Menu
Before We Leave
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Before We Leave sur PC /

Test du jeu Before We Leave : un hybride pacifique à la croisée du 4X et du city builder sur PC

Test : Before We Leave : un hybride pacifique à la croisée du 4X et du city builder
PC
Before We Leave
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
17 mai 2020 à 17:00:02
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Partager sur :

Exploration, Extension, Exploitation, Extermination. Voilà les 4 notions autour desquelles s'articulent les 4X. Jeux chronophages au tour par tour, les Civilization et autre Endless Space ont notamment en commun un pan guerrier qui ne sied pas au goût de tout le monde. Before We Leave, lui, emprunte de nombreux éléments au genre, mais verse presque tout autant dans le city-builder, le tout avec un pacifisme de tout instant pour le moins reposant.

Bande-annonce de Before We Leave

Chargement de la vidéo Before We Leave trailer

Les bonzommes au boulot

Before We Leave : un hybride pacifique à la croisée du 4X et du city builder

Après une apocalypse que l'on imagine nucléaire, l'humanité s'est terrée en sous-sol pour survivre. Passé des siècles et des siècles, alors que même la cause de la catastrophe fut oubliée, une poignée de survivants, les Bonzommes dans le texte, choisirent de refaire surface et de prendre un nouveau départ et, pourquoi pas, de partir à la conquête de l'espace. Vaste programme qui se déroulera sur une carte sphérique partiellement dissimulée et divisée en hexagones, sur laquelle il conviendra de gérer vos ressources, le bonheur de vos habitants, de façonner une longue chaîne de production et, naturellement, d'explorer les environs en quête de savoir, qui vous permettra de progresser dans un arbre technologique vous conduisant à prendre d'assaut l'espace afin de trouver de nouvelles planètes à coloniser. Ici, pas de risque d'invasion, de diplomatie ou de guerre ouverte, aucune menace directe ne pèse sur votre petit univers qu'il faudra gérer à votre rythme.

Before We Leave : un hybride pacifique à la croisée du 4X et du city builder

Pour commencer, il faudra naturellement subvenir aux besoins les plus élémentaires de vos Bonzommes avec vos maigres ressources de départ. Leur construire des huttes, deux champs de patates (sur les hexagones fertiles uniquement), un puits et une hutte de bûcheron suffira à débloquer quelques nouvelles constructions utiles à l'évolution de votre colonie. L'évolution en question repose majoritairement sur deux éléments centraux : la cabane d'explorateur et la bibliothèque. La première permet aux Bonzommes qui y travaillent automatiquement d'explorer les environs. Sur la sphère se trouve effectivement une poignée de « technologies d'autrefois » qui, en fonction de leur couleur, produisent du savoir bleu, rouge ou vert. Une fois suffisamment de savoir récolté, comprenez "points de science" vous pourrez accéder depuis votre bibliothèque à l'arbre technologique. Ce dernier ressemble bien entendu beaucoup à ce que vous pouvez trouver dans n'importe quel 4X et, s'il n'est pas organisé par âges et que la progression en son sein n'y est pas non plus adossée, ses ramifications permettent progressivement de bâtir des technologies de plus en plus avancées.

La chaîne de production comme fil conducteur

Before We Leave : un hybride pacifique à la croisée du 4X et du city builder

Ainsi, du travail du bois, vous passerez rapidement au travail de la pierre, du fer puis du verre et du carburant pour progresser dans votre conquête de l'espace. Cependant, le jeu est construit de telle sorte qu'il n'est pas possible de rester sur une seule et même île pour réunir toutes les ressources utiles à votre expansion. Il faudra donc bâtir des ports et prendre possession d'un autre archipel qui lui, fournira de nouvelles matières premières, mais également et surtout des technologies d'autrefois de la bonne couleur. Effectivement, la plupart des îles du jeu ne proposent qu'une couleur de technologie par île. Mais à mesure que vous progresserez dans l'arbre technologique, il faudra en combiner plusieurs pour débloquer de nouvelles constructions. Il sera ainsi nécessaire de veiller à avoir une production suffisamment solide dans votre île d'origine pour pouvoir expédier des ressources vers les colonies voisines qui n'en disposent pas. Sur le papier, cela aurait pu donner lieu à un volet d'import / export assez complet, mais dans les faits, la fonctionnalité reste essentiellement limitée à l'expédition de savoir de telle ou telle couleur, étant parfois plus rapide et plus fiable de se contenter de répéter le schéma de construction de l'île d'origine sur celle nouvellement colonisée. Effectivement, à l'exception d'une poignée de ressources, chaque île dispose de suffisamment de ressources de base pour être autonome en matière de production, amoindrissant l'obligation de commerce de grande échelle.

