Windjammers
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : PS4 Vita NEO
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Windjammers / Windjammers sur NEO /

Test Windjammers sur NEO du 10/12/2013

Test : Windjammers
NEO
Windjammers
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Rockstar78
L'avis de Rockstar78
MP
Journaliste jeuxvideo.com
10 décembre 2013 à 14:41:38
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
  • Partager sur :

Ah, La plage… Les vagues clapotant langoureusement dans un nuage d’écume… Les corps dénudés badigeonnés d’huile solaire bronzant paresseusement sous le brûlant soleil d’un été interminable… Les enfants s’évertuant à construire des châteaux de sable dans un véritable galimatias de pelles, râteaux et autres seaux de plage… Et les joueurs de frisbee, faisant fi de tout ce qui les entoure pour rattraper leur galette en plastique, piétinant sans vergogne les châteaux des enfants et aspergeant de sable les pauvres vacanciers en train d’essayer de profiter du soleil, les tirant ainsi de leur douce torpeur… Eh bien Windjammers sur Neo-Geo, c’est un peu tout ça, mais surtout des frisbees.

Windjammers

Au tout début, à l’aube de la civilisation du jeu vidéo, il n’y avait rien, puis un beau jour, Dieu (ou Nolan Bushnell selon certaines sources contradictoires) créa Pong. Dans ce monument de l’histoire vidéoludique, deux joueurs dirigeaient de haut en bas deux barres se faisant face et chacun tentait de se renvoyer une balle un peu comme au tennis. Le maladroit qui ne rattrapait pas la balle et la laissait passer dans la zone derrière sa raquette faisait gagner un point à son adversaire. Le principe du jeu était à la fois simple et diabolique, mais difficile d’imaginer autre chose que les deux rectangles et le point blanc visibles à l’écran avec des graphismes aussi sommaires. C’est ainsi que Data East dépoussiéra le concept et créa Windjammers (Flying Power Disc au Japon) qui sortit en 1994 sur Neo-Geo AES et MVS, et quelques mois plus tard (début 1995) sur la version CD de la console.

Des athlètes et des soucoupes volantes

Windjammers
Vous affrontez parfois votre adversaire dans un déluge de coups spéciaux.
Windjammers reprend donc vaguement le principe de Pong, mais remplace les raquettes par des humains, et la balle par un frisbee. Le but du jeu consiste encore et toujours à envoyer la galette de plastique dans la zone derrière l’adversaire, ou du moins à faire en sorte que ce dernier ne la rattrape pas. Pour ce faire, vous choisissez votre athlète parmi une sélection de six personnages ayant tous des caractéristiques physiques différentes, certains étant plus rapides et d’autres plus puissants, mais aussi plus lents. Puis, lorsque vous jouez en solo, le CPU choisit pour vous une arène parmi les six disponibles, et l’affrontement commence. Pas d’inquiétudes à avoir sur le maniement de votre joueur, nous sommes ici dans un jeu arcade et tout est complètement intuitif et très vite assimilable. Concrètement, vous vous retrouvez sur un terrain divisé en deux par un filet : votre camp et celui de votre adversaire, comme au volley-ball. Vous devez la plupart du temps essayer d’intercepter le frisbee en vous dirigeant rapidement vers lui puis le renvoyer dans le camp adverse en appuyant sur le bouton A, ou sur le bouton B pour tenter un lob. Il est également possible de faire rebondir le disque volant sur les côtés de l’arène, afin de surprendre l’adversaire. Si ce dernier ne rattrape pas le projectile, le frisbee s'écrase dans la zone de but au fond du terrain et le gain est de 3 ou 5 points selon la zone, pour le joueur l’ayant envoyé. Si un joueur l’intercepte mais le laisse bêtement tomber dans son camp avant de pouvoir le renvoyer, son adversaire gagne alors 2 points. A noter également pour les joueurs avancés qu’en effectuant certaines manipulations avec le joystick avant de lancer l’OVI (Objet Volant Identifié), vous donnerez un effet à celui-ci et il aura ainsi une trajectoire courbée.

Windjammers
A chaque début de round, vous sont indiquées les zones de 3 et de 5 points.
Des questions ? Oui jeune homme là-bas dans le fond… Si les joueurs possèdent des coups spéciaux ? Bien évidemment, que serait un jeu Neo-Geo sans des personnages aux super-pouvoirs déclenchés dans un déluge d’effets spéciaux ?! En effet, chaque personnage possède son propre coup spécial. Pour l’initier, il faut réussir à percuter le frisbee assez violemment avec A pour qu’il soit projeté droit vers le ciel. Votre champion se concentrera, s’entourera d’une puissante aura, et le frisbee sera alors très vite expulsé dans une débauche d’effets spéciaux. Un tel lancer est difficile à rattraper, mais attention, s’il est effectivement intercepté, le joueur d’en face peut très facilement enchaîner à son tour un autre coup spécial. Le match se déroule ainsi en deux sets gagnants de 30 secondes chacun ou bien se termine dès que les 12 points sont atteints (15 points pour la version japonaise). Pour la version CD, les sets sont définis en 25 points / 90 secondes, ce qui donne au jeu un côté un peu plus tactique sur ce support. Dommage malgré tout que ces paramètres ne soient pas librement modifiables via un écran d’options.

