Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Comparatif : 20 volants de course à l'essai, entre 80 et 1600€ /

Test du volant Thrustmaster TMX Force Feedback : Juste ce qu’il faut sous le capot - Comparatif : 20 volants de course à l'essai, entre 80 et 1600€

Page Dossier
Test du volant Thrustmaster TMX Force Feedback : Juste ce qu’il faut sous le capot
Test du volant Thrustmaster TMX Force Feedback : Juste ce qu’il faut sous le capot
PC PS4 ONE PS3 360
Partager sur :
Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Utilisateur jeuxvideo.com
12 septembre 2016 à 11:59:57
17/20
Test du volant Thrustmaster TMX Force Feedback : Juste ce qu’il faut sous le capotRECHERCHER SUR AMAZONTest du volant Thrustmaster TMX Force Feedback : Juste ce qu’il faut sous le capotRECHERCHER SUR LDLC.COMTest du volant Thrustmaster TMX Force Feedback : Juste ce qu’il faut sous le capotRECHERCHER SUR DARTYTest du volant Thrustmaster TMX Force Feedback : Juste ce qu’il faut sous le capotRECHERCHER SUR FNAC.COM
Spécifications
Compatibilité : PC, XBox One / Rotation Max : 900° / Retour de force : Dynamique / Motorisation : 1 moteur à balais et courroies / Palettes : Rotatives et métalliques / Mémoires internes : Non / Réglage de rotation : Via logiciel et interne / Pédalier : 2 pédales / Levier de vitesses : Optionnel / Poids volant : 2,2 kg / Poids pédalier : 1,5 kg / Connexion : filaire USB / Prix (09/2016) : 160€

Alors que Thrustmaster s’est d’abord concentré sur le haut de gamme, voilà qu’il dote enfin la console de Microsoft d’un volant à retour de force à moins de 200€. Et si les compromis sont nombreux par rapport à la gamme supérieure, attendez vous à être surpris par son potentiel, le TMX n’étant pas du genre à se laisser distancer facilement.

A l’instar du T150FF dédié aux consoles Playstation, le TMX se définit comme une version abordable du TX, plus à même de toucher un large public. On retrouve donc un design parfaitement intégré dans la gamme existante, empruntant ça et là aux différents modèles existants. Ainsi, la base est identique à celle du T150. Plus fine que celle des T300 et TX, elle en reprend pourtant les courbes et propose une motorisation classique avec transmission par courroie, pour une rotation maximale de 900°. A l’arrière, on trouve le cordon de l’alimentation intégrée au boitier, celui de la connexion USB, et 2 connecteurs libres permettant de brancher un pédalier 2 ou 3 pédales et un levier de vitesses. Le système de serrage est identique à celui du T150 et semble bien adapté à la puissance du volant. Il reste néanmoins un peu plus volumineux que chez Logitech et s’adapte mal aux supports trop épais. Plus gênant, on notera l’absence de fixation par vis pour les utilisateurs de support dédié, lesquels devront se contenter du système amovible. Un défaut que ce modèle partage avec le T150 et qui semble toujours aussi étonnant de la part du constructeur.

Test du volant Thrustmaster TMX Force Feedback : Juste ce qu’il faut sous le capot

Le volant du TMX reprend globalement l’ergonomie du TX Leather Edition et sa roue de type GT de 28 cm, avec une section plus fine et moins confortable cependant. La gomme qui sert de grip s’avère d’ailleurs un peu collante sous les doigts et n’arrive pas au niveau de celle du T300RS, beaucoup plus agréable. Néanmoins, Thrustmaster évite la faute de gout du T150 en lui donnant une couleur neutre, limitant ainsi l’effet jouet que la prédominance des plastiques creux donne à ce volant, et ce malgré des textures plutôt réussies. Les palettes rotatives, seules pièces en métal du volant, sont quant à elles larges et réactives.

Test du volant Thrustmaster TMX Force Feedback : Juste ce qu’il faut sous le capotTest du volant Thrustmaster TMX Force Feedback : Juste ce qu’il faut sous le capot

Si le TMX offre un beau panel de boutons, il se confronte aux limitations de la Xbox One en termes de fonctions disponibles, déjà largement abordées dans d'autres tests. Ainsi, en plus des touches A, B, X et Y, on retrouve les fonctions LB et RB au niveau des palettes, mais aussi sous les pouces. Idem avec les touches View et Menu, doublées elles aussi à quelques centimètres d’écart. Sur PC, ces limitations disparaissent, donnant à chaque bouton une fonction indépendante. Quant à la croix directionnelle, son mécanisme offre une réponse à la fois sèche et floue, la rendant assez désagréable à utiliser pour la navigation dans les menus.

Reste le pédalier, éternel point faible des volants Thrustmaster. Celui ci n’échappe pas à la règle puisqu’il est identique au modèle du T150FF, avec les mêmes défauts de stabilité et de résistance sur carrelage ou moquette. Pour jouer sans risquer de voir le pédalier basculer ou s’échapper sous les pieds, pas d’autre solution que de le fixer à un support plus lourd et plus large. A moins que vous soyez prêt à investir dans l’un des modèles 3 pédales de la gamme Thrustmaster, moyennant une centaine d’euros minimum, puisque le TMX offre une compatibilité totale avec les T3PA et T3PA Pro.

Test du volant Thrustmaster TMX Force Feedback : Juste ce qu’il faut sous le capot

Heureusement, le TMX se rattrape sur la qualité des sensations qu’il procure. Bien que ne possédant pas la technologie de moteurs brushless de ses ainés, il s’en sort avec les honneurs avec une conduite douce et dénuée d’à-coups gênants. Et si sa puissance reste inférieure à celle que propose un TX, elle demeure suffisante pour la plupart des utilisations et surtout appréciable par tous les types de joueurs. Il en va de même avec la précision, de 12 bits contre 16 pour le TX, qui permet tout de même d’améliorer largement les prises courbes par rapport à une manette avec en plus un centre mort des plus discrets. Le seul défaut majeur, auquel chacun donnera l’importance qu’il veut, étant le bruit de fonctionnement, un bon cran au dessus de tous les autres modèles.

Test du volant Thrustmaster TMX Force Feedback : Juste ce qu’il faut sous le capotTest du volant Thrustmaster TMX Force Feedback : Juste ce qu’il faut sous le capot

Côté compatibilité, rien à redire. Sur Xbox One, c’est la totalité du catalogue qui s’ouvre au TMX, pour peu que le jeu en question ait prévu une conduite au volant. Par contre, pas de mode d’émulation de la manette comme sur les modèles dédiés aux Playstation. Sur PC, le driver permet de mettre son firmware de volant à jour et d’affiner ses réglages en termes de rotation de la roue ou de réactions du retour de force. Ne manque finalement que la gestion des profils permettant d’enregistrer ses configurations pour plusieurs jeux, comme avec le logiciel de Logitech. De par sa nature assez douce, le TMX reste tout de même un volant facile à régler, même face à des Project Cars ou des Dirt Rally.

Pour conclure, ce TMX remplit assez bien son rôle de volant abordable, sur PC comme sur Xbox One. Il est plaisant à utiliser, source de bonnes sensations et assez performant pour inciter à lâcher durablement sa manette. Il n’offre cependant pas un niveau de prestation suffisant avec son pédalier trop léger, peu stable et qu’il faut absolument fixer pour pouvoir jouer sereinement. Mais couplé avec un pédalier T3PA, il se place en concurrent direct du G920, principalement grâce à la gestion exemplaire de son retour de force.

Les notes
+Points positifs
  • De bonnes sensations de conduite
  • Une véritable compatibilité Xbox One et PC
  • Le réglage d’angle directement sur le volant
  • Le logiciel qui permet d’affiner les réactions du volant
  • La possibilité de changer de pédalier et d’ajouter un levier de vitesses
-Points négatifs
  • Plutôt bruyant
  • La finition très plastique
  • Le pédalier inclus instable et peu qualitatif
  • Un grip trop fin et peu confortable
Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Utilisateur jeuxvideo.com
12 septembre 2016 à 11:59:57
17/20
Mis à jour le 13/10/2017

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
spacemarinedu35
spacemarinedu35
MP
le 02 juil. 2017 à 16:22

Je viens d'acheter le volant TMX Force Feedback et
Il m'est impossible d'installer le pilote sur mon PC sous Windows 10 ( l'installation plante en plein milieu ) ce qui fait que je ne peux pas utiliser mon volant ni sur PC ni sur ma Xbox One ( le volant ne s'arrête pas de tourner de gauche à droite ).

Quelqu'un à une solution ??

Lire la suite...
Jarko51
Jarko51
MP
le 14 mars 2017 à 20:20

Acheter à 132e sur cdiscount je n'en suis pas déçu

Lire la suite...
legumanigo
legumanigo
MP
le 04 nov. 2016 à 12:18

160 euros? Où ça?

Lire la suite...
Top commentaires
Jarko51
Jarko51
MP
le 14 mars 2017 à 20:20

Acheter à 132e sur cdiscount je n'en suis pas déçu

Lire la suite...
legumanigo
legumanigo
MP
le 04 nov. 2016 à 12:18

160 euros? Où ça?

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • Test Fanatec CSL Elite McLaren GT3 : Le proto fantastique
  • Test du Speedlink Trailblazer Racing Wheel : Tout se joue à l'âge Playskool (sauf les volants)
  • Test du volant Thrustmaster Ferrari 458 Spider : Un moteur vous manque et tout est dépeuplé...
  • Test du volant Thrustmaster T150 Force Feedback : La force tranquille
  • Test du volant Thrustmaster T80 Racing Wheel : On en voit vite les limites
  • Test du volant Thrustmaster TMX Force Feedback : Juste ce qu’il faut sous le capot
  • Test du volant Logitech G29 : Une belle évolution sans révolution
  • Test du volant Logitech G920 : Le retour du roi ?
  • Test du volant Thrustmaster T300 Ferrari Racing Wheel Alcantara Ed. : La revanche rennaise
  • Test du volant Thrustmaster T300RS : Le bond technologique
  • Test du volant Thrustmaster T300RS GT Edition : Une belle affaire !
  • Test du volant Thrustmaster TX Racing Wheel Ferrari 458 Italia Edition : Le déséquilibre en force
  • Test du volant Thrustmaster TX Racing Wheel Leather Edition : La véritable référence sur Xbox One ?
  • Test du Fanatec CSL Elite Wheel Starter Pack : entre démonstration de force et défauts de jeunesse
  • Test Fanatec CSL Elite Advanced Bundle : L'habit ne fait pas le pilote (ou le bon volant)
  • Test Fanatec CSL Elite PS4 Starter Kit : Une référence presque multiplateforme
  • Test Fanatec Xbox One Competition Pack : Un premier pas vers l’excellence
  • Test Thrustmaster T-GT : Quand le volant se fait ascenseur émotionnel ?
  • Test du volant Thrustmaster TS-PC RACER : Dans la cour des grands
  • Test TS-XW RACER Sparco P310 : Petit défauts pour un grand volant
  • Test du volant Fanatec Forza Motorsport Wheel Bundle : Un autre monde
  • Quelques conseils pour bien installer son volant
  • Ces jeux qui méritent que l'on s'offre un volant