Test Deadpool- Xbox 360

Xbox 360

Il suffit de mettre le nez dans le genre pour se rendre compte que toutes les adaptations de comics ne se valent pas. Si les derniers Batman ont prouvé que nos super-héros pouvaient très bien gérer leur reconversion dans le milieu du jeu vidéo, on retrouve encore de nombreux titres médiocres qui se contentent de profiter de la célébrité des licences exploitées. Où situer le curseur dans le cas de Deadpool ?

Deadpool

L'adaptation de Deadpool n'a pas été confiée à de parfaits inconnus. On retrouve en effet High Moon Studios aux manettes, le développeur qui s'est plutôt bien débrouillé avec les derniers épisodes en date de Transformers. Exit les robots géants qui se battent pour la domination de leur planète, leur dernier bébé s'attarde sur un personnage Marvel hors du commun : l'inimitable Deadpool. Ceux qui connaissent le bougre savent que l'entreprise était risquée. C'est en effet loin d'être le super-héros le plus lisse qui soit ! On pourrait même se demander s'il s'agit d'un « héros » à proprement parler...

Bienvenue au royaume des fous

Test Deadpool Xbox 360 - Screenshot 63Deadpool lui-même n'est pas très concentré sur le scénario.

Ceux qui ne connaissent pas Deadpool risquent d'être un poil surpris. Ce personnage est un mercenaire survolté et doté d'un pouvoir régénérant qui le rend quasiment indestructible. Jusque-là rien d'extraordinaire si ce n'est qu'on peut légitimement remettre en doute la justesse morale du gaillard. Les choses se compliquent lorsqu'on précise qu'il est aussi schizophrène, qu'il entend des voix, qu'il a régulièrement des hallucinations, que c'est un véritable obsédé sexuel et qu'il est le seul personnage de l'univers Marvel à avoir conscience d'être dans un comics. C'est pour cette raison qu'il s'adresse souvent directement au lecteur... On retrouve bien entendu toutes ces facettes de sa personnalité dans le jeu. On y croisera aussi des têtes connues puisque Câble et les X-Men seront de la fête pour affronter Mr. Sinistre et ses Maraudeurs. Ne vous cassez pas la tête, l'intrigue qui tient vaguement lieu de scénario est clairement traitée en second plan. Deadpool lui-même ne suit pas vraiment les tenants et les aboutissants de l'aventure et préfère s'intéresser à la forme que va prendre le jeu.

Test Deadpool Xbox 360 - Screenshot 64Vous trouverez une foule de références à l’histoire du jeu vidéo.

On ne se refait pas, il va ainsi régulièrement passer des coups de fil aux équipes de High Moon Studios pour leur faire des remarques ou prendre directement le joueur à partie. Vous vous en doutez, ce n'est pas la profondeur dramatique du personnage qui sera ici exploitée, mais plutôt des ressorts comiques qui font rarement dans la finesse. Les blagues les plus graveleuses et les situations absurdes s'enchaînent à toute vitesse si bien que le jeu en lui-même pourrait bien se résumer à une accumulation de vannes. Si les références à l'univers Marvel sont nombreuses, le petit monde du jeu vidéo n'est pas oublié et les développeurs ne se sont pas privés d'ajouter une foule de clins d’œil qui devraient au moins faire sourire les joueurs nostalgiques. Bref, il y en a pour tous les goûts, on pourrait même se demander si les game designers ne se sont pas eux aussi pris au jeu en voulant à leur tour ajouter quelques blagues.

Un gameplay qui prête aussi à rire

Test Deadpool Xbox 360 - Screenshot 65Les combats manquent furieusement d'intérêt.

Ne faisons pas durer le suspense plus longtemps, Deadpool est clairement un sous-beat'em all qui ne tient pas la comparaison avec les ténors du genre. Fidèle à son habitude, notre héros utilise à la fois des armes blanches et des armes à feu pour dézinguer à tout va. Au fil de l'aventure, il vous sera possible de débloquer de plus en plus d'armes différentes mais cela n'aura pas une incidence extraordinaire sur le gameplay. Celui-ci se résume en effet à tambouriner les boutons au pif pour sortir des combos sans saveur et à esquiver les coups juste à temps pour effectuer des contre-attaques automatisées dévastatrices. Ajoutez à cela un système de visée incroyablement lourdingue, un level design peu inspiré, une difficulté mal dosée et un fort sentiment de redite tout au long du jeu. Les 9 heures qu'il vous faudra pour boucler l'aventure pourraient bien vous paraître une éternité tant l'accumulation de ces petits défauts pourrira votre expérience. On peut aussi signaler de nombreux bugs d'IA et une caméra un peu folle. De toutes façons, vous avez compris le topo : Deadpool n'est clairement pas un bon beat'em all, mais il pourra toutefois satisfaire les fans du comics qui retrouveront la folie du titre original.

Si rien ne s'affiche après plusieurs secondes d'attente :

Les notes

Ca peut paraître paradoxal mais ce Deadpool est une très bonne adaptation tout en étant un mauvais jeu vidéo. Le titre respecte à la lettre l'univers déjanté et l'humour potache du comics, ce qui devrait au moins satisfaire les fans les plus acharnés. Le constat est par contre moins reluisant quand on s'intéresse au gameplay : il faut alors bien constater que l'on a affaire à un beat'em all tout juste médiocre qui ne tient pas la route face aux ténors du genre. Vous êtes prévenu, Deadpool peut à la rigueur vous offrir de bonnes tranches de rire mais il ne faut pas lui en demander plus.

Les plus

  • Fidèle à l'original
  • Un humour bien potache
  • Des références à gogo

Les moins

  • De nombreux bugs
  • Répétitif à l'extrême
  • Un gameplay sans saveur

Retour haut de page

Infos jeu

Mots-clefs : Deadpool The Game

Vidéos

Voir les 6 vidéos de Deadpool