Skylanders Imaginators
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : PS4 ONE WiiU PS3 360 Switch
Créer un contenu
Test : Skylanders Imaginators - Une création sans limite… ou presque !
PS4 ONE WiiU PS3 360
Skylanders Imaginators
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de jackbradford
L'avis de jackbradford
MP
Journaliste jeuxvideo.com
26 octobre 2016 à 11:00:02
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
8/20
Tous les prix
Prix Support
55.00€ PS4
56.64€ PS4
59.99€ WiiU
62.99€ ONE
64.99€ WiiU
68.23€ ONE
Voir toutes les offres
  • Partager sur :

Initiée en 2011, la saga Skylanders fait chaque année le bonheur des petits et des grands, mais aussi le malheur des porte-monnaie en raison du grand nombre de figurines à acheter afin de terminer intégralement le jeu. Cette année, il semble bien que ce soit plus que jamais le cas à cause d’une nouveauté qui, paradoxalement, offre une dimension aussi inédite que géniale à l’aventure : la création de nouveaux Skylanders surnommés Imaginators !

Notre video-test de Skylanders Imaginators

Chargement du lecteur vidéo...

UNE HISTOIRE EN DEMI-TEINTE

Skylanders Imaginators - Une création sans limite… ou presque !
Pour ruiner vos soirées, n’hésitez pas à inviter la Kaos Team ! Baston et dents cassées garanties !

On dira ce qu’on voudra : en dépit de ses défaites successives, le petit chauve Kaos reste une plaie permanente pour les Skylands ! Dans cette nouvelle aventure, le vilain bonhomme a réussi à trouver le moyen d’inventer des créatures très spéciales, les Doomlanders, qui sont censées embêter comme jamais les Skylanders. Celles-ci vont ainsi servir régulièrement de boss tout au long des dix chapitres de l’histoire et occasionner, à chaque fois en fin de niveau, un gros combat au beau milieu d’une arène. Problème : s’ils illustrent chacune des dix nouvelles classes de combats disponibles pour créer son propre Skylanders (épéiste, marteleur, ninja…), les Doomlanders ne s’avèrent hélas guère charismatiques. De plus, l’aventure propose non seulement un scénario encore plus rachitique que d’habitude, mais aboutit également à une durée de vie plus courte que dans les épisodes précédents. Il faut ainsi compter une petite dizaine d’heures pour terminer l’histoire principale. Heureusement, de nombreux défis, mini jeux et missions supplémentaires, disponibles dans les Skylands et indiqués de manière très efficace par une série de flèches sur le sol, permettent de quasiment doubler la durée de vie du jeu

Skylanders Imaginators - Une création sans limite… ou presque !
Le boss de ce niveau est un Chevalier Doomlander vêtu d’une belle armure d’os (3,95 € en soldes chez papy).

Et puis, si la mise en scène générale de l’histoire principale se révèle plutôt classique, la rigolade, quant à elle, reste bel et bien de mise ! Outre certaines situations assez drôles, ce sont surtout les dialogues superbement interprétés en français qui déclenchent les rires. A commencer par l’obstination aveugle de Kaos qui ne cesse de se prendre pour un génie ultime mais échoue systématiquement en trouvant des excuses à deux euros. Et puis quel plaisir de retrouver de nombreux Skylanders dits « classiques », ceux ayant fait le bonheur des amateurs de figurines et de jouets connectés dans les premiers épisodes de la série. A commencer par le dragon malin Spyro, le sympathique Eruptor qui ne fait que des bêtises, le fêtard perpétuellement shooté aux substances chimiques Pop Fizz ou encore la malicieuse Stealth Elf...

Tous se retrouvent entraînés dans cette aventure dangereuse dont le point d’orgue est sans conteste l’apparition aussi surprenante que géniale de Super Kaos ! Voix dopée aux hormones, perruque bleue agrafée sur le crâne et tenue digne de Dragon Ball Z : pas de doute, sous cette forme inédite, le méchant Kaos en impose drôlement ! D’autant qu’au cours de son long et difficile combat, il est régulièrement aidé par une pléthore de Doomlanders qui tentent par tous les moyens de piétiner, écrabouiller, pulvériser, transpercer, exploser, massacrer… bref faire un petit peu mal aux Skylanders détenus par le joueur. Inutile de préciser que pour vaincre Super Kaos et ainsi voir la fin de l’histoire, il est tout de même préférable d’avoir trois ou quatre Senseis boostés au maximum… Mais au fait, c’est quoi un Sensei ?

CLASSE ET PUISSANCE DES SENSEIS

Skylanders Imaginators - Une création sans limite… ou presque !
Appartenant à l’élément Vie, le charismatique Sensei Master Ambush utilise une épée et des bambous.

Le top du top en matière de Skylanders : voilà ce qu’est un « Sensei », terme repris du japonais qui pourrait être traduit par « maître donnant son enseignement à un élève ». C’est bien simple : dans les Skylands, il n’y a pas plus puissant (excepté peut-être Maître Eon quand il n’est pas shooté à la camomille). En effet, les Senseis sont devenus les plus grands guerriers mystiques de tous les temps au fil d’un long apprentissage. Chacun y est parvenu au bout de nombreux efforts et souvent d’une manière différente, comme en témoigne les deux Senseis disponibles dans le pack de démarrage. Ainsi, Master King Pen, appartenant à l’élément Eau, était à la base un soldat qui a appris l’art de la guerre alors qu’il est resté prisonnier d’une grotte pendant tout un hiver. Tandis que Golden Queen, relevant de l’élément Terre, était auparavant une vilaine dans Skylanders Trap Team. Pour échapper à la prison, elle s’est rachetée une conduite et a accepté de mettre ses compétences au service du bien.

Au total, Skylanders Imaginators accueille 31 Senseis (dont Kaos !) qui affichent plusieurs points communs entre eux. D’abord, outre un packaging réussi, leur figurine est globalement très stylisée avec une mention spéciale à Master Ambush, Master Barbella, Master Ember ou encore Master Chopscotch. De plus, chaque Sensei dispose de pouvoirs spectaculaires qu’il est possible d’acheter au fil de l’aventure en échange des pièces d’or collectées. Si les derniers pouvoirs à débloquer sont les plus chers, c’est parce que logiquement ce sont les plus puissants. Et le résultat à l’écran vaut vraiment le coup d’œil : il faut voir par exemple Golden Queen quadrupler sa taille et frapper le sol pour écraser les ennemis comme des punaises.

Skylanders Imaginators - Une création sans limite… ou presque !
Il est possible de prendre à tout moment des selfies, de zoomer et d’orienter la caméra librement.

Chaque Sensei vit dans un royaumes qui lui est dédié et qui se situe au sein des Skylands (ces terres morcelées en de multiples îles dont certaines ne sont accessibles que via canon propulseur). Il y a dix royaumes Sensei qui correspondent logiquement aux dix éléments caractérisant chaque Skylander (Eau, Feu, Magie…). Si le joueur ne possède pas au moins un des Senseis correspondant à son Royaume (ex Master Ember pour le royaume Sensei du feu), il lui est impossible d’y pénétrer. Dommage car chaque royaume propose des épreuves et missions supplémentaires et, grosso modo, offre une heure de jeu en plus. En contrepartie, il est toujours possible de participer à plusieurs mini jeux qui font tout le sel de cet épisode de Skylanders…

Pack de démarrage Crash Bandicoot
Skylanders Imaginators - Une création sans limite… ou presque !

Le personnage de Crash Bandicoot est disponible dans un pack de démarrage exclusif à la PS4, incluant également le Dr Neo Cortex, les Senseis Master King Pen et Golden Queen ainsi qu’un cristal de création et évidemment un portail magique pour y placer les figurines. Il est à noter toutefois que cette exclusivité sur la console de Sony n’est que temporaire. Car, dans quelques semaines, Crash et Neo seront réunis au sein d’un même pack valable pour toutes les consoles. En termes de rapport qualité/prix, le pack de démarrage Crash Bandicoot se révèle le plus intéressant. Puisque, grosso modo, pour 20 € de plus que le pack de démarrage normal, le joueur peut récupérer les deux figurines Crash Bandicoot et Dr Neo Cortex et ainsi profiter d’un niveau supplémentaire dans le jeu. En effet, dès que Crash ou Neo est posé sur le portail magique, cela débloque automatiquement le niveau des "Îles Wumpa tambourinantes" qui garantit environ une heure de jeu bonus.

Ce dernier se veut en réalité une superbe référence au jeu original Crash Bandicoot sorti sur la première PlayStation en 1996. Puisqu’il en reprend les codes esthétiques ainsi que le gameplay à travers certains passages. Par exemple, Crash, caméra dans le dos, doit franchir plusieurs gouffres d’affilée, ou parfois même enchaîner des séquences de plateformes latérales. Quant au Dr Neo Cortex, un mini-jeu plutôt bien réalisé et prenant la forme d’un shoot them up lui est entièrement réservé. Non content de proposer une esthétique respectueuse - jusque dans les moindres détails - de l’univers de Crash, ce long niveau bonus offre également une bande-son géniale qui rythme avec entrain sauts et autres tourbillons destructeurs du Bandicoot. A ne pas manquer !

MINI-JEUX ET CHALLENGES A FOISON

Skylanders Imaginators - Une création sans limite… ou presque !
Le jeu de cartes Choc de la création reprend les Skystones de Skylanders Giants en version simplifiée.

Chaque épisode de Skylanders contient son lot de mini-jeux en tous genres et ce volet n’échappe pas à la tradition. La seule grosse différence ici est qu’en cas de réussite, le joueur obtient non seulement diamants, rubis et autres récompenses financières (convertis en pièces d’or servant à acheter notamment de nouveaux pouvoirs), mais aussi des coffres d’Imaginite contenant des accessoires pour les Skylanders Imaginators. L’histoire, mettant aux prises les Skylanders face à Kaos accompagnés de ses Doomlanders, est évidemment émaillée de nombreux mini-jeux ponctuels. Parmi ceux-ci, il faut retenir par exemple un canon servant à recouvrir de garniture un gros gâteau, un jeu de plateformes en 2D dans lequel il est nécessaire de collecter un maximum de bonbons ou encore le pilotage du mini char de Sprocket dont la mission est d’exploser les véhicules ennemis. Sans oublier plusieurs phases de shoot them up latéral à bord d‘un vaisseau dont le but est de détruire les adversaires de part et d’autres mais aussi un énorme monstre de guacamole faisant des siennes au fond de l’écran…

Skylanders Imaginators - Une création sans limite… ou presque !
Ce mini-jeu ouvre les serrures en amenant la créature à la sortie. Réunir les cristaux violets offre de l’Imaginite.

Toutefois, il existe quatre mini jeux récurrents et plutôt sympathiques qui permettent de gagner divers coffres d’Imaginite : le génial jeu de cartes Choc de la création, la sauvegarde d’œufs pour récupérer des pièces d’or, le sympathique jeu de l’aiguille aboutissant à débloquer de nouvelles voix et musiques pour les Imaginators et enfin les excellents puzzles – de plus en plus complexes – permettant d’ouvrir les serrures de porte. En termes de challenges, le joueur n’a en réalité que l’embarras du choix grâce aux multiples possibilités offertes à l’intérieur des Skylands. Par exemple, il existe un peu partout de nombreuses cavernes regorgeant de trésors, mais dont l’entrée doit être explosée à l’aide d’une bombe à transporter rapidement.

Et puis il ne faudrait pas oublier aussi l’Académie des Skylanders, où se trouvent notamment une bibliothèque, dont il faut retrouver les livres disséminés aux quatre coins de l’aventure, ainsi que le Hall des selfies. Ce dernier permet d’afficher les plus beaux selfies du joueur pris au cours du jeu et d’y ajouter des cadres très spéciaux faisant augmenter les caractéristiques des diverses classes de combat. A cela, il faut aussi ajouter une série d’objectifs bonus, permettant de débloquer plusieurs accessoires pour les Imaginators, comme le fait de devoir réunir vingt ensembles d’Imaginite ultime ou de collecter vingt gemmes d’âme épiques. Mais ce n’est pas tout car il y a également une pléthore d’épreuves supplémentaires…

Skylanders Imaginators - Une création sans limite… ou presque !
Le laser pulvérise les ennemis qui veulent détruire les œufs. Le grappin permet de s’emparer de ces derniers.

En effet, une fois l’histoire principale terminée, de nombreuses quêtes restent encore à accomplir, à la différence que celles-ci sont désormais données par le cerveau Presto, un des protagonistes repentis du scénario. Cela allonge évidemment la durée de vie du jeu, au même titre d’ailleurs que les combats d’arènes qui proposent d’affronter plusieurs vagues d’ennemis de plus en plus costauds afin d’obtenir des récompenses toujours plus intéressantes. Bonne nouvelle : les douze circuits de Skylanders Superchargers se retrouvent ici librement accessibles – dès le menu d’accueil – et sans même avoir besoin de posséder une figurine représentant un véhicule ! Puisque le jeu offre directement une voiture, un bateau ou un avion selon le niveau sélectionné. Libre donc au joueur de placer ses Senseis derrière le volant d’un bolide et de participer à des courses endiablées en compétition locale ou online avec ses amis. D’ailleurs, trois modes de course du précédent volet de Skylanders se révèlent aussi disponibles automatiquement : Course en ligne, Course unique et Contre-la-montre (Poursuite de boss, Coupe maléfique et Coupe miroir ne sont jouables qu’à la condition de posséder un pack de course action terrestre, marin ou aérien). Bref, Skylanders Imaginators propose une tonne de challenges, défis et épreuves en tous genres qui, à coup sûr, devrait ravir toute la famille.

L’IMAGINATION AU POUVOIR

Skylanders Imaginators - Une création sans limite… ou presque !
Mon Skylander Imaginator nommé Swordy appartient à la classe épéiste, spécialiste en épées de banane!

Voici enfin le gros morceau de Skylanders Imaginators qui apparaît, en plus des Senseis, comme la nouveauté majeure de ce volet. Il est enfin possible de créer de toutes pièces – ou presque – ses propres Skylanders surnommés ici Imaginators ! Le procédé se révèle particulièrement simple et accessible via un menu dédié. Il suffit d’abord de choisir une classe de combat pour son personnage. Il en existe dix : sentinelle, ninja, chevalier, marteleur, épéiste, bazookeur, tireur, sorcier, cogneur et archer. Puis il faut façonner son apparence, lui donner corps en choisissant par exemple sa tête, ses membres, sa taille, mais aussi une foultitude de détails comme son style d’oreilles et d’yeux. Il est même possible de sélectionner la couleur de presque chaque élément et de décliner les teintes à l’infini grâce à la palette disponible. Ensuite, le joueur doit donner une personnalité à son Imaginator en lui offrant une voix (héros, goule, ange, scientifique…) et un style vocal (robotique, gros, petit, magique..).

Cerise sur le gâteau : chaque Imaginator peut disposer d’une phrase fétiche qui n’est autre que son slogan de combat prononcé à chaque fois qu’un affrontement est remporté. Ce dernier peut être très drôle car il est possible de combiner deux morceaux de phrases pour aboutir à de multiples combinaisons vocales délirantes telles que « Rien n’arrête mon charme barbare ! » ou encore « Tous debout pour la pizza ! ». Côté son, le joueur est aussi capable de choisir la musique accompagnant son Imaginator (funk, rock, trance, électro…) ainsi que les effets sonores lorsqu’il se bat (mentions spéciales aux effets « cartoon » et « jeu vidéo »).

Skylanders Imaginators - Une création sans limite… ou presque !
Qui veut mes jolis et délicieux bâtonnets de crème glacée ? Distribution gratuite… en pleine poire !

Lors du procédé de création d’un Skylander Imaginator, il y a toutefois deux catégories qui s’avèrent beaucoup plus importantes que les autres : les Armes et l’Equipement. En effet, celles-ci ont une influence directe sur les quatre caractéristiques du personnage : Attaque, Défense, Vitesse (de déplacement) et Chance (de découvrir des objets de qualité dans les coffres d’Imaginite). Il est bon toutefois de noter que les Armes agissent spécifiquement sur l’Attaque de l’Imaginator, les Armures de tête sur la Chance, les Armures de bras, d’épaule et de jambes sur la Défense et la Vitesse, tandis que le Sac à dos offre au personnage davantage de Chance.

Pour trouver des accessoires et armes permettant de booster son personnage, le joueur doit découvrir ou gagner des coffres d’Imaginite. En ouvrant ces derniers, il peut tomber sur quatre sortes différentes d’Imaginite : Commune, Rare, Epique et Ultime. L’Imaginite Commune – la plus courante – offre des objets purement cosmétiques (nouvelles têtes, membres inédits…) qui n’ont aucun effet sur la puissance du personnage. En revanche, les autres types influencent grandement ses capacités, en particulier l’Imaginite Ultime qui est censée offrir les meilleures objets/armes. Attention, le joueur doit savoir que les accessoires trouvés dans les coffres concernent toutes les classes de combat et pas seulement le (les) personnage(s) qu’il a créé. Si bien que plusieurs armes ne pourront être utilisées par son Imaginator.

Skylanders Imaginators - Une création sans limite… ou presque !
Swordy sourit mais n’en mène pas large avec, dans son dos, ce requin semblant issu des Dents de la Mer !

La chasse aux coffres d’Imaginite s’avère donc particulièrement stimulante afin de booster toujours plus son personnage. Car plus un Skylander Imaginator est amélioré et plus ses actions sont rapides, puissantes et efficaces. D’ailleurs, les Imaginators possèdent quatre types de pouvoirs, à commencer par les capacités d’arme liés à l’arsenal dont dispose le personnage. Il y a ensuite les puissances élémentaires, une variété de pouvoirs se référant à l’élément auquel appartient l’Imaginator et que le joueur peut changer à tout moment via un écran de sélection. Dans le cas de Swordy, personnage créé de classe épéiste, il appartient à l’élément feu et peut donc par exemple faire pleuvoir des boules de feu sur les adversaires ou s’enflammer temporairement pour endommager les ennemis à proximité. Les troisième et quatrième pouvoirs inhérents aux Imaginators sont les techniques secrètes et - le plus puissant d’entre tous - le Pouvoir de gemme d’âme. Pour débloquer ce dernier pour votre Skylander Imaginator mais aussi pour les Senseis, il est nécessaire de découvrir dans les Skylands les gemmes correspondantes, ce qui donne d’ailleurs un sympathique défi supplémentaire au joueur.

UN COÛT CERTAIN

Skylanders Imaginators - Une création sans limite… ou presque !
Voici les trois types de coffres d’Imaginite en vente sur le PlayStation Store, avec leur coût respectif élevé.

Il est temps d’aborder maintenant la chose qui fâche, surtout pour les parents : le coût financier que peut entraîner ce nouvel épisode de Skylanders. Certes, la rengaine est la même chaque année puisque certaines zones du jeu (ici les Royaumes Senseis) nécessitent d’avoir une figurine dédiée pour y pénétrer. Sur ce point là, pas de surprise comparé à la plupart des précédents jeux Skylanders. Néanmoins, la présence de coffres d’Imaginite et de cristaux de création compliquent un peu la donne. Car, histoire d’offrir encore plus d’éléments de création pour les personnages Imaginators, les développeurs proposent aux joueurs la possibilité d’acheter des coffres d’Imaginite supplémentaires. Trois types de coffres existent à la vente en ligne sur le PSN ou le Xbox Live : les coffres de cuivre (1,99 € en échange de trois objets numériques), les coffres mystères (4,99 € en échange de neuf objets numériques) et enfin les coffres de platine (9,99 € en échange de vingt objets numériques dont sept ultimes).

Inutile de préciser que le coût est exorbitant pour de simples objets numériques, d’autant que des coffres d’Imaginite sont offerts très régulièrement – et gratuitement - dans le jeu. Les parents devraient donc être suffisamment vigilants pour ne pas céder au désir d’enfants toujours curieux et souvent avides de nouveautés (même si c’est dur !). Heureusement, il semble impossible d’acheter directement en ligne un coffre depuis le jeu lui-même. Car il faut déjà aller sur le PSN ou le Xbox Live pour acquérir un coffre pour ensuite pouvoir le télécharger dans le jeu (les objets sont à récupérer dans la Chambre d’Imaginite).

Skylanders Imaginators - Une création sans limite… ou presque !
L’application Skylander Creator permet de faire créer une carte et une figurine en 3D de son Imaginator.

