Menu
Killer is Dead
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
16/20
16 à 20
20
11 à 15
11
6 à 10
0
0 à 5
0
Donnez
votre avis
31 notes

Les avis les plus utiles

13/20
Light58
Alerte
Posté le 09 sept. 2013 à 00:00

Killer is Dead est une déception.
Si on pouvait pardonner à Shadows of the Damned son gameplay bancal et le manque de profondeur de Lollipop Chainsaw, il est cette fois difficile de prendre la défense de Killer is Dead tant il a l'air de se complaire dans un manque de finition et d'ambition évident.

Pour la première fois, j'ai l'impression que Suda51 et son équipe de cinglés ont appliqué leur style sans savoir le doser, et sombrent de ce fait dans une auto-caricature involontaire.

On ne peut nier le travail remarquable abattu pour rendre l'esthétique attirante. Killer is Dead est très coloré, flashy, varié dans ses décors et profite d'un style assez proche des comics (à la manière de Killer 7). Sauf que la sauce ne prend pas, ou pas complètement. C'est bien beau de faire pleins de décors variés et barrés, mais il ne faut pas que cela se fasse au détriment de la cohésion. Tout le long de l'histoire, on est ballotté d'un coin à un autre sans trop savoir pourquoi, ni comment. Il est impossible de suivre avec attention le scénario tant il est décousu.

De toute manière, le scénario est aussi peu captivant que dans No More Heroes. Sauf que cette fois, il n'y a même pas un personnage charismatique et/ou attachant pour rattraper le coup. Et ne comptez pas sur la présence de dialogues énigmatiques (Killer 7) ou jouissifs (Shadows of the Damned) pour rester éveillé, ils ont été écris avec les pieds.

Et c'est là un des gros problèmes du fonds de Killer is Dead. Un jeu qui se prend bien trop au sérieux, bien trop bavard pour le peu qu'il a à raconter. On passe plus de temps à mater des cinématiques sans intérêt qu'à jouer.

Dans tous les jeux Grasshopper, le fond prime souvent sur la forme (généralement pour des raisons budgétaires), cette fois, les deux ont été bâclés. Le gameplay, bien que dynamique n'est même pas capable de satisfaire les férus de beat'em all (alors que Lollipop Chainsaw faisait un effort de ce côté) car trop classique, voire minimaliste (peu de combos (on matraque le bouton carré), personnage vissé au sol, répétitivité extrêmes des combats, mise en scène sans surprise, level design minable et incohérent).

Pour terminer le cahier des charges, parlons du mode Gigolo. Ces petites séquences pleines de promesses sur papier sont dans la pratiques complètement nulles. Que ce soit sur le plan ludique, esthétique, humoristique, voire même érotique, rien n'est bon. Elles ont l'air d'avoir été bâclées à la dernière minute et ne servent que de transitions balourdes entre deux missions.

Heureusement, Killer is Dead arrive à se rattraper en terme de contenu. Si la durée de vie de l'aventure principale est ridicule, l'intérêt peut être relancé par la présence de missions secondaires, pas forcément très fun, mais apportant un peu de variété. Il y a aussi les défis de Scarlett qui sont franchement corsés, ce qui devrait intéresser les fans de beat'em all. Enfin, il est possible de débloquer et d'acheter divers objets, costumes et d'upgrader Mondo. Quelques séquences sont également intéressantes, comme les boss, et certains passages sortant de l'ordinaire.

Sans oublier l’inénarrable bande son, à la fois électro, rock et classique qui prouve une fois de plus le talent inimitable de Akira Yamaoka.

Finalement, Killer is Dead n'est pas si mauvais, mais il échoue partiellement à nous proposer une expérience solide fun et captivante. Killer is Dead est typiquement le résultat d'un développeur créatif et doué, mais trop sûr de lui. Grasshopper mise à fond sur le fan service (univers barré, WTF permanent, personnage classe, dialogues énigmaiques, scénario capilotracté, ect...) et va même jusqu'à placer des références directes à leur productions antérieures (on entend une musique de Shadows of the Damned, la partie d'échec rapelle Killer 7, etc...). Seulement, tout ça sonne faux. Killer is Dead est une coquille vide, un jeu mal terminé qui a cru que faire n'importe quoi c'était artistique. Même dans le n'importe quoi, il y a de la cohérence, et ça Grasshopper l'a oublié.

Il serait temps pour Grasshopper de se réveiller et de remettre la machine à créativité en marche afin de ne plus réaliser des jeux sans âme comme Killer is Dead, destinés à caresser dans le sens du poil les fans du genre et qui oublient que l'essentiel n'est pas de répondre bêtement aux attentes des joueurs mais de les surprendre.

Lire la suite...
18/20
Redtwister
Alerte
Posté le 17 août 2013 à 00:00

Un jeu des plus captivant depuis Devil May Cry 4. Un beat'em all comme on les aime. Des missions sympas à effectuer, des armes à débloquer, des combos a acheté. Puis l'humour a son intérêt dans le jeu. Le scénario est pas mal fait, des clins d’œil sont aussi de la partie. Les seuls défauts sont: la caméra peu précise dans les couloirs étroits et le fait de pas pouvoir sauter.
Sinon une pure merveille!

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (31)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1  2  3 
Page suivanteFin
13/20
Light58
Alerte
Posté le 09 sept. 2013 à 00:00

Killer is Dead est une déception.
Si on pouvait pardonner à Shadows of the Damned son gameplay bancal et le manque de profondeur de Lollipop Chainsaw, il est cette fois difficile de prendre la défense de Killer is Dead tant il a l'air de se complaire dans un manque de finition et d'ambition évident.

Pour la première fois, j'ai l'impression que Suda51 et son équipe de cinglés ont appliqué leur style sans savoir le doser, et sombrent de ce fait dans une auto-caricature involontaire.

On ne peut nier le travail remarquable abattu pour rendre l'esthétique attirante. Killer is Dead est très coloré, flashy, varié dans ses décors et profite d'un style assez proche des comics (à la manière de Killer 7). Sauf que la sauce ne prend pas, ou pas complètement. C'est bien beau de faire pleins de décors variés et barrés, mais il ne faut pas que cela se fasse au détriment de la cohésion. Tout le long de l'histoire, on est ballotté d'un coin à un autre sans trop savoir pourquoi, ni comment. Il est impossible de suivre avec attention le scénario tant il est décousu.

De toute manière, le scénario est aussi peu captivant que dans No More Heroes. Sauf que cette fois, il n'y a même pas un personnage charismatique et/ou attachant pour rattraper le coup. Et ne comptez pas sur la présence de dialogues énigmatiques (Killer 7) ou jouissifs (Shadows of the Damned) pour rester éveillé, ils ont été écris avec les pieds.

Et c'est là un des gros problèmes du fonds de Killer is Dead. Un jeu qui se prend bien trop au sérieux, bien trop bavard pour le peu qu'il a à raconter. On passe plus de temps à mater des cinématiques sans intérêt qu'à jouer.

Dans tous les jeux Grasshopper, le fond prime souvent sur la forme (généralement pour des raisons budgétaires), cette fois, les deux ont été bâclés. Le gameplay, bien que dynamique n'est même pas capable de satisfaire les férus de beat'em all (alors que Lollipop Chainsaw faisait un effort de ce côté) car trop classique, voire minimaliste (peu de combos (on matraque le bouton carré), personnage vissé au sol, répétitivité extrêmes des combats, mise en scène sans surprise, level design minable et incohérent).

Pour terminer le cahier des charges, parlons du mode Gigolo. Ces petites séquences pleines de promesses sur papier sont dans la pratiques complètement nulles. Que ce soit sur le plan ludique, esthétique, humoristique, voire même érotique, rien n'est bon. Elles ont l'air d'avoir été bâclées à la dernière minute et ne servent que de transitions balourdes entre deux missions.

