Menu
Sea of Thieves
  • Tout support
  • PC
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Jeux Action / Derniers tests jeux vidéo / Sea of Thieves / Tests Sea of Thieves /

Test du jeu Sea of Thieves : un an après, Rare tient le bon cap

Test : Sea of Thieves : un an après, Rare tient le bon cap
PC ONE
Sea of Thieves
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Carnbee
L'avis de Carnbee
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 mai 2019 à 12:59:45
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (255)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.7/20
Tous les prix
Prix Support
24.90€ ONE
24.99€ ONE
24.99€ ONE
26.63€ ONE
32.05€ ONE
37.55€ ONE
Voir toutes les offres
Partager sur :

Critiqué à sa sortie pour son manque de contenu, Sea of Thieves a bien profité de sa première année d’aventures maritimes. En se fiant aux consignes écrites par les joueurs, les capitaines de chez Rare sont allés d’île en île afin de remplir les cales d’éléments recherchés par leurs équipages, à l’image de nouveaux dangers et de modes inédits. Contre vents et marées, le galion sous pavillon britannique a tenté de drainer des millions de corsaires au milieu des eaux tumultueuses de son jeu-service. A-t-il suffisamment d’arguments aujourd’hui pour les maintenir à flot ?

Sea of Thieves : Notre avis en quelques minutes sur les mises à jour

Chargement de la vidéo Test Sea of Thieves en vidéo
Un nouveau test de Sea of Thieves ?
Vous lisez le dernier test en date de Sea of Thieves. Pour consulter le test précédent, veuillez cliquer sur ce lien.

Isla de la Muerte

Sea of Thieves : un an après, Rare tient le bon cap

Sea of Thieves est un jeu orienté multijoueur où jusqu’à 16 margoulins se partagent une carte du monde propice aux affrontements et aux trésors à collecter. Le but est de devenir riche tout en montant dans l’échelle sociale des pirates. C’est pourquoi il est encouragé de voler le butin d’autres fripouilles, d’accomplir les quêtes attribuées par les guildes locales, ou tout simplement d’explorer les environs. Mieux vaut avoir le pied marin, puisque chaque déplacement sur les mers mouvementées nécessite aussi bien de gérer les voiles que de naviguer aux instruments. L’or donne accès à des éléments purement cosmétiques à se procurer auprès des boutiques construites sur les avant-postes. Il n’y a ni arme plus puissante à acheter, ni capacité spéciale à débloquer dans ce jeu de pirates. Un joueur fraîchement débarqué est tout aussi dangereux qu’un brigand légendaire ayant passé plus de 500 heures à écumer les fonds marins.

Sea of Thieves : un an après, Rare tient le bon capSea of Thieves : un an après, Rare tient le bon capSea of Thieves : un an après, Rare tient le bon cap

L’esprit de Sea of thieves ainsi que ses mécaniques principales n’ont pas bougé d’un iota au fil des mises à jour. Les points d’expérience ne servent à rien d’autre qu’à débloquer des titres en attendant d’atteindre le statut de pirate légendaire, et il est toujours possible de perdre tous ses trésors suite à une mauvaise rencontre, ce qui ne manquera pas de frustrer le corsaire peu habitué à être malmené. Un petit tutoriel a néanmoins été intégré dans le but d’enseigner quelques bases au néophyte. Le soft conçu par Rare insiste sur le voyage plutôt que sur la destination tant les événements générés par l’univers et les joueurs mènent à des parties imprévisibles plus ou moins excitantes. Nous ne le répéterons jamais assez : Sea of Thieves est fait pour être joué entre amis. S’il est possible de partir seul en mer à bord d’un sloop, le moindre pépin se transforme rapidement en catastrophe dans cette configuration.

Sea of Thieves : un an après, Rare tient le bon capSea of Thieves : un an après, Rare tient le bon cap

Fable Anniversary

Sea of Thieves : un an après, Rare tient le bon cap

La mise à jour “Anniversaire” amène un nouvel écran titre qui demande au joueur de choisir son type d’expérience. Le studio britannique sépare en effet les eaux en deux : d’un côté une proposition pensée pour les amateurs de missions plus scénarisées, de l’autre un contenu dédié aux acharnés de batailles navales en multijoueur. Le mode “Aventure” affiché est en fait le mode classique de Sea of Thieves, celui regroupant les guildes, les squelettes à anéantir et la grande carte de jeu. Depuis l’update, d’étranges grimoires sont apparus sur les îles. Ils représentent le point de départ de chacune des 9 missions des Fables du Flibustier, dont le premier chapitre est intitulé “Shores of Gold”. À la manière des anciennes missions déjà parues dans le soft de Rare par l’intermédiaire des mises à jour “The Hungering Deep” ou encore “Forsaken Shores”, il faut explorer la carte en se fiant aux quelques documents attribués. Les énigmes sont nombreuses et il n’est pas toujours aisé de les décrypter tant les informations sont dévoilées avec parcimonie. Il est difficile d’indiquer précisément la durée de ces quêtes puisque la réussite dépend de tout un tas de paramètres allant de la qualité d’observation des participants aux événements imprévus rencontrés en chemin. De notre côté, nous avons mis entre 2 et 4 heures par mission, ce qui est beaucoup. Notons qu’il est impossible de sauvegarder sa progression au cours d’un objectif, et qu’il est donc nécessaire d’accomplir la tâche finale pour valider définitivement la progression. Les sessions courtes sont donc inenvisageables, et les bugs de serveurs qui suppriment arbitrairement la progression ont de quoi frustrer.

Sea of Thieves : un an après, Rare tient le bon capSea of Thieves : un an après, Rare tient le bon capSea of Thieves : un an après, Rare tient le bon cap

Dans ses grandes lignes, les Fables du Flibustier : Shores of Gold nécessitent de trouver des endroits sur la carte, puis de découvrir divers indices rapprochant l’escouade de la victoire. Par rapport aux quêtes du jeu d’origine, l’épopée met en place de vrais temples abritant des pièges surprenants ainsi que des outils enchantés à usage unique octroyant de nouvelles interactions avec le monde. Malheureusement, l’aventure apporte aussi de longs trajets en bateau à la recherche d’endroits brumeux non répertoriés sur la carte, des Seigneurs Squelettes “sacs à pv” pas très intéressants à affronter, et une narration plus que timide. Soyons clairs comme de l’eau de roche : les Shores of Gold ne transcendent ni le gameplay de Sea of Thieves, ni le rythme des parties, ce qui rebutera sûrement les pirates désireux de trouver un contenu vraiment scénarisé pour replonger. La proposition demeure bienvenue, mais elle aurait gagné à être moins diluée par des jeux de piste obscurs trop fréquents. Le fait que les quêtes disposent d’éléments variables assure cependant une certaine rejouabilité aux défis.

Sea of Thieves : un an après, Rare tient le bon capSea of Thieves : un an après, Rare tient le bon cap

Forban comme un roc

Sea of Thieves : un an après, Rare tient le bon cap

En plus de l’Alliance des marchands, de l’Ordre des âmes et des Collectionneurs d’or, les avant-postes accueillent depuis “The Hungering Deep” une guilde baptisée les Fonds de cale. Cette dernière récompense les fripouilles venant à bout d’objectifs variés, comme explorer les îles volcaniques du Devil’s Roar, détruire les navires squelettes, débarrasser les fonds marins des mermaids ou encore s’asseoir sur les trônes cachés de l’univers. Les Fonds de cale attribuent des doublons, à savoir une monnaie bleutée nécessaire à l’obtention de lettres de recommandation (aidant à gagner des niveaux plus rapidement) et autres articles cosmétiques plus rares. Nous précisons que l’argent gagné ne peut toujours pas être donné à un autre forban. Les bons comptes font de bons amis, sauf au pays de la piraterie !

Sea of Thieves : un an après, Rare tient le bon capSea of Thieves : un an après, Rare tient le bon capSea of Thieves : un an après, Rare tient le bon cap

Afin d'égayer les nombreux voyages en mer, Rare ajoute dans sa mise à jour “Anniversaire” de quoi pêcher. L’exercice demande un certain doigté puisqu’il faut à la fois fatiguer le poisson (stick gauche) tout en veillant à ne pas casser la ligne pour espérer sortir ce dernier de l’eau (gâchette droite). De nombreuses espèces sont à dénicher sous les vagues, et les moins courantes doivent être attirées avec des appâts particuliers. Une fois à l’air libre, la bestiole pêchée peut être cuite puis consommée, ou simplement vendue auprès de Merrick (et sa guilde dénommée “L’Appel du chasseur”). D’autres nouveautés ont été ajoutées, comme des coffres à l’intérieur desquels des reliques peuvent être déposées, quelques victuailles fruitées à dénicher et des mégalodons agressifs à occire. Les bananes donnent moins de santé qu’auparavant, ce qui devrait inciter les joueurs à confectionner les bonnes victuailles pour mieux se préparer aux combats. Indisponibles au lancement, les groupes fermés permettent de partir en mer dans le but de n’être rejoint que par ses amis, ce qui est forcément bienvenu quand la quasi-totalité des mécaniques de jeu reposent sur l’entraide et la coopération.

Sea of Thieves : un an après, Rare tient le bon capSea of Thieves : un an après, Rare tient le bon cap

Chasse caribéenne

Sea of Thieves : un an après, Rare tient le bon cap

L’autre gros ajout de Sea of Thieves réside dans son Arène, un mode qui se concentre sur le PvP à l’occasion de joutes maritimes s’étalant sur une vingtaine de minutes par session. Chaque rencontre débute à la taverne des Loups de mer, un lobby d’attente où les margoulins peuvent briser la glace dans un jacuzzi ou devant les boutiques au sous-sol. Une fois la partie commencée, le but est tout simplement de faire plus de points que les autres escouades (jusqu’à 20 joueurs pour 5 équipages de 4 au total). Comme nous l'expliquions dans notre aperçu, chaque coffre récupéré rapporte des points, et chaque vente sur un avant-poste ambulant en fait gagner d’autant plus. Mode compétitif oblige, les affrontements sont également récompensés. Les boulets de canon qui touchent un bateau adverse rapprochent l’équipe offensive de la victoire, tandis qu’un chavirement est lourdement pénalisé par l’évaporation de 1000 points. Le corps-à-corps ne rapporte pas grand chose, même s’il se révèle indispensable dans le vol de ressources au nez et à la barbe du corsaire ennemi. Le combat rapproché demeure toujours aussi désuet à cause de duels à l’épée manquant de profondeur.

Sea of Thieves : un an après, Rare tient le bon capSea of Thieves : un an après, Rare tient le bon capSea of Thieves : un an après, Rare tient le bon cap

Rare a néanmoins retravaillé ses batailles navales en améliorant la précision des dégâts subis par les navires. La mise à jour “Anniversaire” amène effectivement la destruction possible du mât, du cabestan ou de la barre. Les équipages victimes de ces détériorations ont tout de même la possibilité de réparer ce qui a été détruit par l’intermédiaire de quelques planches de bois habilement fixées. L’arrivée des canons-harpons sur les bateaux octroie la faculté de voler des coffres posés à l’air libre, mais aussi de s’accrocher à des éléments de certaines structures (voire à d'autres joueurs). En mode “Aventure”, ils sont utiles pour traquer les mégalodons, car oui, les nouveautés de l’Arène ne lui sont pas exclusivement dédiées. Cette proposition compétitive est idéalement pensée pour les joueurs n’aimant pas les passages à vide du mode classique. L’Arène est un concentré de tout ce qui fait le charme de Sea of Thieves avec des coffres à trouver mais aussi et surtout de bonnes décisions à prendre rapidement. Les plus à l’aise avec la recherche se précipiteront vers les îles pour dégoter des trésors, là où les équipages aguerris tenteront de voler les ressources acquises par les rivaux sous le grondement de leurs canons.

Sea of Thieves : un an après, Rare tient le bon capSea of Thieves : un an après, Rare tient le bon capSea of Thieves : un an après, Rare tient le bon capSea of Thieves : un an après, Rare tient le bon capSea of Thieves : un an après, Rare tient le bon cap
Les notes
+Points positifs
  • L’Arène, une proposition habilement exécutée, à la fois drôle et stratégique
  • Les Fables du Flibustier apportent des quêtes plus recherchées qu’auparavant
  • L’univers s’est enrichi d’une multitude de bons éléments (monstres, missions, zones, items)
  • Encore plus beau qu’au lancement (surtout dans ses effets de lumière et de brouillard)
-Points négatifs
  • Les Fables auraient mérité moins de dispersion
  • Les combats au corps-à-corps n’ont pas évolué
  • Des ennemis au sol qui manquent encore de variété
  • Encore quelques (rares) bugs de serveurs qui annulent les quêtes

Une année après sa sortie en mer, Sea of Thieves revient au port les bourses pleines. Avec ses mégalodons, mermaids, bateaux squelettes, poissons à pêcher, harpons, îles volcaniques, ennemis explosifs, trônes, boulets maudits et autres brigantins à piloter, le titre de Rare a gagné en contenu tout en gardant son cap initial. Oui, il est toujours demandé de passer des heures en mer en échange d’éléments purement cosmétiques (et de quelques succès), mais le voyage en vaut la peine malgré la frustration pouvant découler de certaines sessions. Bien que nous aurions apprécié une dimension narrative plus importante pour les Fables du Flibustier, nous sommes totalement conquis par l’Arène et ses affrontements haletants où tout peut potentiellement arriver. Bien joué capitaine, Sea of Thieves prend du galon.

Profil de Carnbee
L'avis de Carnbee
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 mai 2019 à 12:59:45
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (255)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.7/20
Mis à jour le 24/07/2019
PC Xbox One Action MMO Microsoft Studios Rareware Pirates
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : The Witcher 3 : Wild Hunt Complete Edition - Premier contact avec le portage Switch
    SWITCH
  • Preview : Ghost Recon Breakpoint : un mode PvP intense et tactique à équilibrer - gamescom 2019
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Song of Horror : de l'horreur à l'ancienne ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce