Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Jeux FPS / Derniers tests jeux vidéo / Destiny / Tests Destiny /

Test du jeu Destiny : Le Roi des Corrompus

Test : Destiny : Le Roi des Corrompus
PS4 ONE PS3 360
Destiny
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de [[Turkish]]
L'avis de [[Turkish]]
MP
Rédaction jeuxvideo.com
25 septembre 2015 à 20:01:05
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (118)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.3/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace PS4 3.69€ Fnac Marketplace ONE 4.77€ Fnac Marketplace PS3 5.78€ Fnac Marketplace ONE 5.90€ Amazon PS3 16.84€ Cdiscount PS4 26.00€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Contributeur

Le Roi des Corrompus marque une nouvelle ère dans l’histoire de Destiny. Le MMOFPS de Bungie sorti il y a un an, a certes séduit beaucoup de joueurs par son atmosphère et son gameplay, mais le titre manquait cruellement de profondeur. Titans, Arcanistes et Chasseurs, les trois classes jouables, une fois le niveau max atteint (34), n’avaient plus grand-chose à se mettre sous la dent. Athéon et Cropta, les boss du Caveau de Verre et de la Chute de Cropta, à force d’être farmés, ne présentaient plus aucun intérêt, si ce n’est pour les maudits du loot, toujours à la recherche de leur Grande Faucheuse ou Marteau Noir. Le Jugement d'Osiris et la Prison des Vétérans relevaient un peu le plat, mais sur la longueur, montraient également leurs limites. De fait, les gardiens tournant en rond, il était grand temps que Destiny apporte un peu de fraîcheur, de nouveaux challenges et surtout, opère une refonte substantielle de l’univers d’un jeu à fort potentiel, que les développeurs n’avaient pas exploité. L’avenir du jeu en dépendait. Déjà.

Notre vidéo-test de Destiny : Le Roi des Corrompus

UN SCENARIO, ENFIN

Destiny : Le Roi des Corrompus

Nous l’avions déjà évoqué dans un Gaming Live consacré à Destiny, la première étape pour Bungie dans Destiny Extension III : Le roi des corrompus était de reprendre le jeu là où il aurait dû commencer, c'est-à-dire offrir une mise en scène digne de ce que sait faire le studio, inutile de rappeler un certain Halo. Car jusqu’ici, reconnaissons-le, personne ou presque ne comprenait ou ne savait réellement qui était le Voyageur, quel était le rôle exact des gardiens, et j’en passe. Le joueur était parachuté dans une histoire dont il ne maîtrisait pas toutes les ficelles ni les enjeux. Un impair que Bungie a gommé en introduction de la première mission se déroulant sur Phobos, avec une cinématique narrative spectaculaire et explicative de l’histoire de Destiny. Tout le long des missions de la campagne solo, censée amener le joueur jusqu’au niveau 40, des cut-scenes du plus bel effet (surtout pour les anciens joueurs, habitués à ne rien voir) se succèdent, plongeant enfin les protecteurs de l'humanité, dans une ambiance digne de ce que l’on attendait. Les protagonistes principaux n’attendent plus bêtement dans leur coin, mais discutent entre eux, laissant apparaître une interaction jusque là inexistante. L'Avant-garde, l'armurier, Shaxx, et quelques autres pnj, auparavant assez discrets, n'hésiteront plus à vous bombarder de missions, offrant des récompenses sympas et alternant les objectifs de manière assez dynamiques.

UN PAPA PAS CONTENT

Destiny : Le Roi des Corrompus

Cropta s'étant bien fait déglingué par les gardiens, c'est tout simplement le paternel qui vient mettre la pagaille pour venger son fils. Pour assouvir sa soif de vengeance, Oryx a manipulé les Ténèbres et asservi les différentes factions, transformant Cabal, Vex et Déchu en Corrompus. Ces formes fantomatiques présentent un danger accru, développant des capacités bien loin de ce que l’on a pu voir jusqu'à présent. Se déplaçant à une vitesse incroyable, pouvant se soigner, cette menace ne pourra disparaître des écrans radars qu'en atteignant Oryx, caché dans le labyrinthique Cuirassé, la nouvelle zone du Roi des Corrompus. Les missions de la campagne nous y menant inéluctablement, le papounet passera de vie à trépas et les gardiens atteindront le niveau 40 (ou presque). Pour arriver dans la salle finale, il faudra arpenter les anciennes zones (Terre, Lune, Mars, Vénus) comme se fût le cas pour les précédentes extensions.

