Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News business /

PS5 : Quels objectifs après le succès de la PS4 ?

News business
PS5 : Quels objectifs après le succès de la PS4 ?
PS5 : Quels objectifs après le succès de la PS4 ?
PS4 PS5
Partager sur :

La nouvelle génération de machines se prépare avec une vitesse qui s'accroît peu à peu chez les constructeurs. Alors que Microsoft a cette année choisi l'E3 2019 pour présenter plus avant la nouvelle génération de Xbox prévue pour fin 2020, Sony a, de son côté, préféré se retrancher dans ses quartiers et taire cette année toute communication, ou presque, sur celle que l'on appelle d'ores et déjà la PS5. Cependant, le constructeur n'a pas étouffé toutes infos et le fait que le futur de la console phare de l'entreprise soit d'ores et déjà en marche n'est un secret pour personne. Fort d'une génération de PS4 ayant largement dominé le marché, quels seraient les objectifs de Sony pour consolider son statut de leader pour la génération à venir ?

Avec plus de 100 millions de PS4 qui se sont invitées dans les salons du monde entier et un bon milliard de jeux vendus, inutile de dire que la console de Sony, ainsi que sa déclinaison en PS4 Pro, a marqué d'une empreinte indélébile la 7e génération de machines, qui touche donc à sa fin, avec notamment l'arrivée de la Xbox Scarlett fin 2020. Il va de soi que Sony n'entend pas perdre son rôle de leader du marché du divertissement vidéoludique et que la bataille pour la première marche du podium ne devrait pas manquer de faire rage à la sortie de la machine, qui, même si elle n'a toujours pas été révélée, devrait probablement intervenir fin 2020 également.

Si l'on s'en réfère au site wired,com, qui a pu s'entretenir avec Marc Cerny, principal architecte de la PS4 et de la machine qui lui succèdera, Sony a d'ores et déjà accéléré la livraison de kits de développements auprès de nombreux studios afin qu'ils puissent travailler dessus. Si Sony semble retenir son souffle cette année, évitant la communication frontale et les pignons sur rue offerts par les différents salons, les objectifs de lancement doivent de leur côté être plutôt bien dessinés désormais et ces derniers pourraient reposer sur plusieurs points, à commencer par la capitalisation sur le prestige de la marque PlayStation, La marque n'entend pas dans tous les cas se reposer sur ses acquis, comme l'a confié Jim Ryan, CEO de PlayStation, à CNET :

Si nous nous contentons de nous reposer sur le monde que nous avons connu pendant les 25 dernières années, nous courrons le risque important de voir les événements qui nous entourent nous dépasser. Alors nous devons faire preuve d'ouverture d'esprit et avoir la volonté de faire des choses différentes de ce que nous avons fait par le passé.

S'appuyer sur le renom de la marque, la solidité du parc et la fidélité des utilisateurs

PS5 : Quels objectifs après le succès de la PS4 ?

S'il reste attentif à l'actualité, Sony l'a prouvé avec la génération actuelle de machines et en a bien conscience, la force de l'entreprise repose en partie sur sa marque et sa notoriété auprès des joueurs assidus comme du grand public. En effet, fort de nombreuses années d'expérience dans la construction de consoles, Sony et PlayStation sont devenus des noms indissociables du jeu vidéo, que même le profane saura identifier sans pour autant avoir déjà approché un pad. Le constructeur, outre la fidélité qu'il a gagnée chez une certaine partie du public plus attaché à la marque qu'à son catalogue, saura également sans nul doute capitaliser sur le fait que le consommateur, s'il est ancré à une marque depuis de nombreuses années et qu'il en est satisfait, n'aura pas vraiment de raison de se tourner vers la concurrence. Cela permettra à Sony d'aborder assez sereinement l'idée que, lorsque la question du changement de console se posera, les millions de joueurs férus de la machine se porteront naturellement vers la PS5 à court comme long terme.

Dans le cadre de son rapport aux investisseurs du mois de mai dernier, Sony a réaffirmé le « rôle critique" que la PS4 endossera dans la transition vers la nouvelle génération. Considéré comme un terreau fertile de potentiels acheteurs de la prochaine volée de consoles, le constructeur avance que la PS4 sera une source de « divertissement » et de "rentabilité" pour encore au moins trois ans et ce ne sont pas les exclusivités confirmées pour la machine (The Last of Us Part II, Death Stranding, Ghost of Tsushima) qui démentiront la bonne vigueur de la plate-forme encore bien vaillante.

PS5 : Quels objectifs après le succès de la PS4 ?

En outre, Sony semble avoir pour ambition de faciliter la transition entre la PS4 et la PS5. En l'absence de tout tarif de lancement communiqué pour le moment, de nombreux joueurs attendront certes de connaître le prix de la machine, mais également de voir son catalogue s'étoffer avant de franchir le pas. La rétrocompatibilité de la PS5 avec les jeux PS4 a d'ores et déjà été annoncée et le "cross-generational play" a été évoqué dans une interview de Jim Ryan, dans les colonnes de CNET. Initialement frileux et plus que sceptique quant à la popularité réelle de la rétrocompatibilité, Sony a donc compris l'intérêt de changer son fusil d'épaule, sans doute influencé aussi par le succès – au moins d'estime et d'image - que la fonctionnalité a eue sur Xbox One. Le cross-play générationnel permettrait, de son côté, de jouer à ses jeux PS4 et d'embarquer vos sauvegardes en cas d'achat d'une PS5 pour continuer votre partie. Si nous ignorons si cette fonctionnalité ne concernera que les jeux cross-gen, ce qui est probable, la volonté d'assurer une transition en douceur d'une génération à une autre pourrait garantir un vrai taux de rétention des joueurs dans le giron de Sony, là où de nombreux joueurs cessent tout simplement de jouer lors d'un changement de génération.

Ne pas tout miser mais capitaliser sur le Cloud Gaming

Xbox et Google ont déjà commencé à placer leurs pions sur l'échiquier de plus en plus présent du cloud gaming. Présenté comme le futur du jeu vidéo, permettant une pratique du loisir indépendamment de son support d'origine ou presque, le cloud gaming ne sera évidemment pas boudé par Sony, qui, de son côté, a déjà affirmé son intérêt pour la technologie. Le virage du cloud a déjà largement été amorcé depuis quelque temps et l'arrivée remarquée de Google sur ce terrain n'a pas manqué de donner un coup de pied dans la fourmilière. Effectivement Sony et Microsoft ont annoncé l'établissement d'un partenariat pour travailler ensemble sur des solutions cloud. Cette association, plutôt bénéfique pour les deux parties aura pour mérite, côté Sony, d'améliorer les services en ligne de la PS5, Microsoft Azure n'ayant plus rien à prouver quant à son savoir faire dans le domaine du cloud, gaming ou non.

PS5 : Quels objectifs après le succès de la PS4 ?

Un partenariat qui sera bénéfique pour le PlayStation Now, qui, de son côté, entend bien devenir un élément central de la galaxie PS et Sony a affirmé vouloir, à long terme permettre aux joueurs d'apprécier le catalogue de la machine « indépendamment du lieu ou de l'endroit et avec ou sans console ». L'accroissement du nombre d'abonnés au service sur la prochaine génération de machine est donc un objectif déterminant pour Sony, qui cependant, affirme avoir conscience qu' avoir une machine performante dans son salon reste un élément charnière de l'expérience nouvelle génération, notamment en raison du caractère potentiellement excluant du jeu en streaming, largement conditionné par la qualité de la connexion internet de l'utilisateur.

La technologie comme moteur

Bien évidemment, Sony a pour ambition de rester pertinent dans la course à la performance et il est évident qu'il est logique de s'attendre, tout comme c'est le cas chez la division Xbox, à un bond technologique bien supérieur à celui, minime, que l'on a connu en cours de génération actuelle. Kenichiro Yoshida, CEO de Sony, a d'ailleurs décrit la PS5 comme « augmentant drastiquement la vitesse de rendu graphique » et que cet accroissement de performance « démontre clairement pourquoi avoir une console de nouvelle génération fait sens. » SSD, perspective de ray tracing et diverses optimisations permettront donc aux développeurs de proposer des expériences plus fluides et techniquement plus impressionnantes. Les premières démonstrations ont d'ailleurs été dévoilées à la presse en mai dernier, montrant les performances de chargement de Marvel's Spider-Man, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Ce regard avant tout porté vers les performances laisse entendre que Sony continuera de capitaliser au maximum sur les studios capables de produire des AAA que les gens ont l'habitude de payer au prix fort. Les AAA exclusifs, souvent solo, ont depuis longtemps été le terrain de prédilection de Sony, qui ne devrait certainement pas lâcher du lest sur le sujet, où la concurrence ne cherche plus vraiment à le provoquer.

Difficile de savoir précisémment quels seront les objectifs précis que suivra Sony pour consolider son avance face à ses adversaires. Nous ne connaissons encore que peu de choses sur la PS5, même pas son nom officiel, et encore moins le tarif auquel elle sera facturée le jour de sa commercialisation, que l'on estime à fin 2020. Cependant, étant parvenu à consolider un parc de millions de joueurs suceptibles d'être intéressés par un changement de machine tout en restant sous le même label, Sony et PlayStation devront prouver, comme ils le répètent, qu'une nouvelle génération de console fait sens et il faudra pour cela ne pas se contenter de menues optimisations mais d'une vision novatrice de l'expérience pour l'utilisateur.

Profil de [87],  Jeuxvideo.com
Par [87], Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter
PlayStation 4 PlayStation 5

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
jimmy31400
jimmy31400
MP
le 23 sept. 2019 à 21:28

Moi j'ai laissé tombe sony pour ms.
Des jeux en kit comme grand tourismo même pas fini. Je suis partie sur forza qui est bien meilleur

Lire la suite...
halllo
halllo
MP
le 23 sept. 2019 à 14:41

C'est assez fou le nombre d'articles dédiés à Sony et sa PS5 alors qu'ils ne donnent aucune info.
C'est Sony qui vous a demandé de prendre le relai sur leur communication ?

Et les joueurs deq utres plateformeq, qui elles communiquent des infos, peuvent aller se faire foutre c'est ça ?

Lire la suite...
MorcarFree
MorcarFree
MP
le 23 sept. 2019 à 12:05

Comme pour chaque génération, je ne suis pas pressé d'acheter la nouvelle, et prendrai mon temps encore sur celle en fin de vie avant de remplacer ma console. Mais une chose est certaine, c'est que bien que je préfère le pad de la XBox, après être passé de la 360 à la PS4 (je jouais sur PC auparavant), je ne reviendrai pas chez Microsoft.
La politique de MS pour leurs consoles, et les exclus Sony, font que je resterai chez Sony, à moins d'une grosse erreur de parcours de leur part. Donc bien que je ne ferai pas parti de leurs premiers clients, ils peuvent déjà être sûrs que j'en serai, quand ils sortiront une version slim de leur PS5.

Lire la suite...
MisterUSA
MisterUSA
MP
le 22 sept. 2019 à 19:19

Franchement les nouvelles consoles n'apportent rien. Ce qui apporte quelque chose c'est que les développeurs peaufinent leur jeu. Et ça Sony n'y peut rien. Un jeu 4K buggé et mal codé c'est de la merde. Quand tu vois des jeux comme The Last of Us tu te dis que c'est bon y'a déjà moyen de faire des trucs énorme. Les devs ont juste la flemme.

Lire la suite...
bassek9z
bassek9z
MP
le 22 sept. 2019 à 14:46

Des jeux à deux sur un écran!!! Et de pouvoir mettre ces jeux ps1 PS2 PS3 ps4 dessus!!!!

Lire la suite...
Moskito_62fr
Moskito_62fr
MP
le 22 sept. 2019 à 14:41

Allez pourvu qu'on ai des vrais jeux fluides et sans aliasing, car même sur ps4 ou One x y'a des jeux vraiment dégueux encore

Lire la suite...
HuskyV7
HuskyV7
MP
le 22 sept. 2019 à 11:57

Encore et toujours cet exemple avec spiderman

Lire la suite...
El_peyo
El_peyo
MP
le 22 sept. 2019 à 11:20

Une date de sortie

Lire la suite...
Patice31
Patice31
MP
le 22 sept. 2019 à 10:11

Je sais pas la 4k par exemple ... :bravo:

Lire la suite...
danyfilth07
danyfilth07
MP
le 22 sept. 2019 à 01:41

étant collectionneurs de jeux physique, j'aimerais une full retro compatibilité. Je parle des jeux PSX, PS2, PS3 et PS4 . bon je crois pas que çà arrivera mais au moins la ps4 çà serait pas mal (physique et transfert pour le demat )

Lire la suite...
Top commentaires
Mauritian
Mauritian
MP
le 20 sept. 2019 à 18:15

J'espère qu'ils vont virer cette led inutile sur la manette, même les pad PS3 ont une meilleure autonomie.

Lire la suite...
Commentaire édité 20 sept. 2019, 18:15 par Mauritian
LaPoutreEnBois
LaPoutreEnBois
MP
le 20 sept. 2019 à 18:06

Plus d'exclues Sony ça serai bien , les exclues PS4 sont celles qui m'ont le plus marqué sur cette gen ( excepté quelques perles sur PC)

Lire la suite...
Boutique
Animal Crossing : New Horizons pour Nintendo Switch Amazon 44,99€
Nintendo Switch avec paire de Joy-Con Rouge Néon et Bleu Néon Amazon 292,90€
Final Fantasy VII : Remake Amazon 49,99€
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020
2
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020
3
Ghost of Tsushima
26 juin 2020
4
Trials of Mana
24 avr. 2020
5
Microsoft Flight Simulator
2020