Menu
Gears of War 4
  • Tout support
  • PC
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Gears of War 4 : un multijoueur qui promet
ONE
Partager sur :

Fin mars, Xbox invitait la presse européenne à venir découvrir le multijoueur de Gears of War 4, titre ô combien attendu par les fans de la marque au X vert. Il faut dire que jusqu'à présent, la série était aux mains de Epic Games et de Cliff Bleszinski, dont le travail était aussi réputé qu'apprécié. Désormais développé par The Coalition, un studio monté par Xbox pour gérer la licence, Gears of War intrigue, car on sait finalement bien peu de choses à son sujet. Une présentation orale et quelques heures de jeu nous ont rassuré sur un point : les troupes de Rod Fergusson savent parfaitement ce qu'elles font.

Gears of War 4 : un multijoueur qui promet

C'est donc à Londres que Xbox avait choisi de présenter pour la toute première fois le multijoueur de Gears of War 4. Si le cas de la partie solo du jeu n'aura pas vraiment été abordé, on a rapidement compris que la licence était entre de bonnes mains : Rod Fergusson, le patron de The Coalition, sait parfaitement ce qu'il fait. Arrivé chez Epic Games en 2005, le bonhomme a participé au développement de tous les Gears of War, soit en tant qu'excutive producer, soit en tant que directeur de production. Après avoir quitté Epic le temps de travailler sur Bioshock Infinite, l'homme est revenu chez Microsoft, incapable qu'il était de résister aux sirènes des tronçonneuses. Bref, autant vous dire que l'homme connait son sujet et la petite présentation qui a précédé les sessions de jeu l'a bien démontré.

Conditions de test
Notez que pour cet aperçu, les tests se sont faits en LAN uniquement. Nous n'avons donc pas pu vérifier la qualité du jeu online à proprement parler.

Innover sans tout détruire

Gears of War est un TPS qui a maintenant 10 ans, et qui, en fin de compte, a assez peu évolué dans son gameplay au fil des épisodes. La série en avait-elle vraiment besoin, demanderont certains ? The Coalition a décidé que oui, et a tenu à présenter quelques nouveautés plutôt bienvenues. Désormais, vous avez la possibilité de vous abriter derrière un élément du décor, et si un ennemi se trouve de l'autre côté, vous pouvez le tirer vers vous en appuyant sur un bouton, avant de l'achever en appuyant sur Y. Dans le même genre, vous pouvez foncer vers un bloc de pierre derrière lequel se cache un ennemi, glisser par dessus et coller un coup de pied au gourgandin, qui le temps de reprendre ses esprits se prendra là encore un finish-move gore à souhait.

Petit exemple en vidéo : achever un ennemi au couteau

Chargement de la vidéo Gears of War 4 trailer
Gears of War 4 : un multijoueur qui promet
Les finish-moves au couteau sont extrêmement violents.

Ces fatalities introduisent de fait une nouvelle arme dans Gears of War : les couteaux. Chaque personnage disposera d'un couteau, à la taille proprement scandaleuse, qui permettra d’énucléer, d'égorger, d'éventrer tout ce qui ressemble de prêt comme de loin à un ennemi. Enfin, surtout de près, puisque le jeu met clairement l'emphase sur le combat au corps à corps ou de proximité. Ce que l'on constate rapidement, notamment en utilisant pour la première fois le Lanzor, donc la précision est toute relative. Même chose pour le fusil à pompe, dont la portée ridicule n'a d'égale que sa puissance.

Ne pensez pas pour autant que ces nouveaux mouvements changeront en profondeur les parties de Gears of War. Sur notre temps de jeu, nous avons pu constater qu'il était possible de les contrer assez facilement ; de même, achever un ennemi à coup de couteau vous laisse vulnérable pendant quelques secondes. Si cette façon d'éliminer un ennemi a quelque chose de particulièrement jouissif (note pour plus tard : rappeler le psy...), elle n'est pas particulièrement « safe », et à un certain niveau de jeu, elle devrait vite être abandonnée par les joueurs cherchant l'efficacité avant tout. Ce qui n'est pas sans nous rappeler Halo 5, qui introduisait lui aussi quelques nouveautés plutôt intéressantes mais dont les pro-players ont vite appris à se passer. C'est certain, le fusil à pompe a encore de beaux jours devant lui.

