Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News business /

Justice : une ex-employée de Valve lui réclame 3,1 millions de dollars

News business
Justice : une ex-employée de Valve lui réclame 3,1 millions de dollars
Justice : une ex-employée de Valve lui réclame 3,1 millions de dollars
Partager sur :

Vénéré par les joueurs en quête de jeux vidéo bon marché, Valve n'en reste pas moins une grosse entreprise, avec tous les bons côtés mais aussi les mauvais côtés que cela peut avoir. La preuve aujourd'hui avec cette affaire qui nous vient des États-Unis : une ancienne employée attaque Valve en justice, avec pour motif discrimination, mauvaises classifications d'embauche, ou encore représailles pour dénonciation.

Justice : une ex-employée de Valve lui réclame 3,1 millions de dollars

L'ex-employée en question travaillait au quartier général de Valve, à Washington ; c'est en 2012 qu'elle a fait connaître sa volonté de subir une opération afin de changer de sexe. En accord avec Valve, elle a donc déménagé à Los Angeles où aurait lieu l'opération, et y est restée pour travailler. Malgré la longue période de repos dont elle avait besoin, son employeur a consenti à la conserver, à une condition : son statut d'employé a été modifié et elle a été reclassée en travailleur indépendant. À noter qu'en tant que telle, la plaignante ne bénéficiait plus de prestations de santé. Le procès-verbal précise également que ses heures supplémentaires n'étaient pas rémunérées.

Néanmoins, en début d'année, alors qu'elle travaillait encore pour Valve, l'ex-employée s'est plainte auprès du service des ressources humaines de Valve, pointant du doigt les conditions de travail de nombreux traducteurs qui n'étaient pas payés. Ce que précise le procès-verbal :

Elle s'est plaint que ces traducteurs non-payés, souvent de jeunes mineurs, étaient exploités par Valve après avoir été attirés par de fausses promesses faites par leur supérieur, Torsten Zabka. En effet, ils travaillaient pendant des heures après qu'on leur ait promis que leur travail pourrait un jour aboutir à un emploi rémunéré, mais à chaque fois, Torsten Zabka trouvait des excuses pour ne pas tenir ses promesses. L'employée se sentait mal pour ces mineurs exploités et s'est plaint au service des Ressources Humaines. D'autres plaintes se sont fait entendre, impliquant Torsten Zabka, l'accusant d'être la cause d'un environnement de travail hostile, mais aussi de maltraiter ses employés.

Après que la plaignante se soit adressée aux RH de Valve, il n'aura fallu que quelques jours pour qu'elle perde son travail. Officiellement, à en croire Valve, c'est parce que son poste a été relocalisé à Washington ; pourtant, d'après le procès-verbal, l'employée a proposé de revenir à la capitale fédérale, une proposition déclinée par l'éditeur.

Une affaire de discrimination basée sur le genre ?

D'après la plaignante, Valve aurait choisi de la mettre à la porte à cause de son changement de sexe et de ses plaintes. Elle pointe du doigt son supérieur hiérarchique, qui était selon elle mal à l'aise à l'idée de travailler avec une femme transgenre. Selon le procès-verbal, lorsqu'il parlait d'elle, c'était par le biais du pronom « it », plutôt que « she ». Cette petite nuance toute anglaise a son importance ici puisque l'utilisation du pronom « it », neutre, est habituellement réservée aux animaux, aux objets, bref à tout ce qui n'est pas un être humain vivant.

La somme réclamée à Valve est ainsi détaillée : un million de dollars de dommages-intérêts ; un million de dollars de dommages particuliers ; un million de dollars pour pertes de revenus ; et enfin 150 000 dollars pour les salaires impayés et diverses pénalités. L'ex-traductrice réclame également des dommages punitifs, dont le montant devrait être décidé par la cour.

De son côté Valve a fait une réponse écrite le 20 mai dernier et a nié tous les chefs d'accusation, demandant à ce que la plainte soit rejetée. Contacté par Kotaku et Polygon, l'éditeur n'a pas souhaité répondre aux questions des journalistes.

Profil de Epyon,  Jeuxvideo.com
Par Epyon, Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter
Valve
Annonce

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Pseudo supprimé
le 31 mai 2016 à 03:04

qu'elle arrête de se faire passer pour une social justice warrior et qu'elle assume qu'elle veuille juste se faire du blé m*rde

Lire la suite...
Izunabi
Izunabi
MP
le 29 mai 2016 à 02:33

"Après que la plaignante se soit adressée aux RH de Valve"

Après que la plaignante s'est adressée.

Lire la suite...
lovenintendo31
lovenintendo31
MP
le 28 mai 2016 à 21:00

J'espère que c'est pas vrai le coup des mineurs non payés traducteurs, parce que pour ce serait vraiment vraiment naze, surtout quand l'entreprise essaye de se la jouer cool et avec un cadre de travail super agréable...
Bref, j'attends d'en savoir plus

Lire la suite...
papy386
papy386
MP
le 26 mai 2016 à 08:47

Et le fait qu'elle ou il soit viré parce qu'elle ou il a osé se plaindre d'un supérieur et l'accuser d'être malhonnête ne pourrait pas suffit non?

J'ai remarque que beaucoup, surtout les ricains, en appel a l’homophobie, trans-phobie, xénophobie, racisme, etc des qu'ils ont un problème!

Du coup beaucoup de gens vont voir que c'est qu'un prétexte surtout que demander 3 millions comme ca!

Lire la suite...
Time_Crisis3
Time_Crisis3
MP
le 26 mai 2016 à 03:56

J'espère que la nana va se trouver un super avocat, parce que sans ça, tout ce qu'elle aura une fois le procès terminé en la faveur de Valve (qui ont sûrement une équipe entière d'avocats), c'est un procès pour diffamation...

Ce sont de gros connards sur ce coup là les mecs de Valve, un cadre est ouvertement hostile et ne paie pas des employés (qui sont aparement assez souvent des mineurs attirés par de fausses promesses) et c'est la plaignante qui se fait virer?

C'est évidement que ces gros racistes cherchaient juste une excuse bidon pour se débarasser d'un employé transgenre...

Cependant, je suis pas sûr que la personne qui a portée plainte a eu une bonne idée en réclamant les 3,1 millions de dollars, sauf si elle a demandé conseil à un professionel.

Lire la suite...
kurios57
kurios57
MP
le 26 mai 2016 à 01:05

Mouais, ça sent l'entourloupe :(

Valve n'est peut-être pas tout blanc, mais y'a fort à parier que la nana non-plus.

Lire la suite...
Cupicouille
Cupicouille
MP
le 26 mai 2016 à 00:04

Vu le temps qu'on a attendu pour avoir un vrai service de remboursement, je pense qu'elle va pouvoir attendre longtemps pour son petit million là..

Lire la suite...
dark-xrai
dark-xrai
MP
le 25 mai 2016 à 23:17

Si l'affaire est avérée, alors Valve va prendre un sacré coups en terme d'image. Après sa m'étonne pas, la question du changement de sexe est encore très taboue surtout dans un pays comme l'Amérique qui a des mœurs très conservatrice. En tout cas soutient a la plaignante :oui: même si la somme demandée est énorme mais bon je mis connaît pas dédommagent financier :question: .

Lire la suite...
sukiyakifondue
sukiyakifondue
MP
le 25 mai 2016 à 22:56

ça sent le coup foireux à "l'americaine " ça :

- genre au debut, c'est "il"... donc il bosse chez valve, tout va bien.. puis il devient "elle"...et là, elle remarque des anomalies, sa directions lui fait des miséres et là "3 patates de dommages et interets pour le harcelement (ce qui est normal si ton employeur abuse de sa position) ET la discrimination par le genre !!!

là, je pose la question... valve pour etre ou ils en sont,doivent obligatoirement ,etre de belles salopes avec leurs employés, à l'époque ou la victime etait "il",les exploitations sur les traducteurs devaient deja etre là !!... si il l'avait ramené avant, il aurait été harcelé pareil,sauf qu'un mec qui porte plainte pour harcelement...ben il obtient que dalle...OR... il a changé de sexe et valve a accepté ses conditions pour eviter de tomber dans le piege de la discrimination une premiere fois,et la victime trop deg' de pas avoir pu jouer le proces pour ça,a sortie son joker, les employés mineurs, pour ressortir la carte harcelement et discrimination du genre...et jackpot !!! ça pue la personne qui voulait en fait quitter valve et les faire cracher par tout les moyens...

- valve a une attitude de connard c'est un fait et ils meritent de morfler... mais la "victime" n'est pas blanc comme neige et n'a pas fait tout ça pour les "pauvres traducteurs" qu' il/elle savait tres bien exploités ça devait pas etre nouveau !! mon raisonnement est tellement tordu...qu'il pourrait bien tenir la route ! vive l'amerique ! (dans le meme delire, CF l'empolyé de bnp a new york qui leur a gratté plusieurs millions, a coté valve c'est peanuts, car traumatisé par l'utilisation d'adolf hitler pendant une reunion de strategie...bon ils ont pas été fute-fute non plus...).

Lire la suite...
Commentaire édité 25 mai 2016, 22:59 par sukiyakifondue
Pseudo supprimé
le 25 mai 2016 à 22:52

Décadence

Lire la suite...
Top commentaires
Antistar
Antistar
MP
le 25 mai 2016 à 16:08

Meilleure illustration possible pour un article intitulé "Justice". :content:

Merci Epyon :ok:

Lire la suite...
bonjourlordi
bonjourlordi
MP
le 25 mai 2016 à 16:32

En même temps faut pas être con, même quand j'avais 12 ans j'aurais jamais accepté de bosser gratos

Lire la suite...
Boutique
FIFA 20 - Standard Edition Amazon 50,45€
The Legend of Zelda: Link's Awakening Amazon 44,16€
Nintendo Switch avec paire de Joy-Con Rouge Néon et Bleu Néon Amazon 299,98€
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Death Stranding
08 nov. 2019
4
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
5
Pokémon Épée / Bouclier
15 nov. 2019