Menu
Astérix
  • SNES
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Astérix sur SNES /

Test du jeu Astérix sur SNES

Test : Astérix
SNES
Astérix
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de crall
L'avis de crall
MP
Journaliste jeuxvideo.com
25 janvier 2012 à 18:11:40
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (33)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.7/20
Partager sur :

Nous sommes en 1993 après Jésus-Christ ; toute la Gaule vidéoludique est occupée. Toute ? Non ! Car un jeu vidéo lutte encore et toujours contre l'invasion des licences Astérix sur Super Nintendo. Intitulé en toute simplicité Astérix, le titre est édité par Infogrames et met en scène le célèbre et irréductible Gaulois, parti à la recherche de son compagnon et ami de toujours, Obélix. Entre un sanglier et quelques Romains en armure, la promenade épique d'un petit gars gonflé à bloc par la potion magique emporte le joueur aux quatre coins de la province d'une Armorique particulièrement chère à Goscinny et Uderzo. Mais l'aventure est-elle à la hauteur de la bande dessinée dont elle puise la substantifique moelle ?

Astérix

Les bases du scénario d'Astérix ne sont pas un brillant hommage à la cohérence qui règne dans l'univers de la BD originale. En effet, le héros se voit curieusement contraint de partir à la rescousse de son puissant acolyte, retenu prisonnier par les Romains. Quant on connaît l'invulnérabilité d'Obélix – mais oui, on le saura, il est tombé dans la marmite de potion magique étant petit – le synopsis prend soudainement des allures surréalistes. Comment, en effet, une telle force de la nature pourrait-elle se laisser emprisonner par les armées de César ? Si l'on fait abstraction de cette petite entorse au bon sens qui titillera certainement tout bon fan d'Astérix et Obélix, il faut malgré tout convenir que l'histoire du soft n'est pas non plus un outrage impardonnable aux aventures des deux compagnons moustachus (non, on ne parle pas des YMCA). Comme son nom l'indique, il est donc possible d'incarner l'intrépide Astérix tout au long d'une épopée qui se montre le plus souvent bien sympathique.

Astérix
Gaulois, un métier à risque.
Pour commencer, les graphismes se situent très clairement dans la moyenne haute de ce que l'on retrouve habituellement sur Super Nintendo. Les niveaux sont travaillés et la palette de couleurs qui les accompagne fait honneur aux dessins représentant notre Celte préféré. Le personnage est ainsi très finement reproduit et on prend plaisir à le contrôler même si la difficulté est parfois un peu ardue. En effet, le jeu se montre souvent assez traître, et bien que les commandes restent basiques, le gameplay possède ses propres subtilités. Ainsi, il est possible de sauter, de s'accroupir et de donner des coups qui enverront valser dans le décor les adversaires. Toutefois, au-delà de son aspect jeu d'aventure, Astérix est avant tout très axé plates-formes. A cet égard, les différentes phases qui accompagnent généralement l'action mettent en scène des ennemis capables d'infliger de sérieux dégâts à Astérix, comme par exemple des hérissons qu'il faut impérativement éviter, car il est impossible d'en venir à bout.

Astérix
Helvétie, terre d'accueil... ou pas !
La difficulté progressive du titre n'est pourtant pas un aspect rebutant, puisque globalement, il est toujours très agréable d'évoluer au milieu des paysages proposés. Le vrai problème reste l'absence totale de points de sauvegarde et le nombre limité de vies et de continus. Bien entendu, un grand nombre d'items pourront être récoltés, histoire de redonner fière allure au guerrier gaulois, mais ceux-ci sont un peu rares. Cuisses de sangliers, serpes d'or, casques de Romains, chaudrons de potion magique et os d'Idéfix : tous ces charmants objets ont leur utilité, même si on retiendra en priorité les plus vitaux, à savoir la potion du druide Panoramix et les morceaux de sangliers qui, eux seuls, restaurent la vie du héros. En ce qui concerne les musiques, il est très plaisant de constater que le soft n'est pas en reste.

Astérix
Ça sent le sanglier par ici !
En effet, au cours du périple d'Astérix, qui le mènera d'ailleurs dans des contrées bien connues des fans, comme par exemple l'Helvétie, le jeu se pare d'une ambiance sonore très prenante. Pour être plus précis, les différents thèmes s'accommodent parfaitement avec l'esprit de la série et participent à la bonne humeur de ce divertissement vidéoludique de qualité. On regrettera éventuellement l'absence du personnage d'Obélix, d'autant que le titre propose un mode deux joueurs au tour par tour qui, au passage, achève d'offrir une bonne durée de vie à la galette. En définitive, Astérix sur Super Nintendo est un divertissement de choix qui fera à coup sûr le bonheur des inconditionnels d'action / plates-formes.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Les environnements proposés sont à la fois variés et plaisants et l'univers général de la BD est très bien retranscrit. De la même manière, le personnage d'Astérix bénéficie d'un design bien travaillé. Assurément du bon boulot.

  • Jouabilité 14 /20

    Bien que le héros soit assez maniable, il n'est pas toujours évident de traverser les niveaux. Certaines phases de jeu ne semblent en effet pas avoir été suffisamment travaillées, ce qui provoque inéluctablement une funeste destinée (comprenez un game over). L'ensemble reste malgré tout très qualitatif.

  • Durée de vie 13 /20

    La durée de vie du jeu est assez satisfaisante et un mode deux joueurs est disponible pour tous ceux qui désirent se donner un peu de plaisir à plusieurs (sans mauvais jeu de mots).

  • Bande son 16 /20

    Les thèmes musicaux qui accompagnent l'aventure réussiront sans difficulté à conquérir le cœur des amoureux d'Astérix et Obélix. A la fois gaies et entraînantes, les musiques qui jalonnent les niveaux sont un hymne à la bonne humeur.

  • Scénario 9 /20

    Diantre ! Mais quelle mouche a donc piqué les scénaristes ? Obélix prisonnier des Romains, voilà une drôle d'idée qui risque fortement de faire hurler de rire (ou de colère) les fans purs et durs de la franchise... Bon ok, ça reste quand même Astérix et Obélix !

Cet épisode des aventures d'Astérix sur console s'impose comme un jeu de qualité. Les ingrédients les plus savoureux d'un jeu d'action / plates-formes s'y trouvent subtilement mélangés pour offrir un résultat à la hauteur de la bande dessinée. Avis aux grands enfants, ne passez pas votre chemin !

Profil de crall
L'avis de crall
MP
Journaliste jeuxvideo.com
25 janvier 2012 à 18:11:40
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (33)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.7/20
Mis à jour le 25/01/2012
Super Nintendo Action Plate-Forme Infogrames Animation BD Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Still There : Le futur Firewatch de l'espace ? - gamescom 2019
    PC
  • Preview : The Settlers, un reboot pour rebâtir les fondations de la saga - gamescom 2019
    PC
  • Preview : John Wick Hex : une prometteuse adaptation tactique de la saga - gamescom 2019
    PC - PS4 - ONE - MAC
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce