Les créateurs de Dungeon Siege et Supreme Commander peuvent-ils s'en sortir ?

PC - PC
Le par de jeuxvideo.com

Les créateurs de Dungeon Siege et Supreme Commander peuvent-ils s'en sortir ?En proie à des difficultés financières sérieuses, le studio Gas Powered Games (Dungeon Siege, Supreme Commander ou encore Age of Empires Online) a récemment été contraint de licencier une bonne partie de son personnel, soit environ 40 employés. Dans une vidéo chargée d'émotion, Chris Taylor s'est adressé vendredi dernier aux backers de Wildman, le nouveau projet du studio faisant actuellement l'objet d'une campagne sur Kickstater, afin de leur soumettre 2 propositions : stopper la campagne immédiatement et sauver ce qu'il reste à sauver ou continuer au risque de faire couler définitivement le studio, en sachant qu'une issue heureuse permettrait de réengager le personnel licencié.

 

Trois jours plus tard, de nombreuses personnes ont affirmé leur soutien à GPG en demandant massivement le maintien de la campagne. Ceci étant, les effets sur les dons ne sont pas spectaculaires, puisqu'à l'heure où ces lignes sont écrites, seulement 267.679 dollars ont été récoltés sur les 1.100.000 demandés. Il reste toutefois 25 jours pour atteindre l'objectif et tout espoir reste permis. Taylor paraît d'ailleurs de plus en plus optimiste, puisque celui-ci déclare à Polygon que les choses vont bien mieux et que des rendez-vous sont programmés avec des personnes clés de l'industrie afin de, peut-être, finaliser une campagne qui n'est désormais plus vraiment celle de Wildman mais carrément une entreprise de sauvetage du studio et de ses employés.

 

Rechercher une News