Test Magic : The Gathering : Duels of the Planeswalkers 2014- PC

PC

L'antédiluvien Magic The Gathering ne meurt jamais. Après un bloc Return to Ravnica plutôt apprécié par la communauté, l'édition M14 a jailli dans les magasins, devancée par la version digitale. Mais l'opus 2014 profite d'un nouvel atout dans sa manche : le mode Paquet Scellé.

Magic : The Gathering : Duels of the Planeswalkers 2014

Bien que possédant certaines qualités inhérentes au succès du jeu de cartes Magic the Gathering, la série de jeux vidéo Duels of the Planeswalkers avait un problème majeur : la construction de decks. En effet, vous n'aviez accès qu'à des decks déjà conçus par avance dont vous pouviez juste débloquer des cartes prédéfinies afin de l'améliorer. En termes de liberté, autant dire qu'on était clairement limité dans un aspect qui est pourtant le sel de Magic.

Les acquis

Test Magic : The Gathering : Duels of the Planeswalkers 2014 PC - Screenshot 4Bienvenue aux belles bêtes de M14.

Si l'on reprend les modes classiques de ce Magic 2014, on ne peut pas dire que grand-chose ait changé. Une fois de plus, le mode Campagne vous offre la possibilité d'affronter une série d'adversaires à la difficulté croissante, en gagnant au fur et à mesure d'autres decks et de nouvelles cartes pour vos decks existants. Le principal ajout ici concerne l'interface de duels, légèrement épurée et affinée, mais toujours pas assez pour ne pas trouver certaines phases un peu trop longuettes, à commencer par la phase de combat. En effet, on voit toujours le résultat de chaque dégât infligé un à un, en plus de l'ajout cette année de quelques animations correspondant à des cartes bien précises (Brouillard, Jour de Condamnation). Le reste de l'interface n'ayant pas trop bougé, on retrouve la même table plutôt pratique sur le long terme, même s'il faut toujours zoomer sur chaque carte pour savoir ce qu'elle fait. En termes de modes de jeu, on retrouve aussi les défis qui nous demandent de résoudre des situations de plus en plus complexes, ainsi que des parties en ligne multi qui comprennent le Troll à Deux-Têtes, par exemple. Bref, pas grand-chose de nouveau à se mettre sous la dent.

La nouveauté

Test Magic : The Gathering : Duels of the Planeswalkers 2014 PC - Screenshot 8Le mode Paquet Scellé est la principale nouveauté

Pour trouver du neuf dans cet opus, il faut se diriger vers la grosse feature qui tabasse : le mode Paquet Scellé. Il aura fallu le temps, mais les joueurs peuvent enfin créer leur deck à leur aise en choisissant eux-mêmes les couleurs et les cartes. Le principe est simple : on ouvre 6 boosters dans lesquels on trouve des cartes de façon aléatoire, comme dans le jeu de cartes physiques (11 communes, 3 uncos et 1 rare). Avec cela, on fait son deck (40 cartes) selon ses envies et on affronte une série de six adversaires contrôlés par l'IA, avec la possibilité de gagner quelques boosters supplémentaires en route pour parfaire son jeu. Si le gameplay est le même une fois les duels démarrés, c'est dans l'impression d'avoir eu un vrai rôle primordial dans la construction du deck que ce mode apparaît comme une très bonne idée. Malheureusement, il faut mettre un gros bémol à cette nouvelle. On ne peut en effet créer que deux decks dans la campagne du mode Paquet Scellé, sans quoi il faudra payer deux euros pour chaque campagne supplémentaire ! Il est totalement impossible de supprimer un deck créé via ce mode pour libérer un slot, ce qui réduit tout de même drôlement l'intérêt sur le long terme, malgré la possibilité de jouer au mode en question en ligne.

La cinquième roue

Test Magic : The Gathering : Duels of the Planeswalkers 2014 PC - Screenshot 9Le système de duel n'a pas beaucoup bougé.

Au final, on ne peut qu'être dubitatif quant aux apports de ce Magic 2014. Dans l'absolu, les quelques affinements comme l'interface de gestionnaire de decks et surtout le mode Paquet Scellé sont des plus indéniables qui étaient plutôt attendus. Toutefois, l'impossibilité de supprimer nos decks dans le nouveau mode, nous obligeant à payer au-delà de deux courtes campagnes d'une heure nous rappelle une fois de plus que cette série aura du mal à connaître un essor ce qui est dû à la priorité donnée au jeu de cartes physiques et à Magic Online. Logique d'un point de vue mercantile, pénible d'un point de vue ludique.

Suite à un problème technique, les images qui illustrent cet article sont des screenshots éditeurs.

Si rien ne s'affiche après plusieurs secondes d'attente :

Les notes

L'arrivée du mode Paquet Scellé aurait pu être un très bon point pour Magic 2014, et il l'est... pendant deux heures. Malheureusement, la limitation à seulement deux campagnes (deux decks) avant de devoir payer a vraiment de quoi surprendre. Si on comprend qu'il ne faut pas marcher sur les plates-bandes de Magic Online, on ne peut s'empêcher de se sentir lésé. Pour le reste, les changements sont plutôt rares mais Magic reste Magic, c'est-à-dire un très bon jeu de cartes.

Les plus

  • Magic
  • Quelques petits affinements intéressants
  • Les animations sur certaines cartes (Titan des Tombes, etc.)
  • Le mode Paquet Scellé
  • Les défis
  • Le jeu en ligne

Les moins

  • Le rythme des duels encore trop lent
  • Le nombre de cartes forcément assez restreint
  • La limitation à deux decks non supprimables en mode Paquets Scellés...
  • … A moins de payer

Retour haut de page

Infos jeu

  • Magic : The Gathering : Duels of the Planeswalkers 2014
  • Afficher recto jaquette
  • Editeur : Wizards of the Coast
  • Développeur : Wizards of the Coast
  • Type : Jeu de cartes
  • Support : Disponible uniquement en ligne
  • Multijoueurs : multijoueur en ligne
  • Sortie France : 26 juin 2013
  • Version : francais
  • Classification : Déconseillé aux - de 12 ans
  • Existe aussi sur :
    Magic : The Gathering : Duels of the Planeswalkers 2014 - PlayStation 3 Magic : The Gathering : Duels of the Planeswalkers 2014 - Xbox 360 Magic : The Gathering : Duels of the Planeswalkers 2014 - iPhone/iPod Magic : The Gathering : Duels of the Planeswalkers 2014 - Android
Mots-clefs : Magic 2014 – Duels of the Planeswalkers