Menu
Day One : Garry's Incident
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Day One : Garry's Incident sur PC /

Test Day One : Garry's Incident sur PC du 29/08/2014

Test : Day One : Garry's Incident
PC
Day One : Garry's Incident
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Mr_Potatoes
L'avis de Mr_Potatoes
MP
Journaliste jeuxvideo.com
29 août 2014 à 15:43:07
7/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (36)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
7.8/20
Partager sur :

Vous avez une âme d'aventurier et rêvez de participer à Koh-Lanta ? Alors vous avez sans doute entendu parler de Day One : Garry's Incident, un jeu indépendant signé Wild Games Studio. Mais vous a-t-on prévenu que vous allez avoir affaire à des ennemis anormalement résistants qui rendraient jaloux Usain Bolt lui-même ? Ou encore que vous allez être condamné à tomber indéfiniment dans le vide si vous avez le malheur de charger votre partie ? Non bien sûr que non. Alors si vous le voulez bien, lisez ceci avant d'assouvir vos envies d'aventures.

Day One : Garry's Incident

Le titre s'ouvre sur une cinématique bien étrange où une femme répète à plusieurs reprises le prénom de votre personnage, Garry. Après un réveil en sursaut et une gorgée de whisky bien méritée, on retrouve notre héros survolant une série de montagnes. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu et une éruption volcanique vient perturber le vol de l'appareil. L'avion s'écrase quelque part dans la jungle pendant que Garry se voit récupéré par une troupe d'indigènes puis attaché à un autel dans un temple. Est-ce que l'alcool a eu quelconque incidence sur ce tragique accident ? Le mystère reste entier.

Un aspect craft / survie intéressant sur le papier

Day One : Garry's Incident
Comptez bien 20 secondes pour vous soigner avec les bandages, soit un objet inutilisable en combat.
Car oui, la promesse du titre est plutôt honorable en soi. Malgré un concept qui sent le réchauffé à plein nez, proposer au joueur d'explorer un vaste territoire et de le laisser s'y débrouiller seul constitue toujours une expérience agréable. Pour peu que cela soit bien fait. Ainsi, Day One : Garry's Incident propose un aspect survie et craft poussé non exempt de défauts. Il faudra faire attention à votre jauge d'alimentation et d'hydratation mais aussi à votre santé qui descendra plus ou moins rapidement selon les ennemis que vous rencontrerez. Pour remédier aux dommages causés par vos futurs affrontements, les développeurs ont eu la décence d'accorder au héros une intelligence telle qu'elle lui permet d'associer plusieurs objets ensemble. Ils lui ont aussi donné l'impressionnante faculté de ramasser bon nombre d'items. Cela va des fruits divers et variés en passant par des munitions. Mais aussi de la liane aux allumettes afin de confectionner un kit pour démarrer un feu. Malgré ces bons points, l'ensemble est alourdi par des animations souvent bien trop longues lors de l'utilisation. Celles-ci ont l'air réalistes certes, mais les QTE et le temps d'effet qui les composent rendent certains objets inutilisables en combat (comme les bandages par exemple). Soyons clairs, Day One : Garry's Incident demande au joueur d'être parfaitement préparé avant d'entamer un combat sinon c'est la mort assurée.

Des mauvais côtés systématiques

Day One : Garry's Incident
Ouf, heureusement que tu étais immobile toi !
En plus de son aspect craft et survie qui fait office de jolie sucette tendue aux plus impressionnables, Day One : Garry's Incident se dote également d'un moteur graphique puissant pour un jeu indépendant. Le bougre tourne sous l'Unreal Engine 3 et affiche une belle palette de couleurs ainsi que des effets de lumière agréables à l’œil. Cependant ne vous attendez pas à une technique irréprochable. Le titre comprend son lot d'affichages tardifs et de bugs en tout genre. Que ce soit des problèmes de collision ou des ennemis qui disparaissent instantanément après les avoir achevés, vous n'êtes pas au bout de vos surprises. On peut aussi saluer la présence d'une dimension infiltration qui permet d'éliminer un ennemi par derrière. Mais là encore, Day One ne peut s'empêcher d'apposer sa patte, à tort. En effet, impossible d’exécuter un adversaire si celui-ci n'est pas à l’arrêt total. Ainsi, vous vous lancerez bien trop souvent dans des courses-poursuites en slow-motion afin d'arriver à vos fins. Non content d'être ridicule, vous deviendrez également une proie facile. Autant dire que l'intention d'incorporer des phases plus calmes tombe rapidement à l'eau. Pour couronner le tout, le contenu du titre n'arrive même pas à relever l'expérience de jeu qui s'avère être des plus fades. Les missions secondaires sont inintéressantes et l'aventure principale prévisible. Mais malgré ses mauvais côtés qui commencent sévèrement à s'accumuler, Day One ne s'arrête pas là.

