Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur iOS / Hidden Runaway sur iOS /

Test Hidden Runaway sur iOS du 19/12/2012

Test : Hidden Runaway
iOS

Trois ans après A Twist of Fate, dernier épisode de la trilogie Runaway, on ne s'attendait pas vraiment à retrouver Brian et Gina de sitôt. Et pourtant les revoilà à l'honneur dans Hidden Runaway, un opus iOS qui revient aux origines de leurs aventures, sous couvert, là encore d'un petit twist.

Considéré par beaucoup comme le chevalier blanc du jeu d'aventure, celui qui ranima le genre en 2003, le splendide point and click Runaway marquait le début d'une jolie trilogie portée par une solide réalisation et une écriture impeccable. Trois épisodes et quelques portages plus tard, la série prenait fin en 2009. Ses créateurs, les Espagnols de Pendulo Studios, décidaient alors d'explorer d'autres univers sans toutefois parvenir à rencontrer le même succès qu'avec Runaway. Presque contraint, Pendulo revient donc à sa série mythique non pas avec un nouvel épisode, mais avec une relecture du premier volet. Paradoxalement, si Runaway avait bien sauvé le point and click, cette nouvelle vision cède aux sirènes du jeu d'objets cachés, une tendance justement réputée pour tuer le genre à petit feu.

L'esprit "jeu d'aventure" est toujours présent.

Soyons clairs, nous ne sommes pas ici pour faire le procès du jeu d'objets cachés. D'ailleurs, Hidden Runaway s'en sort plutôt bien sur ce créneau. Calquée sur l'histoire du jeu original, l'aventure nous propose régulièrement de fouiller des tableaux pour y déceler une liste d'items plus ou moins bien dissimulés. Certains sont visibles, d'autres le sont moins. Généralement, les objets sont posés dans le décor, mais ils sont aussi parfois placés en surimpression, rendant la tâche plus difficile pour l'œil non averti. Même s'il arrive de pester contre des items qui ne dépassent que d'un pixel ou contre d'autres complètement invisibles puisque planqués dans l'ombre, les séquences de recherche sont globalement réussies et s'insèrent même plutôt bien dans le déroulement principal du jeu. On l'a dit, Hidden Runaway suit la trame du jeu original. On assiste donc à la rencontre entre Brian, jeune étudiant un peu coincé, et Gina, strip-teaseuse sexy tentant de fuir la mafia. Le premier aide la seconde à échapper aux truands et l'histoire les embarque rapidement sur la piste d'un trésor dans l'Ouest américain.

La salle de bains de l'hôpital est en désordre.

Même s'il ne s'agit plus d'un jeu d'aventure en point and click classique, Hidden Runaway parvient à conserver sans trop de mal l'esprit de la série. Les séquences d'objets cachés ne sont finalement là que pour dégoter des items nécessaires à la résolution d'énigmes. Les joueurs se souviennent sans doute de la séquence de l'hôpital durant laquelle Brian tente de fabriquer une fausse Gina dans le lit voisin pour tromper les tueurs. Dans Hidden Runaway, c'est exactement la même chose, sauf qu'il faut d'abord passer par des phases d'objets cachés pour mettre la main sur tous les accessoires nécessaires à la supercherie. En clair, ces phases d'observation ne semblent pas aussi gratuites que la majorité des titres du genre. Et cerise sur le gâteau, il est ici possible de quitter une scène pour tenter de fouiller ailleurs. Il est d'ailleurs obligatoire de s'éparpiller de la sorte puisque les objets d'un décor servent généralement dans la pièce d'à côté. Le sentiment de participer à un véritable jeu d'aventure est donc bien présent, ce qui n'était pas gagné d'avance et qui reste donc à mettre au crédit des développeurs.

Les objectifs sont listés et peuvent être consultés à tout moment.

La recherche d'objets n'est pas la seule composante du gameplay dans Hidden Runaway. Quelques petites énigmes sont également proposées, prenant généralement la forme de mini-jeux qu'il est possible de passer si besoin est. Au final, la progression est donc plutôt agréable et puisqu'elle suit minutieusement la première aventure, elle rappellera de très bons souvenirs aux amateurs de la série. A ce titre, la réalisation reprend la désormais célèbre patte graphique de Pendulo Studios qui s'est d'ailleurs permis d'ajouter de nombreux clins d'œil à ses autres jeux. Les séquences cinématiques ne sont cependant pas aussi réussies, puisqu'elles ne se composent que d'images fixes et d'animations rudimentaires. Les voix sont également absentes, ce qui est regrettable. Enfin, les musiques ont la fâcheuse manie de se rendre très discrètes ; elles n'interviennent que sporadiquement, rendant l'ensemble du jeu pratiquement muet. Un malheureux bug coupe aussi le son à certains rallumages de l'application... En parlant de bugs, plusieurs joueurs se plaignent d'un jeu qui plante. Aucun désagrément de ce style n'est apparu durant notre test, effectué sur iPhone 4S, difficile donc de se prononcer à ce sujet.

La fin de la honte.

Alors Hidden Runaway, digne représentant de la série ? Pas vraiment. L'esprit est là, les graphismes cartoon également mais le jeu dégage une réelle impression d'inachevé. En effet, si l'aventure se calque sur le scénario d'origine, elle s'arrête brusquement en cours de route pour proposer un final sorti de nulle part et, disons-le franchement, honteux de la part des développeurs. Sans trop spoiler, disons que le jeu s'arrête lorsque Brian et Gina arrivent en territoire hopi. Les deux protagonistes s'adressent alors au joueur, lui disent que leur histoire ferait un superbe film et qu'il est donc nécessaire de faire gonfler le budget pour la production. S'ensuit un… tape la taupe complètement inapproprié puis une tentative d'aumône pour réaliser Hidden Runaway 2, et le générique final. Cette fin abrupte, complètement ahurissante et dans une certaine mesure irrespectueuse, laisse un goût bien amer dans l'esprit du joueur qui pensait aller au moins jusqu'au bout du premier volet. Comment ne pas se sentir floué devant un jeu tronqué de sa vraie fin, remplacée à la va-vite par un mini-jeu débile ? Il y avait certainement des moyens plus classe de terminer le jeu, non ?

Les notes
  • Graphique 16 /20

    Hidden Runaway dégage le charme des jeux Runaway en remplissant les décors que l'on connaît déjà de multiples objets divers et variés. La minutie des graphismes est sublimée par la palette des couleurs très cartoon. Dommage que les cinématiques ne soient pas plus soignées et affichent des animations très hachées.

  • Jouabilté 15 /20

    On pouvait faire la grimace à l'annonce d'un Runaway à la sauce objets cachés. Il faut pourtant reconnaître que la formule fonctionne bien. Les items trop bien dissimulés peuvent parfois faire rager, mais dans l'ensemble, les séquences d'observation servent une progression saupoudrée de quelques mini-jeux bienvenus. Quelques petits problèmes de détection tactile sont à noter obligeant par exemple à valider plusieurs fois un bouton d'un menu.

  • Duree 8 /20

    L'amputation d'un bon pan du scénario ne rend pas service à une aventure qui se termine déjà bien vite. Comptez quatre à cinq heures en prenant votre temps. Sachez toutefois qu'en cas de blocage, un système d'indices permet de nous mettre rapidement sur la voie, soit en nous guidant vaguement vers le lieu à fouiller, soit en indiquant clairement où se trouve un objet. Les mini-jeux peuvent quant à eux être zappés.

  • Son 9 /20

    Les fans reconnaîtront bien quelques petits thèmes familiers, mais sans voix, avec de rares musiques et un bug qui rend parfois le jeu muet, on est loin de la performance audio du jeu original. C'est bien dommage.

  • Scénario 13 /20

    L'histoire se calque sur la première moitié du premier épisode de la série. Il n'est pas obligatoire d'avoir déjà joué à ce dernier pour tout comprendre grâce à quelques textes et petites scènes explicatives. Cependant, avec ses séquences de transition muettes, le scénario perd son côté cinématographique. La fin abrupte reste également en travers de la gorge.

La transition entre le point and click d'origine au jeu d'objets cachés se fait sans mal. Des efforts ont clairement été fournis pour garder l'ambiance et le feeling d'un vrai jeu d'aventure avec par exemple des objets à trouver puis à utiliser sur le décor. L'excellente patte graphique participe aussi à rendre l'expérience plutôt agréable, du moins tant qu'elle dure. En effet, privé de toute sa deuxième moitié et clos par une fin scandaleuse, Hidden Runaway laisse finalement un goût bien amer dans la bouche du joueur. Si une suite voit le jour, il lui faudra se montrer bien plus généreuse pour rattraper ce premier volet inachevé.

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste de jeuxvideo.com
19 décembre 2012 à 14:08:10
10/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/ 20
Mis à jour le 19/12/2012 Voir l'historique
iOS Réflexion Pendulo Studios Bulkypix
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (1)
  • News (2)
  • Vidéos (1)
  • Images (77)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Hidden Runaway sur iOS
    -
    IOS
Boutique
  • Hidden Runaway IOS
    Gratuit
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.