Menu
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum principal Création  /  Forum Ecriture  / 

Topic Poème : "Solitaire"

Sujet : Poème : "Solitaire"

1
rofa70
rofa70
MP
28 août 2019 à 15:22:52

Bonjour ! J'ai écrit ce poème en partant d'une idée, et sans avoir vraiment écrit auparavant. Je suis musicien classique, compositeur à mes heures perdues et j'ai eu envie d'écrire un texte que je pourrais mettre en musique. Je me suis donc attelé à cet exercice hier, et en voici le résultat :-)

Qu'en pensez-vous ? Que comprenez-vous ? Les messages, analogies, métaphores sont-elles assez ou trop claires ? Ne sont-elles pas trop téléphonées ?

Solitaire

Oh que j’aime ma solitude !
Perché en haut d'une verte colline,
J'aperçois d'un côté les montagnes
Et de l'autre les rivages de la mer

Parfois, dans ma froide nuit je songe
À la suffocation des masses
Illuminées par les feux glaçants ;
Je me réjouis de ne pas en être

Libéré de mes chaînes,
Je me recueille et grandis ici
Échappant à toute emprise
Du génie diabolique

Dans ma lointaine retraite je suis libre ;
Je peux donner sans que l’on abuse de moi
Je peux m’enflammer sans que cela ne se répercute
Et je n’éveille aucune convoitise

Perché sur ma verte colline,
J'ai accueilli de nombreux visiteurs
Vierges de toute perfidie ;
Ils m'ont fait grandir davantage

Je suis vieux maintenant
Le monde change ;
Les ardeurs de la brise
Commencent à se faire sentir
Et je suffoque de plus en plus

Car c’est un soleil rouge
Qui propage la désolation
De nos destins déjà scellés
Par le génie diabolique.

Hélas! même loin de ces malheurs
Je ne pourrai pas y échapper.
Car tout seul, je suis impuissant
Face à tant de cupidité !

Oh que j’aime ma solitude !
Perché en haut d'une verte colline,
J'aperçois d'un côté les montagnes
Et de l'autre les rivages de la mer

Piroz77
Piroz77
MP
30 août 2019 à 14:06:30

C'est super, j'ai adoré "les feux glaçants" même si j'ai pas compris c'était référence à quoi. Aussi je trouve qu'à chaque strophe tu fais une phrase de 4 lignes, donc c'est un peu lourd à suivre. Il faudrait de temps en temps faire de la ponctuation dans un quart ou un demi du strophe. Je pense que ça serait encore mieux, mais c'est juste une idée. Ça a l'air bien mature comme écriture alors peut-être que je dis des bêtises, mais c'est une piste.

rofa70
rofa70
MP
31 août 2019 à 23:56:54

Merci beaucoup de ton commentaire, ça me fait plaisir.
Pour les phrases de 4 lignes, je comprends ta remarque. Ça t'a dérangé dans la lecture du poème ?
Les feux glaçants font référence à la fois au lumières des villes, et à la fois au feux dont sont victimes nos chères forêts. Cela dépend des façon dont on comprend mon texte. Mon but était de faire comprendre que le narrateur est un arbre solitaire, mais ne ne sais pas si c'est assez compréhensible.

Agraf
Agraf
MP
04 septembre 2019 à 02:09:24

Moi je ne suis pas fan.
Pas de rimes, des vers irréguliers, pas d'assonances.

Après, en chanson, je ne dis pas ; peut-être que ça peut donner quelque chose de bien.

C'est vrai que "les feux glaçants" c'est une joli expression mais dans le contexte où elle se trouve on ne peut pas dire qu'on comprenne ce que ça veut dire, du coup ça me semble sonner creux.

En plus, si on prend le paragraphe où c'est écrit, les pronoms personnels ont l'air d'être choisis au petit bonheur la chance :

Parfois, dans ma froide nuit je songe (la ? froide nuit)
À la suffocation des masses
Illuminées par les feux glaçants ; (des ? feux glaçants)
Je me réjouis de ne pas en être

Enfin, je dirais que les thèmes abordés le sont assez superficiellement. Il y a une critique de la ville, mais on ne comprend pas très bien en quoi le génie diabolique, les feux glaçants ou les chaînes correspondraient à l'opposée de la solitude dont il est sensé être l'éloge ici. Du coup, je ne ressens ni la solitude, ni la "désolation de nos destins scellés" en lisant cela.

Courage et persévère, si tu es compositeur par ailleurs, ça viendra tout seul avec la pratique

spacypulp
spacypulp
MP
08 septembre 2019 à 15:57:39

Salut,

il décoiffe bien ton poème ! long quand-même, selon, moi, un poème ne doit s'étirer que vers le meilleur.

Ibrahim

1
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Boutique
FIFA 20 - Standard Edition Amazon 44,99€
The Legend of Zelda: Link's Awakening Amazon 41,99€
Nintendo Switch avec paire de Joy-Con Rouge Néon et Bleu Néon Amazon 299,98€