DESTINATION CHANGEMENT

Destiny : Le Roi des Corrompus

Cela faisait partie des gros chantiers entamés par Bungie, et il était temps que les travaux soient terminés. Pointé du doigt par sa complexité, trop brouillon, le gain d’xp était mélangé avec le niveau de lumière des pièces d’armures. Une idée saugrenue et malvenue alors qu’il suffisait de faire plus simple comme c’est le cas dans Destiny Extension III : Le roi des corrompus : les niveaux se gagnent via l’xp des quêtes et le niveau de lumière est calculé sur la moyenne des statistiques de l’équipement (armes et armures). Exemple rapide : sur quatre équipements, si deux sont à 280 et deux autres à 270, la lumière montera à 275. Élémentaire mon cher Watson. Gageons que Bungie soit convaincu d'avoir fait le bon choix et qu'un nouveau système totalement bancal ne réapparaisse pas sous peu. Destiny Extension III : Le roi des corrompus, bien qu’il soit vendu (40 euros) comme un gros DLC, aurait pu s’appeler Destiny 2, tant les améliorations et les retouches sont importantes et nombreuses. Si l’on démarre par l’interface, on ne peut qu’être satisfait d'avoir enfin un tableau de bord simplifié. Si la fiche du personnage n’a pas évoluée, un onglet de quêtes a fait son apparition, dans lequel sont affichés tous les objectifs en cours. Petit plus pour ceux qui n’auraient pas forcément le sens de l’orientation, il est possible de tagger une mission et de savoir immédiatement en visionnant la carte du monde, vers quel endroit se rendre. Un détail tout bête, qui fait cependant gagner pas mal de temps. Ces quêtes étant réparties par thèmes (quêtes principales, quête PvP, quêtes factions…) et possèdant plusieurs paliers (visibles par le chiffre apposés dessus), il devient plus facile de savoir où on en est. Dans un autre cas, cette navigation permet également de se caler sur la progression d’amis, histoire de patrouiller ensemble (ou compenser le retard que l'un a sur l'autre). Petit plus non négligeable concernant les missions "secondaires" prises chez le préposé aux contrats (entre autres), celles-çi.pourront être validées directement via l'interface, les gardiens n'ayant plus besoin de retourner à la Tour ou au Récif. Enfin, pour en terminer avec l'interface, nous évoquerons le coffre et sa contenance. Souvent obligé de faire le ménage, faute de place, les gardiens peuvent sourire. Ce sont dorénavant 108 compartiments (soit presque le double d'avant) qui les attendent pour ranger leurs composants et autres équipements. Il était vraiment temps que cela arrive.

Destiny : Le Roi des CorrompusDestiny : Le Roi des Corrompus

ADIEU GJALLAHORN

Bungie l'avait annoncé. Tous les changements amenés avec le Destiny Extension III : Le roi des corrompus auront des conséquences. La modification du système de lumière, lié au renouvellement de challenges souhaité par le studio a eu un impact quasi immédiat sur l'équipement. Un gardien 34 équipé "full Cropta", ayant le Marteau Noir, Chardon Gjallahorn ou Grande Faucheuse va rapidement découvrir que son stuff si chèrement obtenu, va devenir caduque. Du moins pour légendaire et non l'exotique. Les développeurs ne souhaitant pas se mettre -toute- la communauté à dos, ils ont prévu un petit subterfuge pour que les armes "jaunes" soient encore viables dans cette extension. Pour garder votre Rapace Noir, mais affichant des statistiques à 280 (au lieu de 170, qui correspond anciennement à 365), il faudra le racheter, moyennant 150 écus légendaires. Ces mêmes écus qu'il faudra farmer en pvp, nuit noire, histoire du jour etc... L'idée n'est pas mauvaise en soit, seul regret, que le Gjallahorn, il est vrai lance-roquettes cheaté, ai disparu des armes de l'an II. Bien qu'il soit encore un peu utile dans le mode histoire, il s'avérera, à l'instar de toutes les autres armes capées à 170, quasiment "useless" dans les assauts et autres défis.

Destiny : Le Roi des Corrompus

UN ARSENAL TOUT NEUF

Destiny : Le Roi des Corrompus

Cette refonte de l'arsenal, si tant est douloureuse lorsqu'il s'agit de se séparer de sa Vision des Confluences ou Destructeur d'Epées, est faite pour laisser le champ libre à de nouvelles armes tirées de trois familles (Suros, Omolon, Häkke). De nouvelles skins, de nouvelles aptitudes et bonus, le rafraichissement des équipements n'est pas forcément bien vu par tous ceux qui ont farmé 50 fois Athéon pour attraper Exégèse du Vex, mais fait évoluer le jeu logiquement. Avoir des armes vertes au départ de l'aventure des Corrompus, remplaçant le violet et le jaune est assez perturbant il est vrai. Mais les engrammes tombant régulièrement (beaucoup plus souvent qu'avant), refaire son équipement, passer au bleu puis violet (en attendant Xür pour choper une pièce et une arme exo), s'effectue assez rapidement. Et comme souvent, vous aurez plusieurs pièces d'armures et d'armes, que vous pourrez désormais infuser ou si vous préférez, fusionner. Un pistolet 280 violet pourra ainsi monter en lumière, à condition de sacrifier une autre arme supérieure (ex : 295). Tout cela moyennant bien évidement des lumens et des autres monnaies d'échanges. Au lieu de démanteler des itemps qui ne vous serviraient plus, ce système permet d'augmenter ainsi la puissance des armes que vous préférez utiliser.

UN SPECTRE PEUT EN CACHER UN AUTRE

Destiny : Le Roi des Corrompus

Cette optimisation accrue, on la retrouve dans la recherche de composants et l'apparition du spectre.Cette entité, unique, censée nous guider à travers ce monde, n'avait qu'une importance limitée jusqu'alors. Dorénavant, ce spectre qui possède des caractéristiques de défense et de lumière, pourra être looté comme n'importe quelle pièce d'armure. De plus, et c'est là où Bungie aurait quand même pu y penser plus tôt, il permettra aux gardiens de localiser plus facilement les composants comme les mousses métallifères ou filaments d'hélium. Inutile pour les anciens gardiens, de leur rappeler les heures passées à farmer ces éléments au Cosmodrome ou sur la Lune. Epuisant, éreintant, usant. Attendre un an avant de voir autant d'améliorations, que ce soit pour le suivi de quêtes ou ce spectre, que l'on parle de l'abandon du renvoi en orbite en cas d'échec de la nuit noire, tout ces ajustements sont enfin présents, favorisant le confort de jeu ainsi que le plaisir d'évoluer dans ce monde enfin arrivé à un premier stade de maturité. Il reste encore pas mal de choses à faire dans Destiny, mais Bungie tient, par sa stratégie marketing, à offrir du nouveau contenu de manière parcellaire. N'oublions pas que le studio a pour ambition de faire de Destiny une saga sur dix ans, donc inutile de balancer trop de nouveautés trop vite.

Destiny : Le Roi des Corrompus

TEMPETE SOUS UN CASQUE

Destiny : Le Roi des Corrompus

Des retouches nécessaires et impératives sont là, tout comme des nouveautés plus significatives, on évoquera bien entendu, le thème des doctrines. Chaque classe peut désormais utiliser un système d'attaque/défense inédit. Rite de l'orage pour l'Arcaniste, Brise-Soleil pour le Titan, Ronde de Nuit pour le chasseur, chacune d'elle implique l'utilisation d'éléments jusque-là inexplorés. L'arcaniste, par exemple, dont la radiance (auto-rez) peut s'avérer très utile, se voit armé, avec ces nouvelles compétences, de caractéristiques beaucoup plus offensives. Son rite de l'orage s'avère dévastateur lorsqu'il s'agit de nettoyer une zone un peu trop peuplée de mobs. Faut-il évoquer le marteau enflammé du titan qui ravage tout en pvp ? Finalement, et ce n'est qu'un avis après avoir écoutés leur ressenti, il n'y a que le chasseur qui paraît déçu de sa doctrine. Est-ce une sentence dû au fait que cette classe était cheaté et "qu'il paye son nerf via le Roi des Corrompus" ?. Les avis divergent et divergeront encore et encore. Toujours est-il que ces apports de gameplay offre un choix supplémentaire aux joueurs, mais également un rôle qui peut évoluer en fonction des défis, Nuit Noire et Raid.

DU VIEUX ET DU JEUNE

Destiny : Le Roi des Corrompus

L'extension se devait de renouveler, comme il l'a fait pour les deux précédents dlc. C'est chose faite avec de nouveaux assauts auxquels se mélangent une refonte des anciens, histoire de ne pas laisser les Valus Ta'aurc et autres boss, pourrir au fond de leur instance. Un collecteur taille XXL, des frères cabals inséparables, une harpie en furie, il y aura de quoi patienter et looter facile, avant d'avoir le niveau pour tenter la nuit noire et le raid de la Chute du Roi. Saupoudrez tout cela avec deux modes pvp (rift et mayhem) dont nous vous montrons ici une vidéo et vous obtiendrez un Roi des Corrompus plutôt costaud.

