Menu
Assassin's Creed Odyssey : Le Sort de l'Atlantide
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
13.5/20
16 à 20
2
11 à 15
3
6 à 10
1
0 à 5
0
Donnez
votre avis
6 notes

Les avis les plus utiles

12/20
BoumbaFringand
Alerte
Posté le 20 juil. à 16:37

/!\ CET AVIS CONTIENT DU SPOIL, finir le DLC en entier est préférable afin de le lire en toute tranquillité /!\

Bon bon bon...

Que de surprises - pas toujours bonnes pour ce DLC...
Je vais déjà définir certains points "bonus" ou "malus" :
+) Le DLC propose pour chacun des ses 3 épisodes une nouvelle map. Les trois map étant bien réalisées au niveau du Level Design, suffisamment grandes et très belles pour que je considère ce point comme étant le point le plus positif du DLC. C'est sûr que, comparé à la première lame...

+) Le DLC propose du loot intéressant et enrichissant, notamment sous la forme d'Easter Egg pour le dernier épisode ! Cela donne vraiment envie de faire un NewGame + pour, par exemple, avoir plus d'armes de la part de la Forge Isu !

+) Le DLC contient 3 "boss" donc Cerbère, Hadès, et l'Hécatonchires. Ce sont des boss qui sont toujours assez simples et accessibles que ce soit en Normal ou en Difficile, le Cerbère étant tout de même un peu trop simple de mon point de vu. Les récompenses qu'offrent ces boss sont aussi bien intéressantes !
Je reproche néanmoins le fait que Cerbère n'ait été disponible qu'à partir de l'épisode 2, cela à "cassé" le premier épisode car ce dernier se finit de manière très insatisfaisante, surtout quand on doit attendre 1 mois.

-) Un scénario inexploité. Ennuyeux et "gênant" parfois. L'arrivée de Junon dans l'épisode 3 est trop brève, des incohérences scénaristiques parsemées partout dans le DLC (elles sont pas très dures à trouver, il y en a pleins) gâchent le plaisir qu'aurait pu être ce DLC scénaristique-ment parlant : Les Isu, les Dieux, l'Enfer, l'Elysée, la cité Atlante... ce DLC aurait pu être vraiment dingue si il n'y avait pas eu ces "erreurs" scénaristiques : pour qui le Porteur d'Aigle agit-t-il dans le premier épisode ? Pourquoi les soldats d'Abstergo se battent avec une épée ? et Otso Berg (il était pas mort lui d'ailleurs) ? Et pourquoi Layla retourne dans l'Animus alors qu'elle vient de péter Otso Berg ? Bref, ces incohérences m'ont à moitié gâchées le DLC on va dire ^^

-) Le DLC manque de contenu narratif. En gros... il y a trop de zones à nettoyer pour rien (oh une armure avec un bonus Isu ...) et Ubisoft aurait MIEUX fait de remplacer ce temps de jeu inutile par des quêtes où on nous aurait mieux expliqués qu'est-ce qu'on fout la. Bah oui... Qu'est-ce qu'on fout la au fait ? Elysée, Enfer ? Pourquoi on est passé par la avant d'aller dans le vrai Atlantide ?
J'ai saisis le sens : L'Elysée, dirigé avec une main de fer par Perséphone devient un lieu de Chaos. La simulation avait pour but de dire que TROP d'ordre ça n'a rien de bon pour diriger... Trop d'ordre, on peut faire le rapprochement avec les Templiers. Donc diriger à la manière des Templiers n'est pas la solution.
L'Enfer, dirigé par Hadès, est un lieu de chaos ; Hadès s'en blc un peu, c'est l'anarchie totale. Il n'y a plus d'ordre. OK... Bon, on peut à la limite faire le rapprochement avec les Assassins : diriger sans "ordre" n'est pas non plus la solution.
Maintenant l'Atlantide... c'est plutôt un mélange des deux : Poséidon tente d'agir pour le bien et régner avec un minimum d'ordre... sans abus... bah ça marche pas non plus, parce qu'au final la cité est sensée se faire engloutir à la fin (oui bon, "sensée" parce que Ubi avait la flemme de foutre toute la ville sous l'eau, ils l'ont laissés intacte pour des "raisons de gameplay" sans doute)

Maintenant je vais faire des petites notes sur l'ensemble du DLC :
Graphismes : 19/20
Gameplay : 13/20
Durée de vie : 12/20
Scénario : 5/20
Loot : 14/20

Voila, j'ai donné mon avis.
En résumé... je suis déçu. Il y a certains points positifs, mais j'attendais bien plus de ce DLC.
Peace

Lire la suite...
16/20
dimipro96
Alerte
Posté le 24 avr. à 12:20

Un tres bon premier épisode qui propose un ecart énorme entre lui et le 1er de la première lame.

+ L'Elysée est magnifique
+ Environ 9 à 10 heures de durée de vie
+ Des personnages sympatiques
+ Le free Run revient au centre du gameplay
+ Quelques bonnes surprises scenaristisues
+ Quelques choix importants
+ Un vrai cliffangher....

-... Mais l'episode se termine d'une manière terriblement frustrante..
- Elysée sublime mais peu variée
- presque aucune quête annexe

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (6)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1 
12/20
BoumbaFringand
Alerte
Posté le 20 juil. à 16:37

/!\ CET AVIS CONTIENT DU SPOIL, finir le DLC en entier est préférable afin de le lire en toute tranquillité /!\

Bon bon bon...

Que de surprises - pas toujours bonnes pour ce DLC...
Je vais déjà définir certains points "bonus" ou "malus" :
+) Le DLC propose pour chacun des ses 3 épisodes une nouvelle map. Les trois map étant bien réalisées au niveau du Level Design, suffisamment grandes et très belles pour que je considère ce point comme étant le point le plus positif du DLC. C'est sûr que, comparé à la première lame...

+) Le DLC propose du loot intéressant et enrichissant, notamment sous la forme d'Easter Egg pour le dernier épisode ! Cela donne vraiment envie de faire un NewGame + pour, par exemple, avoir plus d'armes de la part de la Forge Isu !

+) Le DLC contient 3 "boss" donc Cerbère, Hadès, et l'Hécatonchires. Ce sont des boss qui sont toujours assez simples et accessibles que ce soit en Normal ou en Difficile, le Cerbère étant tout de même un peu trop simple de mon point de vu. Les récompenses qu'offrent ces boss sont aussi bien intéressantes !
Je reproche néanmoins le fait que Cerbère n'ait été disponible qu'à partir de l'épisode 2, cela à "cassé" le premier épisode car ce dernier se finit de manière très insatisfaisante, surtout quand on doit attendre 1 mois.

-) Un scénario inexploité. Ennuyeux et "gênant" parfois. L'arrivée de Junon dans l'épisode 3 est trop brève, des incohérences scénaristiques parsemées partout dans le DLC (elles sont pas très dures à trouver, il y en a pleins) gâchent le plaisir qu'aurait pu être ce DLC scénaristique-ment parlant : Les Isu, les Dieux, l'Enfer, l'Elysée, la cité Atlante... ce DLC aurait pu être vraiment dingue si il n'y avait pas eu ces "erreurs" scénaristiques : pour qui le Porteur d'Aigle agit-t-il dans le premier épisode ? Pourquoi les soldats d'Abstergo se battent avec une épée ? et Otso Berg (il était pas mort lui d'ailleurs) ? Et pourquoi Layla retourne dans l'Animus alors qu'elle vient de péter Otso Berg ? Bref, ces incohérences m'ont à moitié gâchées le DLC on va dire ^^

