Menu
Until Dawn : Rush of Blood
  • PS4
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PS4 / Until Dawn / Until Dawn : Rush of Blood sur PS4 /

Test Until Dawn : Rush of Blood sur PS4 du 07/10/2016

Test : Until Dawn : Rush of Blood - En route pour le petit train de l'angoisse
PS4
Until Dawn
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de mrderiv
L'avis de mrderiv
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 octobre 2016 à 18:00:02
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (37)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.8/20
Tous les prix
Prix Support
15.93€ PS4
19.99€ PS4
Voir toutes les offres
Partager sur :

Il n’y qu’à se balader quelques minutes sur YouTube pour comprendre que VR et jeux d’horreur forment un duo de choc. Avec le casque sur les yeux et du bon son dans les oreilles, l’immersion devient totale ; de quoi nous coller les jetons avec quelques effets biens sentis. La sortie imminente du casque PlayStation VR se devait donc de proposer un titre horrifique dans son catalogue de lancement. Si Resident Evil 7 attendra 2017 pour tenter de nous faire frémir, c’est la licence Until Dawn qui s’y colle avec un rail-shooter horrifique aux allures d’attractions de fête foraine macabre. Une formule réussie ?

Notre vidéotest de Until Dawn - Rush of Blood

Souviens-toi l'été dernier, Until Dawn débarquait sur PS4 avec sa formule de Teen movie permettant d’incarner plusieurs personnages au destin lié à une série de choix et de QTE. La licence du studio Supermassive revient en 2016 avec Until Dawn : Rush of Blood, un spin-off dédié à la réalité virtuelle, un concept simple de FPS auto-guidé se raccrochant ici et là à certaines ambiances, créatures et scènes du titre de base. Inutile cependant d’avoir déjà posé les mains sur le jeu originel puisque Rush of Blood s’envisage comme un divertissement de parc d’attractions, capable de vous faire sursauter entre deux bouchées de pop-corn.

Le rail de l'angoisse

Until Dawn : Rush of Blood - En route pour le petit train de l'angoisse
Coucou, tu veux voir ma hache ?

Le principe du jeu se résume en quelques mots : vous avancez de façon automatique sur un rail de manège, une arme dans chaque main pour dégommer tout ce qui pourra l’être. L’ensemble est découpé en niveaux dans la plus pure tradition de l’arcade : un compteur de points, des objets cachés, des munitions à tour de bras afin de canarder à vue des cibles ou des ennemis pour faire grimper votre score. Tantôt carnaval de l’angoisse, tantôt roller coaster sinistre, Rush of Blood fait défiler ses ambiances dérangeantes pour nous offrir une promenade divertissante, mais pas forcément des plus mémorables.

Until Dawn : Rush of Blood - En route pour le petit train de l'angoisse
Les sept niveaux du jeu se bouclent en une quinzaine de minutes chacun.

L’arrière-train collé dans un wagon de fête foraine, vous voilà parti pour un périple d’environ deux heures au pays des clowns maléfiques, des meurtriers masqués et des corbeaux possédés. Court, mais finalement bien adapté à une expérience VR. Question ambiance, ce Rush of Blood répond parfaitement au cahier des charges du genre avec ses décors sombres et oppressants. On y alterne entre des intérieurs décrépits (hôpitaux désaffectés, asile, maison abandonnée, etc.) et des extérieurs sous forme de rappel direct aux environnements du jeu de base (forêts enneigées, galeries sous la montagne, etc.). On débutera le périple armé de deux simples pistolets à air comprimé pour tirer sur des ballons et autres cibles de foire avant de passer à des choses plus sérieuses avec de véritables armes à feu. À côté de nos deux pistolets de base aux munitions illimitées, vous dénicherez certaines armes plus puissantes (fusil à canon scié, uzis, colt, etc.) capable de calmer les ardeurs de quelques monstruosités un peu trop collantes. La plupart des niveaux s’achèvent avec un combat de boss en plusieurs phases, rares moments où le jeu parvient à nous offrir un peu de défi.

Des contrôles simples, adaptés à la réalité virtuelle

Until Dawn : Rush of Blood - En route pour le petit train de l'angoisse
Avec deux PlayStation Move, chacune de vos armes devient indépendante.