On se fait un petit caprice tous les deux ?

Windjammers
Un bonus stage dans lequel vous incarnez un chien qui doit attraper un frisbee. Oups ! Pardon mademoiselle !
Comme on vient de le voir, même si Windjammers ne paye pas de mine à première vue, son gameplay n’en reste pas moins assez étoffé pour un pur jeu d’arcade. Il réussi même l’exploit d’être très simple d’accès pour un débutant qui ne manquera certainement pas d’éprouver du plaisir dès les premières parties même s’il ne maîtrisera pas immédiatement toutes les subtilités du titre. D’ailleurs, bien que le mode solo soit plutôt sympathique, la véritable essence du titre réside essentiellement dans son mode multi contre un autre joueur humain, qui est pour le coup terriblement diabolique. Rien de tel assurément que d’affronter un pote qui, le temps d’une partie, ne sera plus un pote mais un adversaire redoutable ! Par son accessibilité aisée et l’avantage ou le handicap donné par les caractéristiques du personnage choisi, deux joueurs de niveaux différents peuvent ainsi disputer un match à peu près équilibré et s’amuser, le point essentiel étant avant tout d’avoir assez de réflexes pour intercepter le frisbee.

Windjammers
Eh vieux ! Ce n’est pas le moment de se reposer ! Il faut arrêter ce frisbee !
Les arènes proposées sont assez différentes, par leur environnement bien sûr (plage, gazon, stade, etc.), mais aussi par le fait que les zones de 3 et de 5 points sont disposées différemment de l’une à l’autre. Il faudra donc parfois protéger plus activement la zone centrale des assauts adverses, alors que d'autres arènes exigent de couvrir en priorité les zones latérales. Toujours concernant les terrains, certains possèdent des obstacles au niveau du filet central qui font que le disque peut s’y écraser et retomber mollement sur le camp adverse, ou au contraire y rebondir de façon inattendue et surprendre l’adversaire, ce qui donne un peu de piquant au match. Le mode solo propose aussi parfois entre deux matchs des niveaux bonus assez amusants dans lesquels, par exemple, vous contrôlez un chien qui doit éviter des obstacles pour attraper un frisbee, ou encore une partie de bowling dans laquelle la boule est remplacée par le fameux disque volant que vous devrez faire rebondir de façon adéquate contre les parois pour bousculer toutes les quilles.

Windjammers
Avec tant de points positifs, on peut se demander si Windjammers a des défauts… Eh bien en effet, difficile de lui trouver des points faibles. Si on veut pinailler, on peut arguer que la console est capable de faire beaucoup mieux graphiquement parlant. Certes… L’ensemble reste pourtant très correct et bien animé. Peut-être les athlètes proposés manquent un peu de charisme et auraient mérité d’être un peu plus travaillés sur le plan artistique, néanmoins ce point reste assez subjectif et n’a de toute façon pas d’incidence sur l’excellent gameplay du jeu. On peut dire également qu’on aurait souhaité plus de personnages et d’environnements, ou plus d’options paramétrables, car il est bien connu que le gamer n’en a jamais assez. Mais pour un jeu arcade du début des années 90, Windjammers se situe dans les normes de l’époque en termes de contenu. Un excellent jeu donc, que vous pourrez ressortir avec plaisir de temps en temps pour animer avantageusement les longues soirées d’hiver entre amis, tout en vous remémorant vos prouesses au frisbee sous le chaud soleil de la plage.

Les notes
+Points positifs
  • 100% arcade, fun et au gameplay intuitif
  • Réalisation impeccable techniquement parlant...
  • Principe de jeu totalement génial en multi
  • Un gameplay plus étoffé qu’il n’en a l’air
  • Des joueurs de niveaux différents peuvent s'affronter et s'amuser quand même
-Points négatifs
  • Des personnages qui manquent un peu de charisme
  • ... mais qui aurait pu être plus jolie compte tenu du support
  • Manque d'options, pas vraiment paramétrable

Il n'y a pas à dire, Windjammers est un bon petit jeu a priori sans prétention mais qui remplit parfaitement sa fonction de jeu d'arcade fun, et assez addictif il faut bien l'admettre. Même si la prestigieuse console de SNK est capable de proposer bien mieux techniquement, il est difficile de prendre en défaut la réalisation et le gameplay subtil de ce titre que Data East a visiblement mijoté aux petits oignons. Et même si on peut finir par s'ennuyer à la longue après avoir bouclé plusieurs fois le mode solo, il ne faut pas oublier que le titre a été taillé pour le multi, et cela se voit car c'est évidemment là qu'il excelle, au point d'être le jeu adéquat à sortir quand des amis viennent passer une soirée à la maison.

Profil de Rockstar78
L'avis de Rockstar78
MP
Journaliste jeuxvideo.com
10 décembre 2013 à 14:41:38
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Mis à jour le 10/12/2013
Neo Geo Sport Data East Rétrogaming
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Star Wars Battlefront II : une campagne qui pose question
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Past Cure : Quand les grandes ambitions ne suffisent pas...
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Steep Road to the Olympics : L'école des champions
    PC - PS4 - ONE
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Assassin's Creed Origins
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Call of Duty : WWII
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live