Heureusement, Killer is Dead arrive à se rattraper en terme de contenu. Si la durée de vie de l'aventure principale est ridicule, l'intérêt peut être relancé par la présence de missions secondaires, pas forcément très fun, mais apportant un peu de variété. Il y a aussi les défis de Scarlett qui sont franchement corsés, ce qui devrait intéresser les fans de beat'em all. Enfin, il est possible de débloquer et d'acheter divers objets, costumes et d'upgrader Mondo. Quelques séquences sont également intéressantes, comme les boss, et certains passages sortant de l'ordinaire.

Sans oublier l’inénarrable bande son, à la fois électro, rock et classique qui prouve une fois de plus le talent inimitable de Akira Yamaoka.

Finalement, Killer is Dead n'est pas si mauvais, mais il échoue partiellement à nous proposer une expérience solide fun et captivante. Killer is Dead est typiquement le résultat d'un développeur créatif et doué, mais trop sûr de lui. Grasshopper mise à fond sur le fan service (univers barré, WTF permanent, personnage classe, dialogues énigmaiques, scénario capilotracté, ect...) et va même jusqu'à placer des références directes à leur productions antérieures (on entend une musique de Shadows of the Damned, la partie d'échec rapelle Killer 7, etc...). Seulement, tout ça sonne faux. Killer is Dead est une coquille vide, un jeu mal terminé qui a cru que faire n'importe quoi c'était artistique. Même dans le n'importe quoi, il y a de la cohérence, et ça Grasshopper l'a oublié.

Il serait temps pour Grasshopper de se réveiller et de remettre la machine à créativité en marche afin de ne plus réaliser des jeux sans âme comme Killer is Dead, destinés à caresser dans le sens du poil les fans du genre et qui oublient que l'essentiel n'est pas de répondre bêtement aux attentes des joueurs mais de les surprendre.

Lire la suite...
18/20
Redtwister
Alerte
Posté le 17 août 2013 à 00:00

Un jeu des plus captivant depuis Devil May Cry 4. Un beat'em all comme on les aime. Des missions sympas à effectuer, des armes à débloquer, des combos a acheté. Puis l'humour a son intérêt dans le jeu. Le scénario est pas mal fait, des clins d’œil sont aussi de la partie. Les seuls défauts sont: la caméra peu précise dans les couloirs étroits et le fait de pas pouvoir sauter.
Sinon une pure merveille!

Lire la suite...
18/20
Christopher515
Alerte
Posté le 26 août 2013 à 00:00

Le jeu est franchement excellent et mérite d'être connus et apprécié !
Je ne suis pas un énorme fan des jeux de ce style et pourtant Killer Is Dead ma véritablement bluffé, je n'ai pas grand chose à redire sur le jeu sauf qu'il est excellent et qu'il fait bon voir un jeu d'aussi bonne facture.

Lire la suite...
18/20
Halo_U
Alerte
Posté le 08 août 2013 à 00:00

La nouvelle création du génial Giochi Suda est une merveille, graphismes au style très beau graphiquement je trouve, la jouabilité est fluide, la durée de vie est correcte, la bande-son est dantesque, et enfin, le scénario est palpitant, en bref, Killer is Dead est un excellent jeu, 18/20 mérité ! Je le conseille vivement

Lire la suite...
17/20
Nonoboy67
Alerte
Posté le 02 sept. 2013 à 00:00

Et voila...Killer is Dead bouclé !!! Que dire que dire : tout simplement que tous ceux qui n'ont pas aimé les productions précédentes de Suda n'aimeront pas celui-ci...
Pour les autres, on reste en terrain conquis :
- excellent beat'em all, un système de combat simple mais ultra efficace, basé sur un système d'esquives et de contres
- un caracter design de fou, que ce soit pour les perso principaux, les ennemis et les boss (qui sont, quant à eux, toujours aussi simple à battre...)
- la bande originale est très sympa, quoique 'un peu moins inspirée que les précédentes
- moyen moyen techniquement parlant (bugs de collisions, murs invisibles,...)
- une durée de vie un peu basse juste pour le mode histoire (perso, moins de 6h30 pour en voir le bout) mais qui "augmente" avec les différentes missions annexes que l'on débloque et un scoring toujours présent !!! Le mode gigolo est tout à fait inutile selon moi...

Voili voilou...vivement le suivant !!!

Lire la suite...
18/20
jaimedeadspace
Alerte
Posté le 27 août 2013 à 00:00

jeu juste enooorme , plein de gags , le gameplay simple mais efficace , le mode gigolo est vraiment marrant et original et les graphismes sont juste magnifique ! un must du genre pour moi :ok: ! mention special pour l'edition FAN avec une BO solide !!! tellement rare maintenant !

Lire la suite...
15/20
Ezio_auditoreX
Alerte
Posté le 31 août 2013 à 00:00

Et voila un autre bon jeu délivré par Suda 51 ! Vu comme un précurseur du légendaire Killer7, Killer Is Dead se base sur un gameplay solide que je qualifierais de mélange entre NMH et SOTD ; ainsi que sur un univers décalé comme on les aime chez les jeux Suda 51. Sur le papier, l'univers de KiD c'est du sang, de l'amour, du vin et de la musique classique. Ca donne envie hein ? Ca prévoit des fights epics sous fond de musique classique ! Mais une fois en main, je pouvais pas m'empecher d'avoir une once de déception. L'univers est décalé ouais, mais c'est le mauvais coté du décalé. Ce coté décalé est assez mal mis en scène, tandis que le coté décalé de Killer7 était tellement bien fait qu'il faisait flipper. D'ailleurs, cet univers appelait à être étoffé, le jeu s'avère vraiment très court même pour un BTA. Le scénario... à vrai dire, on s'en fout du scénario dans un BTA, mais là le scénario de KiD interpelle, Suda51 nous ressort presque une histoire à la Travis Touchdown vs Henry, qui arrive vraiment trop vite à mon goût. La fin du jeu est pour moi assez baclée, car il reste des mystères sur certains personnages. Evidemment, ces personnages sont mystérieux donc c'est normal, mais voila, quand on voit la fin, on a l'impression que le mystère perdure car les devs ont eu la flemme de continuer. A part l'histoire principale, on dispose de 9 missions secondaires, des défis qu'on débloque en trouvant une infirmière sympatoche dans les chapitres de l'histoire... d'ailleurs, en parlant des femmes du jeu, on va donc parler du Mode Gigolo, au début c'est marrant et puis bah... que dire ? Ca soule quoi... Je m'attendais à mieux, le Mode Gigolo ça se résume à mater la meuf quand elle regarde ailleurs, lui offrir des cadeaux ET BAM SUCCES, Mondo la baise ! Peut-être que c'est une critique de la gente féminine par ce cher Suda 51, mais Mondo est vu comme " un beau parleur ", du coup j'attendais du Mode Gigolo des conversations avec les belles où on pourrait choisir les réponses, dériver sur les sujets sexy et tout ça, bref, draguer quoi. Bref, quant à Mondo Zappa, c'est un héros qui a la classe, évidemment il ressemble à Henry de NMH dans un costume de Dan de Killer7, on peut que l'aimer. Sur la jaquette, y a 3 mots pour le décrire : Tueur, Amant, Bourreau. Pour le coté tueur, c'est réussi, Mondo explose ses ennemis avec classe, le jeu est assez intense. Pour le coté Amant, on a vu qu'avec le Mode Gigolo, c'est bof. Pour le coté Bourreau, Mondo fait face à divers assassins, donc les boss du jeu. En ce qui concerne les boss, No More Heroes a toujours été le meilleur, SOTD et Lollipop Chainsaw n'ont pas eu des boss aussi géniaux. Killer Is Dead a tenté, et c'est raté. Les boss en eux même sont assez fades : une araignée, une sorcière, un géant, un samourai, un train et un boss final minable ; cependant, les battles en Mode Hard ou Very Hard valent le coup. Que dire d'autre ? Quand on a joué aux précédents jeux Suda 51 et qu'on joue à Killer Is Dead, y a du déjà vu. Suda 51 s'attache toujours à certains procédés pour faire ces jeux, et ça en devient lassant, car KiD propose aucune innovation. Est ce que Suda 51 commencerait à s’essouffler ? J'espère pas, j'espère juste que le prochain Suda 51 ne soit pas un beat'em all, mais un autre genre de jeu, comme l'a été Killer7. J'ai fait pas mal de critiques dessus, cependant, j'aime ce jeu, son style graphique est merveilleux, sombre et assez manga, on se retrouve dans une ambiance "polar". Les personnages qui entourent Mondo sont sympathiques, le patron, la gérante blonde et l'adorable Mika. Killer Is Dead possède un bon univers, mais on sent qu'il est pas complet. Il aurait dû être plus long.

Lire la suite...
15/20
lemox
Alerte
Posté le 28 août 2013 à 00:00

Bon jeu, dans la veine des 'No More Heroes'. Malheureusement, le style graphique très particulier rend parfois les scènes de jeu peu lisibles, et techniquement il faut se faire à l'idée: le jeu est à la ramasse.

Mais le scénario, la mise en scène des différents personnages rencontrés et la bande-son plus que sympa sauront vous faire passer un excellent moment!

Un 15 pour un jeu qui aurait mérité un traitement graphique plus adapté à cette génération de consoles, mais plein de charme :-)

Lire la suite...
17/20
Orj_2_3-14xels
Alerte
Posté le 10 sept. 2013 à 00:00

En un, je remercie la personne qui a supprimer l'avis a 00/20 qui était dénigrer de tous. Et je trouve sa juste qu'il ai supprimer le mien qui était la uniquement pour "réparer" l'affront fait. Cet avis ne seras emplis que de mes appréciations les plus sincères, Cordialement.

Alors, je commence par les graphismes, vraiment superbe, du moins pour un bon amateur de manga et de dessin stylisé japonais, le fait qu'ils bavent sur le noir ne me dérange pas le moins du monde, attention tout de même, cela n'est pas du goût de tout le monde, même si Suda 51 ne vise que des fans, la portée artistique ce devrais d'être un peu plus ouverte au publique.

Par la suite, la bande, son, Akira Yamaoka, créateur de la bande son de Sillent Hill, nous a fait l'honneur de composer celle de killer Is Dead pour le grand plaisir de tout le monde, à elle seul la bande son ajoute un grand plus a l'ambiance du jeu, quelques passages en Rock, métal, encore une fois cela ne m'as pas dérangé étant un adepte de ce genre de musique, mais, comme pour les graphismes cela peut gêner certaines personnes qui ne sont pas bercées dans ce style de musique.

En suite, le scenario, très léger, trop léger, encré dans les décors, il faut vraiment savoir jeter un œil partout, des fois un peu gênant, n'étant pas encore au dernier chapitre, je ne sais s'il y a des éclaircissement, cependant la ou j'en suis beaucoup de questions sont en suspend, le resterons elles ?

Pour finir, la seul chose qui ne me fait pas mettre 20/20 est la suivante, la jouabilité, trop sec, trop droite, l faut avoir déjà fait plusieurs chapitres et avoir un peu upgrade son perso pour pouvoir profiter pleinement du jeu, elle est aussi moins appréciable à cause des quelques problèmes de camera, pas trop fréquent mais présent.

En conclusion, je dirais que c'est un jeu magnifique qui vaut la peine d'être jouer, qui vaut son prix , qui présente quelques problèmes en surface mais qui mérite d'être creusé en profondeur.

Lire la suite...
15/20
DredF07
Alerte
Posté le 05 sept. 2013 à 00:00

Ce jeu a beaucoup de points positifs et négatifs.

Commençons par les points positifs ce jeu est complétement barré de part son scénario son style graphique son univers ses personnages bref tout de quoi faire une vrai petite pépite à la suda 51. Malheureusement le jeu est techniquement complétement à la ramasse même si le style graphique attenue cette effet techniquement parlant c'est laid. Deuxièmement le gameplay est terriblement classique alors évidemment on n'a pas grand chose à lui reprocher mais on aurait aimer un peu plus de folie. En résumé un jeu que les fans de suda 51 adoreront mais l'aspect technique à la ramasse et l'univers barré pourra en rebuter plus d'un.

Lire la suite...
15/20
spadey
Alerte
Posté le 04 déc. 2013 à 00:00

Ah, sacré Suda51. Toujours à nous pondre des ovnis videoludiques. KID n'échappe pas à la règle et c'est tant mieux.
Entrons dans le vif du sujet. Coté scénario, on est parachuté vite fait dans l'histoire sans trop nous fournir d'explication sauf sur le fait que l'on joue un tueur à gage...Plus on avance et un peu mieux on comprend. Je dis un peu car l'histoire reste quand même assez bizarre. Par contre mention spécial au différents boss. Ils sont excellents. Techniquement, il est assez joli avec un beau cell-shading, mais le jeu souffre de tearing assez marquant et cela peut vraiment gêner.
Donc dans les points négatifs nous avons :
le tearing, la durée de vie faible du jeu, la syncro labiale pas toujours top et l'histoire qui aurait pu être plus approfondie.
A part ces défauts, il reste quand un bon jeu.

Lire la suite...
16/20
space98
Alerte
Posté le 28 août 2013 à 00:00

Bon jeu, vraiment, un level design assez bluffant et changeant des jeux d'aujourd'hui. Le scénario est sans plus et la durée de vie très bonne, la bande son est épique, bref, on sent l'univers japonais.

Lire la suite...
18/20
dragoman72
Alerte
Posté le 25 août 2013 à 00:00

super graphismes,super combo,bonne durée de jeu,un univers délirant. Encore une super création de Suda51. C'est vraiment bête d'avoir mis 1/20 a ce super jeu qui mérite au moins un 18/20 ,même note qu'un assassin's Creed ou que Red Dead Redemption

Lire la suite...
17/20
UltimeOnslaught
Alerte
Posté le 16 sept. 2013 à 00:00

Ayant déjà adoré le killer 7 ce nouveaux volés appelé killer is dead, m'a énormément plu de par l'univers très ressemblant de son homonyme! L'univers est quant à lui très similaire à celui de chaos reing, le mode gigolos réserves quant à lui de bonnes surprises aux joueurs, les missions que l'on décroche au fil des mission fini son quant à elle aussi intéressantes!

Lire la suite...
17/20
bashou01
Alerte
Posté le 01 sept. 2013 à 00:00

Moi qui suis fan du studio suda depuis que j'ai découvert No more heroes, j'ai sauté sur le jeu à sa sortie et je viens tout juste de le finir.
Je commencerais par les points positifs.
Un univers totalement décalé. On est plongé dans un monde bien désigné qui est à la fois sombre, sanglant et amusant.
Des personnages bien choisi. Que ce soit les gentils, comme les méchants, on a un panel de personnalité assez impressionnant et surtout attachant. Tout est là pour le gout de tous.
Des musiques agréables et qui vous mettent dans l'ambiance. Je ne m'étendrais pas dessus. La musique dépend beaucoup des goûts de chacun. Mais moi j'ai aimé, on est toujours dedans.
Pour un jeu d'action, vous ne serez pas déçu, vous allez pouvoir tuer des monstres, utiliser des combos, des techniques, vous en prendre plein la figure.
Le mode gigolo est amusant sans prise de tête, avec des scènes tout juste sensuel qui ne choqueront pas et offriront des bonus intéressant même si cela vous coutera aussi une fortune.
L'infirmière dingo est amusante et ses défis pas tous aussi facile qu'il n'y parait qu'en on veut obtenir un A.
Un grand nombre de mission supplémentaire. Des niveaux de difficulté variés.
Des cinématiques aussi bonnes et aussi charismatique que le laissaient penser les teasers.
Maintenant, les points mitigés. Le scénario est trop court de mon point de vue. Même si il est très bien ficelé, je suis resté sur ma faim.
Les temps de chargement sont nombreux, trop nombreux pour moi. Surtout pour un jeu ps3 installé sur la console.

Je vais continuer à y jouer personnellement, pour découvrir ce que j'ai raté et obtenir les meilleurs trophées pour chaque mission.

Lire la suite...
1  2  3 
Page suivanteFin
Meilleures offres
Fnac Marketplace PS3 10.79€ Amazon PS3 10.84€ Amazon PS3 53.79€ Fnac Marketplace PS3 96.99€
Marchand
Supports
Prix