Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : Sleeping Dogs
360

Lâché par Activision pour des raisons encore obscures, puis récupéré in extremis par Square Enix, Sleeping Dogs aura connu un développement pour le moins chaotique. Espérons alors que ce GTA-like à la sauce hongkongaise aura su se relever pour mieux nous immerger dans l'univers à la fois intriguant et alléchant des triades.

Sleeping Dogs nous conte l'histoire d'un certain Wei Shen. Né à Hong Kong où il a connu des déboires sordides, celui-ci s'est par la suite exilé aux Etats-Unis afin de suivre une formation de policier. De retour dans sa ville natale, Wei est alors chargé d'infiltrer les terribles triades en s'appuyant notamment sur ses amis d'enfance. Il s'agira alors de travailler sur les deux plans en réalisant des missions tantôt pour la mafia, tantôt pour la police, sans oublier une notion importante : la vengeance personnelle. Le joueur sera toutefois contraint de suivre la trame imposée sans pouvoir choisir franchement son camp lui-même. L'histoire n'en reste pas moins agréable et bourrée de rebondissements qui renvoient directement à des références du cinéma hongkongais dont notamment l'excellent Infernal Affairs (qui aura donné lieu à un remake américain nommé Les Infiltrés). Les différentes missions au programme sont autant de clins d'œil au genre et peuvent aller de l'infiltration à la course-poursuite survoltée en passant par des fusillades et des démonstrations de kung-fu. Notons que dans tous les cas, des scores dits de triade ou de police sont attribués en fonction de la méthode choisie, ce qui permet de débloquer diverses compétences pour notre héros, comme par exemple, le fait de pouvoir voler une voiture sans déclencher l'alarme.

Vous allez adorer Hong Kong !

La réelle star du jeu n'est toutefois pas Wei, mais bien la ville de Hong Kong en elle-même. Tantôt répugnante, tantôt envoûtante, celle-ci sera dans tous les cas extrêmement plaisante à parcourir, notamment grâce à un souci du détail tout simplement incroyable. On appréciera ainsi les PNJ qui arrosent leurs plantes tranquillement sur leur balcon ou encore les spectacles organisés sur une scène de fortune dans des ruelles bondées. Qu'il s'agisse d'un marché de nuit, du centre économique ou d'un ancien temple, tous les lieux visités sont donc particulièrement vivants et très immersifs. On pourra toutefois déplorer quelques bugs graphiques et les textures ne sont pas toujours magnifiques, mais pour un jeu en open world, qui plus est sur consoles, l'ensemble reste parfaitement acceptable. Ajoutez alors à cela une bande-son assez exceptionnelle mise en évidence par les différentes stations de radio et par des bruitages très réussis et vous devriez donc passer de nombreuses heures à déambuler sans but précis dans les ruelles crasseuses de Hong Kong. Vous pourrez en profiter pour faire quelques achats et ainsi obtenir des boissons énergisantes, des soupes, des glaces, ou des vêtements par exemple. Cela vous octroiera quelques bonus non négligeables qui pourront être décisifs une fois l'heure du combat arrivée. La recherche des autels de santé, des coffres secrets (contenant des vêtements) et des caméras de surveillance pourra en outre vous pousser à explorer une map qui n'est clairement pas aussi grande que celle d'un GTA, mais qui est immensément agréable à visiter.

Le système de combats offre une multitude de possibilités.

Le système de combats est lui aussi une franche réussite. Très orienté kung-fu et donc combats à mains nues, celui-ci devrait une nouvelle fois enchanter les fans de films hongkongais. On enchaîne ainsi les combos dévastateurs avec ce que cela implique de cabrioles, de high kick et de mâchoires brisées. Il est d'ailleurs possible de débloquer bon nombre d'attaques différentes afin par exemple de détruire les genoux des ennemis ou de les envoyer valser à l'autre bout de la pièce. Les finish moves sont également très sympathiques et consistent à exploiter l'environnement en encastrant des têtes dans des ventilateurs, foyers, poubelles voire même des aquariums. Tout ceci est délicieusement violent et n'est pas sans rappeler des références comme Batman Arkham Asylum ou Assassin's Creed. Le système de ripostes de ce dernier est d'ailleurs de la partie et au final, les possibilités paraissent assez impressionnantes. Mais attention, ne vous attendez pas à une promenade de santé puisque ces échauffourées réservent généralement un challenge de taille. On ne peut malheureusement pas en dire autant des fusillades qui sont à la fois très classiques et assez inintéressantes. Ainsi, dans la plupart des cas, une bonne couverture suivie d'un effet bullet time à la Max Payne suffit à éliminer des ennemis qui ont tendance à se placer souvent à proximité d'objets explosifs. Ces phases sont toutefois plutôt rares et donc pas particulièrement gênantes.

L'IA est malheureusement perfectible.

Quelques défauts plus ou moins incommodants viennent toutefois gâcher la partie, à commencer par une IA complètement à la ramasse. On a ainsi d'ores et déjà parlé des phases de tir, mais même lors des combats à mains nues, les adversaires souffrent du fameux syndrome Assassin's Creed et attaquent à tour de rôle sans une once d'intelligence. De même, une voiture déviée de sa route cherchera inexorablement à retourner sur le chemin prévu, au risque de rester bloqué contre un mur. Cela nuit inévitablement à l'intérêt des courses-poursuites et fait tache sur un titre de cette envergure. La difficulté inégale (échapper aux policiers est par exemple bien trop facile), quelques soucis de caméra et une durée de vie un peu faible compte tenu du genre complètent le tableau. On ne peut toutefois pas se résoudre à en vouloir à ce Sleeping Dogs qui est trop jouissif pour être déconseillé. Les quelques défauts cités ci-dessus peuvent certes ternir l'expérience mais ne pèsent pas bien lourd face aux innombrables points forts du titre. Que vous aimiez l'univers des triades et le cinéma hongkongais ou bien que vous recherchiez simplement un GTA-like moins « américain » nous ne pouvons que vous inciter à vous ruer sur ce Sleeping Dogs.

Les notes
  • Graphique 15 /20

    Certes, Sleeping Dogs est limité techniquement parlant, mais celui-ci a le mérite de proposer un environnement à la fois très vivant et très agréable à l'oeil. La ville de Hong Kong est ainsi plus vraie que nature et fourmille de détails tous plus sympathiques les uns que les autres.

  • Jouabilté 16 /20

    Sleeping Dogs est assez inégal à ce niveau-là. En effet, si les phases de combats sont tout simplement jouissives, les fusillades et les courses-poursuites sont entachées par un manque d'originalité flagrant et par une IA peu convaincante. L'expérience proposée reste toutefois plaisante, d'autant plus que la prise en main est immédiate et le challenge de taille.

  • Duree 14 /20

    Moins convaincant à ce niveau que bon nombre de GTA-like, Sleeping Dogs a de quoi occuper de nombreuses heures le joueur désireux de découvrir Hong Kong dans ses moindres recoins. Quelques quêtes annexes plutôt sympathiques quoiqu'un peu répétitives complètent le tableau pour un résultat honorable. L'absence de mode multijoueur pourra gêner certains joueurs, ce qui n'est pas notre cas.

  • Son 17 /20

    Très soignée, la bande originale de Sleeping Dogs nous plonge directement au cœur de la Chine. Les bruitages et ambiances sonores sont également très réussis et confèrent au titre une réelle plus-value.

  • Scénario 15 /20

    Directement inspiré par les grands classiques du cinéma hongkongais, Sleeping Dogs nous propose de suivre les pérégrinations d'un policier infiltré au cœur des triades. Son cœur et sa loyauté vont alors être mis à rude épreuve et on regrette simplement le fait que le joueur ne puisse pas choisir son camp lui-même.

Activision a manifestement fait une erreur en abandonnant Sleeping Dogs. Certes, l'IA est à revoir et tous les aspects du gameplay ne sont pas parfaits, mais en dehors de cela, le titre de United Front offre un voyage tout simplement extraordinaire au cœur de l'univers passionnant des triades hongkongaises. Et quand bien même vous ne seriez pas particulièrement attiré par le thème proposé, vous trouveriez là un GTA-like honnête qui, à défaut d'être original, devrait savoir séduire tous les fans du genre.

Profil de Lespol
L'avis de Lespol
MP
Twitter
Journaliste de jeuxvideo.com
15 août 2012 à 16:44:38
16/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (541)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/ 20
Mis à jour le 15/08/2012 Voir l'historique
Xbox 360 Action United Front Games Square Enix Contemporain + Enquête
  • Partager cette page :
Sleeping Dogs
PC PS4 ONE PS3 360
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (26)
  • News (71)
  • Vidéos (41)
  • Images (1316)
  • Wiki / ETAJV
  • Wallpapers (10)
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Sleeping Dogs sur 360
    -
    360
  • Aperçu : Sleeping Dogs sur 360
    - 32
    360
  • Aperçu : Sleeping Dogs - E3 2012 sur 360
    - 51
    360
  • Aperçu : Sleeping Dogs sur 360
    - 90
    360
  • Aperçu : True Crime Hong Kong sur 360
    - 21
    360
  • Aperçu : True Crime - E3 2010 sur 360
    - 18
    360
  • Aperçu : True Crime sur 360
    - 23
    360
Boutique
  • Sleeping Dogs 360
    15.29 € Neuf
    8.00 € Occasion
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.