Menu
FIFA 14
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • PS3
  • 360
  • 3DS
  • Vita
  • Wii
  • iOS
  • Android
  • PS2
  • PSP
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  FIFA 14  /  Tous les forums  /  Forum FIFA 14  / 

Topic [Story] De Metz à Madrid

Sujet : [Story] De Metz à Madrid

Page suivanteFin
BlackEmperor
BlackEmperor
MP
07 novembre 2013 à 21:37:57

:cd: De Metz à Madrid :cd:

Salut tout le monde ! Une story sur un joueur qui devient pro à un âge relativement jeune, et qui va voir du pays, comme vous vous en doutez certainement vu le titre :noel: Ca s'apparenterait peut-être plus à une fic même, je pense, enfin, je verrai comment je le sens, et comment j'écrirai, à quel rythme, etc.

Critiques constructives, remarques, menaces de mort acceptées. Bonne lecture :-)))

_______________________________________

« - Bon, alors, tu le sens ou pas ? »

24, peut-être 25 mètres de la ligne des buts. Légèrement excentré sur la gauche. Parfait pour un droitier.

« - Ouais. Ca se pourrait bien.
- Tu vas le jouer direct ? »

La question resta sans réponse. Je me contentai d'un signe de tête, intimant à Romain de se placer sur le côté. Un second tireur, pourtant inutile au vu de la phénoménale erreur de placement du mur.

« - Le gardien ne va rien voir venir. Regarde, Romain. Lucarne gauche. »

Un dernier coup d'oeil au tableau d'affichage : FC Metz 0-0 Olympique Lyonnais, 90 : 00, +3 . Ce coup franc, c'était sans doute une balle de match. Seulement 24 mètres entre la victoire et moi. Un coup de pied séparant mes mains de capitaine de la Coupe Gambardella 2013/14.

Un. Deux. Trois. Quatre. Cinq pas d'élan. Et sans hésitation, je m'élançai pour aller brosser le ballon avec puissance. Et alors que le cuir s'élevait, tournant sur lui-même, je sentis le temps s'arrêter un instant, le stade se faire silencieux. Et dans un bruit fracassant, ma frappe alla lourdement s'écraser sur le premier poteau, finissant sa trajectoire dans le petit filet opposé.

« - Ouverture du score du numéro 10 messin ! s'époumona l'annonceur, 1 but à 0 !!! »

Explosion de bruit dans tout le stade de France, même à moitié plein. N'écoutant que mon coeur, je me ruai vers la tribune des supporters messins, et d'un bond rapide, me jetai sur les panneaux publicitaires pour haranguer la horde grenat.

« - METZ ! hurlai-je le poing levé, la FRANCE est GRENAT !
- METZ ! METZ ! METZ ! scandèrent alors la centaine de supporters messins. »

Un grand homme m'a un jour confié qu'un succès, c'est être capable de bâtir un édifice beau et imposant aux yeux de tous, avec les pavés lancés par tous. Je ressens le besoin de raconter ces belles années de joie, de larmes, de sueur, de rage, de haine et de persévérance. Peut-être pour combler le vide actuel de ma vie, qui sait. Héros ou blaireau, vous vous ferez votre idée personnelle, j'en suis convaincu. Je m'appelle Diego Vélasquez, et ceci est l'histoire de ma carrière de footballeur professionnel.

_________________________________________

Balancez moi vos avis là-dessus les gars :noel: La suite est déjà écrite, dites moi si vous la voulez :)

BlackEmperor
BlackEmperor
MP
07 novembre 2013 à 22:03:07

up :(

AnoukHoogendijk
AnoukHoogendijk
MP
07 novembre 2013 à 22:03:54

Je suis! Tu n'aurai pas du spoil dans ton titre c'est dommage!

Jean-Ougnoule
Jean-Ougnoule
MP
07 novembre 2013 à 22:06:15

Je suis, c'est très très prometteur ! :oui:

BlackEmperor
BlackEmperor
MP
07 novembre 2013 à 22:10:53

Désolé Anouk mais j'avais vraiment pas d'idée pour le titre :(

Merci en tout cas, la suite arrive bientôt, je relis et finalise deux trois trucs :) Elle sera plus longue que cette petite entrée en matière !

Si vous avez des critiques à formuler, etc... allez-y :-)))

TwoDay
TwoDay
MP
07 novembre 2013 à 22:14:09

Le titre gâche tout :nonnon:

C'est tellement bien écrit mais je ne peux pas suivre... On sait déjà ce qu'il va se passer. Dommage.

BlackEmperor
BlackEmperor
MP
07 novembre 2013 à 22:15:56

Tu te trompes lourdement si tu penses que Diego va jouer à Madrid :-))) je ne blague pas.

Jean-Ougnoule
Jean-Ougnoule
MP
07 novembre 2013 à 22:17:51

Tu remarqueras sur ce forum, que certains, et ce n'est qu'un constat, aucunement une insulte, qui ne se fient qu'au titre et au premier chapitre.

TwoDay
TwoDay
MP
07 novembre 2013 à 22:24:05

Il y a deux cas de figures :

- Soit il va partir jouer au Real ou Atletico mais vu que tu me dis que non, le second cas de figure et donc le plus probable est :

- Il sera sélectionné en équipe nationale d'Espagne et jouera donc avec eux au stade Santiago Bernabeu :ok:

BlackEmperor
BlackEmperor
MP
07 novembre 2013 à 22:27:20

Tu as faux dans les deux cas, TwoDay, mais c'était malin, je n'avais même pas pensé à la deuxième possibilité :ok: Suis si tu veux connaître la suite :-)))

Jean-Ougnoule :d) je ne peux pas lui en vouloir, il a raison en même temps, mon titre est assez maladroit... :(

___________________________________________

" Carton plein pour les Messins "
Hier après-midi, les jeunes de l'équipe U19 se sont imposés face à leurs adversaires de l'Olympique Lyonnais en finale de la Coupe Gambardella, au Stade de France. L'unique but de la rencontre a été inscrit en toute fin de match par le numéro 10 et milieu offensif Diego Vélasquez. Le jeune meneur de jeu d'origine espagnole a catapulté le ballon en pleine lucarne d'un coup franc parfaitement enroulé à 25 mètres des buts.

Le match fut serré et extrêmement disputé, affichant de jeunes pousses ayant faim de titres et montrant une intensité physique rare au sein d'une compétition moins de 19 ans. C'est un point final idéal à l'issue d'une saison pleine pour le groupe messin. En effet, alors que les petits Grenats viennent de s'adjuger la Coupe Gambardella et de terminer 3èmes en championnat, leurs aînés sont désormais assurés de terminer en tête en Ligue 2, à une semaine de la 36ème journée. Le prochain exercice se jouera sur l'échelon supérieur, au sein de l'élite française. De plus, le FC Metz affronte ce soir l'OGC Nice en finale de la Coupe de France, en quelque sorte la grande soeur de la Gambardella. L'occasion de clore un exercice 2013/14 avec une dernière euphorie.

Je repliais soigneusement l'exemplaire du jour du Républicain Lorrain, le journal local de Metz et ses alentours. Lire la presse n'était pas réellement une habitude pour moi, mais mon père s'était empressé de me jeter les papiers à la figure dans un concert de cris surexcités. Je dois dire que j'étais du même avis que le rédacteur. Le FC Metz sortait d'une saison exceptionnelle, emmené par ses quatre patrons, dans chaque secteur de jeu : Diafra Sakho en attaque, Kévin Lejeune au milieu, l'ancien stéphanois et capitaine Sylvain Marchal en défense, et le gardien de but Johann Carrasso. Quatre joueurs dans le onze de l'année en Ligue 2.

« - Diego ! Viens voir ! Ils parlent de toi sur Eurosport.com ! »

Mon petit frère Adriàn. Pour une fois, son obsession de l'Internet et son obstination à vivre reclus avaient du bon. Il s'était mué, exceptionnellement pour la journée, en une sorte d'attaché de presse.

« - Les rumeurs font état d'une proposition de contrat pro au jeune Diego Vélasquez, 18 ans...
- J'ai reçu que dalle, grognai-je, c'est n'importe quoi.
- L'homme du match d'hier serait également suivi par des clubs concurrents tels le RC Lens ou l'AS Nancy, d'autres promus à venir...
- Nancy ? m'étranglai-je, c'est mort, même pour un million par semaine, j'y vais pas.
- En tout cas, reprit Adriàn d'une voix plus enjouée, celui-ci n'a pas l'air d'accord. »

" kev54Nancy : oué il a just marké un cou fran koi fo pa s'éxiter il sera ptet nul com tte l'ékip de metz mdrr "

« - Quel pauvre con, crachai-je, je parie qu'il n'a jamais mis les pieds sur un terrain de sa vie.
- T'es sur Footixsport.com, Diego. Tu t'attendais à quoi ?
- Pas grand-chose, mentis-je, pas grand-chose. »

J'avais espéré que mon coup d'éclat d'hier en finale m'aurait un peu plus projeté dans la lumière. Mais visiblement, la France se fichait éperdument de la Coupe Gambardella comme Deschamps de la nullité de Patrice Evra à gauche. Une petite vibration dans ma poche m'extirpa soudain de ma rêverie.

« Sophie : Salut mon amour ! Je suis tellement fièèèèère de toi, mon père dit que tu as été fantastique hier soir ! J'aurais tellement aimé venir avec toi au Stade mais tu sais, avec le Bac et les révisions... faut que tu t'y mettes aussi, hein ! Je te vois quand ? <3 »

Je chassai les pensées négatives de ma tête. J'étais jeune, amoureux, sportif, bon élève, et champion. J'admis pour moi-même, non sans un peu de honte, que je n'avais pas à me plaindre de ma situation.

« Diego : Tout de suite si tu veux, j'ai mal partout, j'ai besoin d'un massage :3
Jérôme coach : ce soir à 18h ramène toi au siège du club, le prési organise un truc pour vous féliciter tous
Jérôme coach : c'est quoi ça ? T'as changé de bord depuis hier ? Pédale va »

Je me rendis compte avec horreur qu'ayant reçu un message du coach entre temps, j'avais envoyé ma réponse à lui au lieu de Sophie. L'idée d'un Jérôme homosexuel massant sensuellement ses joueurs après les matches avait quelque chose d'assez terrifiant et hilarant à la fois. Je renvoyai le message à Sophie dans un éclat de rire.

« Sophie : Hmm d'accord, je t'attends chez moi :3 »

Je jetai une chemise sur mes épaules avant de franchir la porte d'entrée comme un dératé et de sauter sur mon vélo. Le temps était radieux, et le Soleil dardait agréablement de ses rayons toute la cité messine. Une journée parfaite s'annonçait, en perspective.

Jean-Ougnoule
Jean-Ougnoule
MP
07 novembre 2013 à 22:31:44

Pas mal pas mal :oui:

BlackEmperor
BlackEmperor
MP
07 novembre 2013 à 22:34:08

Merci :) J'hésite à poster une autre suite ce soir avant d'aller me coucher. Le truc c'est que je ne l'ai pas encore écrite, donc pendant que j'hésite le temps passe :hap:

AnoukHoogendijk
AnoukHoogendijk
MP
07 novembre 2013 à 22:35:45

Super !

BlackEmperor
BlackEmperor
MP
07 novembre 2013 à 23:12:27

Merci :)

_____________________________________

« - Fais gaffe, petit con ! »

Je levai mon majeur à l'attention du conducteur du bus sans m'arrêter ni même le regarder. Un freinage si violent que je faillis passer par-dessus le guidon, mais je tournai au bon moment pour passer par la place Maud'Huy. Puis la place de la République. Et maintenant le centre-ville. J'aimais tant le centre de Metz le samedi matin, quand il n'était pas encore bondé. Son pavé médiéval et ses bâtiments au charme ancien. Les jolies filles en pleine séance de lèche-vitrine. L'odeur des pâtisseries en passant rue Serpenoise, aussi.

Alors que je m'attachais à rentrer tant bien que mal dans l'immeuble où Sophie vivait avec le vélo à la main, une voix rauque m'interrompit.

« - Z'auriez pas une pièce, jeune homme ?
- Ah non, désolé, j'ai rien du tout sur moi... »

Et sur ces mots, l'expression du mendiant changea subitement, passant du piteux au paniqué. Ses yeux s'écarquillèrent assez phénoménalement.

« - Euh... bon, au revoir.
- Le médaillon du Destin ! »

Je fermai rapidement la porte derrière moi avant de bazarder le vélo dans le hall et de gravir les marches trois par trois, puis de frapper comme un dératé à la porte en vieux bois. Qui s'ouvrit aussitôt et laissa apparaître une tignasse de cheveux blonds mal coiffés.

« - Diego ? Mais t'as été tellement vite, j'ai même pas eu le temps de me coiffer et- »

Je me jetai sur elle pour l'embrasser et la faire taire.

« - M'en fiche moi. Et puis j'aurais pu aller encore plus vite mais on m'a interrompu devant chez toi.
- Ah bon ? fit-elle sans ciller, qui ça ?
- Un clodo qui voulait me parler du médaillon du Destin.
- Hein ? coassa t-elle avec surprise, de quoi ? »

Le canapé poussa une plainte qui en disait long sur son âge alors que je me vautrai dessus lourdement.

« - J'sais pas, t’ira lui demander si ça t'intéresse. »

J'observai chaque détail de Sophie avec intérêt. Certes, sa coupe n'en était pas vraiment une, mais ce n'était pas sans lui conférer un charme... sauvage, j'imagine. Ses yeux bleu électrique firent la moue quand je fermai les miens.

« - Alors, tu n'avais pas mal partout ? s'écria t-elle en me sautant dessus.
- Si, horriblement.
- Toujours envie d'un massage ? susurra t-elle à mon oreille.
- Volontiers.
- Enlevez donc votre t-shirt, M. Vélasquez, récita-t-elle avec une voix comme pré-programmée, nous allons prendre soin de vous.
- Ca, j'en doute ! »

Me redressant brusquement, je me cognai le front contre celui de Sophie et grimaçait alors qu'elle tombait du canapé brusquement. Je sentis mon visage chauffer comme si j'avais mis ma tête dans une cheminée allumée.

« - Euh... bonjour, Monsieur. »

Je m'attendais à une sévère réprimande sur la nécessité d'éviter tout type de rapports scabreux en présence de tierces personnes.

« - Salut Diego ! Fantastique hier soir ! Encore merci pour la place !
- C'est Sophie qu'il faut remercier, Monsieur.
- Mais non, mais non ! Arrête de m'appeler Monsieur ! Je te l'ai déjà dit cent fois, moi, c'est Jean-Luc ! »

Je préférais mille fois l'appeler Monsieur que par son prénom trop ridicule à mon goût.

« - Alors, toujours pas de contrat pro ? »

Et ça y est, on remet ça. J'avais pourtant réussi à penser à autre chose pendant un moment. Je restai résolument calme.

« - Non, pas plus qu'hier et avant-hier...
- Ca va venir, j'en suis sûr, me fit-il avec un clin d'oeil malicieux, tu peux me faire confiance ! »

Restant circonspect, je me contentai de remettre mon t-shirt en troisième vitesse.

« - Et moi alors ? bougonna Sophie, faites comme si j'étais pas là !
- Désolé, marmonnai-je, pas fait exprès.
- Tu peux t'excuser, ha ! Ca fait mal ! Bon, ça suffit, je me casse ! »

Elle tourna les talons et ferma la porte de sa chambre comme Zlatan frappe ses ballons.

« - Qu'est-ce qui lui prend ? s'interrogea son père, c'était juste un petit coup de tête...
- Les femmes...
- A qui le dis-tu. Je dois partir, je te dépose quelque part ou tu préfères rester avec la furie ? »

Un subreptice coup d'oeil à l'horloge m'indiqua : 17 : 45 .

« - Oh merde, soufflai-je. Monsieur, vous pouvez me déposer au siège du FC Metz ?
- Ouais, c'est à peu près sur ma route ! Mais seulement si tu appelles de m'appeler Monsieur !
- Je peux vous appeler Beau-papa alors ? »

TwoDay
TwoDay
MP
08 novembre 2013 à 01:51:14

Je suis finalement :oui: Je ne résiste pas à ton talent d'écriture :o))

Juste une erreur dernier paragraphe : "seulement si tu ARRÊTES*" :ok:

Jean-Ougnoule
Jean-Ougnoule
MP
08 novembre 2013 à 07:08:17

Trop bien :cute:

Sweet :oui:

snega08
snega08
MP
08 novembre 2013 à 08:05:50

Sur fifa 13 j'ai un Velasquez dans mon centre de formation :hap:

stanchamp
stanchamp
MP
08 novembre 2013 à 08:52:48

Tant de detail sur ma belle ville de Metz je ne peux que suivre.

Vivement la signature de Serin sur le contrat pro

XanoKs
XanoKs
MP
08 novembre 2013 à 09:51:40

Metz :bave:

[JV]JazzyBazz
[JV]JazzyBazz
MP
08 novembre 2013 à 16:47:27

Rpz Metz :cool:

Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : jejeu, Kz_RscArni, Supertialex2
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace ONE 1.16€ Fnac Marketplace PS4 1.59€ Amazon ONE 3.81€ Rakuten PS4 3.91€ Fnac Marketplace PC 7.77€ Amazon PC 28.00€
Marchand
Supports
Prix