Menu
Equinox
  • SNES
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Equinox sur SNES /

Test Equinox sur SNES du 17/10/2011

Test : Equinox
SNES
Equinox
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de nuktos
L'avis de nuktos
MP
Journaliste jeuxvideo.com
17 octobre 2011 à 15:48:53
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.1/20
Partager sur :

Après avoir mis nos nerfs à rude épreuve sur NES, Solstice revient à travers un second opus sur Super Nintendo sous le nom d’Equinox. Une fois n’est pas coutume, vous pouvez vous attendre à une difficulté hors norme, frôlant le supplice vidéoludique. Mais c’est à ce prix que vous pourrez vous targuer d’être le plus grand magicien de Galadonia.

Equinox

Les fans de challenge avaient été particulièrement gâtés avec Solstice et ils risquent bien de l'être encore plus avec l'arrivée d'Equinox qui s'annonce comme le digne successeur de son aîné. La licence s'inscrit dans le genre jeu de rôle/aventure mais c'est bien l'aspect réflexion qui est mis en avant à travers la résolution d'énigmes (souvent) complexes que le joueur se doit de résoudre pour progresser. Alors que les combats étaient relégués au second plan dans Solstice, Equinox les met un peu plus en avant et les place parfois au cœur des énigmes. Le joueur se met dans la peau de Glendaal, fils de Shaddax (le sorcier que l'on incarnait dans le premier opus) qui a été enlevé par Sonia, une sorcière maléfique. Vous devrez alors parcourir un monde hostile afin de délivrer Shaddax des griffes de cette furie.

Equinox
Equinox ne se limite pas aux énigmes à base de plates-formes, il mise également sur les combats.
Ce monde se nomme Galadonia et se subdivise en deux types de zones : le monde extérieur fait de plaines, de puits et de cheminées que vous pourrez visiter librement, et le monde souterrain fait de donjons qui ont la particularité d'avoir plusieurs entrées symbolisées par les cheminées du monde extérieur. En ces lieux obscurs, vous devrez affronter les sbires de Sonia afin de libérer le passage menant au continent suivant. Car votre liberté s'arrête aux ponts qui relient chaque continent et qui sont jalousement gardés par l'image fantomatique des différents boss. N'essayez pas de les affronter dans le monde extérieur car vous mourrez immédiatement à leur contact.

Avant d'arriver au combat final, il vous faudra parcourir pas moins de huit donjons de taille assez conséquente, comportant leur lot d'énigmes relativement corsées pour la plupart mais dont la difficulté monte crescendo. Les fans seront ravis d'apprendre que les plates-formes invisibles et autres sauts improbables répondent présents, à ces derniers s'ajoutent de nombreuses trouvailles toutes aussi stimulantes pour notre cortex.

Equinox
Avant d’affronter le gardien du donjon, vous devrez récupérer les 12 tokens.
Le soft se distingue de son aîné par des graphismes très colorés à l'accent « cartoonesque » mais qui conservent néanmoins un ton de gravité parfaitement retranscrit par les différents thèmes musicaux. Bien que le monde extérieur soit un peu criard, on ne peut que saluer le travail réalisé pour les donjons qui s'avèrent particulièrement réussis et immersifs. Seule ombre au tableau, la 3D isométrique avec sa vue de trois-quarts qui rend les déplacements dans l'espace peu intuitifs au premier abord. Mais passé un temps d'adaptation, cela n'est plus gênant. Néanmoins, cette vue rend difficile l'appréhension des distances et il n'est donc pas rare de se faire occire par une pique alors que l'on pensait pouvoir passer.

Equinox
Les sauts en diagonale sont une gageure.
Quant au bestiaire, dans les donjons il se limite à cinq types d'ennemis (fantômes, chevaliers, tornades, blobs et portes magiques) mais participe pleinement aux énigmes. Le monde extérieur est encore plus avare et n'offre que deux ennemis : les trolls et les chauves-souris, mais en les tuant, vous serez récompensé par des vies et des points de magie supplémentaires. Un petit plus toujours appréciable avant l'affrontement d'un boss. Notez au passage que le moindre contact avec un ennemi ou un piège s'avère fatal et vous ampute d'une vie. Sachant qu'au début, votre stock de vies est assez rachitique, vous devrez faire preuve de prudence si vous ne voulez pas être reconduit à votre dernier point de sauvegarde. Car votre progression n'est enregistrée qu'une fois sorti du donjon.

Equinox
Des parcelles de terre très bariolées.
Avant de pouvoir combattre un gardien, vous devez récupérer 12 tokens dans le donjon du continent. Pour ce faire, il vous faudra parcourir une bonne partie des salles souterraines via les différentes cheminées. Toute la difficulté réside dans votre capacité d'orientation qui sera mise à rude épreuve. En effet, n'espérez pas parcourir un donjon linéaire, il vous faudra entrer et sortir par les différentes cheminées afin d'accéder à toutes les salles en fonction des clés que vous aurez trouvées. Faut-il encore se souvenir quelle cheminée comportait la porte qui correspond à la clé trouvée. Les donjons sont aussi l'occasion de vous équiper en armes et en sorts qui vous permettront d'être assez puissant pour vaincre la sorcière.

Plus beau, plus long, plus riche en action, Equinox ne se contente pas d'être une vulgaire suite mais constitue bel et bien un renouveau de la licence. S'appuyant sur les fondements de son prédécesseur, le soft hisse le genre à des sommets d'excellence. A ne pas en douter, les fans jubileront devant ce nouveau défi et ceux qui n'ont pas connu Solstice découvriront une aventure palpitante mais atrocement difficile.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Arborant des paysages et des donjons hauts en couleur frôlant avec le monde des cartoons, le soft ne perd néanmoins pas le nord et nous plonge dans un univers héroïc-fantasy à l’accent perse de toute beauté. Même si l’on pourra reprocher au monde extérieur d’être un peu criard et pixelisé, les donjons s’avèrent particulièrement réussis.

  • Jouabilité 14 /20

    C’est là où le bât blesse. Alors que parcourir le monde extérieur ne pose pas de véritable problème, se déplacer intuitivement dans les donjons relève de la torture cérébrale lors des premières minutes de jeu. Mention spéciale aux sauts en diagonale qui constituent un défi en soi. Mais, une fois cette prise en main assez atypique adoptée, le joueur pourra profiter pleinement des énigmes dignes des plus grands casse-tête et qui font honneur au premier opus. De plus, l’aspect combat étant mis en avant avec l’ajout d’armes et de sorts, l’expérience s’en trouve enrichie.

  • Durée de vie 16 /20

    Avec pas moins de huit donjons dont certains sont particulièrement vastes et des allers-retours incessants, vous n’êtes pas près de voir le bout de l’aventure. Et ne comptez pas résoudre toutes les énigmes dès le premier essai car vous serez souvent contraint à tâtonner et à recommencer maintes et maintes fois les différents passages avant d’en comprendre les moindres subtilités. L’extrême difficulté de certaines salles sera certainement un frein pour les moins motivés, mais les amateurs de challenge en auront pour leur argent. Heureusement, le système de sauvegardes permet d'enregistrer une partie de la progression mais uniquement quand vous changez de monde.

  • Bande son 13 /20

    Les thèmes à l’accent dramatique ne survenant qu’à certains moments de l’aventure plongent le joueur dans une ambiance pesante. On reprochera néanmoins à ces derniers leur redondance.

  • Scénario 10 /20

    A l’image du premier opus, Equinox n’exploite pas l’intrigue présentée dans la notice du jeu durant les phases de gameplay. Ne vous attendez donc pas à un RPG avec des quêtes et des textes relatant l’histoire.

Succéder à un mythe n’est pas chose facile. Alors que Solstice avait réussi à offrir une expérience de jeu unique et une difficulté sans précédent, Equinox arrive à se rendre plus accessible en apparence grâce à des graphismes très colorés, un système de combat davantage mis en valeur, et la possibilité de sauvegarder. Mais que les fans de la première heure se rassurent, derrière cette apparence bon enfant se cache bel et bien un nouveau challenge digne de son aîné.

Profil de nuktos
L'avis de nuktos
MP
Journaliste jeuxvideo.com
17 octobre 2011 à 15:48:53
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.1/20
Mis à jour le 17/10/2011
Super Nintendo Réflexion RPG Sony Software Creations Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live