-) Le DLC manque de contenu narratif. En gros... il y a trop de zones à nettoyer pour rien (oh une armure avec un bonus Isu ...) et Ubisoft aurait MIEUX fait de remplacer ce temps de jeu inutile par des quêtes où on nous aurait mieux expliqués qu'est-ce qu'on fout la. Bah oui... Qu'est-ce qu'on fout la au fait ? Elysée, Enfer ? Pourquoi on est passé par la avant d'aller dans le vrai Atlantide ?
J'ai saisis le sens : L'Elysée, dirigé avec une main de fer par Perséphone devient un lieu de Chaos. La simulation avait pour but de dire que TROP d'ordre ça n'a rien de bon pour diriger... Trop d'ordre, on peut faire le rapprochement avec les Templiers. Donc diriger à la manière des Templiers n'est pas la solution.
L'Enfer, dirigé par Hadès, est un lieu de chaos ; Hadès s'en blc un peu, c'est l'anarchie totale. Il n'y a plus d'ordre. OK... Bon, on peut à la limite faire le rapprochement avec les Assassins : diriger sans "ordre" n'est pas non plus la solution.
Maintenant l'Atlantide... c'est plutôt un mélange des deux : Poséidon tente d'agir pour le bien et régner avec un minimum d'ordre... sans abus... bah ça marche pas non plus, parce qu'au final la cité est sensée se faire engloutir à la fin (oui bon, "sensée" parce que Ubi avait la flemme de foutre toute la ville sous l'eau, ils l'ont laissés intacte pour des "raisons de gameplay" sans doute)

Maintenant je vais faire des petites notes sur l'ensemble du DLC :
Graphismes : 19/20
Gameplay : 13/20
Durée de vie : 12/20
Scénario : 5/20
Loot : 14/20

Voila, j'ai donné mon avis.
En résumé... je suis déçu. Il y a certains points positifs, mais j'attendais bien plus de ce DLC.
Peace

Lire la suite...
16/20
dimipro96
Alerte
Posté le 24 avr. à 12:20

Un tres bon premier épisode qui propose un ecart énorme entre lui et le 1er de la première lame.

+ L'Elysée est magnifique
+ Environ 9 à 10 heures de durée de vie
+ Des personnages sympatiques
+ Le free Run revient au centre du gameplay
+ Quelques bonnes surprises scenaristisues
+ Quelques choix importants
+ Un vrai cliffangher....

-... Mais l'episode se termine d'une manière terriblement frustrante..
- Elysée sublime mais peu variée
- presque aucune quête annexe

Lire la suite...
7/20
AliHenri
Alerte
Posté le 26 avr. à 07:28

J'ai détesté ce 1e épisode. Les mots qui me revenaient sans cesse était: merde que c'est chiant!..

On farm tout le DLC ou presque. C'est répétitif AF. Vide des camps, vide des camps et vide des camps encore.
On cherche une logique pour faire l'histoire, alors on se ramasse à refaire 2-3 fois chaque camp et lieu.
J'adore le présent, mais j'y vois aucun intérêt ici. ON NE NOUS DIT RIEN! IL C***SS QUOI L'***IE DE BÂTON À LA FIN?!! loll
Je comprend qu'on doit "monter son énergie" (wtf) pour apprendre à "se connaître" (wtf2).
Sans blague je commence à ne plus être capable des non-dire d'Assassin's Creed... Je ne suis pas frian de l'expression fan-service, mais ici on en a en ns shootant en 3-4 lignes l'ensemble des ennemis des Assassins et évidemment, pour en savoir plus, il faut avoir lu les livres...

Je n'ai pas aimé les choix du tout. On a l'impression de faire pile ou face à chaque fois. Pour moi, il n'y a aucun usage de l'éthique chez le joueur. On y va souvent par chance et on voit les conséquences ensuite.

Des montagnes et des champs, des montagnes, des champs, des montagnes et des champs. Il y a du beau, mais c'est viiide...

Un peu de nouvelle musique intéressante, mais s'en est presque une blague quand on voit Léonidas. Peut importe ce qu'il fait ou ce qu'il dit, on peut être certain qu'ils vont nous mettre son OST dramatique du début d'ACO au Thermopyles. Il est pratiquement absent de la bataille finale. Les 299 autres Spartiates ne méritaient pas une place à l'Élysée?

Je suis choqué et la fin est vraiment nul. J'étais sûr que c'était une joke quand cela s'est terminé. J'étais en mode: "Ah!..Ok, c'est fini? Layla retourne immédiatement dans l'animus VR et on est devant la porte de l'Atlantide alors qu'on avait laissé notre personnage face au monstre 2 secondes plus tôt. (WTF3) C'est qui dans l'équipe qui s'est dit qu'un combat 3 noobs d'Abstergo et Layla serait amusant et terminerait bien l'épisode? Il est ou le plaisir de jouer? C'est plate!

Layla et son amie que j'aimais bien dans le jeu original (Victoria) touche vraiment le fond niveau écriture. 2 enfants gâtés qui ne font que râler à chaque dialogue. #Pénible

L'histoire de la simulation m'enlève toute sensation d"avancement dans le lore AC. Au moins ont avait le sentiment d'en apprendre davantage sur l'histoire de Bayek dans Curse of the pharaoh.

Je n'attends plus rien d'Assassin's Creed Odyssey (et pe mm d'AC), mais avec 225h et 130$ pour la version gold, j'imagine que j'ai beau chialer, le message que j'ai envoyé à Ubisoft est le suivant: CONTINUER DANS CETTE VOIE LES GARS!

(Cette critique ne prend pas en considération le bug de la mission de Kyros. J'ai perdu 1h30 pour réussir à débloquer le DLC pour le finir).

Lire la suite...
12/20
Nicomacdo
Alerte
Posté le 01 nov. à 18:02

Le début de cet add-on est très laborieux, alternant sans arrêt entre passé et présent afin d'ancrer ce DLC avec le lore de la série. Une fois encore c'est bien maladroit, ça casse l'immersion, mais apparemment ils y tiennent chez Ubisoft. Pire, le porteur d'aigle n'est plus qu'un intermédiaire ici puisque la véritable héroïne est cette fille du présent dont je n'ai que faire . Ça fait franchement chier de voir le perso avec lequel j'ai vécu une véritable odyssée pendant 150 heures n’être plus qu'un larbin pour servir un espèce d'univers étendu, on n'est pas chez Marvel ici. Enfin, les enfers et autres ne sont que des simulations, tu parles d'une aventure épique. Donc, niveau scénario, ça démarre très mal.

La topographie de l’Élysée, tout en verticalité, déstabilise un peu au début, mais après tout pourquoi pas, j'aime qu'un jeu me surprenne. Et visuellement c'est très joli. On appréciera de croiser de nouvelles têtes connues de la mythologie Grecque, même si ce n'est que brièvement (parfois juste le temps de leur trancher la gorge!). Quelques aptitudes se voient renforcées, mais je trouve ces nouvelles capacités moins utiles que celles de base, mis à part le pouvoir qui rend berserk. Par contre, y a un souci avec la trame principale, assez confuse. Grosso modo, on a 3 personnes qui s'affrontent et le jeu nous amène à travailler pour chacun des camps alors que leurs intérêts sont opposés, pas compris. On se retrouve avec quelques choix à faire influant sur le déroulement de la fin du chapitre. Enfin, certaines tâches sont trop répétitives et lassantes à la longue (diminuer l'influence de Perséphone dans chaque zone, recruter tant de mercenaires dans chaque zone encore une fois...).

Viennent les enfers. Le paysage rappelle l'ile de Soltheim dans Skyrim, avec ses terres désolées et ses tempêtes de cendres. On a droit à une nouvelle traque, assez sympa car composée en majeure partie d'ennemis déjà connus du porteur d'aigle (et donc du joueur) puisque c'est lui-même qui les a envoyés ad patres. Certaines quêtes jouent aussi sur ce registre (faire écho à notre odyssée) et sont honnêtement bien fichues, en tout cas ça a fonctionné sur moi. C'est là que j'ai compris ce qui ne va pas du tout avec ce DLC: les quêtes secondaires sont largement plus intéressantes que la trame principale. Celle-ci est superficielle et trop peu stimulante, j'insiste là-dessus car j'ai dû me forcer à finir ce DLC tant ça m'ennuyait, on nous demande d'apprendre à se servir d'un bâton surpuissant, pour au final ne surtout pas l'utiliser et le filer à quelqu'un d'autre 2500 ans plus tard. Et notre perso accepte sans broncher, comme une boniche, sachant qu'ainsi sa vie ne sera qu'une suite d'épreuves et de souffrances. C'est juste débile. Comment se sentir concerné? Le porteur d'aigle aurait dû rester jusqu'à la fin le seul véritable héros de cette histoire. Les quêtes des contes perdus de la Grèce, bien que gratuites, sont bien plus intéressantes. Bref.

Un nouvel élément de gameplay fait son apparition, celui des failles: certains adversaires ne peuvent être vaincus qu'en entrant dans ces failles, mais ce faisant le joueur devra se passer temporairement de la moitié de sa barre de vie. La subtilité, c'est que certains ennemis sont liés à une faille précise, rendant les phases d'infiltration plus intéressantes. Enfin, quelques héros légendaires de la mythologie grecque viennent faire un caméo, assurant des duels épiques. Surement le meilleur moment du DLC.

Ensuite l’Atlantide, enfin, j'ai envie de dire, car ça aurait dû être la suite directe de la quête qui amène à ce DLC. C'est très beau visuellement, par contre le level-design est pénible car sujet à de nombreux allers-retours, et le parkour est la plupart du temps impossible. Poséidon nous bombarde dikaste, c'est à dire juge de l’Atlantide ...ce qui ne change rien, en tant que misthios on s'occupait déjà de résoudre les problèmes des gens. La fin est vraiment nulle, laissant ce sentiment pénible que tout ce qu'on a fait n'a vraiment aucune importance.

Au final c'est un DLC recommandable, il propose un vrai contenu et de bons moments....et pourtant le parcourir ne m'a pas du tout emballé. Je comprends ce que les dévs ont voulu faire avec la quête principale, mais pour moi ça ne fonctionne pas du tout, et en plus on s'ennuie. Aucun lien entre les 3 maps, et les temps de chargements sont bien longs... Impossible d'utiliser l'Adrestia où que ce soit. Beaucoup de vidage de donjon lié à aucune quête, et comme les cartes sont beaucoup plus petites c'est bien plus redondant. N'aurait-il pas mieux valu une seule map mieux remplie? Enfin, on n'a plus cette délicieuse atmosphère de la Grèce antique du jeu principal et ce sentiment de vivre une grande épopée...et c'est mon plus grand regret.

Lire la suite...
19/20
Donald-Alpha
Alerte
Posté le 26 mai à 11:14

Un super dlc bien complet et bien grand

+ Magnifique
+ Bonne durée de vie
+ Nouveauté de gameplay
+ La mythologie et ses personnages
+ Scénario avec quelques choix

- Vivement la suite par rapport à la fin !
- Pas beaucoup de quêtes annexes..
- Peu de nouvelles armures et armes

Lire la suite...
15/20
-Wise-
Alerte
Posté le 01 mai à 16:13

Tout comme le DLC correspondant d'Origins, je suis bien moins fan de cet univers mystique/mythologique, même si c'est bien toujours en rapport avec la grande metahistoire importante d'AC, que de la simple trame de base plus historique. Imbroglio scénaristique, quêtes moins pertinentes et map ici trop verticale donc difficile d'accès.
Mais après une centaine d'heure déjà justement dans le monde principal je peux comprendre qu'on puisse y trouver un certain dépaysement. C'est quand même pas mal du tout, vaste et il y a de quoi faire. En tout cas le Season Pass ne déconne pas et nous tient toujours en haleine même 6 mois après la sortie du jeu.

Lire la suite...
1