Menu
EtoileAbonnementRSS

Sujet : Détectorisme

1
taupe-onyme
taupe-onyme
MP
20 décembre 2020 à 16:15:09

La récupération d'objets archéologiques au moyen de détecteurs de métaux.

Est-elle autorisée ?
Oui, si l'on possède une autorisation appropriée pour ce faire.

Code du patrimoine, Livre V, Titre IV, chapitre 2 : Utilisation de détecteurs de métaux
Article L542-1
Nul ne peut utiliser du matériel permettant la détection d'objets métalliques, à l'effet de recherches de monuments et d'objets pouvant intéresser la préhistoire, l'histoire, l'art ou l'archéologie, sans avoir, au préalable, obtenu une autorisation administrative délivrée en fonction de la qualification du demandeur ainsi que de la nature et des modalités de la recherche.
https://www.legifrance.gouv.fr/codes/id/LEGIARTI000006845775/2004-02-24/

Quelques rappels :

Code du patrimoine, Livre V, Titre IV, chapitre 4
Article L544-1
Est puni d'une amende de 7 500 euros le fait, pour toute personne, de réaliser, sur un terrain lui appartenant ou appartenant à autrui, des fouilles ou des sondages à l'effet de recherches de monument ou d'objet pouvant intéresser la préhistoire, l'histoire, l'art ou l'archéologie : a) Sans avoir obtenu l'autorisation prévue aux articles L. 531-1 ou L. 531-15 ; b) Sans se conformer aux prescriptions de cette autorisation ; c) Malgré le retrait de l'autorisation de fouille en application des dispositions de l'article L. 531-6.
https://www.legifrance.gouv.fr/codes/section_lc/LEGITEXT000006074236/LEGISCTA000006159959/2004-02-24/#LEGISCTA000006159959

- Creuser pour récupérer un objet = faire un sondage.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sondage_%28exploration%29

De quelle autorisation s'agit-il ?

Code du patrimoine, Livre V, Titre III, chapitre 1er
Article L531-1
Nul ne peut effectuer sur un terrain lui appartenant ou appartenant à autrui des fouilles ou des sondages à l'effet de recherches de monuments ou d'objets pouvant intéresser la préhistoire, l'histoire, l'art ou l'archéologie, sans en avoir au préalable obtenu l'autorisation. La demande d'autorisation doit être adressée à l'autorité administrative Contactez le Service Régional d'Archéologie pour toute demande de ce type ; elle indique l'endroit exact, la portée générale et la durée approximative des travaux à entreprendre. Dans le délai, fixé par voie réglementaire, qui suit cette demande et après avis de l'organisme scientifique consultatif compétent, l'autorité administrative accorde, s'il y a lieu, l'autorisation de fouiller. Elle fixe en même temps les prescriptions suivant lesquelles les recherches devront être réalisées.
https://www.legifrance.gouv.fr/codes/section_lc/LEGITEXT000006074236/LEGISCTA000006144115/2004-02-24/#LEGISCTA000006144115

____________________________________________________________________________

Quel est le problème avec la détection amatrice sauvage ?

Tout d'abord, il faut rappeler que beaucoup de détectoristes amateurs sont de véritables passionnés d'Histoire et/ou d'Archéologie. Si de solides réseaux de reventes et de trafics divers de mobilier archéologiques existent en effet, il ne s'agit pas de prêter à tout détectoriste ce type d'intentions malveillantes.

Seulement, même lorsqu'on n'est pas animé par l'idée de tirer profit de ses découvertes, il faut savoir que creuser afin de récupérer un objet archéologique est toujours un problème.

D'abord, il faut rappeler que quel que soit l'endroit où l'on creuse, même si celui-ci se trouve en rase-campagne et ne fait pas l'objet de fouilles archéologique à un instant T, tout lieu est susceptible d'un jour faire l'objet d'une fouille archéologique. Surtout avec le développement de l'archéologie préventive ces dernières décennies.

Il faut aussi rappeler que ce qui fait un "site archéologique", c'est justement la présence de vestiges archéologiques.
Si on soustrait les vestiges, on détruit le site, par définition. Et si on ne récupère pas les informations contextuelles dans lesquelles les vestiges se placent, le site est perdu à jamais.

Or, pour fouiller un site correctement et en tirer toutes les informations possibles, les archéologues ont besoin de deux choses : les objets laissés sur place, et le contexte sédimentaire dans lequel ces objets ont été laissé sur place.
On peut facilement penser que ce dernier serait secondaire et que l'activité archéologique consiste essentiellement à chercher des objets, comme ca a pu être le cas pendant quelques temps aux débuts de la discipline.

Ce serait totalement faire fausse route aujourd'hui.

L'objet lui-même ne constitue qu'une parcelle de l'intérêt scientifique que peut recéler un site archéologique.

Pourquoi y a t-il des pièces de monnaie gauloise à tel endroit ? S'agit-il d'un dépôt d'objets ? D'une sépulture ? D'un contexte domestique abandonné brutalement ? D'une scène de meurtre ? De bataille ? Autre chose ? Quel est le contexte ? Ou est-ce qu'on est ?
Si on n'a que l'objet, à part dire "ouaip bon bah y a eu des romains dans le coin", on ne peut rien dire du tout...

Pour comprendre un site, à la manière d'une scène de crime sur laquelle des policiers enquêtent, il faut que celle-ci ait subi le moins de perturbations possible.

L'objet archéologique lui-même, seul, hors de tout contexte, ne fournit que très peu d'informations utiles. Il fera peut être joli sur un dessus de cheminée ou dans une jolie boite, mais il ne livrera plus aucune des informations utiles qu'il aurait pu livrer si il avait été fouillé de manière appropriée.

D'autre part, un contexte archéologique qui a été vidé de ses vestiges est infiniment plus difficile à interpréter. Même avec toute la méthodologie du monde.

Voilà pourquoi creuser pour récupérer des vestiges archéologiques sans méthode et sans récupération appropriée de l'information est toujours un problème si l'on apprécie l'Histoire et l'Archéologie.

Il existe cependant des moyens de pratiquer sa passion pour l'Histoire et l'Archéologie sans pour autant détruire de sites archéologiques pour des motifs égoïste, parce qu'on veut posséder un objet stylé venu d'un passé lointain.

Les fouilles programmées se tiennent par dizaines chaque année et sont ouvertes à tous, en tant que bénévole.
Il suffit de consulter le listing, mis à jour au printemps de chaque année (en Mars-Avril) sur le site du ministère de la culture, et de contacter le responsable (dont l'adresse e-mail figure sur le listing) de l'opération à laquelle on souhaite participer afin de lui demander si son équipe est déjà complète ou si l'on peut la rejoindre.

On peut également devenir un prospecteur officiel. Déclaré en préfecture, et éventuellement habilité à utiliser la détection. On fera alors avancer la carte archéologique et la recherche, ce qui fait qu'on aura moins de mal à dire qu'on est passionné d'Histoire...

Vous pouvez parfaitement contacter les archéologues des structures les plus proches de chez vous (ce peut être des laboratoires universitaires, des organismes de fouilles préventives tels que l'INRAP ou un service départemental/municipal d'archéologie, ou encore directement le SRA (service régional d'archéologie) pour leur expliquer votre désir de participer à la recherche archéologique.

Nadalien
Nadalien
MP
20 décembre 2020 à 16:54:46

:ok:

aisatsana[102]
aisatsana[102]
MP
21 décembre 2020 à 10:58:08

Excellent topic :bravo:

Je viens de l'ajouter à la liste des Sujets à ne pas manquer et un p'tit épinglage pendant quelques jours pour information !

Merci à l'auteur et le temps passé à la rédaction :ok:

Taupographe
Taupographe
MP
24 décembre 2020 à 14:34:53

C'est assez effarant de voir combien le pillage de sites archéologiques, notamment en cours de fouille, est monnaie courante...

Keon_Lennedy
Keon_Lennedy
MP
24 décembre 2020 à 17:25:34

Problème d'éducation ou de pauvreté

ARCOB91
ARCOB91
MP
25 décembre 2020 à 06:14:55

Bon noël à tous,

rappel: le sujet du detecteur,même s'il dure depuis pas mal d'années, fit l'objet d'un récent topic sur ce présent forum.
https://www.jeuxvideo.com/forums/42-59-64310021-1-0-1-0-un-bon-detecteur-de-metaux.htm
ouaip , ouvert il y a 4 mois, jour pour jour à l'instant où j'écris. C'est pas si vieux.
S'y réferrer aurais été bienvenu. Non?

Taupographe
Taupographe
MP
25 décembre 2020 à 10:42:19

Aucune raison particulière de s'y référer, d'autant que le but du topic que tu cites était de demander un modèle de détecteur afin de pouvoir commencer à piller le patrimoine. Ce qui n'est pas exactement l'idée ici.

aisatsana[102]
aisatsana[102]
MP
25 décembre 2020 à 12:44:01

Le 25 décembre 2020 à 06:14:55 arcob91 a écrit :
Bon noël à tous,

rappel: le sujet du detecteur,même s'il dure depuis pas mal d'années, fit l'objet d'un récent topic sur ce présent forum.
https://www.jeuxvideo.com/forums/42-59-64310021-1-0-1-0-un-bon-detecteur-de-metaux.htm

S'y réferrer aurais été bienvenu. Non?

Oui, mais ledit topic ne présentait aucune information pertinente, son auteur demandait même des infos sur le sujet.

Je rejoins l'avis de Taupographe !

Le présent topic est complet, travaillé et informatif. C'est en quelque sorte une réponse au topic que tu cites !

C'est donc tout naturellement qu'il a été mis en avant :ok:

Bon Noël également à toi arcob (et à toutes et tous),

Message édité le 25 décembre 2020 à 12:46:14 par aisatsana[102]
ARCOB91
ARCOB91
MP
25 décembre 2020 à 18:05:46

Pas du tout d'accord.(sauf pour le bon Noël ---> idem en retour)

la question posée par l'OP,, je la cite;
La récupération d'objets archéologiques au moyen de détecteurs de métaux.

Est-elle autorisée ?

j'' avais formulé très clairement il y a 4 mois.
1- Aucune recherche, à titre privé,de nature archéologique,par détecteur de métaux, n'est interdite par la loi française. La loi encadre cette pratique particulière (articles R541-1 et R541-2 du code du patrimoine). Elle est soumise à autorisation. Le code comporte un aspect pénal en cas d'infraction (article R544-3).
dans ce post https://www.jeuxvideo.com.com/forums/message/1089538173 inclus dans le topic sus-nommé.

aisatsana[102]
aisatsana[102]
MP
25 décembre 2020 à 23:30:39

Le 25 décembre 2020 à 18:05:46 arcob91 a écrit :

la question posée par l'OP,, je la cite;

En retour, je cite le sujet du topic (au mot près) que tu cites :

Alors, je souhaite me mettre par passion à la détection de métaux dans d'anciennes mottes castrales, ruines ...
Sauf que je n'y connais rien en détecteur de métaux et j'ai pu constater que les prix peuvent aller de 60€ environ à plusieurs milliers. Je suis prèt à mettre 300 euros, voir plus s'il n'y a rien de potable à ce prix :(
Quel modèle me conseillez vous ? :(

La récupération d'objets archéologiques au moyen de détecteurs de métaux.
Est-elle autorisée ?

Je ne vois pas de question directe en corrélation avec ce propos, il parle de conseil sur un modèle de détecteur de métaux, il ne se pose la question de savoir si c'est autorisée ou non :(

Je t'avoues ne pas tout-à-fait te suivre pour le coup !

1
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?