base. Point fort, l’aventure qui nous est proposée est conséquente avec plusieurs dizaines de parties à disputer et renforcée par de jolies cinématiques. Certes ces dernières ressemblent à 90 % des scénettes des autres jeux du genre, mais elles restent plutôt agréables à l’œil.

Un double plateau… et après ?

The Elder Scrolls Legends : Un Hearthstone-like correct qui manque d'arguments

Ce mode solo offre donc une belle entrée en matière pour bien comprendre les mécaniques de ce Elder Scrolls Legends. Mais si vous connaissez un peu Magic ou Hearthstone, ne vous en faites pas, vous savez déjà l’essentiel de ce qu’il faut savoir puisque ce titre ne joue pas vraiment la carte de l’innovation. Si c’est bien l’originalité qui semblait avoir guidé certaines des productions concurrentes citées un peu plus tôt, le bébé de Bethesda reste sur du très traditionnel. Toutes les règles classiques sont bien présentes : chaque joueur doit faire chuter les points de vie de son adversaires en utilisant des cartes monstres possédant divers traits connus (charge, garde, protection, effet à l’invocation, équivalent du râle d’agonie…).

The Elder Scrolls Legends : Un Hearthstone-like correct qui manque d'arguments

La vraie différence de ce titre est à chercher du côté du plateau, ou devrions-nous dire, LES plateaux. La table de jeu est composée de deux couloirs bien distincts et non-communicants. Ainsi, si vous décidez de placer une créature sur le côté droit, elle ne pourra pas attaquer ou agir sur les celles de l’ennemis situées sur le côté gauche. Une mécanique qui demande un petit temps d’adaptation et change votre façon de concevoir le « Board Control ». Pour pousser un peu plus loin le concept, les développeurs on fait en sorte que les deux couloirs soient bien différents. Sur celui de droite par exemple, les créatures posées profitaient toutes de camouflage, tandis que l’autre restait tout à fait classique.

The Elder Scrolls Legends : Un Hearthstone-like correct qui manque d'arguments

Mais en dehors de cette mécanique intéressante, The Elder Scrolls : Legends reste malheureusement bien trop classique et proche des autres productions reines. Alors certes, les mécaniques propres qu’il propose telles que le principe de Prophétie s’avèrent intéressantes, mais n’impactent pas assez l’expérience pour lui faire quitter son habit de Hearthstone-like. Du point de vue du gameplay, le tout fonctionne bien, mais ne possède pour le moment aucun argument suffisamment fort pour vous faire abandonner Hearthstone.

The Elder Scrolls Legends : Un Hearthstone-like correct qui manque d'arguments

Question équilibrage, l'ensemble nous a paru plutôt correct, notamment grâce à un hasard peut-être un peu moins présent que dans les autres jeux du genre. Le système de double plateau venant modifier les différentes actions et coups possibles, il nous a semblé que les decks aggro avaient toutefois un avantage plus important dans TESL.

Une petite bataille contre l'IA

Chargement du lecteur vidéo...

Envoyez des sioux !

The Elder Scrolls Legends : Un Hearthstone-like correct qui manque d'arguments

Abordons maintenant la question des différents modes de jeu. Comme tout jeu de carte qui se respecte, The Elder Scrolls Legends propose, en plus de son aventure solo, un mode Duel. Que ce soit en classé ou non, celui-ci vous permet ainsi de sélectionner un deck avant d’affronter de véritables joueurs dans l’espoir de terminer vos quêtes journalières et grappiller quelques pièces d’or.

The Elder Scrolls Legends : Un Hearthstone-like correct qui manque d'arguments
Un paquet fort généreux !