Focus sur le mode Rift du PvP

Chargement de la vidéo

LE CUIRASSE, TERRE HOSTILE

Destiny : Le Roi des Corrompus

Tout cela, bien sûr, sans avoir encore évoqué le Cuirassé, nouvelle zone du jeu aussi grande qu'une planète. Inspiré de l’univers déchu avec des textures et architectures très sombres et angulaires, ce terrain d’exploration est une source tarissable certes, mais sur laquelle les gardiens vont passer le plus clair de leur temps. Récupérer des spores de ver, la nouvelle composante qui sert à upgrader l’équipement (comme le font les fleurs spirituelles et autres filaments d’hélium), patrouiller dans les entrailles de cet immense environnement, découvrir la cour d’oryx, relever les énigmes des coffres ne s’ouvrant que sous certaines conditions (comme le coffre intitulé « l’odeur est la clé »), les occupations sont nombreuses et c'est aussi l'opportunité de découvrir ce qui remplace, dans les grandes largeurs, la prison des vétérans : la cour d'oryx, un mini événement auquel tous les gardiens peuvent participer pour tomber des vagues de boss et looter quelques engrammes sans difficulté.

Tout cela venant bien sûr avant le gros morceau de Destiny, celui qui permettra aux joueurs d'atteindre le niveau max de lumière (310) et récupérant du bon gros loot sur Oryx. Difficile en pick up, à moins de tomber miraculeusement sur de bons joueurs, disciplinés, il est clairement conseillé de partir en raid avec une team habituée à jouer ensemble, cela va de soi. N'ayant pas encore réussi, mea culpa, à vaincre le daron de Cropta, j'ai pu néanmoins compter sur l'expèrience et l'équipe compétitive d'un ami, pour vous offrir la vidéo de l'affrontement final. Merci à Agent00bis, Animal Predator, Energiz-Jamaica, JoyKrx, Pakiuu, S-a-t-a-n-i-a. pour ce run qui peut-être servira de tutorial à tous ceux qui tenteront de se frotter à Oryx sous peu. Bien entendu, avant d'en arriver là, vous aurez quelques sueurs froides, entre les reliques, les phases de plateformes (qui rappellent celles du Caveau), les boss intermédiaires...

Le mode RAID comme si vous y étiez !

Chargement de la vidéo Destiny Gameplay

Le Roi des Corrompus offre de nouveaux challenges aux gardiens, un retour en arrière les obligeant à refarmer pour reprendre de la puissance, mais c'est un mal ou un bien. Cela renouvele l'expèrience de Destiny et lui offre un second souffle. Le studio a semble t-il compris ses erreurs, ses manques et les a en partie gommés dans cette extension, certainement la plus significative et marquante de la jeune histoire de ce titre.

Les notes
+Points positifs
  • Enfin une narration
  • Enfin de belles cinématiques
  • Nouvelles doctrines
  • PNJ plus actifs
  • XP et lumière séparés
-Points négatifs
  • Pas de nouvelles races
  • 40 euros, ca fait un peu mal
  • Plus de Gjallahorn

Le Roi des Corrompus apporte ce que l'on attendait depuis longtemps dans Destiny. Hormis le fait qu'il faudra débourser 40 euros pour découvrir le Cuirassé entre autres, c'est une toute nouvelle interface et un virage presque à 180 degrés qu'a officié Bungie. Nouvelles doctrines, zone inédite, refonte du système de lumière, pnj plus actifs, cette extension réjouira les gardiens par ses défis, son univers retravaillé et enfin emportée par une narration digne de ce nom. Bien évidemment, il faudra rapidement du nouveau contenu à Destiny, car le niveau 40, les nuits noires et le raid risquent de devenir une formalité assez rapidement. Reste à espérer que Bungie continue dans le sens du Roi des Corrompus et surtout pense à diminuer le prix de ses dlc.

Profil de [[Turkish]]
L'avis de [[Turkish]]
MP
Rédaction jeuxvideo.com
25 septembre 2015 à 20:01:05
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (118)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.3/20
Mis à jour le 28/09/2015
Bungie Activision PlayStation 4 Xbox One PlayStation 3 Xbox 360 FPS Futuriste Fantastique Extraterrestres Espace
Dernières Preview
PreviewStar Wars Jedi Fallen Order : trois heures de jeu plutôt encourageantes 17 oct., 17:00
PreviewPokémon Épée et Bouclier : De bonnes idées, mais un épisode trop classique ? 17 oct., 15:00
PreviewLegends of Runeterra : Le jeu de cartes de Riot pourrait rivaliser avec Hearthstone ! 16 oct., 04:00
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Death Stranding
08 nov. 2019