Menu
Dead Effect 2
  • Tout support
  • PC
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux FPS / Derniers tests jeux vidéo / Dead Effect 2 /

Test Dead Effect 2 du 06/11/2015

Test : Dead Effect 2 : Dans l’espace, personne ne vous entendra swipper
iOS Android
Dead Effect 2
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de kevin-j
L'avis de kevin-j
MP
Rédaction jeuxvideo.com
06 novembre 2015 à 15:02:02
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
4/20
Partager sur :

En 2013, le studio InDev Brain (maintenant connu en tant que BadFly Interactive) sortait Dead Effect, un FPS mobile qui a connu son petit succès avec pas loin de trois millions de téléchargements. Après un portage de ce dernier sur PC dans une version payante qui a un poil déçu, le studio tchèque nous livre aujourd’hui la suite de son titre, dans la droite lignée de son prédécesseur. Après quelques heures à arpenter les couloirs sombres de l’ESS Merdian, voici venue l’heure de vous livrer notre verdict sur Dead Effect 2.

Dead Effect 2 : 15 minutes d'horreur spatiale

Chargement de la vidéo Dead Effect 2 Gameplay

Mais avant de nous plonger dans les affres de la critique, prenons quelques instants pour poser le décor. Dead Effect nous invite à parcourir la sombre immensité de l’espace dans les entrailles de l’ESS Meridian, un vaisseau spatial chargé à ras bord de colons cryogénisés envoyés à l’autre bout de la galaxie pour coloniser de nouvelles planètes. Manque de bol, ce beau plan tombe à l’eau en cours de route, et c’est dans les basques d’un membre de la sécurité du vaisseau qu’il faudra lutter contre l’équipage du vaisseau transformé en monstres par une saleté de virus. Au fur et à mesure de l’histoire et à travers différents journaux de bord planqués dans le décor, il sera cependant possible de découvrir que tout ce qui se passe n’est pas aussi simple et que la menace n’est pas celle que l’on croit.

Everybody hates you

Dead Effect 2 : Dans l’espace, personne ne vous entendra swipper
Les Chiens, premiers ennemis qu'il faudra se farcir dans Dead Effect.

Ce second épisode de Dead Effect débute exactement là où le premier s’arrêtait, après un bref résumé des évènements qui laissera cependant les néophytes sur le bord de la route. On nous apprend que la menace du virus n’est pas tout à fait terminée, et que, cerise sur le gâteau, les proprios du vaisseau échaudés par les nouvelles qu’ils ont reçu, ont décidé d’envoyer une troupe de marines surarmés faire le ménage. Comprenez par-là exterminer tout ce qui bouge, vous compris. Du coup, cette fois-ci, non seulement vous allez devoir sauver votre peau en rayant de la carte les zombis spatiaux qui infestent le Meridian, mais aussi régler leur compte à ces marines qui cherchent à vous envoyer ad patres. Vous l’aurez aisément compris à la lecture de ces quelques lignes, Dead Effect est loin de faire dans l’original, et empile les clichés les uns sur les autres sans aucune vergogne. Cette faiblesse certaine du scénario, qui étale les poncifs du genre de l’horreur spatiale s’avère renforcée par chacune des cinématiques et autres saynètes de dialogues qui sont d’une rare pauvreté, et montrent le manque d’écriture apporté à chacun des protagonistes.

Dead Effect 2 : Dans l’espace, personne ne vous entendra swipper
Minikin, un personnages des plus atroces à subir.

Cette pauvreté se retrouvera d’ailleurs mise en exergue par les doublages qui s’avèrent absolument ratés (surtout le personnage de Minikin qui est tout bonnement ridicule à chacune de ses interventions). Et si l’on saluera malgré tout l’envie de Badfly de proposer un jeu intégralement doublé, on ne pourra se satisfaire du résultat. Au-delà de l’aspect sonore cependant, difficile de bouder le travail réalisé par le studio. Graphiquement, Dead Effect 2 s’avère plus que satisfaisant sur des machines récentes. Décors et personnages, bien que parfois étrangement animés, offrent un rendu visuel des plus plaisant, et dans les meilleurs du moment. L’ambiance globale du jeu est tout aussi satisfaisante et contribue grandement à l’immersion. On notera d’ailleurs avec grand plaisir le soin apporté aux détails. Fait rare, Dead Effect 2 propose une ribambelle d’options graphiques et sonore pour personnaliser son expérience de jeu et en profiter au mieux selon la machine que l’on possède.

Des contrôles au poil

Dead Effect 2 : Dans l’espace, personne ne vous entendra swipper
Fouiller les coins et les recoins permettra de découvrir pas mal de choses.

Un soin suffisamment rare pour être souligné, et que l’on retrouvera dans de nombreux aspects du jeu, et particulièrement au niveau des contrôles. Si Dead Effect était déjà connu pour posséder des contrôles parfaitement adaptés au mobile (ce qui est toujours le cas) ce deuxième épisode pousse les choses un peu plus loin en offrant la possibilité de régler l’interface comme bon nous semble (positionnement des touches virtuelles, taille de ces dernières, etc...), ou de jouer avec une manette, ce qui est très appréciable. Techniquement au top, Dead Effect 2 souffre cependant d’une tare, certes mineure, mais qui vient un poil gâcher l’expérience globale, à savoir sa nature Free to play. Et cela commence dès le départ avec l’obligation de s’inscrire afin de pouvoir jouer à autre chose qu’au prologue. A n’en pas douter, cette contraint suffira à dégouter de nombreux joueurs. Pour le reste, on se retrouve face à une formule de freemium classique qui offre la possibilité d’acheter de la menue monnaie, nécessaire non seulement à l’amélioration de l’équipement et des capacités, mais aussi à revivre en cas de mort lors d’une mission.

Dead Effect 2 : Dans l’espace, personne ne vous entendra swipper
Il sera possible de découvrir ça et là des séquences de puzzle assez simplistes

En effet, Dead Effect 2 propose quelques nouveautés par rapport à son prédécesseur, et notamment un aspect RPG loin d’être désagréable. Au fur et à mesure de l’aventure, il sera ainsi possible d’améliorer diverses capacités et pouvoirs qui dépendent du choix de la classe (parmi trois) effectué en début de jeu. Une manière d’enrichir le gameplay, de le diversifier, sans pour autant le complexifier à outrance, et ainsi offrir un bol d’air frais aux habitués du genre. On notera aussi une plus grande variété dans les armes, qu’il sera d’ailleurs possible d’améliorer pour gagner des pouvoirs dévastateurs. Autre nouveauté, mais moins plaisante celle-là, les niveaux que l’on pourra parcourir s’avèrent beaucoup plus courts que par le passé, et laissent un goût d’inachevé.

Dead Effect 2 : Dans l’espace, personne ne vous entendra swipper
  • Test réalisé sur un iPhone 6.
Les notes
+Points positifs
  • Plutôt beau et fluide
  • Maniabilité excellente
  • Système de progression bien pensé et agréable
  • Interface et possibilités de personnalisation développées
-Points négatifs
  • L’obligation de s’inscrire pour jouer
  • Une histoire entre clichés et déjà vu
  • Doublage et dialogues ridicules
  • Un aspect Free to play qui vient gâcher la fête

Si Dead Effect avait déjà fait son petit effet lors de sa sortie, ce deuxième épisode s’en vient river le clou. Sans être incroyablement original avec son histoire d’une banalité affligeante (des zombies dans l’espace, un super-soldat qui est là pour les dézinguer, une demoiselle en détresse) et une mise en scène qui n’oublie aucun cliché, Dead Effect 2 reste un FPS pour mobile plus qu’honnête. Graphiquement au point avec des décors et des ennemis extrêmement bien modélisés, il s’avère aussi très fluide, et pas trop gourmand sur des machines récentes. De plus, le soin apporté à ses contrôles le rend très agréable à jouer, ce qui n’est pas forcément le cas de la concurrence. Si Dead Effect 2 reste malgré tout un Free to play, son modèle économique est loin d’être intrusif pour peu que l’on prenne son temps, et l’on regrettera juste d’être obligé de s’inscrire (via Facebook, Google + ou simplement par mail) afin de pouvoir jouer au-delà du prologue. Si vous cherchez un bon petit FPS pour vous détendre sur mobile, n’hésitez pas, Dead Effect 2 fait le travail, et il le fait bien.

Profil de kevin-j
L'avis de kevin-j
MP
Rédaction jeuxvideo.com
06 novembre 2015 à 15:02:02
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
4/20
Mis à jour le 29/11/2015
FPS iOS Android BadFly Interactive
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live