Test Oil Rush- PC

PC

On le sait déjà, notre mode de vie et notre consommation effrénée nous mènent tout droit à la catastrophe. Il arrivera bien un moment où le dérèglement climatique aura balayé notre chère et tendre civilisation. Ne vous inquiétez pas, cette catastrophe constituera un nouveau départ. En effet, si l'on en croit le scénario de Oil Rush, on pourra continuer de s'étriper joyeusement pour accéder aux dernières réserves de pétrole.

Oil Rush

Qui a dit qu'il fallait forcément que l'humanité se réunisse autour d'une même cause pour faire face à l'adversité ? C'est certainement dans les pires moments de l'histoire que naissent les guerres les plus mémorables. Oil Rush nous entraîne ainsi dans un futur pas si éloigné que cela dans lequel la plupart des terres ont été englouties par les eaux. Cet univers post-apocalyptique à la Waterworld est loin d'être un paradis : les nations qui ont émergé de ce chaos n'ont rien trouvé de mieux que de se faire la guerre pour prendre le contrôle des derniers puits de pétrole. Vous voilà donc engagé dans un conflit maritime qui se concentre autour des rares plates-formes permettant d'extraire ce précieux pétrole ou de construire davantage de machines de guerre. Il n'est bien entendu pas question de manœuvrer des tanks en pleine mer, vous devrez plutôt mener vos assauts avec des bateaux plus ou moins rapides ou blindés et des engins volants de toutes sortes.

Test Oil Rush PC - Screenshot 16Il vous est impossible de diriger vos unités une fois que vous les avez envoyées vers un objectif.

Pas la peine de prendre des pincettes, le gameplay bien particulier de ce Oil Rush risque de déstabiliser plus d'un amateur de jeux de stratégie. En effet, ici on ne contrôle pas directement les unités qui sont sous nos ordres, on se contente de les envoyer d'une plate-forme à l'autre. Il suffit pour cela de cliquer sur l'une de ces forteresses aquatiques, de sélectionner les types d'unités concernées, puis de les envoyer vers une autre plate-forme. Il est impossible de donner des ordres précis aux troupes qui sont déjà au large, il faut au pire se contenter de les rappeler au bercail. De la même façon, le choix des unités est particulièrement rigide, il faut se contenter de sélectionner 25, 50 ou 100 % des troupes disponibles. Bref, ne vous attendez pas à de la micro-gestion ! Au contraire, on passe la majeure partie de son temps rivé sur la carte radar à essayer d'anticiper les faits et gestes de ses adversaires pour mieux répartir ses forces. Mieux vaut rester vigilant car la moindre erreur de jugement peut entraîner une sanction radicale. En effet, le nombre d'unités qui peuvent être présentes simultanément sur la map est très limité, il ne vous permettra pas de réaliser de sérieuses offensives tout en défendant les plates-formes qui sont déjà sous votre contrôle. Il vous faudra donc parfois sacrifier quelques objectifs mineurs et constamment parier sur les prochains mouvements de vos adversaires.

Test Oil Rush PC - Screenshot 17Vous pouvez renforcer la défense de vos usines en construisant des tourelles.

Vous l'aurez compris, Oil Rush ne se base pas sur un concept de prise de territoire, mais plutôt sur la conquête de ces fameuses plates-formes isolées. Ces dernières sont de différentes natures : vous trouverez surtout des usines qui construisent en continu un type d'unité bien précise, et des plates-formes de forage qui apportent la seule ressource du jeu : le précieux pétrole. Pour prendre le contrôle de l'un de ces bâtiments, il suffit de balayer toute résistance et de placer un instant au moins l'une de ses unités en faction autour de ce point. Cela veut dire aussi que vos adversaires peuvent très bien capturer rapidement l'un de vos propres spots si personne n'est là pour le protéger. Heureusement, vous pourrez tout de même investir votre pétrole extrait à la sueur de votre front pour installer des défenses sur vos usines. Il s'agit de tourelles de trois types : les plus légères font des merveilles contre les ennemis rapides, mais il vaut parfois mieux investir dans des équipements lourds ou antiaériens. L'autre moyen de vous faciliter la tâche est d'accumuler des points d'expérience et de les dépenser dans l'arbre de compétences. Vous pourrez ainsi glaner quelques atouts passifs qui viendront augmenter la robustesse ou la puissance de feu de vos troupes, mais aussi des bonus temporaires que vous déclencherez en dépensant plus ou moins de pétrole. L'usage de ces derniers va parfois déterminer l'issue d'un combat en minant totalement le moral de vos adversaires ou en sabotant leurs installations.

Test Oil Rush PC - Screenshot 18Le rendu graphique est tout simplement superbe.

Le gameplay de Oil Rush est donc au final bien plus complexe qu'il n'y paraît de prime abord. Il vous demande en effet de jongler avec ces fameuses compétences tout en gérant correctement la répartition de vos troupes. Malheureusement, ce n'est pas vraiment satisfaisant de chercher à anticiper les mouvements de l'IA, il faut pouvoir affronter d'autres joueurs pour profiter vraiment des subtilités du jeu. Un mode online est bel et bien présent mais pour l'instant il est assez difficile de croiser du monde sur le net. Il ne nous reste plus qu'à croiser les doigts pour que les serveurs finissent par se remplir ou se rabattre sur le multijoueur en local qui promet quelques parties sympathiques. On note d'ailleurs au passage que le titre est non seulement disponible dans une version Windows, mais qu'il gâte aussi les joueurs Mac et Linux. Cette volonté d'être présent sur tous les supports n'est finalement pas très surprenante lorsque l'on se penche sur le cas du développeur se cachant derrière ce projet. Unigine Corp est en effet un studio russe qui signe ici son premier jeu dans le but de mettre en avant son moteur graphique maison. Le titre joue à merveille ce rôle de vitrine promotionnelle : Oil Rush est un véritable régal pour les yeux ! Rares sont en effet les jeux indépendants à proposer d'aussi beaux graphismes : les effets de lumière et de fumée sont somptueux, la texture de l'eau est parfaitement crédible et les changements climatiques sont diablement réussis. Au final, Oil Rush constitue donc une surprise sympathique pour son gameplay, mais aussi et surtout une véritable prouesse technique du point de vue de sa réalisation.

Miniblob, le 27 janvier 2012

Les notes

  • Graphismes 18/20

    Oil Rush a visiblement été conçu pour servir de vitrine technologique pour le moteur graphique développé par Unigine Corp et il faut reconnaître que c'est une franche réussite. Vous risquez bien de rester bouche bée devant la qualité visuelle du titre.

  • Jouabilité 14/20

    Les amateurs de jeux de stratégie risquent d'être un peu étonnés. Alors que de nombreuses licences se tournent vers la micro-gestion, c'est le choix inverse qui semble guider le gameplay de ce titre. Le résultat est surprenant mais il n'en est pas moins stratégique pour autant. Le seul problème c'est qu'il faudra l'étrenner avec d'autres joueurs pour réellement l'apprécier à sa juste valeur.

  • Durée de vie 12/20

    La durée de vie peut paraître un peu juste en solitaire. Une petite campagne est bel et bien présente mais les situations ont sérieusement tendance à se ressembler lorsque l'on affronte l'IA.

  • Bande son 15/20

    La bande-son est assez dynamique : les moments les plus intenses sont soulignés par de jolies envolées dans le style électro-rock qui font délicieusement monter la pression.

  • Scénario

    -

  • Note Générale14/20

    Oil Rush constitue une bonne petite surprise pour les amateurs de jeux de stratégie à qui la micro-gestion refile des boutons. Le titre n'est pas très sexy en solo mais il trouve tout son intérêt lorsque l'on affronte un autre joueur. On remarque que le jeu bénéficie d'une superbe réalisation et qu'il constitue une véritable vitrine technologique pour le travail des petits gars de Unigine Corp.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 13/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Unigine Corp
  • Développeur : Unigine Corp
  • Type : Stratégie
  • Support : Disponible uniquement en ligne
  • Multijoueurs : jusqu'à 4 joueurs en local ou en ligne
  • Sortie France : 25 janvier 2012
  • Version : anglais ou russe
  • Config minimum : CPU 2 GHz, RAM 1 Go, DD 1Go, NVIDIA GeForce 8600
  • Config conseillée : CPU 2.5 GHz, RAM 2Go, DD 1 Go, NVIDIA GTX 460
  • Classification : Déconseillé aux - de 12 ans
  • Web : Site web officiel
  • Existe aussi sur :
    Oil Rush - Mac Oil Rush - PlayStation 3

Vidéos

Voir les 6 vidéos de Oil Rush