The Game's Incident

Day One : Garry's Incident
Mais qu'est-ce que tu fais avec ta main mon pauvre Garry ?
En effet, même le tout début de l'aventure est symptomatique de cette descente aux Enfers dans laquelle se lance Day One : Garry's Incident. Dès les premiers instants où l'on découvre le personnage principal, on ne peut s'empêcher d'afficher un sourire face à ses animations. Le tout est saccadé, loin d'être naturel et n'est pas pardonnable au vu du moteur graphique dont le titre se dote. Dans un souci de médiocrité toujours plus poussé, la bande-son du titre délivre le même constat que les animations. L'ensemble est tout simplement d'un niveau déplorable. Les motifs des musiques sont répétitifs au possible et les bruitages d'un autre temps. Vous vous surprendrez certainement à garder en mémoire le son dégagé par un éboulement de pierres ou par les pas de Garry dans l'eau tellement ils sont marquants pour de mauvaises raisons. L'intelligence artificielle est loin de faire exception à la règle. En plus d'être extrêmement résistants et rapides, les ennemis s'offrent le luxe d'être complètement sourds. Un coup de feu près de l'un d'entre eux ne l'alertera guère. A croire que les priver d'oreilles était la solution à la difficulté abusive des combats. Enfin, point d'honneur aux environnements qui se ressemblent absolument tous. Hormis quelques temples ou pyramides bien distincts, la jungle offre très peu de points de repères et vous aurez vite l'impression de tourner en rond. A présent, vous pensez peut-être que Day One a touché le fond pour de bon. Eh bien détrompez-vous, il n'en a pas fini de creuser.

Un manque cruel d'optimisation

Day One : Garry's Incident
Day One : Garry's Incident résumé en une image.
Non vous ne rêvez pas, le titre arrive à aller plus loin que ce qui a été cité précédemment. Tout ce qui va suivre constitue en quelque sorte le bouquet final des problèmes que vous pouvez rencontrer en jouant à Day One : Garry's Incident. Encore faudrait-il débourser la somme convenu pour l'obtenir, mais ça c'est un autre problème. Laissons les divers plantages ouvrir le bal. Oscillant entre effet de style foiré et bug non dissimulé, la caméra s'envole anormalement lorsque Garry succombe à ses blessures. Surprenant de prime abord et amusant à la longue, cet élément aide encore un peu plus à enfoncer le clou de la médiocrité du titre. Ensuite, tel un enfant en pleurs qui demande de l'attention, Day One vous interdit de faire simultanément plusieurs tâches sur votre ordinateur. En effet, si vous avez le malheur de rabattre la fenêtre du jeu puis de l'ouvrir de nouveau, vous allez être surpris par ce que cela engendre. Pans entiers de sol qui disparaissent ou murailles de textures verdâtres vous empêchant de progresser sont au programme. Mais certains symptômes sont encore plus parlants à propos d'un manque d'optimisation. On peut citer les cinématiques affichant une très mauvaise qualité même lorsqu'elles sont faites avec le moteur du jeu. Et surtout, une option dans le menu des paramètres graphiques qui porte encore le nom par défaut de programmation. C'est à croire que les développeurs n'ont pas du tout relu leur copie ou qu'ils ont cruellement manqué de temps. Quoi qu'il en soit le résultat est là et il est criblé de défauts.

Les notes
+Points positifs
  • Des idées de base intéressantes
  • L'Unreal Engine 3
-Points négatifs
  • Beaucoup de bugs
  • Un scénario et des quêtes inintéressants
  • Une bande-son à la ramasse
  • Un manque évident de finition

Même si Day One : Garry's Incident part d'un bon sentiment, le résultat est loin de se hisser au-dessus de la barre du satisfaisant. La faute à ses indénombrables défauts qui viennent gâcher les bonnes idées présentes à la base. Bugs en tout genre, gros problèmes d'optimisation et éléments qui auraient bien mérité d'être améliorés en sont la cause. Malgré les atouts dont le titre se dotait à la base, comme un bon moteur graphique et un aspect survie intéressant, le tout est gâché de bien belle manière. Hors promotion, le jeu est proposé à 10 euros et autant dire qu'il n'en vaut pas la peine. Malgré tout, quelques téméraires tenteront peut-être l'expérience et arriveront à faire abstraction de tous les mauvais points de Day One. Peut-être que certains arriveront même à s'amuser. Mais à tous ceux-là, d'avance bonne chance.

Profil de Mr_Potatoes
L'avis de Mr_Potatoes
MP
Journaliste jeuxvideo.com
29 août 2014 à 15:43:07
7/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (36)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
7.8/20
Mis à jour le 29/08/2014
PC FPS Wild Games Studio
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce