Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News jeu /

WoW Classic : une légende du MMO, mais pour quel public ?

News jeu
WoW Classic : une légende du MMO, mais pour quel public ?
WoW Classic : une légende du MMO, mais pour quel public ?
PC
Partager sur :

Nous sommes en 2019 et un jeu sorti il y a 15 ans occupe une large partie de l'actualité. World of Warcraft, l'indéboulonnable RPG de Blizzard, domine depuis des années la concurrence, restant à ce jour l'un des rares MMO toujours vigoureux en étant adossé à un abonnement. Mais ce n'est pas l'actualité de la version 2019 du jeu qui capte actuellement la lumière, mais sa version originelle, redevenue disponible le 27 août dernier sous le nom de World of Warcraft Classic.

Pour contextualiser un peu, et si vous vous posiez la question de savoir qu'est-ce que ce Classic qui galvanise tant de joueurs, WoW Classic est une version du MMO, livrée sans frais supplémentaires (sous réserve que vous ayez déjà un abonnement au jeu actuel) et qui restitue le titre dans sa version 1.12, à savoir tel qu'il était en 2006, très proche du WoW Vanilla, donc. Il faut donc accepter le fait que Classic fasse table rase de plus de 10 ans d'évolutions, dont certaines vraiment majeures, lui redonnant tout son éclat pour certains et toute sa lourdeur pour d'autres.

Une initiative à part pour un jeu qui ne l'est pas moins

WoW Classic : une légende du MMO, mais pour quel public ?

Il faut bien admettre que le cas WoW Classic est plutôt atypique dans l'industrie. Certes, son apparition s'inscrit pleinement dans la grande vague nostalgique qui inonde le marché du jeu vidéo depuis quelque temps. Remakes, remasters, consoles rétro-mini... tout semble être actuellement fait pour agiter la Madeleine de Proust sous le nez des joueurs qui, alléchés par l'odeur, la mordent à pleines dents, comme en témoignent les très bonnes performances de tout ce qui touche à 'l'ancien'. Mais World of Warcraft est un cas à part. Il dispose de communautés multiples. Certains joueurs n'ont connu que la période de lancement, d'autres y jouent encore très régulièrement depuis 15 ans tandis qu'une partie du public s'adonne au MMO d'une manière morcelée, suivant le jeu au fil des extensions. Les profils sont multiples et les joueurs n'ayant jamais approché le hit de Blizzard sont également légion. Il convient alors de se poser la question de savoir à qui s'adresse World of Warcraft Classic, même s'il n'existe malheureusement pas de réponse universelle à ce sujet.

La réponse à une vraie demande ?

Profil des intervenants :
  • Ladon : J'ai commencé avec la béta et j'ai continué de jouer non stop jusqu'au premier palier de Cataclysme. De Vanilla jusqu'à BC, du PvE HL tranquillou, puis de WOTLK jusqu'à Sinestra, du PvE HL avec objectif first serveur. Ensuite j'ai repris à chaque extension, juste pour un mois, à moitié pour la découverte, à moitié par nostalgie, mais jamais par envie de refaire du HL
  • Sam Vostok : J'ai joué à WoW depuis la bêta ouverte de Vanilla en 2004. J'avais assez de temps à l'époque pour pouvoir m'y connecter tous les jours et m'investir dans le jeu et créer des contenus autour. Je suis rentré chez Millenium en 2010 et la limite est devenue floue entre le jeu et mon travail puisque je devais traiter de World of Warcraft quotidiennement. Le temps faisant, à forcer d'y être pour le travail, et ma guilde ayant arrêté, j'ai réduit progressivement mon temps de jeu. De joueur avec des objectifs HL en 2008 je suis passé à joueur casu aujourd'hui en 2019, je ne me connecte que deux ou trois fois par semaine et je joue seul en général. En revanche je continue de m'informer tous les jours sur le jeu et son actualité, j'ai également une passion pour l'histoire de l'univers de Warcraft et j'ai une chaine youtube consacrée au sujet.
  • Romain Jouaneau : Mon profil de joueur actuel est plus tourné sur le casu/relax qui prend son temps et qui découvre l'évolution de World of Warcraft au fil des patchs et des années. Néanmoins j'ai été un très gros joueur PvE à l'époque de Vanilla, Burning Crusade et Wrath of the Lich King ou j'ai plusieurs fois tombé les boss avec de grosses guildes comme notamment à Naxxramas ou je me suis arrêté devant Saphiron à la belle époque Vanilla. Sinon en dehors de ça j'étais un fanatique du PvP à Vanilla avec un Rang 14 atteint côté horde et mon Tauren Guerrier !
  • Superpanda : Joueur de WoW depuis Vanilla, je reviens toujours avec plaisir sur chaque extension, mais en mode détente. Je joue pour découvrir les zones, pour monter mes métiers (oui, même l’archéologie), débloquer le vol dans les nouvelles zones et profiter de l'évolution du lore. Je suis friand de classes hybrides et mon main, que ce soit sur WoW BfA ou sur WoW Classic est un Druide (Tauren de Haut Roc dans BfA et Elfe de la nuit dans Vanilla). J’ai aussi monté un Paladin et un Chaman sur BfA. Je ne monterai qu’un seul personnage sur Classic au vu de la lenteur de pex.
WoW Classic : une légende du MMO, mais pour quel public ?

WoW Classic semble avoir été une réponse à la demande de joueurs, notamment celle de ceux qui écumaient encore longuement les serveurs privés, illégaux certes, mais qui étaient les seuls supports possibles pour jouer aux versions antérieures du MMO. Blizzard a logiquement cherché à faire fermer ces structures et a cependant envisagé très sérieusement d'offrir un cadre légal au jeu dans sa version Vanilla. Étonnamment, la volonté de se replonger dans WoW Classic n'était pas nécessairement une volonté unanime, même chez les vétérans du jeu. Sur ce point, nous avons notamment interrogé plusieurs joueurs, anonymes ou non, concernant leur vision de cette résurrection. Et la plupart n'étaient pas spécialement demandeurs d'un retour de Vanilla sur le devant de la scène, sans pour autant en exclure totalement la perspective.

- De mon côté je n'avais aucune envie ou attente à l'égard d'un retour de Vanilla. Le jeu était bon il y a 15 ans, mais les goûts et les pratiques ont évolué. Aujourd'hui le gameplay est pour moi trop daté, et exigeant, et je n'ai plus les mêmes disponibilités et envies que j'avais quand je m'aventurais en Azeroth à 24 ans. D'autant que jouer à un jeu aussi chronophage qui demande un tel investissement est compliqué quand on se place dans le cas de rejouer à un titre que l'on a déjà beaucoup écumé et qui au final n'apporte pas de nouveauté (c'est son but). Sam Vostok.

- Je n'étais pas comme beaucoup de joueurs dans une demande de redécouverte ou de nostalgie, car j'ai eu la chance de découvrir tous ces contenus au moment de leur sortie et je pense que mes souvenirs ne seront pas égalés par ce que je pourrais redécouvrir 15 ans après. Comme je le dis souvent et ça peut étonner malgré les soucis qu'a le jeu de nos jours, je préfère poursuivre l'aventure sur retail à choisir, car mon envie est plus tournée vers la découverte de nouvelles histoires et features plutôt que de revivre de la nostalgie. Romain Jouaneau

- Je ne rêvais pas toutes les nuits d’un retour de WoW Vanilla. Et pourtant, je joue à WoW depuis Vanilla et j’ai joué à toutes les extensions. Du coup, il me paraissait impossible de ne pas essayer WoW Classic. Mon objectif est d’ailleurs de monter un personnage au niveau 60 en mode détente pour redécouvrir tranquillement les zones que l’on ne peut plus arpenter comme cela aujourd’hui, car elles ont été modifiées avec l’extension Cataclysm. Superpanda

- Je me suis toujours dit vaguement que ça serait cool de rejouer à Vanilla. Mais en y repensant de plus près, ce n’est pas vraiment Vanilla qui manque aux joueurs. Ce sont les personnes avec qui ils ont pu jouer et socialiser, je pense que c'est plutôt de ça dont les joueurs sont nostalgiques, pas vraiment du jeu en lui-même. Ladon

Au-delà de la nostalgie

Trailer d'annonce de WoW Classic

Chargement de la vidéo World of Warcraft trailer

Et il faut bien reconnaître que la longévité de World of Warcraft tient beaucoup plus à l'expérience humaine vécue par la communauté qu'au jeu en lui-même. L'époque de WoW Classic, par ses mécaniques, favorisait, voire contraignait aux rencontres et à la nécessité de jouer en groupe, philosophie logique à l'époque et amoindrie aujourd'hui par le virage paradoxalement solo amorcé par de nombreux MMO. Les joueurs assidus de l'époque ont régulièrement eu l'occasion de rencontrer des joueurs qui sont devenus des amis sur le long cours et qui se sont créé des souvenirs communs sur plusieurs années rythmées par l'accomplissement d'objectifs requérant communication, discipline et essais multiples. Mais renouer avec ces sensations d'antan ne sera pas une chose aisée, voire impossible.

- La nostalgie a toujours eu son petit effet chez les joueurs ou les gens de manière générale, car ça nous rappelle souvent à de bons souvenirs. Mais moi la question que je me pose souvent, c'est : les souvenirs peuvent-ils être vécus avec la même intensité ou est-ce que ça sera une simple illusion de ce que j'aimais avant ? À mon sens cette hype de nostalgie ne durera qu'un petit temps pour la majeure partie des joueurs, car ils ont toujours besoin d'être challengés et stimulés par de la nouveauté pour s'épanouir. Bien sûr ce n'est que mon opinion ! Mais je pense qu'une très bonne mise à jour 8.3 ou extension 9.0 sur retail fera oublier très rapidement Classic pour le grand public. Je vois WoW Classic comme un complément ou un bonbon à manger entre les repas qui nous seront proposés par Blizzard sur le WoW actuel. Romain Jouaneau

- En fait, je pense que certains joueurs vont rester dans WoW Classic pas seulement car ça leur rappelle des souvenirs, mais aussi car la progression de WoW Classic est plus lisible que celle du WoW actuel. En effet, et paradoxalement, le fait pour le WoW actuel d’avoir énormément de contenu avec toutes les extensions passées n’est pas forcément un avantage. Cette masse incommensurable de contenu peut déranger les joueurs d’autant qu’il y a beaucoup de contenu jugé “inutile” par beaucoup : pourquoi monter les réputations de WotlK ou de Pandaria aujourd’hui ? Superpanda

- Il faut savoir qu'il n'y a pas que des nostalgiques qui vont jouer à WOW, mais également ceux qui n'avaient pas pu le connaître à l'époque pour X ou Y raisons. Ce qui est certain en revanche, c'est que beaucoup de joueurs, nostalgiques ou nouveaux arrivants vont déchanter face aux exigences et limites du gameplay d'il y a 15 ans. Sam Vostok

Un public morcelé pour quelle durée ?

WoW Classic : une légende du MMO, mais pour quel public ?

C'est alors que se pose aussi la question de la pérennité du jeu. Passé l'enthousiasme du lancement, la confrontation à la réalité qu'était celle du MMO en général et de WoW en particulier en 2006 risque d'être douloureuse. Beaucoup de joueurs ont évolué, ne disposent ni du temps ni de la patience pour s'impliquer dans la lenteur du jeu, qui pourtant faisait également tout son charme. Est-ce que les joueurs, qu'ils soient nouveaux, récurrents ou anciens, resteront sur la durée ? La notion de longévité est essentielle puisque sur un jeu qui requiert des serveurs peuplés pour que le contenu du jeu soit faisable. Il faudra donc à WoW Classic une vraie capacité de rétention pas nécessairement évidente à atteindre, notamment lorsque l'actualité du jeu actuel sera plus vive qu'actuellement.

Les avis divergent sur la capacité de Classic à rester actif sur le long terme, qui dépendra aussi de la capacité de Blizzard à adapter l'actualité des deux facettes du jeu.

- Certains vont trouver ce qu'ils étaient venu chercher : un titre corsé, une aventure humaine forte et des accomplissements à réaliser collectivement sur un rythme de jeu lent. Aujourd'hui les jeux proposés proposent un gameplay nerveux ou plus rapidement tout du moins, simplifié, récompensant régulièrement le joueur et n'ont pas pour ambition de fédérer des groupes de joueurs aussi grands in game que dans un MMORPG dont les formats des raids principaux vont jusqu’à 40 joueurs.

Le jeu de 2004 est très/trop différent de celui de 2019 et ce sont deux titres très différents. Certains sont venus chercher WoW Classic et y resteront. D'autres n'auront pas accroché et finalement préféreront arrêter, mais cela ne veut pas dire pour autant qu'ils auront la volonté de retourner ou d'aller sur la version actuelle spécifiquement. En revanche, comme l'abonnement est le même, ils pourront essayer la version de Battle for Azeroth pour voir, et finalement accrocher. Quant à ceux qui ne veulent plus entendre parler de WoW 2019, ils n'y resteront pas. Sam Vostok

- Je pense que l'effet nostalgie durera un bon mois, le temps que les joueurs acharnés fassent leur course au First Kill, ensuite ça va vite s'essouffler. Là où Blizzard peut être malin, c'est de bien alterner les MàJ de Classic et de la version actuelle. Ainsi, les joueurs vont alterner entre Classic et version actuelle, là où beaucoup de joueurs quittent le jeu un mois après chaque extension/patch, ils pourront faire en sorte que les joueurs switch juste de version et Bingo. Et si à terme, ils décident de garder définitivement la version Classic, puis de sortir une version BC, puis une version WotLK... à voir ce que ça pourrait donner. Ladon

WoW Classic : une légende du MMO, mais pour quel public ?WoW Classic : une légende du MMO, mais pour quel public ?

Si les plus anciens semblent enclins à laisser une chance à WoW Classic, que ce soit par pure nostalgie, par envie de rejouer à une expérience « à l'ancienne », les nouveaux joueurs, eux, seront-ils capables de se laisser attraper par un jeu vieux de 15 ans ? Passé la curiosité naturelle poussant à découvrir un monument du jeu vidéo tel qu'il était à sa sortie, se plonger dans WoW Classic, c'est effectuer un grand bon en arrière qui remet au goût du jour une orientation lente et difficile du MMORPG en général. Les opinions à ce sujet sont à nouveau partagées.

- Ils pourront adhérer, mais ils le feront moins pour le gameplay que pour l'aventure humaine et l'expérience de groupe, qui est la pierre angulaire du jeu. Je ne dis pas qu'on ne peut pas accrocher à quelque chose qui est parfois rugueux à jouer, mais à notre époque, cela pourrait en décourager plus d'un. Mais une fois la bonne motivation trouvée pour persévérer en jeu au sein d'un groupe, l'exigence, la difficulté et la complexité du gameplay plairont aux joueurs qui prennent le temps. Mais je pense qu'ils apprendront à l'aimer et à le découvrir plutôt qu'ils n'en tomberont immédiatement amoureux. Sam Vostok

- Je pense que oui, tout dépendra de ce que recherchent les joueurs. Classic offre une expérience unique de pex et de jeu avec l'obligation de socialiser avec les autres joueurs pour avancer et avec un sentiment de réel accomplissement. Cette philosophie de jeu séduira un bon nombre de joueurs sans que pour autant ils abandonnent le WoW actuel. De mon point de vue il faut prendre les deux WoW comme deux jeux bien différents qui se complètent et coexistent ensemble en offrant deux visions de jeu qui peut contenter l'ensemble des joueurs. Les puristes de l'ancien temps et les nouveaux joueurs. Les seuls gros bémols qui pourraient rebuter les nouveaux joueurs seraient la lourdeur de gameplay et l'investissement qu'exige un personnage pour être optimisé pour raid ou pour faire du pvp. Nous sommes loin du stuff récupérable en 1 semaine pour être à peu près opti et éligible aux gros raids, la patience est une nécessité à classique et elle fait cruellement défaut de nos jours dans la société de consommation dans laquelle les joueurs évoluent. Romain Jouaneau

- Ça me parait hautement improbable. Le jeu était excellent pour l'époque, mais il est complètement à la ramasse aujourd'hui. J'ai du mal à imaginer des joueurs n'ayant ni connu Vanilla, ni BC, qui pourrait prendre du plaisir à WoW Classic. Il y en aura forcément, mais vraiment pas nombreux. Ladon

- En jouant à WoW Classic, on s'aperçoit de certaines lacunes et points faibles qui ne nous dérangeaient pas forcément en 2005, mais qui aujourd'hui sont plus problématiques. Au premier rang desquelles, il y a le game design des quêtes. En clair, WoW Classic impose de trop nombreux allers-retours pour l'accomplissement des quêtes ce qui rend la progression plus lente et lourde pour rien (,,,). Autre point qui peut gêner un nouveau joueur, le gameplay général des classes qui n’est pas franchement dynamique aussi bien au niveau des sorts que des mécaniques à adopter pour vaincre les mobs ou même les boss de donjons ou de raid. Ces derniers ont nettement moins de compétences et de stratégies que les boss d’aujourd’hui. Dans WoW Classic, la difficulté est essentiellement amenée par les dégâts que font les mobs aux joueurs et leur robustesse. La difficulté n’est pas apportée par les stratégies qu’utilisent les boss qui sont beaucoup plus simplistes que celles de WoW BfA. Superpanda

World of Warcraft Classic Gaming Live

Chargement de la vidéo

Un engouement réel pour un jeu aux cibles variées

Difficile de nier en tout les cas que WoW Classic suscite un enthousiasme démesuré. À son lancement, les joueurs du monde entier ont pu renouer à ce qui caractérise chaque nouvelle sortie relative au jeu, à savoir des files d'attente dans l'espoir de pouvoir accéder à Azeroth. Les zones de départ sont saturées de monde, des files d'attente polies se créent pour que chacun puisse tuer à son tour le monstre d'une quête... bref, l'ambiance oscille entre festivité et agacement. Et les non-joueurs ont également manifesté un véritable intérêt pour le titre puisqu'ils se sont massés sur Twitch, faisant de WoW Classic le jeu le plus regardé de la plate-forme, enregistré par moins de 1,1 million de spectateurs simultanés. Les marathons de joueurs réputés ou même anonymes se multiplient sur les plates-formes de streaming, avec une énergie débordant d'ordinaire réservée aux jeux récents.

WoW Classic : une légende du MMO, mais pour quel public ?

Nous l'avons vu, définir le public cible de WoW Classic n'est pas une chose aisée. Les profils sont particulièrement nombreux, les attentes et les expériences de chacun diffèreront et ce sont ces dernières qui détermineront la pérennité du jeu. En réalité, WoW Classic semble être un champ très ouvert de possibilités. Des joueurs vétérans, des occasionnels, des actuels, des anciens, des nouveaux peuvent aussi bien se plonger ou se replonger avec délices dans l'univers de ce MMO à part, tout comme avoir une réaction épidermique aux mécaniques qui, quoi qu'on en dise, ont pris de l'âge.

- WoW Classic s'adresse avant tout à ceux qui l'ont réclamé et qui jouaient sur serveur privé à l'époque jusqu'à ce que Blizzard les fasse fermer. Cela veut donc dire qu'il est destiné à ceux qui allaient sur ces serveurs pour y retrouver l'expérience de jeu originale, plus que pour économiser un abonnement. Ensuite, Blizzard espère sans doute agglomérer autour tout à tas de joueurs curieux, ou des nostalgiques qui n'étaient pas passé l'étape des serveurs non officiels. Enfin il pourra y avoir tous ceux qui, à l'époque, n'avaient pas les moyens, le temps, l'âge pour connaître Vanilla et qui n'auront connu que ce souvenir évoqué par leurs pairs joueurs depuis toutes ces années et qu'ils connaîtront enfin. Le studio espère peut-être ajouter un temps qui rythmera la vie de WoW en plaçant des jalons réguliers de nouveaux contenus sur Classic et qui permettent à ceux qui le désirent de naviguer entre l'une ou l'autre version du jeu. Sam Vostok

- À mon sens le WoW Classic s'adresse aux nostalgiques d'un temps ou le genre MMO avait un visage totalement différent et aux nouveaux joueurs qui ont pas pu connaitre l'essence de World of Warcraft à ses débuts et qui par le biais de Classic pourront prendre un peu de cette "epicness" dont parlent les anciens joueurs avec des étoiles dans les yeux. C'est un moyen pour tout le monde de rattraper un morceau d'histoire du gaming qui semblait avant l'arrivée de Classic irrécupérable. Romain Jouaneau

- Pour moi, WoW Classic s’adresse bien évidemment à ceux qui ont lâché WoW depuis quelques extensions et qui souhaitent reprendre l’aventure à 0 en même temps que le reste du monde et que leurs amis. En effet, il est parfois frustrant de reprendre le WoW d’aujourd’hui, car potentiellement, on a des connaissances qui ne sont pas vraiment au même niveau que nous et c’est donc peu pratique pour jouer ensemble, malgré l’apport du Sésame. Ensuite, il s’adresse aussi aux nouveaux joueurs qui souhaiteraient goûter à ce qui constitue tout de même un monument du jeu vidéo. Superpanda

- Sachant que Blizzard ne voulait pas faire WoW Classic à la base, ils ne savent pas à qui il est adressé :D À mon sens, c'est les fameux joueurs qui arrêtent leurs abonnements 1-3 mois après un gros patch / extension qui sont les plus grosses cibles, WoW Classic leur donnera un argument supplémentaire pour continuer leur abonnement quelques mois.Je ne pense pas que les vétérans qui ont lâché le jeu soient une vraie cible. Car je pense qu'ils vont revenir 1 mois, puis redisparaître à nouveau, définitivement. Ladon

Profil de [87],  Jeuxvideo.com
Par [87], Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter
PC MMORPG Activision Blizzard Blizzard Entertainment Heroic Fantasy Dragons
Commander World of Warcraft
PC
4.97 €
Mac
6.75 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Michael_Gay
Michael_Gay
MP
le 05 sept. à 11:21

j'avais tellement galérer sur wow classique a l'époque que ça ne me donne pas envie d'y retourner 😅 surtout me faire camper non non non que de mauvais souvenir 😅 Et le prix de la monture obligé de faire l'aumône pour avoir quelques PO 😂

Lire la suite...
HLHF
HLHF
MP
le 03 sept. à 01:25

"- Je me suis toujours dit vaguement que ça serait cool de rejouer à Vanilla. Mais en y repensant de plus près, ce n’est pas vraiment Vanilla qui manque aux joueurs. Ce sont les personnes avec qui ils ont pu jouer et socialiser, je pense que c'est plutôt de ça dont les joueurs sont nostalgiques, pas vraiment du jeu en lui-même. Ladon"

Je me retrouve complètement dans cette description, la première chose que j'ai faites, a été de demander sur le world si des anciens de Cho'gall du clan Stonewood jouaient...en vain...

Lire la suite...
Wolfi222
Wolfi222
MP
le 01 sept. à 20:54

Bizzarement j'ai réussi à me faire des potes dans classic alors que dans BFA je suis tout seul.

Lire la suite...
Trypouille
Trypouille
MP
le 31 août à 03:56

Par contre, la commu, elle est pas redevenue vanillia....

Lire la suite...
Pinkuik333
Pinkuik333
MP
le 31 août à 02:54

WoW Classic est une belle illustration du cynisme actuel Blizzard : songez tout de même qu'ils font raquer 13 euros par mois pour un jeu de 15 ans. Dans la même ligne, ils ressortent Warcraft 3 en utilisant le moteur de Starcraft 2. Une rentabilité exceptionnelle en perspective grâce à des coûts de production dérisoire. Pourquoi se fatiguer à créer de nouvelles licences à grands frais lorsque l'on peut faire du recyclage ?

Lire la suite...
Rokdrakkar
Rokdrakkar
MP
le 31 août à 01:23

tiens allons jouer a un jeu très vieux très moche et encore plus dur que notre jeu déja bien moche...

wow j'comprendrai jamais l'engouement pour ce "jeu".

vivement que les servers crâment

Lire la suite...
laast
laast
MP
le 30 août à 23:45

Non mais osef en fait de leur avis, la réalité c'est que je sors tout juste d'une session, c'est la grosse hystérie sur les serveurs, limite trop, on se marche dessus pour les mobs, ça court partout, ça saute, ça danse, ça groupe, ça déconne, j'ai quêté toute la soirée avec un inconnu, on a fini pote...

Bref, c'est wow, le vrai, celui qui mérite des millions d'abonnés, pas comme cette machine sans âme qu'est rétails.

Par contre, ne venez pas sur Classic svp, c'est vraiment trop blindé :hap:

Lire la suite...
snipersenior
snipersenior
MP
le 30 août à 21:58

C'est formidable ce Wow classic, on voit que jouer solo c'est pas bon, on se force a grouper.
On monte sans stress vu la lenteur des niveaux notre personnage, on prend le temps de parler avec certains, on se raconte des choses.
Je joue avec ma femme, mes 2 enfants qui sont né en 2006 et 2008 et qui on toujours entendu parle de ce jeux ou j'ai fais top Europe avec Unholy.
Et on joue à 4, 2-3 fois par semaine et sans stress, enfin oui ca repop vite suivant ou !
Et je monte mon perso qui creve souvent comme à l'époque et on joue tendu comme à l'époque...Pour moi c'est que du bonheur et j'ai 40 ans cette année.
Rien à redire j'adore !
Vivement les raids 40 !

Lire la suite...
Venger707
Venger707
MP
le 30 août à 21:46

La vrai fin de Wow s'est lich king avec l'affrontement contre le seul vrai boss Arthas.
Dans Wow classic une fois 50 s'est l'ennui et surtout un gout d'innachevé. Et la suite bah du rajout + ou - bien fait selon les extentions

Lire la suite...
logoliv
logoliv
MP
le 30 août à 21:12

faudrait ptet arreter de nous casser les c avec wow et parler un peu de Warcraft III Reforged non ?

Lire la suite...
Top commentaires
Docteur_Lulu
Docteur_Lulu
MP
le 30 août à 16:09

Ce que je me demande surtout c'est si en phase de leveling il y a de la sociabilité et de l'entraide ou si chacun essaie de rusher le plus vite possible.

Lire la suite...
minupinu17
minupinu17
MP
le 30 août à 16:10

C'était pour moi (qui joue depuis la fin de vanilla) une évidence de revenir à ces fondamentaux, tout en comprenant que cela puisse paraître ridicule pour certains (après tout il en faut pour tous les goûts)

Depuis le lancement, ça fait maintenant 3 jours et quoi qu'on en dise c'est beaucoup pour un tel jeu où les joueurs passent de nombreuse heures quotidiennes, il est toujours impossible de jouer sans patienter aux alentours de 200 min pour pouvoir commencer sa partie. Pour un jeu qu'il faut payer tous les mois c'est pour moi inconcevable, ma hype retombe petit à petit :\

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019
4
FIFA 20
27 sept. 2019
5
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020