Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum Histoire  / 

Topic L'Empire Austro-Hongrois lors de la WW1.

Sujet :
L'Empire Austro-Hongrois lors de la WW1.

12
Page suivanteFin
[PaulScholes]
[PaulScholes]
MP
15 juillet 2011 à 22:25:59

Salut a tous !

J'ai plusieurs questions sur cette Empire qui régna sur l'Europe centrale pendant 50 ans :-)

Premièrement : Qu'est ce qui faisait la puissance de cet empire ? Quel était ses points fort et ses point faible ?

Deuxièmement : Pendant la 1ère guerre mondiale , les Austro-Hongrois ont-ils posés de très gros problème a l'Entente ? Était ils aussi résistant militairement que l'Allemagne ?

Troisièmement : Pourquoi l'Empire n'a jamais eu de colonies ? Cela Était-il contre leur politique ou c'est tout simplement qu'ils n'en avaient pas les moyens ?

Voilà merci de m'eclairer :ok: :hap:

IIIeme
IIIeme
MP
16 juillet 2011 à 03:58:14

Premièrement : Je dirais la puissance et le prestige de la dynastie des Habsbourg, son poids démographique. Par contre ils avaient des gros problèmes de cohésion nationale due à un nombre important de nationalités différentes qui cohabitaient dans l'empire.

Cartes --> http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/6f/MittelEuropa1914.JPG
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/f3/Autriche-Hongrie-Nationalit%C3%A9s1914.jpg

Deuxièmement : Pas vraiment non, ils on du recevoir une aide massive de l'Allemagne pour tenir le front face au Russes et arrivaient péniblement à tenir tête à la faible armée italienne.

Troisièmement : Personnellement je ne sais pas et je me suis déjà posé la question, peut-être parce que leurs intérêts étaient plutôt continentaux, ou parce qu'ils n'ont jamais eu de grande flotte.

Bubulle-2011
Bubulle-2011
MP
16 juillet 2011 à 11:06:42

Pareil que IIIeme pour les point un et trois.

Pour le deuxième je dirais que

Contre les russes et les serbes ils ont subi des défaites sévères et l'Alemagne a du intervenir pour les aider.

Par contre contre les roumains ils ont eu des victoires et ils ont grandement contribué à la défaite de Roumaine en 1916.

Contre l'Italie, ils ont résisté victorieusement à 1 contre 3 jusqu'à la fin du conflit, c'est d'ailleurs à cause de ses revers militaires que l' Italie n'a pas obtenu une véritable satisfaction au traité de Versailles.

[i]Dmitri
[i]Dmitri
MP
16 juillet 2011 à 11:13:34

La puissance tient plutôt de la grande Histoire et perpétuité de la dynastie des Habsbourg. Le poids démographique plaçait l'Empire en tant que troisième pays le plus peuplé d'Europe, la superficie, deuxième après la Russie. L'Empire avait de nombreuses zones d'influences, Italie, Balkans, Transylvanie ... Il était allié à l'Allemagne.

Pour ce qui est de l'armée, les Austro-Hongrois se battaient sur quatre fronts, la grande Russie, l'Italie, la Roumanie et la Serbie/Balkans.
Les Austro-Hongrois ont reçu une aide massive de l'Allemagne pour le front Russe, c'est la moindre des choses étant donné que les Allemands, en s'occupant de la France, ont délaissés la Russie aux Austro-Hongrois ...
Pour ce qui est du front Italien, c'est plutôt les Italiens qu'il faut pointer du doigt, l'Autriche était leur seul front et ils n'ont jamais réussis à le percer. Le but de l'Autriche n'a jamais été d'envahir l'Italie mais de la contenir, les Autrichiens étaient en nette infériorité numérique (du 1 contre 5 je crois bien). De plus, en 1917 les Autrichiens réussissent à envahir l'Italie ...
Ensuite l'Autriche-Hongrie est l'avant dernier pays des Empires Centraux à se rendre et ne le fait qu'une semaine avant l'Allemagne, la victoire n'a pas été facile ...

Cela était contre la politique de l'Empire tout simplement. Pourquoi envoyer des Allemands à l'étranger, alors que, les Allemands représentait une maigre proportion de l'Empire ? Le but était plutôt d'attirer le maximum d'Allemands dans le territoire national.
Ce n'est pas une raison de flotte, car l'Autriche-Hongrie avait une flotte supérieure à la marine Italienne, qui elle même avait des colonies ...

[PaulScholes]
[PaulScholes]
MP
17 juillet 2011 à 01:05:13

"Ensuite l'Autriche-Hongrie est l'avant dernier pays des Empires Centraux à se rendre et ne le fait qu'une semaine avant l'Allemagne, la victoire n'a pas été facile ..."

C'était sûrement du au fait que l'empire avait une très grande superficie , car apparament les récits sur l'armée n'ont pas l'air très glorieux ?

Oron_Krennel
Oron_Krennel
MP
17 juillet 2011 à 01:13:26

Dmitri >>> Il faut aussi prendre en compte le passé maritime plus ou moins reluisant de chaque puissance ... Cela influe beaucoup sur le prestige chaque arme. Par exemple, l'Italie a eu une longue histoire maritime (Venise, Gênes, ...) et de larges proportions de côtes. Alors que l'Autriche-Hongrie n'avait que de faibles proportions et un passé surtout terrien. Donc le prestige de la marine, quand bine même elles sont à niveaux équivalents, n'est pas le même et donc, par conséquence, on ne lui accorde pas une place importante dans l'échiquier stratégique ...

[i]Dmitri
[i]Dmitri
MP
17 juillet 2011 à 11:40:31

[PaulScholes] Voir le profil de [PaulScholes]
Posté via mobile le 17 juillet 2011 à 01:05:13 Avertir un administrateur
C'était sûrement du au fait que l'empire avait une très grande superficie , car apparament les récits sur l'armée n'ont pas l'air très glorieux ?

:d) Pas vraiment, les Russes et les Roumains, durant leurs heures de gloire sur le front Est, c'est à dire durant l'Offensive Broussilov avaient conquis rapidement la Galicie et la Transylvanie Hongroise, la route vers Budapest était tracé, et de là, Vienne aussi étant assez proche de Budapest ... Mais cette offensive tourna vite au cauchemar pour les Roumains, trois mois à peine après leur entrée en guerre, les Austro-Hongrois occupaient la ville.
Du côté Russe, les pertes ont étés énormes, ceci va précipiter la chute du régime Tsariste.

Le seul vrai moment où Vienne fut menacé, c'est bien le 3 novembre, après la défaite de Vittorio Veneto, mais bon, les troupes Hongroises se sont rebellés pour défendre la Hongrie (menacé par les Franco-Serbes) ce qui laissa désemparé les troupes Autrichiennes, à bout de forces, en infériorité numérique, avec un moral au plus bas ...

Oron_Krennel :d) Au XIXème - XXème siècle je ne pense pas que cela tienne encore. Plusieurs nations sont apparues, certaines ne sont plus que l'ombre d'elle même comme l'Espagne, la Chine ou l'Empire Ottoman.
De plus, les Autrichiens ont déjà vaincus la marine Italienne lors de la guerre de 1866, énorme défaite pour la dernière bataille avec amarrage de l'Histoire (place aux Destroyers et aux nouvelles tactiques maritimes).

Quendri8095
Quendri8095
MP
18 juillet 2011 à 13:24:33

Au faite il y eu combien de soldat français et britannique sur le front des Balkans ?

Les uniformes et les combats étaient les même que sur le front français ?

hasting1066
hasting1066
MP
18 juillet 2011 à 14:11:10

200 000 soldats français étaient présents à l'armée d'Orient, commandée par le général Franchet d'Esperey. Il y avait aussi des britanniques, des grecs, des serbes, des italiens.

En ce qui concerne les combats, c'était plus difficile. C'était du combat de montagnes. Il faut savoir que pour emporter une des positions clés, pendant l'offensive du 15 septembre 1918, un régiment français avait perdu 90 % de ses effectifs. Toutefois, la position avait été emportée et cela avait contribué à la chute finale de l'armée bulgare, avec les conséquences que l'on sait sur la destruction intérieure de l'armée austro-hongroise (puisque les français et les serbes vont arriver jusqu'au Danube fin septembre 1918).

ScarletCrusader
ScarletCrusader
MP
20 juillet 2011 à 12:04:30

Grande puissance militaire ou pas, je ne pense pas que l'Empire des Habsbourg aurait pu perdurer. La mosaïque de nationalités que cet empire formait aurait finit par éclater tôt ou tard.

Oron_Krennel
Oron_Krennel
MP
20 juillet 2011 à 12:31:33

Dimitri >>> Je ne pense pas que le poids des traditions soit négligeable surtout si le chef suprême de l'état, ici l'Empereur, ne s'y investit pas plus que ça comme les Empereurs d'Allemagne ont pu le faire ... Ainsi, si Colbert n'avait pas pressuré Louis XIV, la marine française n'aurait pas connue une grosse expansion mais certainement une bien plus restreinte.

Mais la chute de l'Autriche Hongrie s'exprime surtout par son hétérogénéité ethnique. Or depuis, disons la Révolution française mais surtout depuis 1848, le principe de souveraineté des peuples est plus ou moins admis en Europe. Donc, à l'issue de la défaite de la WWI, il était "logique" de laisser aux différents peuples le choix de se gouverner par eux mêmes.

[i]Dmitri
[i]Dmitri
MP
20 juillet 2011 à 15:26:08

C'est vrai que l'Autriche n'a jamais été réputée pour posséder une grosse flotte, plutôt une grosse armée terrestre (en effectif). Toutefois, la marine Autrichienne existait bel et bien (bataille de Lissa en 1866, grande victoire autrichienne sur les italiens).

Après quelques renseignements, la marine austro-hongroise resta cloitrée dans ses ports en Croatie (actuellement) par manque de ressources (charbon par exemple), mais il y eut quelques combats, ainsi le premier combat naval de la Première Guerre mondiale se déroule entre les Austro-Hongrois ... et les Français, mais en fait ce combat n'a pas vraiment lieue, faute de combattants, toutefois certains croiseurs austro-hongrois sont coulés ...
Une vraie bataille est celle du détroit d'Otrante, entre les Austro-hongrois, aidés par les Allemands, et l'Entente (France, Italie et Grande Bretagne), victoire des empires centraux d'ailleurs ...

On pourrait conclure que la préoccupation des Autrichiens était tout d'abord de conserver le principe de double-monarchie (qui les avantageait) et d'autres part, de conserver l'Empire mosaïque, à partir de là, construire une marine redoutable était un peu contre productif, surtout que l'Autriche n'a jamais possédée de grande surface maritime, et la seule qu'elle disposait, l'adriatique, n'est pas vraiment intéressante (et dangereuse car très étroite et propice aux embuscades) surtout qu'Autrichiens et Italiens ne s'appréciaient pas vraiment ...
Donc de ce point de vue là, des colonies étaient totalement inutiles.

Quendri8095
Quendri8095
MP
21 juillet 2011 à 13:57:41

Hasting1066 Voir le profil de Hasting1066
Posté le 18 juillet 2011 à 14:11:10 Avertir un administrateur
200 000 soldats français étaient présents à l'armée d'Orient, commandée par le général Franchet d'Esperey. Il y avait aussi des britanniques, des grecs, des serbes, des italiens.

En ce qui concerne les combats, c'était plus difficile. C'était du combat de montagnes. Il faut savoir que pour emporter une des positions clés, pendant l'offensive du 15 septembre 1918, un régiment français avait perdu 90 % de ses effectifs. Toutefois, la position avait été emportée et cela avait contribué à la chute finale de l'armée bulgare, avec les conséquences que l'on sait sur la destruction intérieure de l'armée austro-hongroise (puisque les français et les serbes vont arriver jusqu'au Danube fin septembre 1918).

----------------------------------

200 000, alors qu'on avait besoin de soldat à l'ouest :ouch:
il y a des fait d'armes important ?

hasting1066
hasting1066
MP
21 juillet 2011 à 16:37:31

Oui il y en a un dans les balkans, en Macédoine exactement. C'est l'offensive victorieuse du 15 septembre 1918. Ce jour là, après une longue préparation d'artillerie, le général français Franchet d'Esperey lance les troupes alliés à l'assaut des positions tenues, en montagne, par les troupes bulgares et allemandes de la XIeme Armée bulgaro-allemande (surtout des bulgares, mais appuyés par des mitrailleurs allemands). La première vague sera entièrement composée de troupes françaises. Pendant que deux régiments français de métropole s'emparent du Drobopolje, un autre régiment français de métropole s'empare, aux prix de lourdes pertes, du Sokol (les français durent nettoyer des blockhaus garnis de mitrailleuses au sommet de la montagne). Les soldats serbes, arrivant, vont saluer les soldats français en chantant la Marseillaise. Puis, les serbes, les marsouins français de l'infanterie coloniale, ainsi que des sénégalais, vont refouler les troupes bulgares de positions en positions. La XIeme Armée bulgaro-allemande commence alors une retraite à travers la Macédoine. C'est alors qu'un raid de cavalerie française va permettre de couper la retraite à la XIeme Armée bulgaro-allemande engagée dans une sorte de ravin. Ce qui va permettre aux français de la faire prisonnière entièrement et de capturer, d'un seul coup, 90 000 prisonniers bulgares et allemands. Ce désastre bulgare sera suivi quelques jours après de la reddition totale de toutes les troupes bulgares, ce qui va permettre aux français de capturer 500 000 prisonniers bulgares supplémentaires. Une fois que la Bulgarie capitule, les troupes françaises et serbes vont pouvoir libérer la Roumanie, la Serbie, la Macédoine. Surtout, les français et les serbes réussissent à atteindre le Danube, ce qui va permettre de désorganiser l'armée austro-hongroise, les soldats hongrois s'inquiétant de voir les français si proches de leurs foyers.

Quendri8095
Quendri8095
MP
21 juillet 2011 à 16:52:24

Intéressant tous ça dans dans des combats montagnard ?

Ils n'ont pas envoyé les chasseurs alpins spécialiste de ce genre de combat?

Et dernière chose les effectifs serbes étaient combien ?

Bubulle-2011
Bubulle-2011
MP
21 juillet 2011 à 16:55:06

Un article détaillé sur cette campagne.

http://www.witzgilles.com/page_la%20guerre%20en%20Orient%2014-18.htm

ugo26971
ugo26971
MP
21 juillet 2011 à 16:55:45

bein j'ai vus qu'ont avaient envoyé des soldats sur le front de l'Isonzo donc peux-être que les chasseurs alpins étaient là bas vus qu'ont combattaient dans les Alpes

Quendri8095
Quendri8095
MP
21 juillet 2011 à 17:04:32

Merci pour le lien, effectivement j'avais oublié le front italien, il est bien possible qu'ils est étaient envoyé là-bas.

Par contre je trouve pas l'effectif individuel des troupes alliés ? Ils le sont sur ton lien?

Bubulle-2011
Bubulle-2011
MP
21 juillet 2011 à 17:20:28

Il y avait à peu près 200 000 français sur 500 000 alliées, le reste je sais pas, je ne connais pas le nombre de soldats dans les divisions serbes ou grecques.
Ce que je sais c'est que que ce sont les français et les serbes qui ont le rôle le plus important dans cette bataille.

Kaeladus
Kaeladus
MP
21 juillet 2011 à 18:38:05

Oui le dernier poilu en vie était un français d'origine italienne, dès que l'Italie déclare la guerre à l'Autriche, il est transféré en Italie où il y finira la guerre.

Pourtant, il ne va pas vivre en Italie, mais en France !

12
Page suivanteFin
Vous devez être connecté pour poster un nouveau message.
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : PaoloSarpi
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer
Forums et sujets préférés

Forums

  • Vous n'avez aucun forum préféré

Sujets

  • Vous n'avez aucun sujet préféré
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.