Before We Leave : un hybride pacifique à la croisée du 4X et du city builder  Before We Leave : un hybride pacifique à la croisée du 4X et du city builder
Before We Leave : un hybride pacifique à la croisée du 4X et du city builder

Cependant, rien ne vous interdit de spécialiser une île dans la confection de produits spécifiques, c'est même plutôt recommandé. Une colonie peut, par exemple, multiplier la confection de vêtements haut de gamme et l'exporter vers les autres îles, des habits décents ayant un impact favorable sur le moral de vos Bonzommes qui diminueront grandement leur production s'ils ne sont pas satisfaits de leur condition de vie, qui doit sans cesse être améliorée. Ne vous attendez pas à être un magnat d'une économie qui roule si au bout de quelques heures vous ne fournissez que des pommes de terre et des guenilles à vos colons. Il leur faudra une alimentation variée, du divertissement et des produits de luxe pour être pleinement satisfait. De ce côté, Before We Leave s'avère assez complet. Les bâtiments sont assez nombreux, les chaînes de production très claires et accessibles, en dépit d'une interface pas toujours très ergonomique, et l'ensemble est servi par une direction artistique tout à fait ravissante, qui auréole Before We Leave d'une atmosphère paisible et reposante, idéale pour celles et ceux désireux de jouer à un jeu de gestion sans pression dans lequel l'erreur fatale mettant en péril le bon fonctionnement de votre production est toujours facilement rectifiable.

Un manque d'envergure préjudiciable

Before We Leave : un hybride pacifique à la croisée du 4X et du city builder

Conçu comme un grand bac à sable dans lequel il convient de jouer à son rythme, Before We Leave manque cependant un peu d'objectifs autres que celui de coloniser une nouvelle planète (et qui implique donc de répéter le schéma adopté sur la planète d'origine) et de remplir l'arbre technologique. Si le jeu à long terme réserve quelques surprises amusantes, que nous nous garderons de révéler ici, une fois la chaîne de production effectuée et solidifiée, une certaine routine s'installe et met en exergue un certain manque d'envergure chez Before We Leave. Finalement, une fois le didacticiel terminé, les objectifs appartiennent au joueur, qui peut aussi s'ajouter des handicaps en début de partie et se lancer dans un univers généré aléatoirement, mais les amateurs d'objectifs clairs et définis resteront peut-être sur leur faim.C'est regrettable, car le concept d'expansion du jeu, son emprunt aux mécaniques des 4X avait pourtant le potentiel de retenir son public des heures durant, mais l'essai n'est pas totalement transformé.

Les notes
+Points positifs
  • Visuellement charmant
  • Atmosphère paisible, reposante
  • De la gestion accessible et plutôt complète
  • Les emprunts au 4X et la conquête de l'espace prometteuse...
-Points négatifs
  • ... mais qui ne bouleverse pas la boucle de gameplay dans les faits
  • Manque d'objectifs et de diversité à long terme
  • Interface pas toujours ergonomique
Doté d'un univers ravissant, d'une atmosphère paisible et d'une philosophie à mi-chemin entre 4X et city-builder, Before We Leave récite avec discipline les mécaniques inhérentes aux genres dont il s'inspire et jouit d'un concept intéressant qui peine cependant à exprimer son plein potentiel. Une fois la conquête spatiale accomplie et l'arbre technologique rempli, Before We Leave peine à retenir le joueur qui se contentera de répéter les mêmes mécaniques d'une planète à l'autre, sans véritable stimulation autre que celle de créer la chaîne de production parfaite. Agréable pour une poignée d'heure et à proposé à petit prix, Before We Leave reste une expérience agréable qui manque cependant un peu d'envergure sur le long terme.
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
17 mai 2020 à 17:00:02
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Mis à jour le 17/05/2020 à 17:00
PC Gestion City Builder Balancing Monkey Games Futuriste
Dernières Preview
PreviewTrackmania (2020) : Le nouveau Nations réussit-il le contrôle technique ? 27 mai, 16:32
PreviewXenoblade Chronicles - Definitive Edition : Un retour prometteur sur Switch 13 mai, 15:00
PreviewPro Cycling Manager 2020 : Nouvelle décennie, nouveau PCM ? 08 mai, 13:00
Les jeux attendus
1
The Last of Us Part II
19 juin 2020
2
Ghost of Tsushima
17 juil. 2020
3
Assassin's Creed Valhalla
4ème trimestre 2020