Menu
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum Blabla 18-25 ans  / 

Topic [RISITAS] Mon histoire avec mon ex (repost)

Sujet : [RISITAS] Mon histoire avec mon ex (repost)

Page suivanteFin
Moderafiong
Moderafiong
MP
30 octobre 2019 à 13:21:08

Je repost mon topic suite à un 410 que je pense injustifié, ce serait bien que les topics ne soient pas supprimés totalement au pif. Je pense qu'il y a rien d'hors charte, donc merci de le laisser vivant, je fais chier personne.

J'écris ça surtout pour moi au fond, mais perso j'adore lire ce genre d'histoires donc si ça fait plaisir à un ou deux kheys :hap: Ce sera pas une histoire de fou, je compte pas vous vendre du rêve, j'écris avant tout pour me soulager un peu, je compte rien inventer ou exagérer. Je sais pas quand je finirai, je sais pas si je finirais :hap:

J'aime bien écrire des lettres et tout, surtout dans les moments tragiques, j'ai souvent envoyé des lettres à mon (mes) ex ... Et ce soir vu que mon sommeil est totalement décalé, je me suis dit pourquoi pas écrire ce truc, je suis sur que j'adorerais le relire dans quelques temps.

Je suis un peu de la vieille école par contre, mais j'essaierai de mettre 2-3 sticker, pour soulager la peine de ceux qui liront :hap:

Commençons.
___________________
1

C'était y'a à peu près deux ans, aux alentours du mois de décembre. A ce moment-là, ça faisait 2 bons mois que j'avais rompu avec mon ex précédente https://image.noelshack.com/fichiers/2018/10/1/1520260980-risitas94.png Cette histoire je pourrais en faire un topic à elle seule, mais disons que c'était l'amour fou et qu'on a fini par rompre à cause du nationalisme ... quelque peu exacerbé de sa famille https://image.noelshack.com/fichiers/2017/18/1494048058-pppppppppppppppppppp.png Pour faire simple, j'avais pas les bonnes origines et c'était un amour impossible.

C'était mon premier vrai amour et c'était le genre de meuf qui était à la fois ta copine et ton meilleur pote, elle avait un côté à la fois classe et totalement street, enfin c'était un mélange (d)étonnant https://image.noelshack.com/fichiers/2016/23/1465746228-caprice1b.png

Le pire c'est que tout avait commencé à cause d'un pote que je vois jamais, qui m'a identifié sur un truc totalement random sur facebook, du genre tag deux personnes que tu verrais bien en couple(on peut pas tous se rencontrer à l'Opéra hein)
https://image.noelshack.com/fichiers/2016/52/1483197654-malaise.png
Et le pire (bis), ce que j'apprendrai plus tard, c'est que lui-même était sur la meuf et tentait en fait capter son attention de manière détournée :rire:
Je me disperse https://image.noelshack.com/fichiers/2016/47/1480092147-1477945635-1465556572-elrisitassticker3-copy.png ...

Un beau jour, madame m'annonce donc qu'elle préfère en rester là et que de toute façon, plus on restait ensemble plus la fin serait difficile (là-dessus elle n'avait pas tort, avec le recul). Pour elle, hors de question de contrarier sa famille.
Tout ça pour dire que la rupture était d'autant plus difficile à vivre qu'aucun de nous deux ne voulait vraiment rompre, et qu'on pouvait pas vraiment s'en vouloir mutuellement. On devait juste accepter le fait de pas pouvoir être ensemble pour vivre notre amour, un peu comme Roméo et Juliette (mais à prix malin https://image.noelshack.com/fichiers/2019/09/3/1551264123-eco.png )

A la période de cette séparation, je venais d'entamer mon M1. Cette douce période correspondait également au moment où tous mes potes de licence s'étaient barrés, où d'autres potes étaient partis en voyage longue durée etc. En gros je me retrouvais plus ou moins solo dans la ville (j'avais encore un vrai pote, tous les autres étaient donc partis). En plus j'étais dans un M1 en droit où les gens m'insupportaient franchement. Autant vous dire que j'étais dans un mood extraordinaire lors de cette rupture et que j'entamais mon année dans les meilleures conditions https://image.noelshack.com/fichiers/2017/03/1484789288-0243.jpg

Je décidai alors d'installer Tinder, histoire de voir ce que ça pouvait donner et pour me vider changer les idées. J'en attendais pas grand-chose mais bon, autant tenter. Je me fais donc un beau profil, avec une description plutôt insultante envers les femmes, comme je le disais j'étais pas d'une humeur brillante https://image.noelshack.com/fichiers/2018/13/4/1522325846-jesusopti.png Un truc du genre les princesses allez-vous faire enculer, blabla, vous êtes toutes superficielles etc. :hap: J'étais dans un état d'esprit qui me faisait penser que je ne pourrais jamais retomber amoureux et que de toute façon, les femmes n'étaient qu'une perte de temps.
Pendant quelques temps, ça n'a pas donné grand-chose, soit ça mordait pas, soit moi-même je me désintéressais assez vite. Ca a duré comme ça un bon mois, en réalité je cherchais pas vraiment. Dans le fond, j'essayais surtout de combler le manque créé par la rupture (je précise encore une fois que j'avais pas grand monde à qui je pouvais me confier, IRL en tout cas).

Sur Tinder, je me suis fait insulter, féliciter etc, mais rien de bien concluant, à part une meuf que j'ai même pas réussi à niquer (ma bite voulait po :hap:)

Message édité le 30 octobre 2019 à 13:21:46 par Moderafiong
Moderafiong
Moderafiong
MP
30 octobre 2019 à 13:22:10

2
Arrive un dimanche, sans vraiment d’intérêt comme pas mal de ceux que je passais ces derniers temps. Je geekais sur lol, avec deux trois potos sur le vocal. https://image.noelshack.com/fichiers/2017/15/1492359656-1480464169-1477945755-image-2.png D’ailleurs Dieu bénisse ce TS qui a été pour moi d’un soutien incroyable en ces moments de doute https://image.noelshack.com/fichiers/2017/15/1492359656-1480464169-1477945755-image-2.png Vu la galère que c'était IRL, ça me permettait quand même de bien tenir :hap:

Ce fameux dimanche donc, je match avec une meuf, qui m'intéresse pas plus que ça sur le moment. Je la trouvais mignonne, elle avait vraiment du charme mais bon pas assez pour me détourner de ma road to diamond https://image.noelshack.com/fichiers/2017/20/1494885228-img-4062.jpg . Je décide quand même de lui envoyer une blague vraiment merdique pour le fun, parce qu'elle disait aimer l'humour et se disait assez drôle, mais bon on connaît l'humour éclatax des meufs... Je veux aller élever des licornes au Pérou hihihi https://image.noelshack.com/fichiers/2017/01/1483717748-dobrev1.jpg Je peux pas écrire la blague, ce serait beaucoup trop facile de me stalker grâce à ça, soyons prudents :hap:

Là-dessus, elle me répond avec une autre blague pourrie (dont je ne me souviens plus, mais ça parlait pas de licornes au Pérou donc c'est un bon point). Au fur et à mesure de l'après-midi, on discutaille, sur le ton de la rigolade, et pas mal de défiance aussi ... vu ma description c'était pas étonnant. Les messages deviennent de plus en plus rapprochés et on finit par échanger nos Snaps https://image.noelshack.com/fichiers/2018/26/7/1530476579-reupjesus.png Et là, elle commence a m'envoyer des tonnes de vidéos d'elle pour parler. J'étais un peu en sueur, parce que j'avais pas l'habitude de parler comme ça. D'autant plus que j'étais pas hyper à l'aise avec mon image, que ce soit des photos ou des vidéos (je passe de 7/10 à -5/10 concrètement), donc j'ai du me faire un peu violence :rire: Je me prends au jeu, et on continue à parler comme ça par vidéos interposées jusque tard dans la soirée.

Le courant passait super bien. Sincèrement, je souhaite à n'importe qui de connaître ça au moins une fois. L'impression de parler à quelqu'un comme si vous l'aviez toujours connu, alors que techniquement le matin on connaissait pas nos existences mutuelles :hap: Bon j'avais toujours une réelle méfiance envers les femmes, donc je m'emballe pas trop, même si je me dis que je pourrais bien profiter du fait que le lendemain, je doive passer dans son quartier pour aller la voir dans son école https://image.noelshack.com/fichiers/2017/39/3/1506463228-risibg.png

Le lendemain, je porte donc mes couilles et je vais la voir. Tout va comme sur des roulettes, on parle comme si on était déjà un vieux couple, enfin je sais pas, il y avait évidemment une connexion entre nous. Je sentais vraiment qu'il y avait un truc très fort. J'avais déjà rencontré des meufs depuis mon ex, c'était donc pas une tentative désespérée de me raccrocher à une chatte. Il y avait vraiment un truc de fou avec cette go https://image.noelshack.com/fichiers/2017/23/1496686769-20170605-201922.jpg Elle semblait intelligente, elle était vraiment super drôle pour le coup (chose rare pour une meuf, notons-le) et elle avait vraiment un charme de malade, une sorte d'aura.

Bon il serait temps de lui donner un nom ça me casse les couilles d'écrire la meuf, disons Jasmine :hap: Cette fille avait l'air de se respecter, elle semblait prudente même si j'ai très vite remarqué que je lui faisais de l'effet. On se quitte en très bon terme, et le lendemain, je reviens la voir https://image.noelshack.com/fichiers/2016/30/1469541952-risitas182.png

On rediscute pendant des heures et on décide de faire un bout de chemin ensemble pour rentrer, au lieu de prendre le tram direct elle marche un peu avec moi. Arrivé au tram, viens le moment de se quitter. A cet instant dans ma tête c'était très clair, je voulais la serrer. Au moment où on doit se faire la bise, je la regarde très sérieusement et je lui sors, avec le manque total de tact qui est parfois le mien : "j'ai pas très envie de te faire la bise" https://image.noelshack.com/fichiers/2016/26/1467335935-jesus1.png

Moderafiong
Moderafiong
MP
30 octobre 2019 à 13:22:59

3

Quand je lui sors ça, elle me regarde en mode https://image.noelshack.com/fichiers/2017/14/1491585352-4.png
Elle me fait comprendre qu'elle n'a aucune intention de m'embrasser sur le moment. Je suis assez dépité et je sens un peu que j'ai merdé mais bon dans le fond je me dis qu'au moins, mes intentions étaient claires et l'air de rien, c'est assez important avec les meufs :hap:
Au final on s'est ni embrassé ni fait la bise et on se quitte dans une ambiance un peu malaisante alors que le courant passait ultra bien jusqu'alors :rire:
A peine arrivé, je reçois un SMS, quand je vois ça je suis en mode https://image.noelshack.com/fichiers/2017/06/1486601536-sueurdepopotte.png Au final, avec beaucoup de tact elle m'explique que je lui plais mais ça va trop vite pour elle, qu'elle ne souhaitait pas se lancer dans un truc aussi rapidement. Je me dis qu'au moins, si elle est difficile avec moi c'est qu'elle l'a été avec tous les mecs https://image.noelshack.com/fichiers/2017/51/2/1513707616-sticker-risirure.png et ça me rassure au moins là dessus.

Après vu que c'est une meuf et qu'elles font parfois preuve d'un esprit de contradiction sidérant, elle propose de venir chez moi le weekend suivant et d'y dormir. A ce moment là, évidemment je suis refait https://image.noelshack.com/fichiers/2017/02/1484255422-1484255375104.png

Arrive donc ce fameux weekend et elle débarque chez moi le soir et on passe un bon moment ensemble, je lui fais à bouffer et là elle me sort une phrase qui va me suivre longtemps, voir me hanter parfois :

- Putain mais c'est trop bien la vie avec toi en fait https://image.noelshack.com/fichiers/2017/01/1483837669-lana-7-2.jpg

Ca m'avait énormément touché mais j'étais dans une optique d'être un guerrier samouraï qui se devait de ne montrer aucun sentiment, alors je crois que j'avais simplement ironisé sur ce qu'elle venait de dire, alors que concrètement c'était un des compliments les plus sincères qu'on m'ait jamais fait https://image.noelshack.com/fichiers/2016/34/1472042307-risitas-se-prend-la-tete-a-2-mains.png

On continue la soirée ensemble, on est très proches, on parle beaucoup, on se caline etc, mais toujours pas de bisou à l'horizon. C'est peut-être con à dire mais le baiser ça "officialise" un peu le truc, tu sais que l'as pécho, alors que là c'était bizarre, elle était chez moi et tout, mais rien ne se passait. Je sentais pas d'ouverture. Puis là elle commence à me parler de sa vie et notamment d'un deuil dans sa famille très proche, qui l'avait énormément affectée. Elle m'en parle pas mal, et là progressivement son côté rieur commence à disparaître totalement https://image.noelshack.com/fichiers/2017/31/5/1501863678-risitas596bestreup.png

Et soudain, sans vraiment prévenir, elle fond totalement en larme et se jette dans mes bras. Moi à ce moment je savais plus quoi faire, je me dis merde j'étais parti sur un rendez-vous sympa et je me retrouve avec un demi-inconnue qui me pleure dans les bras https://image.noelshack.com/fichiers/2017/12/1490254840-16.png

Moderafiong
Moderafiong
MP
30 octobre 2019 à 13:23:42

4

J'essaie de la consoler tant bien que mal mais bon, qu'est ce que vous voulez que je fasse moi, j'avais aucune foutue idée de ce que j'étais sensé faire. Pis quand je vous dis pleurer c'est pleurer hein, c'est pas une larmichette au coin de l’œil, j'avais limite peur qu'elle finisse par se dessécher totalement https://image.noelshack.com/fichiers/2017/22/1496530257-jeprleurmamane.png

Avec mon tact légendaire, j'essaie de la calmer un peu mais bon, d'une je suis extrêmement peu doué pour ça, de deux comment vous voulez que je console une personne que je connaissais pas y'a une semaine :rire: Ca dépassait clairement mes skills sociaux :hap:

Je sais plus vraiment comment, mais elle finit par se calmer un peu, on discute, j'essaie de lui remonter le moral et on va se coucher. Dans ma tête j'étais chaud pour sortir le cobra, mais bon d'un autre côté d'une on s"était même pas embrassé ... en plus la voir larmoyante comme ça m'avait légèrement refroidi, ça avait un peu cassé le délire https://image.noelshack.com/fichiers/2017/05/1485771204-1.jpg

Bon après elle continuait à m'attirer de fou donc j'étais pas totalement refroidi, donc on se couche ensemble et là on continue à parler. A un moment elle me sort un truc dans le genre, oulalah je sens que je vais m'endormir https://image.noelshack.com/fichiers/2017/14/1491246872-fillon0.png

Dans ma tête à ce moment j'étais en mode HO NON LA PUTAIN DE TA RACE TU VAS PAS T'ENDORMIR MAINTENANT https://image.noelshack.com/fichiers/2017/22/1496258383-ruthveun-batte2.png Bon je suis pas sans respect au point de lui sortir ça, donc je laisse un blanc car je sais plus quoi dire :hap:

Et là je sors naturellement : Je pige pas pourquoi on s'embrasse pas en fait https://image.noelshack.com/fichiers/2017/05/1485933616-dd.png

Et là elle se jette sur moi et m'embrasse sauvagement, et on s'embrasse comme des collégiens pendant 20 minutes :hap: Mais elle me fait comprendre qu'elle a pas envie d'aller plus loin, qu'elle voudrait le faire quand on sera prêt et surtout sans capote quand on pourra assez se faire confiance.

La sexualité étant assez riche pour qu'on puisse se divertir sans pénétration, on s'amuse quand même https://image.noelshack.com/fichiers/2018/10/1/1520260980-risitas94.png

Notre relation a continué comme ça, et rapidement j'ai compris qu'elle me faisait tellement d'effet que j'étais en train de tomber amoureux, dans le genre amour fou amoureux. Après mon ex, c'était une nouvelle surprenante, d'autant plus que la page était (très) loin d'être tournée, et que je devais voir mon ex en décembre pour clarifier des trucs (car jusqu'à maintenant, j'avais oublié de préciser qu'on avait rompu exclusivement par message).

C'est d'ailleurs précisément en discutant, avec Jasmine, de cette ex, que je finis par involontairement lui avouer mes sentiments, une sorte d'acte manqué en quelque sorte. J'ai sorti un truc dans le genre, "je pensais pas pouvoir retomber amoureux après une histoire comme ça" ...
Moi qui aimait bien contrôler ce que je disais, là je m'étais bien fait baiser et elle l'avait pas laissé passer https://image.noelshack.com/fichiers/2017/12/1490497882-zemmourrire.png Elle semblait rayonnante et elle m'a avoué qu'elle aussi avait des sentiments et ce depuis un moment déjà.

Notre couple continuait à se développer tranquillement et rapidement, on avait vraiment construit un truc entre nous deux en à peine quelques semaines.

Faisons un bon jusqu'à début février, et arrivons aux alentours de la Saint Valentin, qui va à mon avis marquer la première petite fissure dans l'édifice https://image.noelshack.com/fichiers/2017/18/1494152516-jesus-pense-au-suicide.png

Moderafiong
Moderafiong
MP
30 octobre 2019 à 13:24:39

5

Je suis plutôt du genre à profondément mépriser les fêtes du genre saint-valentin et compagnie, parce que pour moi c'est juste un prétexte pourri pour faire du business et pousser toujours plus à la consommation.

Mais bon, on sait pourquoi les meufs sont les meilleures alliées du capitalisme, donc je décidai quand même de lui faire plaisir, même si je trouvais ça toujours un peu con de se plier à de telles formalités :hap:

Je l'emmène donc dans un café un peu côté (dans le genre coincé du cul) et on boit un chocolat chaud (à 5 euros le chocolat ces enculés https://image.noelshack.com/fichiers/2017/19/1494703855-dq7io4w.png )

Là on commence à discuter et rapidement, elle m'emmène sur un terrain que j'aurais préféré éviter. Elle me sort que je sais énormément de choses sur elle mais qu'au final, elle se rend compte que je m'ouvre très peu, que je lui parle pas de moi et qu'elle a parfois l'impression de fréquenter un inconnu https://image.noelshack.com/fichiers/2017/11/1489949358-img-20170319-194401.png

C'est vrai qu'elle était très extravertie, très cash, elle parlait tout le temps, s'intéressait beaucoup aux autres et elle était frustrée que je m'ouvre pas autant à elle que elle à moi. Sur quoi, je lui promet de faire des efforts et on finit cette belle saint valentin en baisant dans le lit à baldaquin (c'était juste pour la rime).

Ce type de remarque a fini par être plus récurrent et moi j'avais toujours énormément de mal à m'ouvrir. Il faut savoir que je suis pas d'un naturel très extraverti, j'ai pas de problèmes de sociabilités à proprement parler mais je vais rarement vers les gens et je m'ouvre presque à personne, sur ce qui me touche vraiment en tout cas. C'est pas un hasard si le seul truc que j'ai trouvé pour me soulager c'est écrire anonymement sur le fofo https://image.noelshack.com/fichiers/2017/17/1493424579-kif-3.png

Bref elle continue de régulièrement me faire la remarque que je m'ouvrais pas, que j'étais pas assez extraverti etc. Moi j'avais légitimement peur de m'ouvrir à une meuf, vu mon expérience précédente. J'essayais de faire des efforts mais mon caractère de base + la rupture, c'était pas évident.

Elle de son côté était totalement à l'aise avec moi, tellement à l'aise que je suis rapidement devenu la seule personne à qui elle pouvait vraiment dire ce qu'elle avait sur le coeur, parler notamment de ce fameux deuil qui l'avait plongée dans une sorte d'état dépressif permanent https://image.noelshack.com/fichiers/2017/38/7/1506244539-xanax.png

Rapidement, c'en est devenu une sorte de docteur Jekyll et de M. Hyde, les autres avaient le droit à la version super rieuse et extravertie de Jasmine, moi j'avais le droit à la version dépressive, fatiguée en permanence, qui s'endormait parfois à 21h quand on devait passer la soirée ensemble (donc niveau sexe ça s'était raréfié quelque peu)

Ca me pesait beaucoup, mais je ne pouvais pas vraiment lui en vouloir, c'était pas de son fait.
Il faut savoir aussi que physiquement, elle me rendait fou, j'avais envie de baiser avec elle en permanence, elle me faisait un effet de malade, et forcément quand ça s'est raréfié ça m'a frustré aussi https://image.noelshack.com/fichiers/2019/36/1/1567451653-26693814-0072-4df5-8a41-6b6d1a19606d.jpeg

Ce que je supportais moins c'est qu'en parallèle, elle me faisait tout le temps des reproches sur ma façon d'être alors qu'elle même ne faisait pas grand chose, elle passait son temps allongée sur le canapé sur son téléphone quand elle était chez moi, pour finir par s'endormir après que j'ai fait à manger.
Bon bien sur, on continuait à partager des putains de bons moments et heureusement mais disons que le tableau s'assombrissait et que sa dépression commençait à me peser sévère, tout comme certains aspects de mon caractère commençaient à l'irriter https://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1466366197-risitas10.png
Mais au fond de moi je la sentais pas légitime de se plaindre alors je prenais pas vraiment en compte ses remarques.

Vient ensuite le moment où elle doit partir à l'étranger, en Angleterre pour ses études :hap:

Moderafiong
Moderafiong
MP
30 octobre 2019 à 13:25:41

6

Sentant le départ proche, elle me demandait toujours plus d'affection, moi j'étais gêné de lui dire que dès qu'elle m'approchait à plus de 30 centimètres je bandais tellement que j'avais peur de me casser la bite https://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1466366197-risitas10.png Vraiment j'avais jamais connu une attirance pareille, c'était juste totalement fou. C'était à tel point que j'avais presque honte de bander en permanence dès que je m'approchais d'elle :rire: (et vu qu'elle voulait moins le faire c'était d'autant plus frustrant)

A côté de ça, j'étais pas non plus la personne idéale pour aider dans la dépression, j'avais toujours autant de mal à m'ouvrir et j'étais beaucoup trop cash dans mes propos pour aider (je lui ai déjà sorti des trucs assez violents, dans le genre de toute façon ça sert à rien de chialer il reviendra pas, etc). Faut dire que ça me soûlait un peu parfois, ça paraît assez égoïste mais ma situation familiale, amicale et compagnie était très compliquée à l'époque et que ma seule source de satisfaction à part mon couple (et encore) c'était des études qui m'emmerdaient royalement, mais qu'au moins je réussissais facilement :hap: Donc j'étais pas si bien dans ma peau, malgré l'apparente confiance permanente que je cultivais

Elle devait partir pour plusieurs mois en Angleterre, et globalement, cette période ne présente pas un grand intérêt. On continuait à parler tous les jours, tout le temps, plus par message qu'autre chose (les vidéos et compagnie ça me gonflait, surtout quand je geenkais comme un fou pour compenser ma vie sociale pourrie de l'époque https://image.noelshack.com/fichiers/2016/51/1482525414-papytrico-nerd.png ) Je lui ai jamais parlé de ça, je pense que j'avais juste un peu honte de pas avoir beaucoup de potes, alors qu'en soit j'y pouvais rien s'ils avaient tous taillé. Mais j'avais toujours peur de montrer une faiblesse quelle qu'elle soit, surtout vu mon expérience précédente, qui continuait à me poursuivre :rire:

Elle de son côté se livrait totalement à moi, n'avait d'yeux que pour moi, je pense qu'elle m'aimait presque de manière maladive.
Je pensais pas que l'amour pouvait avoir ce côté de "trop". Le problème c'était pas tant cet amour, c'était la façon dont il la faisait réagir puissance 10 000 pour des trucs anodins. Genre je vais pas répondre à des messages, je vais mettre 15 ans à répondre ou des trucs comme ça, pour elle ça devait automatiquement des preuves que je l'aimais peut-être pas autant qu'elle. Elle-même je pense qu'elle savait que c'était un peu des réactions de gamine mais elle pouvait pas s'en empêcher, l'amour la faisait vraiment devenir irrationnelle, voire parfois agressive pour rien.

Elle m'avait par exemple souvent fait la remarque que je répondais de plus en plus lentement à ses messages, elle y voyait de la lassitude, alors que moi je venais de redécouvrir la série des Anno et que je me butais comme un nolife, avec mon amour toujours intact https://image.noelshack.com/fichiers/2019/22/7/1559463911-et-on-se-sent-gamer.png

Globalement, on a jamais, l'un comme l'autre, exprimé ses sentiments de la même façon. Quand elle le faisait, c'était toujours de manière un peu dramatique, toujours un peu dans l'excès alors que moi j'avais non seulement une appréhension sur le fait d'exprimer ses sentiments, mais aussi une vrai pudeur que j'ai toujours eu de part mon éducation qu'on pourrait qualifier de traditionnelle et plutôt stricte https://image.noelshack.com/fichiers/2016/47/1479818828-risitasmilitaire3.png

Ah oui, détail qui peut avoir son importance et que j'ai totalement oublié de donner, c'est qu'on avait 4 ans d'écart, quand on s'est connu elle avait 18 ans, moi 22. Elle était d'une maturité remarquable et je pense que ses expériences de vie l'ont fait grandir très très vite et je retrouvais chez elle une réflexion sur la vie bien plus aboutie que chez des personnes qui avaient 10 ans de plus. A côté de ça, elle avait en revanche comme je disais, des réactions parfois enfantines qu'elle aurait pas eu avec quelques années de plus https://image.noelshack.com/fichiers/2017/22/1496373187-asthma.jpg

Moderafiong
Moderafiong
MP
30 octobre 2019 à 13:28:02

8

Cet épisode s'était fini, comme bien souvent, par une baise sauvage, qu'on pourrait qualifier de baise de réconciliation. Et putain faut dire que c'était quand même incroyable la baise avec elle https://image.noelshack.com/fichiers/2017/47/3/1511352940-besla.png Pourtant on faisait rien de fou, on avait pas besoin de repousser les limites et de faire des trucs de décadents, on restait vraiment classiques, mais c'était juste incroyable, j'en banderai presque encore rien qu'à y penser (oubliez le presque :hap:)

Le séjour à Londres se poursuit tranquillement, j'ai vite appris, comme je vous le disais, à détester cette ville dans son ensemble, autant les quartiers pauvres dégueulasses qui ressemblaient au Bronx que les quartiers riches qui incarnaient pour moi l'aboutissement de la société du fric à tout va. Heureusement que y'avait quand même de quoi faire du point de vue historique :hap:

Une petite anecdote qui incarne parfaitement ce que je détestais à Londres : l'omniprésence du fric et le mépris profond envers ceux qui n'en ont pas. Pour faire simple, là-bas les cartes de transport marchent avec des recharges d'argent, en gros vous mettez 20 livres sur votre carte et ça vous permet de voyager pour cette somme, en sachant que plus le trajet est long, plus vous payez, y'a aussi un délire de zones plus ou moins chères, bref un vrai bordel https://image.noelshack.com/fichiers/2018/48/7/1543743872-gobelin-cone2.png

A un moment on monte dans un bus et là ma carte bip rouge, probablement parce que j'avais plus d'argent dessus à cause d'un trajet qui avait du coûter plus cher que prévu.

Et là le chauffeur me regarde d'une manière ultra dédaigneuse et se met à me dire : - GET OUT GET OUT https://image.noelshack.com/fichiers/2019/25/7/1561316348-tmg-article-default-mobile.jpg

Il me dit qu'il démarrera pas le bus tant que je suis dedans. Moi j'étais un peu sidéré, genre j'avais l'impression d'être passé du stade de touriste lambda au stade de clochard parce que ma carte avait bipé rouge. Je savais plus quoi dire, bon y'a quelques "fdp" (et en FRANCAIS MONSIEUR :hap:) bien sentis qui sont partis le temps que ma copine (qui était déjà montée à l'étage du bus) entende le mec gueuler et finisse par redescendre pour biper sa carte. On pouvait payer que par carte bleue ou par carte de transport, donc le liquide marchait pas et ma CB ELECTRON (on se sent JEUNE :)) passait pas là-bas.

Enfin bref cette anecdote peut paraître ridicule et me faire passer pour un fragile, mais moi moralement ça m'a vraiment mis un coup. Faut savoir que je suis du genre à rien montrer, à me blinder, mais certains trucs comme ça peuvent me tourmenter pendant des jours, sans que je trouve vraiment de personne qui pourrait le comprendre, sans que ça paraisse ridicule ou exagéré. Bref, je m'étais senti vraiment humilié et j'avais détesté encore plus fort cette ville, ou sans fric tu es la dernière des merdes.
On a nos défauts en France, mais jamais on aurait vu une scène comme ça, cette ville c'est vraiment l'incarnation de l'ultralibéralisme qui me fait vomir :rire:

Bon c'était un peu HS tout ça, mais bon je tenais particulièrement à insister sur ma détestation profonde de Londres :rire:

Pendant le séjour, le frère de Jasimine, ainsi que sa meuf, sont aussi venu lui rendre visite (enfin son demi frère, c'est tout un bordel leur famille). J'ai cru comprendre qu'il m'avait moyennement apprécié mais bon, lui c'était un peu l'incarnation du yes life https://image.noelshack.com/fichiers/2017/23/1496667868-aestheticdroid-pour-lepatriarche-dean-01.png un peu insouciant et qui réfléchis à rien qui dépasse son horizon, donc forcément moi j'avais le rôle du mec austère et qui a l'air de se faire chier en permanence (sauf quand il boit :rire:) Le pire c'est que j'avais fait des efforts, j'avais essayé en tout cas mais bon, au final je m'entendais mieux avec la meuf de son frère, bien plus réfléchie, qu'avec lui :hap:

Bon le voyage se finit tranquillement et on rentre en France en bus (on se sent DYNAMIQUE :) ). Elle devait partir quelques jours après en Italie en vacances avec sa mère, ce qui nous laissait à peu près jusqu'au mois de septembre sans se revoir.

Étonnamment, les périodes où on se voyait pas se passaient mieux, y'avait beaucoup moins de tensions dans le couple. Arrive le mois de septembre et les retrouvailles, qui laissent rapidement la place à une routine qui commençait à devenir assez récurrente :hap:

Moderafiong
Moderafiong
MP
30 octobre 2019 à 13:29:10

9

La routine reprend, et les reproches qui vont avec. Elle de son côté s'enfonce, de manière assez brutale, dans une dépression encore plus virulente qu'avant. Quand elle est là, elle n'est là qu'à moitié, elle passe beaucoup de temps sur son téléphone pour penser à rien, beaucoup de temps à dormir aussi.

A ce moment là, la situation entre nous a commencé a vraiment se dégrader et je faisais aucun effort pour l'arranger, je dois bien l'admettre. J'ai regardé le bateau couler, de mon côté j'avais des problèmes familiaux qui me pesaient beaucoup, surtout que je ne voulais pas en parler à qui que ce soit, même pas à Jasmine que j'estimait assez empêtrée dans ses soucis.
Lentement, le bateau sombrait https://image.noelshack.com/fichiers/2016/31/1470494388-risitas310.png Je devais également me concentrer sur mon Master 2 et d'ailleurs dans ma promo, y'avait une meuf qui me faisait du rentre dedans assez violent, et qui m'a clairement fait comprendre qu'elle voulait se faire baiser le cul https://image.noelshack.com/fichiers/2017/22/1496076592-missy-baise.jpg

Je n'ai pas envisagé une seule seconde de trahir Jasmine, mais c'est vrai que ça allait pas super bien et autant la meuf qui me draguait m'indifférait totalement, autant j'aimais voir que je pouvais plaire sans faire d'efforts.

La situation se dégrade, les embrouilles deviennent quasi quotidiennes, mais l'amour ne m'a jamais quitté. Avec le recul, ce que je trouve fou c'est que mon amour était d'autant plus fort, pour rien au monde j'aurais lâché cette meuf. Ce qui n'était visiblement pas totalement sa vision des choses :hap:

Arrive un jour de novembre, peu de temps avant l'anniversaire de notre rencontre l'année précédente :hap: On était déjà froid depuis quelques jours et là je reçois le fameux message que tous les mecs qui ont déjà été en couple connaissent :

- Il faut qu'on parle https://image.noelshack.com/fichiers/2017/01/1483717744-dobrev.jpg

Bon je savais exactement pourquoi j'allais la voir ce jour-là et je savais qu'elle allait me quitter, mais bon je suis allé la voir à son école, sans peur et sans reproches https://image.noelshack.com/fichiers/2017/07/1486945756-fqdqs.png

Quand je l'ai vue, je me suis dit que ça allait être encore pire que prévu. On aurait dit qu'elle venait de sortir de Guantanamo, elle était totalement décoiffée, habillée à l'arrache, pas maquillée, rien. Elle pleurait déjà et je sais plus si elle me l'a dit après ou sur le moment, mais elle savait qu'elle allait tellement pleurer qu'elle avait fait exprès de pas se maquiller :hap:

Là elle m'annonce qu'elle va me quitter, que l'amour ne suffit pas et qu'elle en peut plus d'être avec un mec aussi froid, qui s'en fou d'elle et ne lui montre rien. En gros elle me dit que c'est fini.

A cet instant, je suis passé en mode automatique, on aurait dit que je pouvais plus penser. Vraiment je me souviens que le seul truc que j'ai été foutu de penser à ce moment-là c'est : putain elle a mauvaise haleine https://image.noelshack.com/fichiers/2017/05/1486086059-bloggif-5893df69df5c1.png

Pour pas changer, j'ai fait le mec insensible, que ça touchait à peine et je lui ai dit que je comprenais blablabla. Je lui ai aussi dit : - Bon je te cache pas que ce soir je suis sur Tinder https://image.noelshack.com/fichiers/2017/18/1494022635-1491846495-lacrim.png

Bizarrement ça peut paraître comme une phrase de petit enculé qui cherche à la blesser mais à ce moment-là, je lui ai dit ça parce que je l'aimais. L'expérience m'avait appris que pour supporter une rupture, y'avait rien de mieux que de voir d'autres filles. Je savais que ce serait ma seule issue. Mais d'un autre côté, j'aimais vraiment Jasmine et même si ça peut paraître débile, j'avais le sentiment qu'aller sur Tinder c'était la trahir, même si elle venait de me larguer comme un cul. Aussi je me sentais comme obligé d'être honnête avec elle sur mes intentions.

Je repars donc en lui lâchant un Adieu, elle ne pouvait même pas me regarder tellement elle pleurait, elle était vraiment au bout de sa vie, je l'avais jamais vue triste comme ça, même dans ses épisodes les plus dépressifs. Ça me brisait le cœur mais bon après tout, c'est pas comme si c'était moi qui venait de la quitter hein https://image.noelshack.com/fichiers/2017/07/1487382298-risitasdepressif.png

Très vite je me suis réinscris sur Tinder, très vite j'ai compris que dans cet océan de merde, je recherchais en fait la perle que je venais de perdre en feignant une fois de plus, l'indifférence.

Je me suis senti sacrément con, et sacrément seul.

Moderafiong
Moderafiong
MP
30 octobre 2019 à 13:30:20

10
Comme j'ai toujours cette passion de l'écriture, je me décide à faire les choses bien. Vers 3h du mat, un soir, peu de jours après (exactement comme ce risitas en fait bordel, ce risitas c'est un peu la lettre que je peux plus lui écrire), je commence à écrire une lettre manuscrite. Une longue lettre, dans laquelle je lui exprime tout ce que j'avais sur le coeur et dans laquelle je lui écrivais à quel point je l'aimais. J'ai encore cette lettre aujourd'hui, je ne lui ai jamais remise, en fait je lui avait envoyé des photos de chaque page parce que j'avais pas moyen de lui remettre en main propre https://image.noelshack.com/fichiers/2018/27/4/1530827992-jesusreup.png

Quand je vois qu'elle a reçu les images, je suis en mode sueur. J'ai du supporter le https://image.noelshack.com/fichiers/2017/40/7/1507470128-1500653230-vu-facebook.png pendant bien une aprem :hap:

Le soir elle me répond, laconique : on peut se voir demain ?

Le lendemain donc on se revoit, on reparle comme si jamais rien ne s'était passé, elle m'explique qu'elle en pouvait plus de mon indifférence, de ma froideur et qu'elle avait du prendre cette décision à contrecœur. Elle était prête, vu que la lettre l'avait énormément touchée, à me redonner une chance et là-dessus, on se quitte plutôt en bons termes.

Peu de jour après, on se revoit et là je sais pas, j'étais pas dans un mood super, j'ai pas été très agréable, et elle même de son côté on aurait pu jurer qu'elle faisait exprès de dire et de faire les trucs qui m'énervaient quand on était ensemble. Elle essayait de me pousser à bout et moi j'ai rien trouvé de mieux à faire que de la tailler et l'envoyer chier https://image.noelshack.com/fichiers/2018/29/6/1532128784-risitas33.png

Ce jour-là l'a énormément refroidie et finalement, elle finira par me dire que c'était pas une bonne idée de se remettre ensemble. Je tenterai une dernière fois, face à face, de lui dire à quel point de l'aimais, que je voulais pas la perdre. C'est une des rares fois de ma vie où j'ai presque failli pleurer, j'avais les larmes aux yeux et elle l'a remarqué. La dernière fois que j'ai pleuré je devais avoir 7 8 ans, un truc dans le genre ... Mais elle reste inflexible et me dit que c'est fini pour de bon https://image.noelshack.com/fichiers/2017/34/2/1503409771-1484197734-risitas-hd.png

Je me dis donc que ce coup-ci, c'est over, que j'avais essayé et que ça n'a pas marché. Jasmine était comme frustrée par mon comportement en permanence, c'était pas sain, pour aucun de nous deux. Pourtant je l'aimais comme un dingue. Et j'arrivais pas à changer mon comportement, j'étais comme prisonnier de moi-même, c'était vraiment horrible.

Retour à la case Tinder. On est maintenant début décembre, un long mois s'est écoulé depuis le moment de la rupture définitive. Pas de nouvelles de Jasmine depuis, elle a fini par me bloquer d'à peu près partout, sauf sur Snap. Perso j'ai fini par rencontrer une meuf sur Tinder, avec qui ça se passe bien.

Elle était bon délire, plutôt belle et on s'amusait beaucoup, autant à discutailler qu'à baiser. Mais bon j'avais pas de feeling, je ressentais rien pour elle, c'était vraiment de l'amusement pour nous deux. Et je me ressentais pas de retomber amoureux. De toute façon j'aimais toujours Jasmine même si j'arrivais à vivre sans elle et à m'en sortir plutôt honorablement avec cette nouvelle conquête. https://image.noelshack.com/fichiers/2017/01/1483837640-lana5-1.jpg

Tout semble donc repartir tranquillement et notre histoire semble derrière nous, mais un beau soir, je reçois un truc sur snap. Pas un message ou quoi, mais le "Jasmine est en train d'écrire un message ...". Au final, je reçois rien, et je me dis qu'elle devait relire des vieilles conversations et qu'elle a commencé à écrire sans faire exprès. Mais je savais qu'il y avait plus, un sentiment, y'a toujours eu une sorte de connexion entre nous. Donc je mets mon téléphone en mode sonnerie.

Quand il bip 2 heures plus tard, je n'ai même pas besoin de voir le nom s'afficher pour savoir de qui il s'agit :hap:

Moderafiong
Moderafiong
MP
30 octobre 2019 à 13:31:39

11
Au début elle me parle par message, puis très vite elle veut m’appeler.
Là-dessus elle commence à me parler de la période qu'elle traversait et qui l'affectait énormément. Elle me disait être au fond du trou, sans arriver à tourner la page, sans arriver à faire quoi que ce soit. Elle voulait que je revienne dans sa vie. En gros, elle me disait qu'elle connaissait mes défauts, mais qu'elle appréciait mieux la vie quand j'étais là. Je me souviens, elle m'a même demandé comment s'étaient passées mes aventures Tinder https://image.noelshack.com/fichiers/2018/27/4/1530827992-jesusreup.png Sur le moment, je me souviens lui avoir dit "Je crois qu'il ne vaut mieux pas en parler" (alors que techniquement j'étais sensé voir l'autre meuf le lendemain).
J'avais jamais arrêté d'aimer Jasmine et quelque part j'étais heureux qu'elle me recontacte, c'était autour de la période des fêtes. Il se trouvait que je devais bouger peu de temps après, donc on convient de se voir début janvier, quand je serai rentré :hap: Mais dans ma tête c'était plus que clair, j'y retournais sans hésiter une seconde https://image.noelshack.com/fichiers/2016/51/1482170148-soldatrisitassansfond.png

Les vacances se passent tranquillement, on recommence peu à peu à reparler comme si on était ensemble et se revoir en janvier ne devient vite qu'une formalité pour "officialiser le truc". On était vraiment heureux de se retrouver et comme d'habitude, mont lit l'était peut-être un peu moins https://image.noelshack.com/fichiers/2018/13/4/1522325846-jesusopti.png

A ce moment-là, on repart de plus belle. On passe vraiment de bons moments, on va rendre visite à un pote dans une ville un peu éloignée pour un weekend, elle commence enfin à rencontrer mon cercle social, ma famille aussi. Jusqu'alors, je lui avais présenté personne. Je saurais pas vraiment expliquer pourquoi, forcément la circonstance que mes proches étaient loins (lol) aidait pas, mais j'ai toujours eu plusieurs "cercles" sociaux, que je mélangeais rarement. Je ressentais pas le besoin de présenter ma copine à mes potes mais elle l'acceptait pas vraiment :hap: Je l'ai donc fait et ça s'est plutôt bien passé.
Même concernant la baise, j'avais fini par lui dire que j'aimerais bien le faire plus souvent, que ça me pesait un peu qu'elle prenne rarement l'initiative. Et elle avait vraiment fait des efforts, franchement j'avais rien à dire. https://image.noelshack.com/fichiers/2016/23/1465746228-caprice1b.png

Mais il faut croire que vous chassez le naturel, il revient au (triple) galop et rapidement, je commence à reprendre de vieilles habitudes, à me fermer à elle. De son côté, elle replonge dans une nouvelle dépression encore plus hardcore, elle qui était déjà sous traitement (assez lourd) en arrive à faire une sorte de burnout, et finit en HP pour quelques jours. Je lui rends visite deux fois je crois (elle me reprochera plus tard que c'était pas assez).
On finit par lui prescrire de nouveaux médicaments (quelle saloperie les antis dépresseurs, j'ai toujours été contre). Pendant un temps ça semble aller, puis rapidement les effets négatifs de ces saloperies se font ressentir : prise de poids (en soit ça me gênait pas trop, mais ça a détruit sa confiance en elle), saute d'humeur etc. Bref des trucs bien sains, prescrits par nos dealeurs légaux :hap:

Une fois, on allait baiser, juste après les prélis, elle se met à fondre en larme et me dit qu'elle veut plus baiser.

Evidemment, j'étais bite à la main, bandé comme l'arc de robin des bois, je suis un peu en mode https://image.noelshack.com/fichiers/2017/11/1489850295-denis-ah.png Choqué et déçu

J'étais extrêmement frustré, c'est surtout les hormones qui ont parlé. J'ai pris sur moi, mais disons que je lui faisais un peu la gueule quoi, j'ai pris le parti de dormir, que ce serait moins insupportable que cette frustration https://image.noelshack.com/fichiers/2017/05/1485991381-risitas7-1.png . Elle forcément l'a mal pris, et m'a encore une fois reproché le fait que j'étais jamais là pour la soutenir, la réconforter quand ça allait pas. Ce sur quoi elle n'avait pas forcément tort. Mais bon imaginez la frustration bordel :rire: Des fois c'est vrai qu'on pense avec nos bites :rire: (on avait déjà vécu une scène similaire, mais cette fois-là c'était une crise d'angoisse, mais au final ça s'est passé exactement pareil)

Les mois défilent et rapidement, notre histoire recommence à battre de l'aile. Elle tombait de plus en plus bas et au lieu d'essayer de la secourir, je me fermais de plus en plus. C'est bête à dire mais parfois, la tristesse d'une personne, au lieu de vous donner envie de l'aider, ça vous dégoute. La tristesse est laide et repoussante, ça me faisait presque peur. Je me sentais aussi très impuissant face à sa tristesse, qui prenait racine dans un deuil qu'elle avait très mal vécu. J'étais en mode, je peux rien faire bordel. https://image.noelshack.com/fichiers/2016/50/1482091315-menesmangetout.png

Avec le recul, je comprends qu'un peu d'affection aurait pu l'aider, que quelque part j'ai contribué à sa descente aux enfers, mais je pense que j'étais juste pas près à assumer une telle situation. J'étais pas armé pour. Au final, on avait chacun nos problèmes, mais le soucis c'est qu'elle avait besoin de moi, et que moi précisément j'avais du mal à lui donner ce dont elle avait besoin. On était vraiment dans un cercle vicieux, un peu victimes du fait que nos deux problèmes étaient "incompatibles"

Encore aujourd'hui, j'arrive pas à piger pourquoi j'avais ce blocage. Vraiment, c'est d'ordre psychologique, j'en prends de plus en plus conscience. Mais vu l'expérience que vivait ma copine avec le monde de la psychiatrie, j'étais pas très emballé par l'idée d'arriver la bouche en coeur dans un cabinet de psy :hap:

Moderafiong
Moderafiong
MP
30 octobre 2019 à 13:34:04

12

Dans l'intermédiaire, elle avait eu l'excellente idée de lire mes conversations sur facebook, un jour où j'avais laissé mon compte ouvert. Elle lisait les discussions avec un de mes meilleures potes. Et puis bon, conversation entre mecs, je lui parlais de la fille que j'avais fréquenté en décembre dernier. Je l'avais jamais dit à Jasmine, j'en voyais pas l'intérêt à part la blesser inutilement. En soit, j'assumais totalement c'était pas le problème https://image.noelshack.com/fichiers/2016/44/1478469173-risitas-costard.png

Forcément, quand elle a lu ça, elle en a été mortifiée et ma réaction était très dure, toujours avec un tact impeccable. Je lui ai écris mot pour mot (j'étais absent quand elle l'a découvert, c'était sur mon pc) : "Je n'ai aucun compte à te rendre sur cette période de ma vie". C'est elle qui m'avait quitté et je pensais sincèrement que c'était fini, je voyais donc pas où était le mal. Le seul truc qui m'emmerdait c'est qu'elle l'ait découvert toute seule, sans que je lui dise directement https://image.noelshack.com/fichiers/2017/39/3/1506463227-risitaspeur.png Quelque part elle avait été punie pour sa curiosité et moi j'avais clairement rien fait de mal.
Mais bon ça nous a mis un coup, évidemment. J'aurais réagi pareil si j'avais su qu'elle avait baisé avec un mec voire même j'aurais été 10x moins compréhensif qu'elle (c'est contradictoire je sais, mais que voulez-vous) https://image.noelshack.com/fichiers/2016/46/1479347417-rambositas1.png

Une fois j'étais rentré totalement torché, avec deux ou trois heures de retard et elle m'attendait en pleurant. A ce moment là, j'étais complètement bourré et je m'en battais pas mal les noix de ce qui se passait autour de moi. Elle a commis la terrible erreur de me comparer à son ex, ce qui m'a fait littéralement câbler (son ex était un petit déchet qui lui tapait dessus).

C'était la première fois que je rentrais torché, j'étais tombé dans un traquenard, ça arrive à tout le monde https://image.noelshack.com/fichiers/2019/35/7/1567296853-yannmoixpardon3.png

Elle m'a fait une véritable scène, mais cette fois-ci, j'ai gueulé aussi fort qu'elle, surtout quand elle m'a parlé de son ex. Je supportais pas d'être comparé à lui. Elle s'est même barrée de chez moi, avant de revenir 10 minutes après :rire: J'étais trop torché pour en avoir quelque chose à foutre. Je crois que ça aussi ça l'a vraiment blessée alors que moi ça me semblait anodin, après j'avais certes eu beaucoup de retard avant de rentrer bourré, mais bon ça arrivait jamais et puis bon merde, j'avais pas 12 ans, j'étais pas un gosse qu'on engueule https://image.noelshack.com/fichiers/2016/26/1467335935-jesus1.png J'ai eu du mal à comprendre sa réaction, en fait j'y étais pas pour grand chose, ça lui a surtout rappelé de mauvais souvenirs. Mais bon déjà qu'en temps normal j'ai 0 tact, faut pas m'en demander quand je suis a 3 grammes https://image.noelshack.com/fichiers/2017/12/1490114246-melenchon-zoom.png

Le temps passait et notre couple recommençait à battre de l'aile
Y'avait plein de petits détails qui faisaient qu'elle me reprochait en permanence ma distance. Je refusais de lui tenir la main dans la rue, je me montrais rarement proche, affectueux, etc. Pourtant, je l'aimais comme un dingue et j'étais fier d'être avec cette meuf. Mais bon que voulez-vous, je suis un fdp, ça me désespère quand j'écris ça et que je prends le recul là-dessus :sarcastic: Je m'explique pas pourquoi j'agissais comme ça, mais je vais finir par penser que je suis juste un inadapté social :rire:

Arrive le mois de mai et de juin de cette année 2019, nouvelle rupture. Beaucoup plus nette et moins dramatique que la précédente, je sens qu'elle a l'air plus décidée, que j'ai fini par l'exaspérer totalement. Encore une fois, vous noterez que c'est elle qui s'en va. Elle m'explique qu'elle en peut plus, qu'elle me fait toujours les mêmes reproches et que malgré mes promesses, j'ai pas vraiment changé, ou pas assez, ou uniquement au début quand on venait de se remettre ensemble. Encore une fois, elle n'avait pas totalement tort, encore une fois j'étais là comme une merde à être incapable de vraiment justifier ma façon d'agir avec elle https://image.noelshack.com/fichiers/2017/14/1491238994-chirac-depit.png

Je tente de revenir vers elle une première fois, et là elle m'envoie péter. Encore une fois, je me dis que j'ai tout gâché et je tente de passer à autre chose. Je réinstalle cette appli du démon qu'est Tinder, et je recommence à parler à des meufs, sans leur trouver une once d'intérêt. Ma description est devenue encore plus insultante et ma tristesse encore plus grande, même si je la cachais plutôt habilement :hap:

Socialement ça allait beaucoup mieux, des potes étaient revenus, je m'étais fait des potes dans ma promo et je sortais souvent, j'étais à mon stage et j'avais une vie plutôt bien remplie à cette époque. La rupture passait mieux, même si évidemment, je n'ai ni cessé de l'aimer, ni cessé de penser à elle. J'avais pris pour habitude d'aller regarder son Twitter de temps à autre et là je remarque qu'elle parle pas mal à un mec :)
:)

Moderafiong
Moderafiong
MP
30 octobre 2019 à 13:36:12

13

Je suis souvent calme et réfléchi mais j'ai aussi un côté sanguin qui fait que je peux m'énerver assez vite. Et voir mon ex tourner autour d'un mec, ou l'inverse, enfin peu importe j'en avais rien à foutre, ça m'énervait plutôt fort :hap:

Je lui envoie donc immédiatement un message, plutôt insultant, je me souviens plus trop de ce qu'il y avait dedans mais bon, retenons surtout l'idée que ça manquait pas mal de courtoisie https://image.noelshack.com/fichiers/2018/26/7/1530476579-reupjesus.png

Presque immédiatement, elle m'appelle, et là je fais l'erreur de répondre. Ce qui est presque absurde c'est qu'au début de la conversation on a parlé presque normalement puis très rapidement, je lui demande des comptes. Et là elle me sort dans le plus grand des calmes que ça se passe super bien avec ce mec, et qu'elle envisage de se mettre avec lui. J'ai du lâcher une insulte ou deux avant de raccrocher, sans oublier de préciser à quel point je la haïssais https://image.noelshack.com/fichiers/2016/38/1474490235-risitas434.png

A ce moment là, je pense que j'aurais pu faire de sacrées conneries si j'avais eu le mec devant moi, vraiment :hap: Je l'aurais tué avec un cure-dent je vous jure

J'ai pris sur moi, et j'ai tenté de me servir de ça pour la détester. Et bien sur, moi qui regardait Tinder d'un air distrait, je suis devenu soudainement beaucoup plus assidu, je n'avais qu'une idée en tête, me venger d'elle et baiser une meuf, n'importe laquelle.

Comme une incitation démoniaque, le soir-même, je match avec une fille intrigante, avec une photo où on la voit à peine. Selon ma propre théorie, les filles sans photo sont souvent fraîches :hap: J'engage la conversation et la fille me répond instantanément. Elle finit même par me dire que je suis le premier et le seul à qui elle parle sur Tinder (un envoyé du démon je vous dit :rire:) On parle pas mal et bon ça encore c'est assez marrant je vais le raconter (je me prends au jeu de ce putain de risitas en fait, mais ça fait un bien fou d'écrire tout ça bordel :hap: )

Comme je vous disais, je parle avec cette fille sans photo. Elle finit par m'envoyer son facebook, après m'avoir prévenu que je risque d'être "surpris". Jusque là je sentais bien l'affaire alors je me dis ho bordel, sur quoi je vais tomber encore https://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1466366209-risitas24.png

Je l'ajoute donc et je découvre que sur sa photo de profil, sur laquelle elle est plutôt mignonne certes, elle est avec un mec https://image.noelshack.com/fichiers/2017/11/1489875314-denis.png Bon directement je lui dis que moi c'est mort je fais pas des trucs comme ça, mais elle m'explique qu'en fait c'est plus son mec, c'est son ex, qu'ils vivent encore ensemble car il retrouve pas d'appart, mais qu'ils se comportent exclusivement comme des colocs. Je lui fait jurer sur tous ses morts que c'est vrai, et j'apprendrais par la suite qu'effectivement, elle n'avait pas menti. Elle gardait la photo pour pas le blesser inutilement, mais bon qui étais-je pour juger après tout. Je voulais juste pas baiser la meuf d'un autre, c'est le genre de truc qui me dégoute et je trouve pas ça réglo https://image.noelshack.com/fichiers/2017/14/1491597539-denistrollard.png .

Elle me confie qu'elle n'est jamais allée sur Tinder, que ça lui fait vraiment peur et que de toute façon, elle ne pourra pas me rencontrer avant septembre vu la situation avec son ex etc. Elle me précise aussi que ce sera dans un endroit public, vu que ça lui fait un peu peur les rencontres virtuelles. Bon à ce moment-là je me dis ah ok donc en fait je m'en branle, essayons avec une autre meuf, j'ai pour objectif de me venger forniquer maintenant, pas dans 3 mois https://image.noelshack.com/fichiers/2017/02/1484127482-jesusah2.png

Bon après vu qu'elle était cool, je continue à lui parler, mais le niveau de battage de couille est devenu élevé.

Tout ça a eu pour résultat .... que le lendemain, elle est venue directement chez moi. https://image.noelshack.com/fichiers/2016/26/1467335935-jesus1.png https://image.noelshack.com/fichiers/2016/26/1467335935-jesus1.png

Oui oui, on parle bien de la fille qui voulait me rencontrer dans 3 mois dans un endroit public :rire: Le pire c'est que je me suis rendu compte que ses photos dataient de 2016 - 2017, donc j'étais pas sur de savoir à quoi elle ressemblait. En bon analyste, j'avais étudié toutes ses photos de la moins récente à la plus récente et j'ai remarqué qu'on était clairement sur une courbe de beauté ascendante https://image.noelshack.com/fichiers/2016/50/1481994659-mathematicienrisitas.png Si elle était passable en 2015, elle était devenue mignonne en 2016, fraîche en 2017, elle devait donc être sacrément belle en 2019 :hap:

Le plan s'est passé parfaitement et franchement c'était une bombe https://image.noelshack.com/fichiers/2016/23/1465746228-caprice1b.png Bon, je vais pas vous faire de dessin, la meuf venait directement chez moi, elle avait extrêmement faim, je vous dit c'était une succube envoyée des enfers pour me tester :rire:

J'ai succombé :hap:

Avec elle sexuellement, ça se passait super bien, c'était vraiment cool, on prenait tous les deux notre pied. Chaque limite qu'elle imposait, elle finissait par s'en battre les couilles 2 minutes après. C'était une vraie folle, quand on niquait elle me faisait limite flipper, elle baisait "agressivement" je sais pas comment dire :rire: Ca sentait la meuf qui avait rien fait pendant de long mois et qui avait la dalle :rire:

- Tu sais je préfère pas sucer la première fois que j.... arglglglglg https://image.noelshack.com/fichiers/2019/33/1/1565611568-rey-et-luke-playz.png

La première fois où elle a joui, elle a hurlé mon prénom comme une dingue, j'étais là en mode putain mais qu'est ce que je viens d'entendre, j'ai limite débandé https://image.noelshack.com/fichiers/2017/05/1486215313-sans-titre-20-5.png

On se voyait par ci par là, et clairement pour moi c'était juste pour baiser. J'ai très vite compris qu'elle commençait à m'apprécier un peu au delà de la baise et je commençais à me dire qu'elle tombait amoureuse.

J'avais pas oublié Jasmine et j'avais vraiment le sentiment que je pourrais avoir des sentiments pour aucune autre meuf. La meuf de Tinder c'était cool, mais bon je sais pas, je ressentais rien. Ceci dit c'était une histoire assez improbable pour être racontée :rire:

Moderafiong
Moderafiong
MP
30 octobre 2019 à 13:44:05

14
On se trouve à présent autour du mois de juillet. J'avais une autre meuf en vue, j'ai fini par la voir mais c'était sans intérêt, elle m'avait totalement soulé au rendez-vous, elle se prenait pour ma psy et voyait dans ma description Tinder un pauvre être en souffrance qu'il fallait aider. Cette meuf avait l'air attirée par les gars en souffrance, je vous jure un délire trop bizarre :rire: J'avais l'impression qu'elle voulait être mon assistance sociale ou ma mère, ou les deux.

Je suis pas un grand sentimental mais j'ai vraiment du mal si y'a pas un minimum d'alchimie, ça me donne même pas envie de baiser. Baiser comme ça sans rien ressentir, je trouve que ça vaut pas grand-chose, à part pour se vider :rire: Et celle-là m'avait clairement pété les couilles à essayer de me materner donc je lui fait comprendre que c’est mort, toujours avec un tact digne des plus grands.

Je continuais donc à errer sur Tinder, dans l'espoir de retomber sur une fille qui pourrait me faire vibrer pour de bon, car avec la folle on s'amusait bien mais j'avais pas l'intention de me mettre avec. J'étais pas encore totalement sur qu'elle développait des sentiments mais si jamais il s'avérait que oui, je m'étais juré de clairement lui faire comprendre que je voulais pas me mettre avec (oui, toujours ce tact, ma marque de fabrique https://image.noelshack.com/fichiers/2018/27/4/1530827992-jesusreup.png )

On se situe à présent autour du 10 juillet et un de mes potes me rend visite quelques jours, pour fêter mon anniv. Je voyais une autre meuf en plus de la folle de Tinder, mais on s'est vu qu'une fois et ça n'avait pas donné grand-chose non plus. Faut dire qu'au final je suis plutôt difficile et dans le fond surtout, y'a qu'une seule meuf que je recherchais. J'essayais juste de la toucher en en baisant d'autres, inconsciemment. J'étais dans l'optique de me venger, comme un con. On aurait dit un personnage d’un mauvais roman qui pensait à son ex quand il couchait avec des randoms de Tinder. Y’a aussi des fois où j’ai tout simplement été incapable de bander https://image.noelshack.com/fichiers/2018/10/1/1520256134-risitasue2.png

La veille de mon anniv, je tombe sur une meuf et sa description me fait un effet de fou. On aurait dit la mienne, mais en féminin. C'est fou j'avais l'impression de me lire. Elle non plus n'avait pas de photo mais comme on a pu le voir, ce n'était pas un critère forcément problématique :rire:

Vous savez le genre de feeling qui vous fait penser qu'il va se passer un truc. Directement, je la like et je crois qu'elle me like en retour dans la soirée https://image.noelshack.com/fichiers/2019/37/1/1567994655-photoeditor-20190909-040348985.jpg

On commence à parler le lendemain, moi je lui dit putain cool je suis content d'avoir matché avec toi je suis sur qu'on va s'entendre, et là directement elle attaque en mode super agressive. "Putain toi quand on lit ta description, on sent le petit cœur blessé qui essaye d'oublier son ex" ; "ça se voit que t'es un connard, avec ta description de merde" "je suis sure que tu es un mec ultra froid", que des trucs comme ça.
Directement, je me dis qu'il y anguille sous roche et je pense à Jasmine. Mais ça me semble trop improbable, et puis dans ma tête elle était toujours avec l'autre mec à ce moment-là. Je me dis donc que j'ai rencontré une fille particulièrement perspicace, ou alors qu'elle même a lâché des trucs comme ça sans se rendre compte qu'elle visait en plein dans le mille https://image.noelshack.com/fichiers/2018/05/1/1517233084-math3.png

Je joue donc un peu le jeu, je soupçonnais fortement que ce soit Jasmine mais j'en étais pas sur, et puis c'était une fille intelligente, elle en lâchait juste assez pour que j'ai des bons doutes, mais jamais trop pour se faire griller.

A un moment elle me lâche un "joyeux anniversaire au fait" et là je lui dit bon, nique toi, je sais qui tu es c'est bon tu vas pas me la faire toute la soirée https://image.noelshack.com/fichiers/2018/13/4/1522325846-jesusopti.png .

Et là elle me répond : qu'est ce que tu racontes vieux débile, c'est juste que quand on a matché hier tu avais 23 ans, là tu en as 24, j'en ai donc déduit que c'était ton anniv.

Elle est douée la coquine https://image.noelshack.com/fichiers/2017/10/1489006667-picsart-03-08-09-56-48.jpg Encore une fois j'ai un doute énorme mais je peux pas être sur et puis son histoire semblait improbable mais crédible. Progressivement on en vient à beaucoup parler et c'était drôle parce qu''elle jouait remarquablement bien le jeu :rire:
Elle m'irritait un peu mais encore une fois, ce feeling de malade était de retour (dans le fond je savais pertinemment de qui il s'agissait, mais je crois qu'inconsciemment je me disais que tant qu'elle était pas sûre que je le savais, j'avais encore une chance de discuter avec elle). Le pire c'est que c'était le jour de mon anniv, je suis pas sorti avec mon pote et sa copine qui allaient à une soirée d'anciens étudiants (bon c'était pas la soirée de ma vie certes je sais plus quelle feinte j'ai sorti :rire:), ni avec une autre meuf qui m'avait appelé le soir même pour qu'on se voit. Tout ça pour pas perdre une miette de ma conversation Tinder : c'est donc vous dire que cette sensation était de retour puissance 1000

Le lendemain, je me lève avec la certitude absolue que c'était elle alors je lui envoie un message en lui disant clairement que j'avais compris. En plus tout matchait, l'âge, la distance, enfin y'avait plus de doute en vrai, dans le fond j'avais joué le jeu en me mentant un peu à moi-même.

Elle m'avoue sans difficulté que c'était bien elle et on recommence à pas mal parler, avec une certaine distance. Jusqu'à maintenant, c'était assez drôle vu qu'on parlait de nous sans se l'avouer, en jouant le jeu. Malgré nous, on était déjà retombé dans un jeu de séduction. On s'était pécho deux fois de suite sur Tinder ... (oui bon chacun ses hauts faits les gars https://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1466366197-risitas10.png )

Coomer
Coomer
MP
30 octobre 2019 à 13:58:55

J'ai tout lu, excellente histoire !! https://image.noelshack.com/fichiers/2017/18/1494048058-pppppppppppppppppppp.png

Moderafiong
Moderafiong
MP
30 octobre 2019 à 14:05:39

Le 30 octobre 2019 à 13:58:55 Coomer a écrit :
J'ai tout lu, excellente histoire !! https://image.noelshack.com/fichiers/2017/18/1494048058-pppppppppppppppppppp.png

Merci mon clef, j'écris et je poste la suite et fin :hap:

Chanclophile
Chanclophile
MP
30 octobre 2019 à 14:28:13

J'aime bien ta façon d'écrire, sweet :ok:

(j'espère que tu t'ouvriras plus à l'avenir, ça serait dommage de reproduire les mêmes erreurs :hap:)

Dovee_Antenetee
Dovee_Antenetee
MP
30 octobre 2019 à 14:30:11

15 suites sans aucun post tous les ghostfags lisent c’est pas possible

Super récit en tout cas !

Moderafiong
Moderafiong
MP
30 octobre 2019 à 14:32:42

16

Heureusement, j'avais déjà eu la bonne idée de mettre les choses au clair avec la folle et quelques jours auparavant, avant que je match Jasmine, je lui avais envoyé un message, dans lequel je lui faisais (gentiment) comprendre que je voulais pas me mettre en couple et que j'avais vraiment peur qu'elle se mette à développer des sentiments pour moi https://image.noelshack.com/fichiers/2017/07/1487013838-stvalentin.png

Elle m'avait répondu que non, aucun risque qu'elle développe des sentiments, elle me voyait plus comme un pote qu'autre chose et qu'il fallait que je me rassure, elle n'avait pas l'intention d'aller plus loin. Elle me proposait aussi qu'on reste des "sexfriend" (elle a utilisé elle-même ce mot :hap:).

Bien sur, je me suis très vite rendu compte que c'était bidon quand je l'ai vue redevenir active à nouveau sur Tinder le lendemain de mon message https://image.noelshack.com/fichiers/2017/20/1495284327-sans-titre.jpg . Je m'étais visiblement pas trompé, elle avait l'intention de se mettre avec moi et elle commençait surement à développer des sentiments. Rien que le jour où elle m'avait demandé des photos de moi (après qu'on se soit déjà vu) ça aurait du me mettre la puce à l'oreille. Je vous dit pas aussi à quel point j'ai été en sueur quand elle m'avait confié, peu de temps avant mon message, qu'elle avait parlé de moi à sa mère https://image.noelshack.com/fichiers/2017/18/1493684319-risitasfacepalm.jpg Bordel j'avais mis fin au délire au bon moment. Pourtant j'avais toujours essayé d'être clair sur mes intentions mais il faut croire qu'elle était tombée sous mon charme de dark sassuke trop tourmentay https://image.noelshack.com/fichiers/2016/32/1471093470-sasuke.png (~:hap:~)

Il se trouve que la dernière fois qu'on s'est vu, elle avait oublié son téléphone chez moi (c'était le genre de meuf qui s'en branlait total de son téléphone, je me souviens plus de la marque de son tel mais c'était une sorte de truc de survivaliste :rire: Son tel ressemblait à un bloc de béton et il en avait à peu près le poids :rire: )

Bon vu le prix du téléphone (qui aurait d'ailleurs pu être considéré comme une arme de catégorie 2), elle voulait le récupérer, mais vu qu'elle était partie en vacances elle revenait pas avant août.

Avec Jasmine, il était clair qu'on allait se remettre ensemble. Si pour moi il était évident que je ne recoucherai plus avec la folle, je me sentais quand même mal de devoir la revoir en août si j'étais déjà en couple avec Jasmine.

Et là, rempli de principes qui me paraissaient honorables, je dis à Jasmine "que j'avais besoin de réfléchir un peu sur l'opportunité de se remettre en couple". https://image.noelshack.com/fichiers/2017/05/1486215957-sans-titre-110-1.png https://image.noelshack.com/fichiers/2017/05/1486215957-sans-titre-110-1.png

En réalité, j'avais qu'une envie, c'était de me remettre avec. Mais j'estimais que ce serait totalement incorrect de revoir la folle si j'étais en couple avec Jasmine, alors j'essayais de gagner du temps. Je me disais que ça me permettrait de régler le problème, pour repartir sur de bonnes bases avec Jasmine. Forcément, j'allais pas lui dire : bon attends 5 minutes, j'ai un truc à régler avec mon plan cul avant https://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1466366197-risitas10.png

Encore une fois, j'ai agi comme un débile profond et Jasmine a pris ça pour le comportement d'un type qui savait pas ce qu'il voulait, alors que moi j'essayais simplement de faire les choses bien. Quel enfer. Progressivement elle est devenue plus froide, elle s'est détachée de plus en plus et on a fini par ne plus parler du tout alors qu'on avait recommencé à discuter assidûment les jours précédents.

Retour à la case départ.

J'ai fini par revoir la folle https://image.noelshack.com/fichiers/2019/19/1/1557176414-image.png en août et moi, perdu comme j'étais, j'ai accepté de faire quelques folies, après lui avoir rendu son engin de guerre :sarcastic: Elle me confiera à ce moment là, après notre séance de sport, qu'elle parlait avec un autre mec avec qui ça se passait bien et qu'elle avait l'intention de se mettre avec.
On avait déjà discuté de ça ensemble et on s'était dit qu'on serait réglo l'un envers l'autre, sans tabou et que si l'un voulait arrêter, il en parlait tout simplement. On se quitte en bon termes, elle me proposera même de continuer à parler mais bon je lui ai gentiment expliqué que j'étais pas sur que c'était le meilleur moyen de commencer son histoire avec un nouveau mec que de continuer à parler avec son plan cul https://image.noelshack.com/fichiers/2016/26/1467335935-jesus1.png On n'a plus eu de contact par la suite mais je suis sur qu'elle est heureuse cette folle, et tant mieux pour elle :rire: De toute façon vu la fraîcheur que c'était, elle aura aucun mal à s'en sortir

Message édité le 30 octobre 2019 à 14:35:26 par Moderafiong
Moderafiong
Moderafiong
MP
30 octobre 2019 à 14:33:45

Le 30 octobre 2019 à 14:28:13 Chanclophile a écrit :
J'aime bien ta façon d'écrire, sweet :ok:

(j'espère que tu t'ouvriras plus à l'avenir, ça serait dommage de reproduire les mêmes erreurs :hap:)

Merci khey
J'écris un peu ça comme une thérapie, ça paraît bête mais coucher tout ça sur papier ça permet de prendre du recul sur soi-même, ça aide. En tout cas ça fait un bien fou

(merci pour le compliment sur l'écriture :hap: )

Message édité le 30 octobre 2019 à 14:35:12 par Moderafiong
Moderafiong
Moderafiong
MP
30 octobre 2019 à 14:34:39

Le 30 octobre 2019 à 14:30:11 Dovee_Antenetee a écrit :
15 suites sans aucun post tous les ghostfags lisent c’est pas possible

Super récit en tout cas !

Y'a eu des post, mais sur des topics qui étaient 410 pour des raisons que la raison ignore, c'est pour ça que du coup j'ai tout reposté cul à cul :hap:

(et merci)

Message édité le 30 octobre 2019 à 14:38:04 par Moderafiong
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Suumas, Menchov-Giro, Love-n-peace, odoki, LikeGod, [FIREWORK]
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

Boutique
Dragon Ball Z: Kakarot (PS4) Amazon 51,90€
Nintendo Switch avec paire de Joy-Con Rouge Néon et Bleu Néon Amazon 292,90€
Luigi's Mansion 3 Amazon 44,49€