Sans surprise, celles-ci vous permettent d’acheter des paquets de six cartes dans la boutique intégrée au jeu. Si vous êtes trop pressés, notez qu’il est évidemment possible d’acheter les précieuses pochettes avec de l’argent réel. 2,99 € les deux, 9,99 € les sept, 19,99 € les quinze, 49,99 € les quarante ou 69,99 € les soixante, les possibilités sont multiples et les tarifs dégressifs. Rien de très étonnant, rien à redire. Evoquons cependant la présence d’un menu "Offres spéciales" vous proposant des lots particuliers et comprenant, pour certains, des cartes exclusives. Oui, certaines cartes ne sont, à priori, disponibles qu’à l’achat avec de l’argent réel et ça, ce n’est pas très juste.

The Elder Scrolls Legends : Un Hearthstone-like correct qui manque d'arguments

Terminons enfin avec le traditionnel mode arène, dont il n’est possible de fouler le sol qu’en dépensant 1,99 €, ou 150 pièces d’or. Que ce soit contre une intelligence artificielle ou des véritables joueurs, l’objectif est de se constituer un deck avec des cartes choisies aléatoirement pour ensuite tenter d’enchaîner un maximum de 10 victoires. Au bout de 3 défaites, c’est l’élimination et vous ne récupérez un lot plus ou moins intéressant en fonction de votre performance.

Un style fade, malgré une qualité graphique au-dessus du lot

The Elder Scrolls Legends : Un Hearthstone-like correct qui manque d'arguments

Pour un jeu de cartes, sa réalisation est très bonne. Graphiquement, Legends jouit d’un affichage détaillé et d’effets réussis. Il est donc regrettable de voir que la table de jeu qui nous est proposée soit aussi vide et fade. Bougies et livres dans une ambiance de bibliothèque moyenâgeuse, voici ce qui vous accompagnera durant vos parties.

The Elder Scrolls Legends : Un Hearthstone-like correct qui manque d'arguments

Pour ce qui est de l’esthétique, les dessinateurs de Dire Worf sont très clairement allés puiser du côté de Magic avec son style plutôt réaliste et sombre. Malheureusement, si les illustrations des cartes restent de bonne facture, l’ensemble paraît un peu fade et terne. Nous sommes ainsi bien loin de l’ambiance drôle et colorée d’un Hearthstone. Cela dépend évidemment de vos goûts, mais il nous parut bien plus agréable de passer quelques heures sur le titre de Blizzard que sur celui de Bethesda.

Les notes
+ Points positifs
  • Un tutoriel parfait pour les débutants
  • Le système de double plateau
  • Une bonne qualité graphique
  • Un équilibrage correct
  • Un mode solo riche
- Points négatifs
  • Visuellement fade
  • ... et après ? Un gros manque de démarcation face à la concurrence
  • Des cartes réservée à ceux qui investissent de vrais euros

Avec son gameplay solide, The Elder Scrolls Legends aurait pu scotcher de nombreux amateurs de jeux de cartes. "Aurait pu", puisque le titre nous parvient trop tard, à une époque où le mastodonte Hearthstone s’est déjà imposé avec une recette quasi-similaire. Dans ce contexte, Bethesda et Dire Wolf nous propose un titre correct, bien équilibré et jouissant de graphismes plus fins que ceux de la concurrence, mais qui n’apporte finalement pas grand-chose à l’univers des jeux de cartes. À réserver aux fans de la licence ou aux joueurs d’Hearthstone en mal de changement.

Profil de daFrans
L'avis de daFrans
MP
Journaliste jeuxvideo.com
16 mars 2017 à 10:09:21
14/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (16)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/ 20
Mis à jour le 23/03/2017
PC Jeu de cartes Bethesda Softworks Heroic Fantasy
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Syberia 3, sur la route de la bonne aventure ?
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
  • Aperçu : Dragon Quest Heroes II : Dans la veine du premier opus sur PS4
    PS4
  • Aperçu : Gravel : rapide, mais vraiment pas furieux
    PC - PS4 - ONE
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • La Terre du Milieu : L'Ombre de la Guerre
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Conan Exiles
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Red Dead Redemption 2
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce