Menu
Elsword
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Elsword
PC
Elsword
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de CptObvious
L'avis de CptObvious
MP
Journaliste jeuxvideo.com
27 décembre 2011 à 10:28:42
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (174)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.6/20
Partager sur :

Le portail Gameforge s'est récemment enrichi d'un nouveau titre : Elsword. Tout droit venu de Corée du Sud, ce jeu gratuit s'est déjà constitué une petite communauté de fans dans l'Hexagone grâce à une excellente localisation française. On les comprend, car leur chouchou possède effectivement de nombreux atouts.

Elsword

Il convient tout d'abord de définir Elsword. Une entreprise plus délicate qu'il n'y paraît, car le soft développé par KOG emprunte à plusieurs genres. Il est souvent classé dans les MMORPG, mais cette appellation nous paraît un tantinet abusive, puisque seules les villes rassemblent tous les joueurs. Dès que l'on passe à l'action, les niveaux sont instanciés : vous n'y croiserez jamais personne d'autre que les joueurs de votre groupe. Quant à l'aspect jeu de rôle, il est bien présent dans de nombreux éléments d'Elsword (nous y reviendrons) ; mais les combats tiennent plus du beat'em all tant l'action, les combos et le scoring y prennent une place importante. Elsword est donc ce qu'on pourrait qualifier de "jeu d'action coopératif en ligne avec éléments rôlistiques dans un univers persistant massivement multijoueur", soit JACLERUPMM. On se régale d'avance d'entendre un journaliste tenter de prononcer cet acronyme sur un plateau télé. Plus sérieusement, les habitués des free-to-play rapprocheront Elsword de Maple Story, Dragonica ou encore Lunia Chronicles. Pour les autres, voyons en détail comment ce curieux mélange fonctionne.

Elsword
Des effets visuels viennent renforcer le côté manga.
Tout commence par la sélection d'un personnage. Sélection et non création, car Elsword ne vous laisse pas jouer au docteur Frankenstein en choisissant l'apparence physique de votre avatar. Vous devez opter pour l'un des cinq protagonistes préexistants : Elsword, Aisha, Rena, Raven ou Eve. Chacun représente en quelque sorte une classe, un style de jeu qui va du combat à la grosse épée au tir à l'arc en passant par la magie. Les personnages adoptent un look manga (ou plutôt manhwa, pour être exact) des plus réussis, comme le reste du jeu d'ailleurs. C'est le premier constat une fois la partie lancée : tout est mignon, chatoyant. Certes, ça manque un peu de polygones et les textures sont parfois grossières, mais la direction artistique inspirée rattrape aisément ces lacunes techniques. Pour renforcer le côté manga, le jeu se pare d'effets sympas, comme l'apparition de cases façon BD lors du déclenchement de certains coups spéciaux, ou des onomatopées et autres phylactères pour souligner les combos. On regrette quand même que l'interface un poil envahissante ne puisse pas être réduite dans les options. Pour en finir avec la réalisation, signalons des musiques de bonne facture et surtout une localisation française sans faille ! C'est important de le souligner, les free-to-play asiatiques nous ayant habitués au pire à leur arrivée dans l'Hexagone. Ce n'est pas le cas d'Elsword, qui jouit d'une traduction impeccable et d'un très bon doublage.

Elsword
Les coups et combos s'enchaînent comme dans un beat'em all.
En dehors de ses qualités purement cosmétiques, Elsword bénéficie aussi de qualités ludiques indéniables. Le gameplay consiste en une succession de niveaux en 2D, que vous parcourez en défilement horizontal, seul ou accompagné des membres de votre groupe. Les lieux regorgent de monstres à occire et se terminent systématiquement par un boss. Vous disposez de plusieurs coups de base qui peuvent s'enchaîner pour former des combos, ainsi que de quelques pouvoirs spéciaux à déclencher dans les moments critiques. Bref, le gameplay est calqué sur les beat'em all et fait plutôt appel à vos réflexes et à votre dextérité. Il est d'ailleurs dommage qu'on ne puisse jouer à Elsword à la manette, même si la maniabilité clavier ne pose pas de souci particulier. Dans l'ensemble, le jeu est plutôt facile. Chaque niveau est tout de même disponible en trois versions à la difficulté progressive. C'est un des menus reproches qu'on peut faire au soft : on aurait préféré plus de niveaux différents que de devoir parcourir les mêmes plusieurs fois.

Elsword
Les amateurs de loot auront de quoi faire dans Elsword.
Terminer des niveaux et occire des monstres confère de l'expérience et des items ; c'est l'aspect RPG d'Elsword. Les points d'XP servent à débloquer des compétences dans un arbre. Notez qu'il y a deux spécialisations au fil de la progression : la première au niveau 15, la seconde au niveau 35. Côté équipement, Elsword regorge de sets d'armures et d'armes. Le tout peut être recyclé (pour récupérer des composants), enchanté, serti... Le système d'amélioration du matos est très complet. Il est toutefois dommage de devoir faire appel à des PNJ pour accomplir certaines tâches que nous aurions bien apprécié pouvoir faire nous-mêmes. Certains regretteront aussi le côté aléatoire du sertissage : impossible de connaître à l'avance le bonus octroyé par une pierre ! Quand on joue un guerrier et qu'on se retrouve avec un bonus de magie, c'est un peu frustrant, vous en conviendrez. Il est également pénible de devoir déséquiper un objet avant de l'améliorer. Mais au-delà de ces broutilles, le système d'évolution des personnages est convaincant. Il s'agit d'ailleurs du principal moteur qui pousse les joueurs à avancer, en l'absence d'une histoire digne de ce nom.

Elsword
Il n'a pas l'air commode...
Enfin, l'aspect MMO d'Elsword est représenté par tous les petits à-côtés qu'on trouve dans les villes entre deux niveaux. Rien ne manque à l'appel : il y a un marché pour acheter et vendre vos objets, des guildes, des canaux de discussion, du PvP... Les combats contre les autres joueurs rapportent des points JcJ, qui peuvent ensuite être échangés contre de précieux items. En parlant items, Elsword propose évidemment une boutique et sa monnaie, le Elflouze. On y trouve plein d'objets à usage purement cosmétique, mais aussi d'autres orientés vers le confort de jeu. On ne va pas en faire un scandale, puisque le soft est avant tout destiné à la coopération, non à la compétition. De plus, il reste tout à fait possible de s'amuser sans débourser un centime. Et contribuer de quelques euros permet de soutenir le développement du jeu, toujours très actif : un sixième personnage est déjà prévu pour une prochaine mise à jour.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Elsword n'a rien d'une prouesse technique, bien au contraire. Mais le beau travail des artistes compense largement ses faiblesses, avec un chara design soigné et des environnements chatoyants. Et ça tourne sur une brouette : il y a bien longtemps que nous n'avions pas vu un processeur en dessous du gigahertz dans la configuration minimale requise !

  • Jouabilité 16 /20

    La formule beat'em all mâtinée de RPG fonctionne à merveille. Les joueurs les plus tatillons remarqueront bien quelques anicroches déjà mentionnées plus haut dans ce test, mais globalement c'est très satisfaisant. Et même un peu original, les jeux exploitant ce créneau n'étant pour l'instant pas légion.

  • Durée de vie 15 /20

    Elsword propose un contenu solide, à même de tenir en haleine plusieurs dizaines d'heures. Le seul souci est la répétition des niveaux, qu'il faut parcourir deux ou trois fois avant de pouvoir passer au suivant.

  • Bande son 15 /20

    La bande-son est agréablement variée : on y trouve aussi bien des morceaux aux accents gothiques que de la dream music et du metal. Les titres sont plutôt entraînants et soutiennent bien l'action. Les dialogues ne sont pas tous doublés, loin de là, mais ceux qui le sont le sont bien.

  • Scénario /

    La quête d'un cristal sert de vague fil conducteur, mais honnêtement, tout le monde s'en fout.

En dépit de quelques imperfections mineures, Elsword appartient bien au haut du panier des free-to-play. Son gameplay accrocheur et ses graphismes soignés en feront un très bon choix pour tous les adeptes du genre. Cerise sur le gâteau, il bénéficie d'une localisation française de qualité. Alors qu'attendez-vous ? Pour à peine plus d'un gigaoctet de téléchargement, le monde d'Elsword vous attend !

Profil de CptObvious
L'avis de CptObvious
MP
Journaliste jeuxvideo.com
27 décembre 2011 à 10:28:42
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (174)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.6/20
Mis à jour le 27/12/2011
PC Action RPG Gameforge KOG Studios
Dernières Preview
PreviewPersona 5 Royal : Les voleurs Fantômes au sommet de leur art ? 17 févr., 16:00
PreviewOne Punch Man A Hero Nobody Knows : Un mode Histoire qui doit faire ses preuves 14 févr., 16:56
PreviewOutriders : Un TPS next-gen aux saveurs un peu trop génériques... 13 févr., 21:30
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020
2
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020
3
Resident Evil 3 (2020)
03 avr. 2020