En réalité, le plus problématique dans l’histoire est la présence de cristaux de création. A la base, un cristal de création offre de sauvegarder son personnage Imaginator créé, un peu à l’image d’un piège de Skylanders Trap Team qui permettait de capturer un monstre. Excepté qu’ici, un cristal de création correspond à un élément bien particulier (Feu, Eau, Terre…) et ne peut accueillir qu’un seul personnage. Ainsi, le cristal de création Feu, souvent présent dans le pack de démarrage, ne peut sauvegarder qu’un Imaginator de l’élément Feu. Pire : une fois la classe de combat déterminée, il est impossible d’en changer. Si le joueur choisit d’effacer son personnage de Ninja et d’en créer un nouveau, il devra ainsi conserver pour toujours la classe Ninja sur ce cristal de création. Résultat : pour créer un Imaginator de chacune des dix classes, il est donc nécessaire d’acquérir dix cristaux de création ! Sachant qu’un cristal de création coûte grosso modo 8 € pièce (plus de 60 € pour le pack spécial en contenant huit), cette méthode s’avère particulièrement douteuse et ne peut entraîner que de la frustration chez les enfants (et des trous dans le porte-monnaie des parents). C’est d’ailleurs le principal reproche – en plus d’une histoire un peu en demi-teintes - qui pourrait être fait à ce Skylanders Imaginators qui apparaît tout de même comme un divertissement vidéoludique - et créatif – de premier ordre.

Les notes
+ Points positifs
  • Possibilité de créer son propre Skylander et de faire évoluer en permanence son physique et ses capacités
  • Jeu en multi disponible - selon les épreuves - de deux à quatre joueurs en coopération ou en compétition locale mais aussi en ligne (courses)
  • Qualité et charisme de la plupart des Senseis et des figurines qui les représentent (style, poses, expression, finition…)
  • Les coffres d’Imaginite qui contiennent un tas de surprises à l’image d’œufs Kinder
  • Esthétique très réussie avec mention particulière au doublage français très drôle
  • Une tonne de mini-jeux très sympathiques (shoot, puzzle, baston…)
  • Tous les circuits et courses de Skylanders Superchargers accessibles librement, sans avoir besoin de posséder un véhicule
  • Super Kaos, version « Dragon Ball » de Kaos, est très impressionnant !
- Points négatifs
  • Les micro-achats possibles concernant les coffres d’Imaginite
  • Un cristal de création ne peut sauvegarder qu’un seul personnage Imaginator
  • Une histoire moins intéressante que d’habitude mais aussi un peu plus courte
  • Des boss Doomlanders peu charismatiques

S’il est sain de pester contre la multiplication des figurines/objets payants nécessaires pour espérer terminer intégralement Skylanders Imaginators, en revanche il faut reconnaître le savoir-faire du studio Toys For Bob. Car, à travers ce nouvel épisode, les développeurs offrent enfin aux enfants des outils simples et très accessibles pour laisser libre cours à leur imagination et créer des personnages de toutes pièces. De plus, suite à la disparition de Disney Infinity, les occasions de divertissement vidéoludique en famille sont trop peu nombreuses pour ne pas en profiter. D’autant que les challenges et épreuves, en multi coopératif ou compétitif, sont ici nombreux et que la difficulté générale parfaitement équilibrée autorise une progression rapide. Bref, pour les enfants, un des incontournables de Noël !

Profil de jackbradford
L'avis de jackbradford
MP
Journaliste jeuxvideo.com
26 octobre 2016 à 11:00:02
16/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
8/ 20
Tous les prix
Prix Support
55.00€ PS4
56.64€ PS4
59.99€ WiiU
62.99€ ONE
64.99€ WiiU
68.23€ ONE
Voir toutes les offres
Mis à jour le 26/10/2016
Activision Blizzard Kids PlayStation 4 Xbox One Wii U PlayStation 3 Xbox 360 Action Plate-Forme
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Sonic Mania : Le hérisson revient à son âge d’or
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
  • Aperçu : Fast RMX : pas de F-Zero, pas de problème pour la Switch ? sur Switch
    SWITCH
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • The Legend of Zelda : Breath of the Wild
    WIIU - SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Mass Effect Andromeda
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil VII
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live