Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Half-Minute Hero : Super Mega Neo Climax Ultimate Boy sur PC /

Test Half-Minute Hero : Super Mega Neo Climax Ultimate Boy sur PC du 08/11/2012

Test : Half-Minute Hero : Super Mega Neo Climax Ultimate Boy
PC

Sorti de manière très confidentielle sur PSP, le très surprenant Half-Minute Hero était revenu l'année dernière sur le XBLA dans une version relookée mais amputée de certains modes de jeu. Finalement, c'est sur PC qu'il faudra se tourner pour découvrir la déclinaison la plus complète de Half-Minute Hero, pompeusement sous-titrée Super Mega Neo Climax Ultimate Boy... Rien que ça !

Partant avec l'idée saugrenue de transformer la quête longue et périlleuse d'un jeu de rôle en une incroyable course contre-la-montre, Half-Minute Hero fait partie de ces titres les plus audacieux que nous ayons pu voir ces dernières années. Créé dans le but de surprendre au maximum le joueur blasé par une pratique assidue du RPG, le soft comporte pas moins de quatre variantes de gameplay radicalement distinctes, revisitant aussi bien le jeu de rôle à l'ancienne que la stratégie temps réel et le shoot'em up. Le point commun entre chacun de ces modes réside bien sûr dans le caractère frénétique et ultra chronométré des missions proposées. Là où l'épisode XBLA troquait trois de ses modes de jeu contre un nouveau style graphique proposé en complément des graphismes old-school originaux, la mouture PC ne fait aucune concession et constitue par conséquent la version la plus complète de Half-Minute Hero. Elle nous offre donc en option le style graphique « néo cartoon » qui divisera toujours autant les joueurs, car s'il possède un charme indéniable, il est loin d'être aussi percutant et provocateur que le style rétro à base de gros pixels façon 8 bits. Heureusement, les deux sont inclus dans cette version PC, ce qui permettra à chacun d'opter pour l'un ou l'autre selon sa préférence.

La réalisation old-school possède un charme inimitable.

Jouable aussi bien en solo qu'en multijoueur, les parties pouvant accueillir jusqu'à quatre participants online, le soft nous raconte comment une flopée indénombrable de seigneurs du mal est entrée en possession d'un sortilège capable de détruire le monde en seulement 30 secondes. Face à l'imminence de leur mort, les hommes supplient la déesse du temps de leur envoyer un brave suffisamment téméraire pour trouver le moyen de les sauver. C'est ainsi que vous partez en quête, vêtu de rien et totalement dépourvu d'expérience, courant dans tous les sens pour éviter le pire. Votre joker : la possibilité de payer la déesse du temps pour qu'elle accepte de remettre le chrono au maximum afin de repousser d'encore 30 secondes le fatidique game over ! Au fil des missions, le brave que vous êtes finira par acquérir des armes de toutes sortes, mais aussi des bottes et autres récompenses vestimentaires qui lui permettront d'arborer un look pouvant aller du plus classe au plus ridicule, l'important étant qu'ils alimentent votre panoplie de la façon la plus disparate qui soit.

Certains préféreront peut-être le style néo cartoon.

Pas de doute, l'idée de départ est hallucinante de génie et, une fois l'effet de surprise digéré, impossible de décrocher. Les missions s'enchaînent avec tellement de nervosité et de frénésie qu'on ne se lasse pas de voir notre petit bonhomme gagner en puissance en l'espace de quelques secondes seulement. Certes, le héros repart au niveau 1 à chaque nouvelle mission, mais le gain d'expérience est tellement fulgurant que faire de l'XP n'est plus qu'une formalité. Ne dépassant jamais les 3 secondes, les combats voient le héros et ses ennemis se foncer dedans jusqu'à ce que le plus fort l'emporte. Tout ce que vous avez à faire est de surveiller votre jauge de vie pour mâchouiller une herbe de soin en cas de nécessité. La vraie difficulté réside dans le fait qu'il faut planifier ses « sorties » sachant que plus on s'éloigne d'un village, plus on risque de mettre du temps à retrouver une statue de déesse et donc à remettre le compteur temps au maximum. Car, en 30 secondes, vous devez non seulement gagner des niveaux d'expérience pour fortifier votre personnage mais aussi explorer des villages pour acheter de l'équipement et enrôler un maximum d'alliés. Ces derniers vous épauleront durant les batailles et surtout contre les boss qui doivent eux aussi être vaincus en un très court laps de temps. D'une manière générale, le jeu reste tout de même assez facile, le plus dur étant finalement d'essayer de boucler toutes les quêtes en un temps record ou en essayant de récupérer la totalité des objets proposés et de découvrir toutes les façons de mener à bien chaque mission. Certains niveaux comportent ainsi des embranchements qui donnent accès à d'autres quêtes plus ou moins cachées, ce qui relance la rejouabilité du titre pour qui souhaite plier le soft dans son intégralité.

On retrouve avec plaisir les trois autres modes de jeu qui étaient présents sur PSP.

Absentes de la mouture XBLA, les trois variantes de gameplay sont enfin de retour sur PC pour notre plus grand bonheur. Elles fonctionnent elles aussi sur le principe des 30 secondes mais leur déroulement diffère radicalement. Le roi des démons se déplace lentement dans des niveaux infestés de monstres qu'il doit repousser en invoquant ses propres sbires à l'écran. Trois types de créatures peuvent ainsi venir lui prêter main-forte, certaines étant spécialisées dans la vitesse, d'autres dans la puissance et les dernières dans le tir à distance. Il faut donc réfléchir à la manière la plus efficace de venir à bout de l'adversité, sachant que plus on attend avant d'invoquer un monstre, plus celui-ci est puissant. Une attente symbolisée par un cercle de magie qui s'élargit à chaque seconde et qui se réduit brutalement si jamais vous laissez votre roi se faire toucher. Bien entendu, le game over vous guette aussi toutes les 30 secondes, ce qui vous oblige à localiser rapidement les endroits où se cache la déesse du temps pour lui payer son dû !

La princesse et ses arbalétriers sont de sortie.

Le mode dédié à la princesse s'apparente plutôt à un shoot'em up qui consiste à raser des niveaux suivant un scrolling à vitesse variable dans le but de ramener un objet clé au château. Entourée de ses armées d'arbalétriers, la princesse fonce ainsi tête baissée vers son objectif, ne vous laissant pas d'autre choix que de viser les monstres alentour en évitant au maximum que le groupe ne se fasse toucher. En cas de choc, vous perdez des troupes et devenez beaucoup plus vulnérable. Heureusement, les stages comportent des bonus qui boostent votre puissance de tir, mais surtout des tapis rouges qui sont les seuls endroits où vous pouvez payer la déesse du temps pour faire remonter le chrono. Enfin, le mode du chevalier est à débloquer et se révèle le plus délicat à gérer puisqu'il faut protéger un prêtre jusqu'à ce que le compteur tombe à zéro. Très vulnérable, le chevalier doit trouver des armes de fortune pour défendre son compagnon en se contentant d'assommer les monstres qui reviennent inlassablement l'agresser. En additionnant tout ce que cet épisode nous propose, on se retrouve avec un titre extrêmement complet qui a tout ce qu'il faut pour séduire une large frange de joueurs dont on espère que vous ferez partie.

Les notes
  • Graphique 15 /20

    Le style néo cartoon proposé par défaut divisera certainement les joueurs, surtout les plus nostalgiques qui lui préféreront sans doute le style rétro plus fidèle à l'original sur PSP. Difficile, en revanche, de rester insensible au charme inimitable des sprites à l'ancienne, surtout lorsqu'ils sont tellement sommaires et pixelisés qu'on peine presque à voir ce qu'ils représentent ! C'est dire à quel point les auteurs de ce titre ont souhaité pousser loin le délire.

  • Jouabilté 14 /20

    Simple au possible, le maniement du jeu est aussi intuitif que le gameplay peut sembler déroutant à première vue. D'une audace à toute épreuve, le concept fonctionne à merveille et on se retrouve rapidement pris dans la frénésie des missions qui se succèdent à vitesse grand V.

  • Duree 16 /20

    Cette mouture PC a le mérite d'être la plus exhaustive possible puisqu'elle regroupe tous les modes de jeu de la version PSP sans oublier d'ajouter la variante graphique proposée dans l'opus XBLA. Aux quêtes du héros parodiant les RPG old-school s'ajoutent donc les phases de shoot'em up avec la princesse, et les missions du roi du mal et du chevalier, sans oublier les parties multijoueurs.

  • Son 16 /20

    La bande-son est au moins aussi singulière que peut l'être l'ensemble du jeu. La plupart des morceaux sont excellents et collent tout à fait au trip rétro qui caractérise le concept même de ce titre.

  • Scénario 13 /20

    Etant donné la rapidité des quêtes proposées et le côté « parodie de RPG old-school », l'histoire et les dialogues sont forcément très sommaires mais on y relève une certaine dérision qui donne une vraie personnalité au jeu. Les textes sont par ailleurs en français (à quelques petits oubliés près...).

Cette nouvelle version du génial Half-Minute Hero se charge de remettre les pendules à l'heure en fusionnant les points forts des épisodes PSP et XBLA. Si vous ne devez en choisir qu'une, on vous conseillera donc d'opter pour celle-là. Tous les modes de jeu originaux sont de la partie, ainsi que le style graphique néo cartoon. On ne pourra que vous recommander de lui laisser sa chance pour sa dimension parodique, addictive et audacieuse !

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
08 novembre 2012 à 19:18:23
16/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/ 20
Mis à jour le 08/11/2012 Voir l'historique
PC RPG Autres Marvelous Entertainment Opus
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (1)
  • News (1)
  • Vidéos (4)
  • Images (243)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Half-Minute Hero : Super Mega Neo Climax Ultimate Boy
    -
    PC
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.