Menu
Sleeping Dogs : Definitive Edition
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Sleeping Dogs : Definitive Edition
PS4
Sleeping Dogs : Definitive Edition
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Lespol
L'avis de Lespol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
10 octobre 2014 à 15:23:10
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (64)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.8/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Amazon PC 4.50€ Rakuten PC 6.70€ Fnac Marketplace ONE 10.94€ Amazon PS4 15.00€ Amazon ONE 18.40€ Fnac Marketplace PS4 19.94€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Après Tomb Raider en début d'année, Square Enix entend prolonger le cycle de vie d'une autre de ses grosses licences en sortant une Definitive Edition de Sleeping Dogs sur consoles nouvelle génération. Deux ans après, les triades hong-kongaises sont-elles toujours aussi attirantes ? Les améliorations valent-elle le coup ? Voici quelques éléments de réponse.

Sleeping Dogs : Definitive Edition

Sleeping Dogs nous conte l'histoire d'un certain Wei Shen. Né à Hong Kong où il a connu des déboires sordides, celui-ci s'est par la suite exilé aux Etats-Unis afin de suivre une formation de policier. De retour dans sa ville natale, Wei est alors chargé d'infiltrer les terribles triades en s'appuyant notamment sur ses amis d'enfance. Il s'agit de travailler sur les deux plans en réalisant des missions tantôt pour la mafia, tantôt pour la police, le tout sur fond de vengeance personnelle. Le joueur est toutefois contraint de suivre la trame imposée sans pouvoir choisir franchement son camp lui-même. L'histoire n'en reste pas moins agréable et bourrée de rebondissements qui renvoient directement à des références du cinéma hongkongais dont notamment l'excellent Infernal Affairs (qui aura donné lieu à un remake américain nommé Les Infiltrés). Les différentes missions au programme sont autant de clins d'œil au genre et peuvent aller de l'infiltration à la course-poursuite survoltée en passant par des fusillades et des démonstrations de kung-fu. Notons que dans tous les cas, des scores dits de triade ou de police sont attribués en fonction de la méthode choisie, ce qui permet de débloquer diverses compétences pour notre héros, comme par exemple, le fait de pouvoir voler une voiture sans déclencher l'alarme.

Hong Kong au cœur du jeu

Sleeping Dogs : Definitive Edition
Vous allez adorer Hong Kong.
La réelle star du jeu n'est toutefois pas Wei, mais bien la ville de Hong Kong en elle-même. Tantôt répugnante, tantôt envoûtante, elle est dans tous les cas extrêmement plaisante à parcourir, notamment grâce à un souci du détail tout simplement incroyable. On apprécie ainsi les PNJ qui arrosent leurs plantes tranquillement sur leur balcon ou encore les spectacles organisés sur une scène de fortune dans des ruelles bondées. Qu'il s'agisse d'un marché de nuit, du centre économique ou d'un ancien temple, tous les lieux visités sont donc particulièrement vivants et très immersifs. On peut toutefois déplorer quelques bugs graphiques et les textures ne sont pas toujours magnifiques, mais pour un jeu en open world, l'ensemble reste parfaitement acceptable. Ajoutez alors à cela une bande-son assez exceptionnelle mise en évidence par les différentes stations de radio et par des bruitages très réussis et vous devriez passer de nombreuses heures à déambuler sans but précis dans les ruelles crasseuses de Hong Kong. Vous pourrez en profiter pour faire quelques achats et ainsi obtenir des boissons énergisantes, des soupes, des glaces, ou des vêtements par exemple. Cela vous octroiera quelques bonus non négligeables qui pourront être décisifs une fois l'heure du combat arrivée. La recherche des autels de santé, des coffres secrets (contenant des vêtements) et des caméras de surveillance pourra en outre vous pousser à explorer une map qui n'est clairement pas aussi grande que celle d'un GTA, mais qui est immensément agréable à visiter.

Le kung-fu : Un art de vivre

Sleeping Dogs : Definitive Edition
Même au sein des terribles triades, il y a de l'amour.
Le système de combats est lui aussi une franche réussite. Très orienté kung-fu et donc combats à mains nues, celui-ci devrait une nouvelle fois enchanter les fans de films hongkongais. On enchaîne ainsi les combos dévastateurs avec ce que cela implique de cabrioles, de high kick et de mâchoires brisées. Il est d'ailleurs possible de débloquer bon nombre d'attaques différentes afin par exemple de détruire les genoux des ennemis ou de les envoyer valser à l'autre bout de la pièce. Les finish moves sont également très sympathiques et consistent à exploiter l'environnement en encastrant des têtes dans des ventilateurs, foyers, poubelles voire même des aquariums. Tout ceci est délicieusement violent et n'est pas sans rappeler des références comme Batman Arkham ou Assassin's Creed. Le système de ripostes de ce dernier est d'ailleurs de la partie si bien qu'au final, les possibilités paraissent assez impressionnantes. Mais attention, ne vous attendez pas à une promenade de santé puisque ces échauffourées peuvent parfois être un poil compliquées. On ne peut malheureusement pas en dire autant des fusillades qui sont à la fois très classiques et assez inintéressantes. Ainsi, dans la plupart des cas, une bonne couverture suivie d'un effet bullet time à la Max Payne suffit à éliminer des ennemis qui ont tendance à se placer souvent à proximité d'objets explosifs. Ces phases sont toutefois plutôt rares et donc pas particulièrement gênantes.

Un titre pas exempt de défauts

Sleeping Dogs : Definitive Edition
L'IA n'est pas des plus malignes.
Quelques défauts plus ou moins incommodants viennent toutefois gâcher la partie, à commencer par une IA complètement à la ramasse. On a ainsi d'ores et déjà parlé des phases de tir, mais même lors des combats à mains nues, les adversaires souffrent du fameux syndrome Assassin's Creed et attaquent à tour de rôle sans une once d'intelligence. De même, une voiture déviée de sa route cherchera inexorablement à retourner sur le chemin prévu, au risque de rester bloquée contre un mur. Cela nuit inévitablement à l'intérêt des courses-poursuites et fait tache sur un titre de cette envergure. La difficulté inégale (échapper aux policiers est par exemple bien trop facile), quelques soucis de caméra et une durée de vie un peu faible compte tenu du genre complètent le tableau (comptez environ 20 heures). On ne peut toutefois pas se résoudre à en vouloir à ce Sleeping Dogs qui est trop jouissif pour être déconseillé. Les quelques défauts cités ci-dessus peuvent certes ternir l'expérience mais ne pèsent pas bien lourd face aux innombrables points forts du titre. Que vous aimiez l'univers des triades et le cinéma hongkongais ou bien que vous recherchiez simplement un GTA-like moins « américain » nous ne pouvons que vous inciter à vous ruer sur ce Sleeping Dogs.

Une amélioration graphique limitée

Sleeping Dogs : Definitive Edition
Visuellement, cette version new-gen n'est pas éblouissante.
Mais qu'apporte donc cette Definitive Edition ? Eh bien déjà, elle est censée comprendre des graphismes revus afin d'être plus en adéquation avec les capacités techniques des machines nouvelle génération. Dans les faits, il faut toutefois avouer que la différence n'est pas flagrante. Des effets de brume ont bien été ajoutés un peu partout, la foule est sans doute aussi un poil plus dense et la gestion des lumières et réflexions est clairement meilleure, mais les textures restent les mêmes et les modèles aussi. Finalement, on n'a pas réellement de claque graphique, d'autant que des ralentissements viennent parfois gâcher le tableau. Fort heureusement, quelques petits détails ont aussi été améliorés, à l'instar des objets qui bougent plus fréquemment quand on roule ou marche dessus. Vous pouvez aussi profiter des 24 DLC sortis jusqu'à présent, à commencer par les 2 principaux : Cauchemar à North Point et l'Année du Serpent. Le premier consiste à affronter une invasion de fantômes, mais n'est malheureusement pas une franche réussite dans la mesure où le comportement des ennemis et les lieux visités n'ont pas la moindre originalité. L'Année du Serpent est un poil plus intéressant en nous contant les déboire d'un Wei revenu simple agent de police. Néanmoins, il faut avouer que vendre cette Definitive Edition à plein tarif est un tantinet exagéré, surtout si vous disposez déjà de la version de base.

Les notes
+Points positifs
  • Scénario très agréable à suivre
  • Quelques références sympathiques
  • Système de combat excellent
  • La ville de Hong Kong
  • Ambiance réussie
  • Pas moche du tout
  • Tous les DLC intégrés dans cette Definitive Edition
-Points négatifs
  • Dommage qu'il soit impossible de choisir soi-même sa voie entre les triades et la police
  • IA perfectible
  • Phases de tir pas spécialement intéressantes
  • Amélioration visuelle limitée

Tout comme lors de sa sortie sur old-gen, Sleeping Dogs est un jeu fort sympathique. Certes, l'IA est à revoir et tous les aspects du gameplay ne sont pas parfaits, mais en dehors de cela, le titre de United Front offre un voyage tout simplement extraordinaire au cœur de l'univers passionnant des triades hongkongaises. Et quand bien même vous ne seriez pas particulièrement attiré par le thème proposé, vous trouveriez là un GTA-like honnête qui, à défaut d'être original, devrait savoir séduire tous les fans du genre. Notons toutefois que si vous disposez déjà du jeu original, cette Definitive Edition ne présente quasiment aucun intérêt.

Profil de Lespol
L'avis de Lespol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
10 octobre 2014 à 15:23:10
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (64)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.8/20
Mis à jour le 10/10/2014
PlayStation 4 Action Aventure United Front Games Square Enix Contemporain Enquête
Dernières Preview
PreviewPersona 5 Royal : Les voleurs Fantômes au sommet de leur art ? 17 févr., 16:00
PreviewOne Punch Man A Hero Nobody Knows : Un mode Histoire qui doit faire ses preuves 14 févr., 16:56
PreviewOutriders : Un TPS next-gen aux saveurs un peu trop génériques... 13 févr., 21:30
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020
2
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020
3
Resident Evil 3 (2020)
03 avr. 2020