Il est possible de jouer de deux manières différentes en fonction de vos envies ou du matériel à disposition. À la manette DualShock 4 afin de contrôler simultanément vos deux mains via la reconnaissance de mouvements, ou équipé de deux PlayStation Move pour agir indépendamment avec les deux bras. La seconde option renforce l’immersion et offre les meilleures sensations de tir. Rush of Blood reste tout à fait jouable manette en main, mais perd indéniablement de son côté ludique. Viser, tirer, recharger, éclairer les endroits sombres et éviter de vous prendre certains objets en pleine face en vous penchant sur le côté, ces actions résument toute l'expérience de jeu. Un classement mondial des scores alimentera enfin les ambitions des joueurs les plus acharnés malgré un challenge global restreint et des points de respawn hyper-fréquents (hormis en mode de difficulté le plus élevé où il faudra recommencer les niveaux à chaque échec).

Des jump scare faciles

Malgré son atmosphère oppressante rythmée par quelques passages dérangeants et réussis, ce Rush of Blood ne parvient pas vraiment à nous plonger dans la véritable horreur. Est-ce le revers de la médaille de son gameplay arcade pop-corn ou le résultat de choix trop convenus dans sa mise en scène, toujours est-il que l’expérience de Supermassive actionne des leviers souvent trop gros pour réellement nous faire angoisser. Certes, une poignée de Jump Scares provoquent parfois leur petit effet, mais la plupart sont si téléphonés qu’on les voit arriver de loin.

Until Dawn : Rush of Blood - En route pour le petit train de l'angoisseUntil Dawn : Rush of Blood - En route pour le petit train de l'angoisse

Si le concept du train de l'angoisse fonctionne à merveille sur une expérience de quelques minutes dans un parc d'attractions, il tend ici à devenir assez vite redondant. Malgré sa courte durée de vie, le manque de surprise et d'originalité rend le tout assez uniforme. On comptera sur quelques interrupteurs permettant au joueur de sélectionner la destination de son wagon d’une balle bien placée pour explorer des embranchements inédits et rajouter un soupçon de rejouabilité à l’expérience.

Until Dawn : Rush of Blood - En route pour le petit train de l'angoisse
Un coup d’œil sur le wagon permet de consulter son score.

Hormis de rares décrochages liés à quelques déplacements face à notre écran, la prise en main de ce Rush of Blood offre ce qu’il faut de répondant et de précision pour nous donner l’impression de manier de véritables armes à feu. Combinée au tracking des mouvements de la tête opéré par la caméra PlayStation, cette bonne lecture des mouvements permet d’accentuer la pression de certains séquences de jeu, comme celles où plusieurs vagues d’ennemis se ruent sur notre wagon en simultané ou encore ces moments où il faut se contorsionner pour éviter certains éléments du décor.

Côté technique, le titre de Supermassive compose avec les impératifs de fluidité liée à la réalité virtuelle. Sa résolution globale fait donc un peu la grimace ce qui occasionne de l’aliasing sur les éléments de l’arrière-plan. Le tout souffre aussi d’un léger flou lié au hardware embarqué par le casque. Le bon point est accordé à l’habillage sonore de l’ensemble qui, grâce à la fonctionnalité de spatialisation du son des écouteurs fournis avec le PlayStation VR, renforce notre immersion dans cet univers sinistre.

Trailer de Until Dawn : Rush of Blood

Chargement de la vidéo Until Dawn trailer
Les notes
+Points positifs
  • Une immersion réussie
  • Bonne utilisation des fonctionnalités VR
  • Prise en main immédiate à la manette ou aux PS Move (recommandés)
  • Habillage sonore convaincant
-Points négatifs
  • De la peur trop facile
  • Vite redondant malgré sa faible durée de vie
  • Aliasing assez prononcé

Until Dawn : Rush of Blood, c’est un peu la petite virée horrifique que l’on aime s’accorder lorsqu'on visite un parc d’attractions. Une expérience simple, assez courte, capable d’animer une soirée entre amis sans finalement aucune autre prétention. S’il se contente d’enchaîner les jump scare et les phases de tir de façon un peu trop prévisible, le titre compense son manque d’originalité par une prise en main immédiate renforcée par l’immersion totale liée à la réalité virtuelle. Sans devenir un indispensable, le jeu trouve naturellement sa place d'ambassadeur honnête au sein du catalogue de lancement du PlayStation VR.

Profil de mrderiv
L'avis de mrderiv
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 octobre 2016 à 18:00:02
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (37)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.8/20
Mis à jour le 07/10/2016
PlayStation 4 Survival-Horror Shooter Sony Computer Entertainment Supermassive Games Horreur Parc d'attractions
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Let's Go, Pikachu / Évoli
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce