Menu
Trials Rising
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • Switch
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur Switch / Trials Rising / Trials Rising sur Switch / Tests Trials Rising Switch /

Test du jeu Trials Rising : Mieux vaut "try hard" que jamais, mais sur Switch sur Switch

Test : Trials Rising : Mieux vaut "try hard" que jamais, mais sur Switch
Switch
Trials Rising
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Carnbee
L'avis de Carnbee
MP
Journaliste jeuxvideo.com
25 février 2019 à 16:21:14
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (5)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.8/20
Tous les prix
Prix Support
24.99€ PC
25.94€ PS4
26.99€ PS4
29.99€ ONE
35.11€ ONE
39.99€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

En janvier dernier, nous vous expliquions tout le bien que nous pensions de Trials Rising à l’occasion de notre aperçu. Ubisoft et RedLynx semblaient effectivement avoir eu de nombreuses bonnes idées afin de ne pas s’enliser dans les acquis. Le guidon désormais définitivement entre nos mains, nous avons pris le temps de négocier chaque dos d’âne pour mieux prendre de la hauteur. Il est l’heure de vérifier si les amortisseurs du bolide sont suffisamment costauds pour fêter dignement les dix ans du célébrissime Trials HD.

Trials Rising : Notre avis en quelques minutes

Chargement de la vidéo Test Trials Rising en vidéo

Casqué et culotté

Trials Rising : Mieux vaut "try hard" que jamais, mais sur Switch

Malgré ses quelques clones, Trials a su régner sans partage sur le royaume des jeux motorisés de plates-formes où le “try-hard” est une religion. Ce qu’il fait depuis toujours est pourtant d’une simplicité enfantine. Le joueur dirige un pilote aux commandes d'une moto et a pour mission de foncer vers la ligne d’arrivée en évitant de chuter sur un des nombreux pièges des parcours. Pour cela, il doit jauger avec doigté l'accélération, le freinage et l’orientation haut/bas de son bolide. Seulement deux gâchettes et un joystick sont nécessaires à la bonne maniabilité du véhicule, avec bien entendu tout ce qu’il faut de précision et de coordination du côté de l’utilisateur. Pour ceux qui ne connaîtraient pas du tout la saga, Ubisoft a eu la bonne idée d’ajouter une université dont les cours se débloquent au gré de l’expérience amassée. Cette école propose une douzaine d’entraînements de différentes difficultés regroupant les principes de base comme avancés du gameplay. En d’autres termes, si vous souhaitez partir à la conquête des médailles d’or à travers le globe, il va d’abord falloir obtenir des “A+” lors de ces cours abordant aussi bien l’atterrissage en montée que le rebond sur roue arrière. C’est ici que vous apprendrez, entre autres choses, que doser doucement son accélération est souvent plus bénéfique que de foncer tête baissée vers la ligne d’arrivée. Il vaut également mieux se pencher en avant en montée, et aller vers l'arrière en descente. Des automatismes que les habitués connaissent évidemment par coeur, mais que l’on apprécie de voir enseignés autrement que via des écrans de chargement ou à la va-vite en guise d’introduction.

Mode Challenge
Petite nouveauté de Trials Rising, le mode Challenge attribue trois essais au joueur pour battre trois pilotes d’affilée, en échange de loot.
Trials Rising : Mieux vaut "try hard" que jamais, mais sur SwitchTrials Rising : Mieux vaut "try hard" que jamais, mais sur SwitchTrials Rising : Mieux vaut "try hard" que jamais, mais sur Switch

Il a toujours été question de dosage dans Trials, et cet épisode ne déroge pas à la règle. S’il est aisé de rouler sur les premiers obstacles croisés, le constat est tout autre quand il s’agit de réussir sa réception après une chute de plusieurs dizaines de mètres, ou de survivre en flottant dans les airs grâce à de puissants ventilateurs. Rising fait parcourir divers endroits du monde par le biais d’épreuves faisant la part belle aux tracés tortueux. La bonne nouvelle, c’est que les niveaux sont très dynamiques, peut-être parfois même un peu trop. Les développeurs de RedLynx ont pris un malin plaisir à scripter des événements surprenants tout au long des courses, à l’intérieur desquelles il n’est pas rare d’être attaqué sur des territoires extra-terrestres ou d’être mis sous pression à bord d’un train qui part en morceaux. Il n’est pas toujours simple d’anticiper la bonne manoeuvre, d’autant plus lorsque la caméra change la perspective dans le but de mettre en valeur divers effets. L’oeil aguerri arrivera néanmoins à relever des détails amusant au cours des parcours, comme ce badaud à bord de sa bouée emporté par le courant des rapides en Finlande. Trials Rising transpire l’amusement à chacune de ses vitesses passées. Oui, les chutes sont nombreuses, mais l’expérience est gratifiante grâce à une maniabilité précise ne laissant que peu de place aux approximations.

Sur Nintendo Switch, Trials Rising perd en fluidité comparé aux autres versions, puisqu’il passe de 60 à 30 images par seconde. L’absence de touches analogiques est également assez préjudiciable pour un Trials où la précision est primordiale. Les graphismes sont assez flous en mode dock, et manquent de détails. Heureusement, la structure de la console permet de jouer à deux en local sans acheter de manette supplémentaire. Nous regrettons cependant l’absence d’un mode local entre consoles connectées via Wi-Fi.

Trials Rising : Mieux vaut "try hard" que jamais, mais sur SwitchTrials Rising : Mieux vaut "try hard" que jamais, mais sur SwitchTrials Rising : Mieux vaut "try hard" que jamais, mais sur Switch

A motocross, the universe

Trials Rising : Mieux vaut "try hard" que jamais, mais sur Switch

Le planisphère général est composé de multiples pictogrammes représentant des crânes. Lorsqu’ils sont vierges de toute décoration, cela signifie que le travail n’a pas été fait et qu’il va falloir chausser les bottes pour décrocher le bronze, l’argent, l’or, le platine ou le diamant. La progression amène de l’expérience, et l’expérience débloque de nouvelles épreuves mais également des motos inédites aux caractéristiques variées. Petite nouveauté de cet épisode, les stades font leur apparition et donnent accès à des courses où sept adversaires concourent à quelques mètres du joueur. Les trois courses organisées pour l’occasion insistent plus sur les obstacles à passer que sur le côté grandiloquent des autres épreuves. De manière plus classique, les sponsors et les jeux d’adresse sont toujours présents, apportant quelques crédits et des éléments de personnalisation en cas de réussite de défis plus ou moins barrés. Car oui, le pilote comme la moto sont entièrement personnalisables dans Trials Rising, par l’intermédiaire d’une pelletée de stickers à floquer un peu partout. Chaque accessoire vestimentaire laisse la possibilité de poser jusqu’à 200 éléments, ce qui laisse des possibilités confortables aux amateurs de speed painting appréciant composer avec des formes géométriques. À la manière des livrées de Forza Motorsport, les créations peuvent être partagées rapidement avec la communauté. Ubisoft ne lésine d’ailleurs pas sur ses efforts pour rapprocher les coureurs de différents horizons en autorisant des éléments cross-platform. Histoire de maintenir sous pression les plus compétiteurs, Trials affiche régulièrement sur sa carte du monde les meilleurs temps remportés par d’autres joueurs.

La danse de la victoire
En plus des différents vêtements et accessoires, l’avatar peut équiper des poses pendant les chargements ainsi que des animations de victoire et de défaite. Elles demandent entre 4 000 et 15 000 crédits pour être débloquées. Certaines ne s’achètent qu’avec de l’argent réel.
Trials Rising : Mieux vaut "try hard" que jamais, mais sur SwitchTrials Rising : Mieux vaut "try hard" que jamais, mais sur SwitchTrials Rising : Mieux vaut "try hard" que jamais, mais sur Switch

Quoi de mieux pour rassembler des millions de fidèles que de proposer un outil de création complet capable de concrétiser sous forme de pistes n’importe quel délire masochiste ? L’éditeur de niveaux mis au point par RedLynx donne accès à tout un tas d'outils et à plus de 8000 éléments afin d'aider le créatif à se faire plaisir. Toutes les épreuves du jeu de base ont été conçues avec cet éditeur, ce qui prouve la large étendue de possibilités. Manette en main, sur console, un temps d'adaptation est forcément nécessaire. Le stick gauche sert à déplacer le curseur mais aussi l’orientation de la caméra si on le rapproche des bords de l’écran, alors que R fait changer l'axe de rotation, rotations qui s'exécutent avec ZL et ZR... ce qui n’est pas très ergonomique.

Trials Rising : Mieux vaut "try hard" que jamais, mais sur SwitchTrials Rising : Mieux vaut "try hard" que jamais, mais sur Switch
Trials Rising : Mieux vaut "try hard" que jamais, mais sur Switch

Comme nous l’expliquions plus tôt, la majorité des éléments de Trials se débloquent contre des crédits, à savoir de l’argent virtuel qui s’amasse après les victoires. Ces items peuvent aussi être acquis en échange d’argent bien réel via l’utilisation de glands coûtant de vrais euros, ou à ramasser en réussissant des missions spécifiques en jeu. Il est juste légèrement regrettable de constater que des motos supplémentaires aux caractéristiques intéressantes peuvent être acquises plus rapidement contre de l’argent réel, plutôt que par la seule progression. Les caisses de loot régulièrement octroyées (ou à acheter) recèlent d’objets qu’il est possible de revendre afin de récupérer quelques précieux crédits, ce qui est toujours bienvenu pour une bonne gestion de son porte-monnaie virtuel. Le business model de Trials Rising s’inscrit donc dans le jeu payant avec des microtransactions possibles pour débloquer du contenu sans avoir à passer trop de temps sur les pistes boueuses du globe.

Trials Rising : Mieux vaut "try hard" que jamais, mais sur SwitchTrials Rising : Mieux vaut "try hard" que jamais, mais sur SwitchTrials Rising : Mieux vaut "try hard" que jamais, mais sur Switch

En misant autant sur cette dimension universelle appuyée par l’écran de sélection prenant la forme d’un planisphère, il aurait été dommage que le titre développé par RedLynx rate son aspect multijoueur. En ligne, il autorise des parties à huit au sein de compétitions en trois manches dont les tableaux de score seront remis à zéro à chaque saison (tous les trois mois). Trials est également connu pour ses parties mouvementées entre amis posés sur un canapé. Le mode Party de Rising permet à quatre joueurs de s’adonner à des affrontements dans la joie et la bonne humeur. La bonne idée, c’est qu’il est possible de choisir un gage pour le perdant (comme commander la pizza, ou faire le ménage) directement via les fenêtres du jeu. Les options de personnalisation des parties sont nombreuses et assurent des épreuves motorisées aussi sottes que grenues avec une gravité abaissée, des commandes inversées, ou encore des motos qui explosent en cas de fort ralentissement. Les amateurs des expulsions au finish pourront également activer cette fonctionnalité. Il est dommage néanmoins de constater que les pistes permettant de jouer en local demeurent si classiques. Enfin, le mode Tandem, accessible à l’écran de sélection des motos, est une bonne idée qui rappelle d’excellents moments passés sur Trackmania Turbo et son Double Driver. Ici, deux joueurs pilotent en même temps une moto aux commandes partagées pour une joie communicative. L’idée que l’on aime particulièrement vient du fait qu’un des deux pilotes peut mourir en se prenant un obstacle, laissant le survivant seul sur le bolide fou accompagné ou non du cadavre de son ami. La dimension multijoueur très complète est un minimum ternie par l’absence d’un 2 Vs 2 en Tandem, par le fait que toutes les épreuves ne soient pas exécutables dans cette configuration, et par l’impossibilité, du moins pour le moment, de participer à des courses en ligne avec un ami disponible en local.

Trials Rising : Mieux vaut "try hard" que jamais, mais sur SwitchTrials Rising : Mieux vaut "try hard" que jamais, mais sur SwitchTrials Rising : Mieux vaut "try hard" que jamais, mais sur SwitchTrials Rising : Mieux vaut "try hard" que jamais, mais sur SwitchTrials Rising : Mieux vaut "try hard" que jamais, mais sur Switch
Les notes
+Points positifs
  • Toujours aussi plaisant à jouer (facile à apprendre, dur à maîtriser)
  • Tracés très dynamiques, parfois impressionnants
  • L’éditeur de pistes plus que complet
  • La présence de cross-platform
  • De la personnalisation à gogo
-Points négatifs
  • L’absence de 60 fps et de touches analogiques est préjudiciable
  • Pistes en multijoueur pas des plus intéressantes
  • Assez flou sur Switch, et un manque de détails général au niveau de l’image
  • Une formule qui évolue finalement assez peu

Tout ce qu’il ne le tue pas le rend plus fort. Le casse-cou devant survivre aux tracés aussi dynamiques qu’intransigeants imaginés par RedLynx ne peut que se frotter les gants face à tant de réussite. Le jeu sponsorisé par Ubisoft est drôle en solo comme en multi, en plus d’être bourré d’options et de fonctionnalités bienvenues. Grâce à ses éléments de personnalisation et à son éditeur de niveaux très complet, nul doute que la communauté y trouvera son compte. À l’image des os des pilotes qui plient mais ne rompent pas, Trials Rising a négocié avec brio son grand retour dans la course, quand bien même sa formule n’aurait pas tant évolué en une décennie. Dommage que cette version Switch ait dû faire autant de concessions techniques pour tourner convenablement.

Profil de Carnbee
L'avis de Carnbee
MP
Journaliste jeuxvideo.com
25 février 2019 à 16:21:14
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (5)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.8/20
Mis à jour le 25/02/2019
Nintendo Switch Plate-Forme Course Ubisoft Red Lynx
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Fire Emblem Three Houses : Plus accessible, plus permissif
    SWITCH
  • Preview : The Surge 2 : Une consolidation des forces et un lissage des faiblesses ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : The Dark Pictures Man of Medan : Une aventure horrifique à vivre en coopération
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce