Menu
Super Smash Bros. Brawl
  • Wii
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
EtoileAbonnementRSS

Sujet : [FIC] Le McBrawl

Page suivanteFin
assil62
assil62
MP
19 mai 2010 à 16:46:38

Hé oui, encore une fic qui parle d'un collège/lycée (barrez la mention inutile) peu original... Nan, c'était une vanne (pourrie, en plus :sarcastic: ). Sous un titre et une allure de parodie, cette histoire est en fait une fic sérieuse. Pour vos commentaires, soyez impartials, et ne vous fiez pas à mon jeune âge : malgré mes 12 ans, je suis en 4e. J'ai essayé de faire du mieux possible en s'inspirant des commentaires d'autres fics (Rapport n°17 :bave: ) et d'ailleurs, je serais honoré que des commentateurs comme [EagleDawn] ou CrazyNaly le fassent ici (Un peu de fayotage fait toujours du bien...)

Bref, cette fic, je la commence par quelque chose avant l'histoire et plus court qu'un chapitre (Un prologue, y paraît que ça s'appelle :noel: ...)

Prologue

Dans la pénombre nocturne, une jeune homme s'avança, faisant grincer le parquet lustré. Une lampe éclairait la pièce d'un faible halo bleuté. L'homme s'installa devant son ordinateur, un vieil appareil poussiéreux qui méritait sa place au musée des antiquités, le dos bien calé contre le dossier de sa chaise, et l'alluma. Une barre de chargement surmontée du terme «Ubuntu» apparut alors à l'écran. L'être mystérieux pianota sur le clavier pour inscrire son mot de passe, puis appuya bruyamment sur la touche «Entrée». Au loin, un ronflement sonore se fit entendre. Son sang se glaça dans ses veines, puis, après quelques secondes de silence, il reprit sa tâche. Il déclencha l'ouverture d'un fichier OpenOffice, ouvrit Firefox, fit un rapide copier-coller, puis mit l'ordinateur hors-tension. Enfin, il émit un soupir de soulagement. Il retourna s'allonger sur son lit, resta quelques secondes pensif, puis s'endormit. Le fichier s'appelait «le_mc_brawl.odt».

Seule fois où je vais poser une question (non, impact, ce n'est pas du plagiat) : Mais qui est donc ce jeune homme?

Alexares
Alexares
MP
19 mai 2010 à 19:36:23

Bon c'est un peu court pour que j'émettes une critique donc je le ferais plus tard :)
euh par contre le "une jeune homme" ca choque un peu,fait attention
et sinon le jeune homme c'est toi :rire:

assil62
assil62
MP
19 mai 2010 à 19:58:16

alexares :d) Pour la longueur, c'est logique, vu que c'est un simple prologue. "UnE jeune homme" ? Faute de frappe, mais ne t'inquiétes pas, je nen fé pa bocou, D fôtes :noel:
Et pour le jeune homme, oui, c'était pas compliqué...

Sinon, j'ai fini un premier jet du chapitre 1, je corrige les quelques fautes de frappe et les mauvaises tournures, puis j'attends que la demande grandisse (pas sûr...).

LaTortura
LaTortura
MP
19 mai 2010 à 20:01:22

Comme c'est court, j'ai lu, commentaire plus tard (c'est Crazy).

Alexares
Alexares
MP
19 mai 2010 à 20:20:46

Ne t'inquiètes pas je ne critiquais pas le fait que ce soit court,je disais juste qu'il était encore un peu trop tôt pour ce faire une opinion.
Sinon quelle jolie déduction déduction de ma part :noel:

assil62
assil62
MP
19 mai 2010 à 20:28:52

Alexares :d) Les grands esprits se rencontrent :noel: ...

Après quelques rapides relectures, je vous poste ce premier chapitre, ce n'est pas un modèle de longueur et il est plus que stéréotypé, mais c'était obligé dans le déroulement de l'histoire. Les chapitres 1 et 2 vont poser les bases de l'histoire, l'"action", si je puis dire, va réellement commencer à partir du chapitre 3. Le chapitre 2 (pas tout de suite...) va inclure ma bête noire dans l'écriture, à savoir les dialogues :snif: .

Sur ce, bonne lecture !

Chapitre 1 – Souvenirs d'autrefois

20 mai 199x

Ness jeta un oeil derrière le comptoir marbré et poussa un soupir. Son restaurant était toujours aussi déserté. Même la poussière semblait l'éviter, mais ça, il y veillait au grain, passant un coup de balai dès qu'une miette du repas de son seul client, son ami Jeff, apparaissait sur le sol blanchâtre Tout le monde se ruait vers son concurrent direct, le Quick Tazmily. Une enseigne flashy tenue par un manager hautain du nom de Lucas. Les petits restaurants artisanaux devaient céder leur place aux grands fast-foods industriels.

Ness cessa de se morfondre pour passer un dernier coup de balai : il semblait qu'un autre mouton de poussière avait réussi à passer sous la porte. Il inspecta la seule table qu'il possédait et qui servait uniquement à lui et à Jeff (les autres tables ayant été vendues pour arrondir les fins de mois), puis sortit de sa poche les clés de l'établissement familial. Il se dirigea vers la porte, en poussa le battant, verrouilla le mécanisme d'entrée et marcha à travers la rue. Le garçon solitaire voulut se retourner, mais se ravisa. Les larmes lui vinrent aux yeux. Il se retourna, cette fois-ci pour de bon. Il observa le restaurant, son enseigne jaunie sur laquelle il était inscrit «Le McBrawl», la façade taguée par les jeunes d'Onett, sa ville natale, les murs de brique jaune, le juke-box qui transparaissait à travers la vitre, mais qui n'avait jamais été utilisé, le lampadaire, enfin, qui s'étirait majestueusement vers le ciel. Il revit en lui-même tout ce que cela lui rappelait...

A l'époque, le jeune homme n'était encore qu'un garçon lorsque feu son père fonda ce qu'il appelait son «projet ambitieux» . Le McBrawl fut installé à l'extrémité nord d'Onett, petite bourgade d'Eagleland, le pays d'origine de Ness. A son inauguration, les gens se bousculaient pour entrer, mais, avec le fil du temps, la clientèle tarissait de plus en plus, entrée dans l'ère de la modernité et de la concurrence oblige. Le père de Ness mourut d'un cancer du poumon, léguant à son fils le restaurant et donc son entretien. Durant trois ans, Ness s'occupa ainsi de la gargotte familiale, avec un nombre de clients raisonnable. Mais, il y a un peu moins d'un an, Lucas arriva sur le marché, avec sa chaîne de fast-foods gras et sucrés, mais économiques . Non, Ness ne voulait pas se rappeler la suite. Il détourna son regard de la bâtisse et continua fermement son chemin vers sa maison. Après quelques minutes, il entra par le pavillon de sa demeure, refermant doucement la porte après lui. Il resta ainsi quelques minutes immobile, puis se dirigea vers sa chambre, quand il entendit quelqu'un frapper à la porte...

Alexares
Alexares
MP
19 mai 2010 à 20:49:48

Mais ca m'a l'air pas mal du tout.Je trouve l'idée très originale.Je t'encourage à continuer.

Tiny_italia_L
Tiny_italia_L
MP
19 mai 2010 à 21:03:32

Bien ! très bien ! :-)

assil62
assil62
MP
19 mai 2010 à 21:12:06

alexares et Tiny_italia_L :d) Vos commentaires me font très plaisir, sincèrement. Pourriez-vous développer s'il vous plaît? En tout cas, il se fait tard, il faut que je dorme, ma durée de sommeil d'hier soir n'ayant pas excédé les 3 heures. Demain, j'ai perm, donc je pourrais commencer le chapitre 2. Suite donc demain ou vendredi. Si, pour une quelconque raison, je devais excéder ce délai, je vous préviendrai à l'avance. Sur ce, bonne nuit à vous deux, et à Crazy.

assil62
assil62
MP
21 mai 2010 à 12:25:47

Petit :up: détourné au passage, je poste pour dire que le chapitre 2 sera bien plus long que prévu,j'ai rempli une copie double entière et je n'ai pas encore fini, contre le recto d'une copie simple pour le chapitre 1, donc chapitre 2 pas avant samedi, ou alors ce soir très tard...

[EagleDawnII]
[EagleDawnII]
MP
21 mai 2010 à 12:56:13

J'ai lu. Vraiment c'est pas mal pour 12 ans, c'est vrai. Je ne sais pas ce que l'histoire peut donner, et à la base j'aime pas trop Ness ni son univers, mais on va voir.

Question description, style et tout ça, c'est vraiment pas mal. Après, j'ai repéré quelques fautes, mais rien de bien vraiment grave. Vu qu'il y en a peu, je vais te les indiquer.

"Une barre de chargement surmontée"
Surmonter implique de monter au dessus. Enfin là ça ne convient pas, là tu aurais pu utiliser quelque chose du genre "coiffé" ou "auréolé", encore que... Ou tout simplement "sur laquelle ressortait..." Parfois vaut mieux prendre le temps de faire des périphrases.

"Son restaurant était toujours aussi déserté"
Désert et pas déserté. Déserté c'est l'action, le restaurant aurait été déserté si tu avais mit une cause précise dans une subordonnée. Ici ça ne colle pas donc.

"Il déclencha l'ouverture"
La pareil, déclencher a plus une connotation accidentelle. Il ouvrit aurait amplement suffit.

"la clientèle tarissait "
Se tarissait. Si tu utilises tarir, c'est le restaurant qui diminue le nombre de clients. Si tu utilises se tarir, là ce seront bien les clients qui afflueront de moins en moins.

Voilà c'est à peu près tout ce que j'ai noté sans lecture draconienne. C'est bien donc, tes fautes se limitent à quelques erreurs d'emplois.

Je n'ai rien d'autre à dire.

assil62
assil62
MP
21 mai 2010 à 20:33:13

Merci pour ces corrections, je dormirais moins bête ce soir :noel:

Bizarrement, j'aurais juré que ce serait l'histoire tout sauf originale et la description du lampadaire (qui s'élevait majestueusement vers le ciel, un truc comme ça) qui feraient un buzz.

assil62
assil62
MP
22 mai 2010 à 20:01:35

Cela se pourrait-il que la suite soit prête?

Quelques explications avant de la poster :
Le rêve de Ness est en fait le mien de mercredi soir, mais je l'ai trouvé tellement stupide et inutile à l'histoire qu'il était indispensable de le mettre :noel: !

Ensuite, Onett n'a ni Grand'Place, ni fontaine. Pour la Grand'Place, il fallait que je trouve un lieu de ralliement plausible, et pour la fontaine, j'avais tout d'abord pensé à un gars qui pisse, mais ça n'aurait pas été très... éthique :hap: .

Enfin, j'ai l'impression d'avoir foiré ce chapitre et d'avoir privilégié la longueur au profit de la qualité, mais c'est à vous de voir. N'écrivez pas sous ce message, je poste la suite.

assil62
assil62
MP
22 mai 2010 à 20:06:33

Chapitre 2

Ness se dirigea vers la porte, espérant recevoir une visite de Jeff, ou, avec une pointe d'appréhension, l'annonce de la fermeture de son restaurant. La personne qui se trouvait sur le seuil n'était ni son ami, ni un fonctionnaire d'état, mais :

-C'est le facteur ! dit celui-ci gaiement.
-Oh, M. Clayton... répondit Ness mollement. Vous avez une lettre pour moi?
-2, monsieur, marmonna le facteur tout en ôtant deux enveloppes blanches de son sac.
-Une de Jeff, observa Ness avec un faible sourire pâle, et... une de Lucas, dit-il en prononçant détachement le nom de son rival sans afficher la moindre émotion, alors qu'au fond de lui, il bouillonnait de rage.
-Eh bien, il commence à se faire tard, et je dois terminer ma tournée, aussi vais-je vous laisser, conclut l'homme en se retirant.

Le garçon mélancolique approuva d'un hochement de la tête et rentra chez lui. Après s'être installé sur le divan, il ouvrit la lettre de Jeff, plutôt courte, où il était écrit :

Salut, Ness
Comment ça va ? J'ai besoin qu'on parle ensemble. Le plus vite possible. Pourrais-tu venir à 18h30 sur la Grand' Place ? Ou bien, on pourra discuter directement dans ton restaurant.

Amicalement, Jeff.

La deuxième enveloppe, celle envoyée par Lucas, était recouverte d'une écriture fine et serrée, alors que celle de l'ami de Ness était assez brouillonne.

Monsieur,
J'ai besoin de traiter affaires avec vous. Ceci est de la plus haute importance, aussi vous prierai-je de venir aux terrains des Lucas Industries Limited, situés à Twoson (au sud de votre charmante ville d'Onett), le plus vite possible, demain de 10 heures à 14 heures étant le mieux. Veillez à ne pas être accompagné.
Cordialement, les Lucas Industries Limited

Ce deuxième message contenait aussi une carte de visite implémentée d'un photo de Lucas, de son adresse et de son numéro téléphonique, ainsi que d'un laissez-passer des Lucas Industries Limited. Ness glissa ce deuxième item dans sa poche puis partit se coucher en pensant qu'il partirait voir Lucas en premier, puis rendrait visite à Jeff.

21 mai 199x, 8h05

Ness se réveilla en sursaut. Il avait fait un étrange cauchemar dans lequel il se voyait en Mario, à sauter sur des plates-formes dans un univers en 2D, puis tout-à-coup, il tomba dans ce qui semblait être de la lave, puis perdit connaissance. Quand il revint à lui, il se trouvait dans un monde entièrement blanc, avec un sandwich qui flottait au dessus du sol. Il s'approcha de lui, le goûta et vomit tout-de-suite :malade: . Puis il sortit des bras de Morphée.
Le garçon à la casquette prit un rapide petit-déjeuner, puis partit à bicyclette jusqu'à Twoson.

Les Lucas Industries Limited s'étendaient sur un terrain rocheux, à proximité d'une parcelle plus fertile où se trouvaient des vaches et des cochons mangeant tranquillement. Ness les observa quelques secondes, puis entra par le portail en plexiglas du bâtiment. S'il était resté une seconde de plus, il aurait vue ces paisibles animaux mourir dans d'atroces souffrances, et être emmenés à l'intérieur de l'usine...

Ness erra dans un long couloir sombre, puis arriva devant un ascenseur. Il n'avait pas d'autre possibilité de mouvement, si ce n'était de retourner sur ses pas, et Ness avait une peur bleue des ascenseurs. Il maudit intérieurement Lucas et son usine, puis entra craintivement dans l'habitacle. A chaque bouton encastré sur la partie droite de la machine relatif à un numéro d'étage (qui montait jusqu'à 8) correspondait un texte explicatif de ce que l'on y trouvait. La mention «Bureau du directeur» se trouvait en face du numéro 6, aussi Ness cliqua dessus. L'ascenseur monta dangereusement, puis se stabilisa brutalement («Technologie de pacotille», pensa Ness). Les portes qui s'ouvrirent débouchèrent directement sur le bureau de Lucas.

-Ah, Ness, vous êtes venus ! Asseyez-vous, je vous prie, dit l'homme blond en faisant un grand mouvement de bras vers la chaise qui se trouvait en face de lui. J'essayerais d'être le plus bref et concis possible.
Lucas se pencha pour afficher une diapositive sur le mur. Une carte d'Onett apparut alors à l'écran avec tous les fast-foods qui la composaient il y environ 2 ans.
-Voici les restaurants que comportait votre ville il y a quelques années auparavant...
Il afficha une seconde diapositive où tous les établissements, à l'exception du McBrawl, étaient désormais remplacés par le sceau L.I.L. , abréviation de Lucas Industries Limited.
- ... Et voilà les restaurants que comportent Onett maintenant. Vous avez très bien compris où je voulais en venir. Il me suffit d'acheter le McBrawl pour avoir le monopole gastronomique de cette ville, même si, vu votre clientèle, je l'ai déjà... dit-il en affichant un sourire narquois. Ma question est simple : Quel est votre prix?
-Vous voulez acheter le McBrawl? Je refuse.
-Et pourquoi donc ? questionna l'homme d'affaires.
-Valeur sentimentale, vous ne pouvez pas comprendre...
Lucas éructa soudain d'un rire sonore.
-Les sentiments ! Foutaise ! A quoi bon avoir des sentiments alors que l'on peut posséder de l'argent ou être couvert de gloire ?
Il se calma, puis ajouta :
-Je suis prêt à payer au prix fort. 100 000 $ pour cette vieille bicoque en ruine, c'est une affaire. Acceptez-vous ?
Ness réfléchit quelques secondes. L'offre était tentante...
-Non, répondit-il simplement. Au revoir, monsieur, dit-il en se levant de se chaise et en se dirigeant vers l'ascenseur gris pâle. Juste avant que les portes se referment, Lucas lâcha :
-J'obtiens toujours ce que je veux. Toujours. D'une manière légale ou pas. Vous entrez ici dans le monde impitoyable des affaires. Nous nous reverrons, tôt ou tard...
Et les portes coulissantes se refermèrent sur Ness, laissant seul le businessman véreux.

Quand Ness sortit, il remarqua qu'à la place des vaches et des cochons qui se trouvaient dans le champ précédemment, il n'y avait qu'un mince filet de sang qui coulait sur l'herbe...

21 mai 199x – 18h30

La Grand'Place d'Onett abritait une fontaine de pierre représentant une jeune fille tenant un poisson qui crachait de l'eau. A son pied se trouvait Jeff, attendant fébrilement la venue de Ness. Quand celui-ci arriva, les deux amis se saluèrent, puis suivirent le chemin pavé qui menait au McBrawl.

Les compères s'assirent devant la seule table disponible et commencèrent à discuter :
-Alors, de quoi voulais-tu me parler ?
-C'est une histoire longue, alors commençons par le commencement... Tu te rappelles du jour où j'étais parti en randonnée jusqu'à Fourside?
-Oui, et alors?
-J'étais épuisé et mort de soif, alors j'ai marché jusqu'au prochain restaurant que je trouverais... C'était un Quick Tazmily.
Ness commençait à voir où Jeff voulait en venir. A mesure que celui-ci parlait, l'horrible vérité s'imposait à ses yeux.
-Là-bas, j'ai rencontré Lucas, qui menait une inspection de tous les Quick Tazmily à travers le pays. Il m'a reconnu car il m'avait souvent vu avec toi, il m'a demandé de d'allier avec lui en affaires et...
Jeff laissa sa phrase en suspens quelques secondes, puis dit d'une petite voix :
-Je suis désolé, Ness...
Celui-ci ne bougeait plus, comme tétanisé par la situation. Son meilleur et dernier ami le trahissait pour son rival... C'en était trop. Il quitta la salle en laissant en plan son ex-meilleur ami, puis marcha rapidement vers sa demeure, où il pourrait pleurer les larmes qui lui venaient aux yeux...

CrazyNaly
CrazyNaly
MP
22 mai 2010 à 22:08:02

J'ai tout lu plus attentivement et je commente, 'faut vraiment que j'arrête de flemmarder. :rire:

Franchement, je trouve que c'est pas mal pour un début, tu fais quelques fautes d'emploi c'est vrai, mais on voit que tu t'appliques dans tes descriptions. Ça se lit facilement et sans qu'on soit gêné, surtout que t'as l'air de maîtriser ton sujet et que t'arrives à mettre en forme tes idées, bravo. :-d

Maintenant, c'est vrai que le sujet est un peu stéréotypé, bien que ça soit très peu commun dans ce forum. J'aimerais bien voir comment tu vas tourner l'histoire et comment va évoluer Ness. :oui:

Bon courage et surtout, ne dors pas sur tes lauriers. :-)))

Alexares
Alexares
MP
22 mai 2010 à 22:17:41

C'est pas mal du tout je trouve que tu écrit très bien,c'est assez fluide.
Bon sinon comme le dis CrazyNaly s'est un peu stéréotypé l'homme riche qui veut racheter la possession du héros mais celui ci fait de la résistance.Essaye peut être de te dégager de ce scénario.

Continues,c'est quand même très bien :)

CrazyNaly
CrazyNaly
MP
22 mai 2010 à 22:24:21

Ah oui, j'oubliais, j'aime bien la relation que t'as mise entre Ness et Lucas. Mais comme je l'ai dit plus tôt, je verrai comment tu vas tourner l'histoire, pas forcément en te dégageant du scénario, mais en ajoutant des objectifs par exemple, des axes, parce que pour l'instant le seul axe qu'on a c'est le fait que Lucas veuille le resto de Ness. :)

assil62
assil62
MP
22 mai 2010 à 22:58:51

Salut, merci d'avoir commenté Crazy, et pour tes histoires d'axes, Lucas veut avoir le resto de Ness, pas pour avoir le monopole, comme il le dit, de toute manière il l'a déjà, mais pour une autre cause qui apparaîtra dans le chapitre 3. Une série d'autres personnages dont je tairais le nom arrivera aussi et l'histoire devriendra de plus en plus complexe (j'espère).
Et Ness restera un héros charismatique jusqu'à un certain chapitre que je ne citerais toujours pas parce que ça spoile, et le spoil c'est pas très bien :noel: , puis on assistera à son long déclin...

Kamiel
Kamiel
MP
23 mai 2010 à 13:17:35

Le McBrawl ? Un sandwich avec une cuisse de Falco, une queue de Fox, et cuite façon Bowser ? :bave:

Je lis, et je te donne mon avis plus tard. :-)))

Kamiel
Kamiel
MP
23 mai 2010 à 13:34:00

Je tiens à dire que je suis jaloux du potentiel que tu as à ton âge. Tu écrivais mieux que moi à mes débuts, j'avais 13-14 ans. :ok:

Tu es très appliqué, et c'est rare. Tes phrases sont correctes. Fais attention, dans une fiction sérieuse, c'est déconseillé de mettre des smileys, ça limite l'impact émotionnel de ton texte, au lieu de le renforcer.

Quelques fautes syntaxiques tout de même, que mes homologues n'ont pas omis de te signaler.

A vrai dire, je pense que je vais suivre ton histoire. C'est vrai qu'elle est stéréotypée, les personnalités et pensées ne sont très creusées... Mais ton écriture rappelle la mienne, et je pense que je ferai partie des plus aptes à t'aider à progresser. :-)

Sweet. :-)))

Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, TARDYL1973, MamYume, Galactico, ]Faustine[, Latios[JV]
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer
Meilleures offres
Fnac Marketplace Wii 29.19€ Rakuten Wii 29.99€ Rakuten Wii 32.69€ Amazon Wii 32.83€ Amazon Wii 32.99€ Amazon Wii 35.08€
Marchand
Supports
Prix