Gears of War 4 : un multijoueur qui promet
Le Dropshot est particulièrement amusant à manier.

Notez au passage que The Coalition a préféré ne pas proposer de système de customisation d'armes, comme on peut en trouver dans beaucoup de shooters modernes (poignet pour le recul, nouvelle mire pour plus de précision, plus gros chargeur, etc). Avec un argument imparable : les armes de Gears of War sont devenus iconiques avec le temps, elles sont des personnages à part entière. Après un tel discours, on ne fut pas étonné de retrouver en match les pétoires les plus connues de la série : Lanzor, Kaomax, Longshot, Boomshot, arc Torque, Gnasher... Et une petite nouveauté, nommé Dropshop. Fergusson a présenté pendant quelques minutes cette nouvelle arme, qui, à l'origine, n'en était pas une. Gears of War 4 se déroule 25 ans après les événements de Gears of War 3, et les habitants de Sera sont encore en train de reconstruire leurs villes. Lorsque le mal surgit sous une nouvelle forme, beaucoup d'outils sont transformés en armes de mort. Comme le DropShot, donc. Ce jouet particulièrement volumineux est à utiliser avec précaution : pour tirer, il faut maintenir enfoncée la gachette RT, ce qui aura pour effet de propulser la munition dans les airs. Lorsque l'on relâche la gachette, la-dite munition fonce vers le sol, et explose. À noter que si elle touche touche directement un ennemi, la mine transformera la tête de votre ennemi en station de forage, avant d'exploser. Oui, beaucoup d’élégance et de raffinement, donc. Pouvait-on en attendre plus de la part d'une arme qui nous a été présentée par Fergusson comme la fusion du Boomshot et du Digger de Gears of War 3 ? Probablement pas.

Les amoureux des rangs publics

En présentant le multijoueur de Gears of War, Rod Fergusson, manifestement grand amateur de NBA, a fait cette comparaison : « J'adore jouer au basket. Lorsque l'on joue entre amis, il y a de l'engagement, parce que chacun pense qu'il peut battre l'autre. Mais si je devais jouer en NBA, je me ferais exploser. Et donc je ne m'amuserais pas du tout. C'est la même chose pour les jeux vidéo ». De fait, Gears of War 4 proposera, en multijoueur, un véritable système de rang. Si précédemment seule l'XP acquise permettait de catégoriser les joueurs, maintenant il faudra prouver sa valeur sur le terrain, avec un système rappelant ce qui existe dans de nombreux FPS. Vos victoires, votre ratio, votre capacité à venir en aide à vos coéquipiers, votre efficacté, tout cela sera pris en compte. On espère que l’algorithme sera bien bien pensé, mais dans tous les cas, ce ne pourra pas être pire que le système de ranking de Gears of War 3.

Gears of War 4 : un multijoueur qui promet
Harbor est l'une des trois cartes que nous avons pu essayer.

Il n'y a pas ici la volonté d'élitiser Gears of War et de mettre de côté les joueurs moins doués. Au contraire. Ces derniers pourront jouer contre l'IA, grâce à un mode de co-op Versus. C'est à dire que l'équipe ennemie sera contrôlée par la console, et non pas par des joueurs humains. Notez que nous avons dit que ces joueurs pourront « jouer contre l'IA », et non pas « s'entrainer contre l'IA », une distinction importante aux yeux Fergusson. En co-op versus, on gagnera quand même de l'XP, car l'IA ne sera pas forcément moins dangereuse que n'importe quel joueur humain.

Modes de jeu : l'e-sport en tête

Gears of War 4 : un multijoueur qui promet
Parmi les power weapons, l'arc Torque fait son grand retour.

Lors de cette preview, nous avons pu essayer deux modes de jeu distinct, tandis qu'un troisième nous a simplement été présenté au début de l'événement. Ce troisième, nommé Escalation, est pensé pour les joueurs compétitifs et donc les événements e-sport ; Selon Fergusson, il est même le mode de jeu le plus stratégique de l'histoire de la série. Grosso-modo, les parties sont composées de plusieurs manches ; la toute première se fait sans power weapon sur le terrain, et c'est l'équipe qui perd qui choisit quelle power weapon apparaitra sur la carte lors du second round. Et ainsi de suite. Une idée qui a du potentiel, mais que hélas nous n'avons pu mettre en pratique.

En revanche nous avons pu essayer les deux autres. On passera sur le classique match à mort en équipe pour se concentrer sur le mode Dogdeball, une petite nouveauté. Ici, pas de respawn, à moins qu'un membre de l'équipe ennemie n'ait été vaincu. Le but du jeu étant donc d'éliminer tous les membres de l'équipe adverse, en réussissant à conserver ses coéqupiers. Si Fergusson nous a présenté la chose comme un mode de jeu très dynamique, nous admettrons bien volontiers que nous ne l'avons pas vraiment ressenti manette en main. Les temps d'attente étaient assez longs et les parties perdaient logiquement en intensité. Il faudra sans doute plus de pratique pour saisir tout l'intérêt du Dodgeball, et l'apprécier à sa juste valeur. Une chose est certaine par contre, le mode de jeu devrait bien fonctionner en e-sport, et notamment pour les spectacteurs, car sur le papier le Dodgeball promet quelques moments aussi épiques qu'intenses.

Un modèle économique nouvelle génération

Lors de la présentation, le sympathique Fergusson s'est arrêté un instant sur une petite nouveauté appelée « Gears Crates ». Ces coffres, rappelant ceux de Counter-Strike Global Offensive (notamment) sont à acheter avec la monnaie gagnée in-game. Ils recèlent skins de personnages, emblèmes, skins d'armes et autres bonus à utiliser en partie, comme des boosters d'XP. Ces items sont représentés par des cartes, et forcément tout cela nous a énormément rappelé les REQ Pack de Halo 5 : Guardians. Et d'ailleurs, comme dans le titre de 343 Industries, vous aurez la possibilité d'acheter directement des Gears Crates avec votre petite carte bleue, les prix variants en fonction du niveau de rareté du pack acheté ; et comme dans Halo 5, aucune notion de pay-to-win, car les Gears Crates n'influencent en rien la partie, puisqu'ils contiennent principalement des skins. Au joueur de décider s'il préfère être patient et accumuler des crédits gagnés à la sueur des pouces, ou passer directement à la caisse pour gagner du temps.

Dans le même genre, on a appris que le titre disposerait de 10 cartes à son lancement. Puis des cartes arriveront tous les mois, sous la forme de DLC ; ces cartes seront accessibles gratuitement à tous les joueurs en matchmaking classique. Pour les parties privées, il faudra néanmoins passer à la caisse. Notez qu'en groupe d'amis, il suffira que l'un des joueur dispose des maps en question pour que les autres puissent en profiter. Voilà qui est plutôt bien vu de la part de The Coalition, car le modèle économique est assez peu agressif.

Espérons que toutes les cartes à venir seront de la même qualité que celles que nous avons pu essayer lors de cette preview. Relativement basiques dans leurs structures, elles mettaient en valeur le travail en équipe, tout en permettant quelques contournements en solitaire.

Foundation et Dam feront partie des cartes disponibles au lancement de Gears of War 4

Gears of War 4 : un multijoueur qui prometGears of War 4 : un multijoueur qui promet

Sur le plan technique

Pour terminer, quelques mots sur l'aspect visuel de ce Gears of War 4. Présenté comme une version pré-alpha du jeu, cette version ne nous a pas franchement séduit grâce à ses graphismes. Si la distance d'affichage était très bonne, les textures manquaient clairement de finesse, un défaut que l'on a pu constater dès l'écran de sélection du personnage. En combat, la console tient ses 60 images par seconde sans trop de soucis, même si l'on a pu constater quelques hoquets de temps à autre. Bref, dans l'état actuel des choses, Gears of War 4 n'est pas vraiment une claque graphique. Rappelons tout de même que nous avons vu une version peu avancée du jeu, et qu'il est courant que les modes multijoueurs soient moins impressionnants que la partie solo, les développeurs favorisant la fluidité.

Gears of War 4 : un multijoueur qui prometGears of War 4 : un multijoueur qui promet
Nos impressions
Nous sommes rassurés : The Coalition a un cap. Le studio sait où il va, connaît Gears of War sur le bout du doigt et semble être sur le point de proposer l'un des titres multijoueurs les plus intéressants de la Xbox One. Toujours aussi violent, toujours aussi exigeant, le multijoueur de Gears of War 4 devrait satisfaire les fans de la série, qui pourront d'ailleurs l'essayer prochainement lors d'une phase de bêta fermée puis ouverte. The Coalition s'est appliquée à rester fidèle à l'esprit de la série et de ce qu'en attendent les joueurs, sans pour autant rester dans sa zone de confort ; ils n'ont pas hésité à ajouter quelques petites nouveautés de gameplay bien senties, qui ne demandent qu'à être testées plus longuement. En somme, si tout reste à découvrir concernant le gros morceau du jeu, à savoir sa campagne solo, nous ressortons de cette preview du multijoueur l'esprit tranquille : cette section de Gears of War 4 est très satisfaisante, espérons qu'il en sera de même pour la la campagne.
Profil de Epyon
L'avis de Epyon
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
14 avril 2016 à 15:08:11
Mis à jour le 29/04/2016
Xbox One Action TPS The Coalition Microsoft Science-Fiction
Commander Gears of War 4
ONE
13.16 €
ONE
25.00 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Moskito_62fr
Moskito_62fr
MP
le 16 avr. 2016 à 00:37

Day one!!!!!!

Lire la suite...
Hayato-FT
Hayato-FT
MP
le 15 avr. 2016 à 12:20

J-3 pour la bêta OMG !!!
Par contre je demande à voir ce que va donner cette refonte du système de ranking, la connexion étant tellement cruciale dans ce jeu (wtf sérieux), si le nouveau système nous fait tomber que contre des connecto nous les pauvres gitans avec des connexions du Bangladesh, ça va vite devenir un jeu frustrant prenant la poussière sur l'étagère.

Lire la suite...
MatthewYorke
MatthewYorke
MP
le 15 avr. 2016 à 12:17

Je pense que chaque studio qui sort ces Beta/Alpha devraient écrire en gros sur l'écran avant qu'on puisse y voir une image:
"Pour les gogoles, ce jeu à un rendu graphique laid, puisque qu'il est toujours en développement, merci".
Je veut dire, comment GoW4 pourrait être plus moche que Ultimate ??? Faut réfléchir des fois, des fois pas tout le temps non plus, ça devrait pas être trop difficile.

Lire la suite...
sebmugi
sebmugi
MP
le 15 avr. 2016 à 08:08

ptain la caméra qui bouge quand tu cours c'est trop gerbant .. :malade:
quel effet de merde :rire:

Lire la suite...
Hades_is_Back
Hades_is_Back
MP
le 15 avr. 2016 à 02:22

"Notez au passage que The Coalition a préféré ne pas proposer de système de customisation d'armes, comme on peut en trouver dans beaucoup de shooters modernes. Avec un argument imparable : les armes de Gears of War sont devenus iconiques avec le temps, elles sont des personnages à part entière."

Et ensuite il parle de Skin d'arme,de perso etc.. C'est un peu pareil, on peut pas créer sa propre Skin (Dieu merci, les skins qu'on peut trouvé sur certains jeux.. Nazi, insulte,pr0n 'fin voilà quoi.) mais un skin d'arme, c'est de la customisation quand même mon cher Epyon :oui:

Sinon, il a l'air d'être bon,ajouté des améliorations en gardant la base de Gears c'est très bien, vivement le 18 pour s'étripé entre potes :noel:
J'espère que je pourrai reprendre mon p'tit Benjamin et montré ce que j'ai dans le ventre avec. (OK, me frappez pas les mecs, promis, j'en refais plus des comme ça :hap: )

Le coup des maps en DLC gratuites en public, c'est vraiment cool et assez bien pensé. Moi qui ne joue pas trop en privé car je préfère joué en groupe contre des randoms, j'aurai accès à ces cartes sans débourser mon argent et puis, ça permet de les tester avant d'acheter.
J'étais réticent contre The Coalition (A cause de UE je dois avouer.) mais pour l'instant pour le multi, ça m'a l'air bien parti :ok:

Lire la suite...
NoXan
NoXan
MP
le 15 avr. 2016 à 02:13

"Notez au passage que The Coalition a préféré ne pas proposer de système de customisation d'armes"
puis
"Ces coffres, rappelant ceux de Counter-Strike Global Offensive (notamment) sont à acheter avec la monnaie gagnée in-game. Ils recèlent skins de personnages, emblèmes, skins d'armes..."
Pour moi un skin c'est un peu une customisation quand même...

Lire la suite...
rimka_76
rimka_76
MP
le 15 avr. 2016 à 00:38

vivement la sortie pc :-d

Lire la suite...
ThePuniisher59
ThePuniisher59
MP
le 14 avr. 2016 à 23:11

Bon après le multi de chaque Gears of War on le connait.

Je veux dire par là que toute les améliorations ajoutées au fur et à mesure des opus finissaient en une conclusion : Rush au corps à corps au fusil à pompe :honte: ( à noter qu'il marche très bien à distance, faisant même plus de dommage que des arme avec beaucoup plus de portée )

Je sais pas si c'est comme ça pour toutes les parties, mais en tout cas dans les miennes oui. Ils seraient tant que ça change et là j'envisagerai de refaire du multi, sinon only Horde pour moi :hap:

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 14 avr. 2016 à 22:36

Y'aura il un mode splitté ?????

Lire la suite...
KeKiLL
KeKiLL
MP
le 14 avr. 2016 à 20:39

Et vous avez vu pour les slides svp ?

Lire la suite...
Top commentaires
UltimateZeus
UltimateZeus
MP
le 14 avr. 2016 à 16:06

J aime bien la PS4 pour ses jeux Jap . Mais si il y a bien un domaine ou la Xbox one explose la PS4 , c est bien le multi local . Et ce Gears of war y contribue :ok:

Lire la suite...
Tidus_013
Tidus_013
MP
le 14 avr. 2016 à 15:11

Bon par contre, Epyon avoue lui même ne pas être un joueur online de Gears of War, donc la preview n'a pas vraiment lieu d'être, ce serait plus intéressant d'avoir l'avis d'un initié. Même histoire pour les "hoquets" du framerate, on a lu la même chose pour Rocket League et Dirt Rallye alors qu'il n'en est rien manette en main, donc je sais plus trop quoi croire.

Lire la suite...
Boutique
  • Gears of War 4 ONE
    20.88 €
    25.00 €
DERNIERS TESTS
  • Test : [MàJ version Switch] Everspace : Un splendide shooter spatial, à l’infini et au-delà
    PC - ONE - SWITCH
  • Test : Ace Combat 7 : Skies Unknown - Un retour en force sur Xbox One et PC
    PC - ONE
  • Test : Ace Combat 7 : Skies Unknown - Un retour en force, avec la VR en prime sur PS4
    PS4
Tous les tests
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Kingdom Hearts III
    PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live