Menu
Warhammer 40.000 : Kill Team
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Warhammer 40.000 : Kill Team
360
Warhammer 40.000 : Kill Team
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de pixelpirate
L'avis de pixelpirate
MP
Journaliste jeuxvideo.com
20 juillet 2011 à 17:50:33
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (20)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/20
Tous les prix
Prix Support
8.99€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

En attendant Space Marine, qui sera disponible à la rentrée, THQ nous offre une petite mise en bouche estivale avec Warhammer 40.000 : Kill Team, un jeu d'action coopératif qui vous propose de nettoyer au Kärcher un vaisseau infesté d'Orks et de Tyranides. Crachez vos 800 points, éteignez votre cerveau et faites chauffez vos Bolters : ça va commencer !

Warhammer 40.000 : Kill Team

Développé avec le moteur de Dawn of War II (dont il réutilise les modèles graphiques, mais aussi certains thèmes musicaux), Warhammer 40.000 : Kill Team n'a pourtant rien d'un jeu de stratégie, loin s'en faut ! De l'action survitaminée, des armes qui dépotent bien et des explosions dans tous les sens : voilà qui caractérise ce jeu d'action coopératif qui se déroule dans un univers que les fans ont toujours plaisir à retrouver, surtout sur consoles de jeu où la licence de Games Workshop a tendance à briller par son absence. Le "scénario" (les guillemets sont de rigueur) dépêche une petite escouade de Space Marines à bord d'un gigantesque kroiseur Ork afin d'éliminer le commandant de cette poubelle spatiale qui menace un Monde-Forge impérial. L'escouade en question n'est composée que d'un ou deux soldats (on vous disait bien qu'elle était petite), selon que vous jouez seul ou avec un ami. Attention, car le mode coopératif n'autorise que le jeu à deux sur le même écran : il n'est pas possible de partager l'expérience en ligne, ce qui constituera pour certains un sérieux motif de déception.

Warhammer 40.000 : Kill Team
En plein coeur de l'action, Kill Team vous gratifie parfois d'un ralenti particulièrement grisant.
Warhammer 40.000 : Kill Team vous laisse le choix entre 4 classes de Space Marines. Le Vétéran d'Assaut est voué au corps-à-corps tandis que son complément le Vétéran d'appui est spécialisé dans le combat à distance ; l'Archiviste et le Techmarine sont quant à eux bien plus polyvalents. Chacun peut manier plusieurs armes différentes, la plus puissante devant être préalablement débloquée, et lancer des grenades. Chaque type de personnage possède aussi son propre coup spécial à déclencher une fois que la jauge dédiée est pleine : le Vétéran d'Assaut réalise une charge explosive, le Vétéran d'Appui arrose généreusement l'écran, l'Archiviste provoque une onde de choc et le Techmarine pose une tourelle. On déplore toutefois quelques soucis d'équilibrage. Ainsi, le Techmarine, qui est un personnage relativement faible à la base, devient surpuissant lorsqu'il rentre en possession de sa meilleure arme (le Fuseur). De même, il est particulièrement frustrant de constater que le coup spécial dévastateur de l'Archiviste, qui pulvérise les ennemis autour de lui, le rend plus efficace en combat rapproché qu'un spécialiste en la matière comme le Vétéran d'Assaut. Les fans apprécieront toutefois la possibilité de combattre sous la bannière d'un des 6 Chapitres disponibles : les Blood Ravens, les Ultramarines, les White Scars, les Imperial Fists, les Blood Angels et les Salamanders.

Warhammer 40.000 : Kill Team
La progression dans le jeu permet de débloquer des armes, des bonus et des pages de Codex.
Une fois en jeu, vous (et votre éventuel partenaire) aurez l'agréable surprise de constater que la prise en main, particulièrement simple, permet de rentrer instantanément dans le feu de l'action. Le stick gauche est utilisé pour se déplacer et le stick droit pour tirer, le bouton A étant alloué au combat rapproché. Vous pourrez donc affronter en toute sérénité les vagues d'ennemis qui rythment votre progression (des Orks dans un premier temps, puis des Tyranides par la suite). Si le jeu ne propose pas de loots (ce n'est pas un hack'n slash), la possibilité de récupérer différents power-up (regain de santé, augmentation de la puissance de feu...) est d'autant plus sympathique que lorsque vous jouez à deux, vous partagez leur effet en restant à proximité de votre partenaire. Vous aurez donc grand plaisir à mener ces affrontements épiques et violents, dignes de Warhammer 40 K, d'autant que Kill Team jeu se fend à l'occasion de quelques ralentis jouissifs. Le problème, c'est qu'on aurait bien échangé cette dernière fioriture contre une caméra mieux maîtrisée. Si elle remplit efficacement son rôle la plupart du temps, favorisant l'immersion quand elle se positionne dans le dos des Space Marines, la caméra dynamique accuse néanmoins de trop nombreux ratés – visibilité réduite par un élément du décor, dézoom trop prononcé, course-poursuite de face – qui rendent l'action confuse.

Warhammer 40.000 : Kill Team
Les objectifs sont invariablement tournés vers la destruction. Ca tombe bien : on aime ça !
Au rayon des reproches, Warhammer 40.000 : Kill Team souffre d'un excès de zèle dans la mise en scène, qui interrompt l'action toutes les 30 secondes pour vous infliger des travelling inutiles . Voilà qui est irritant et quelque peu hors de propos au vu des objectifs qui vous sont assignés, invariablement tournés vers la destruction. Autre reproche : Le challenge étant modéré, vous aurez bouclé les cinq niveaux de la campagne en moins de 2h30. C'est un peu léger, même si on imagine qu'en l'absence d'une véritable progression de personnage (vous pouvez seulement débloquer quelques bonus), le gameplay relativement répétitif aurait accusé ses limites sur une durée supérieure. Le vrai problème, c'est surtout le désert en matières d'options de jeu: sorti du mode principal, on n'a droit qu'à un simple mode Survie, qui consiste à résister le plus longtemps possible à des vagues successives d'ennemis de plus en plus forts dans des arènes issues des niveaux de la campagne. L'intérêt est plutôt limité, même si la possibilité de partager ses meilleurs temps amène un aspect scoring qui pourra plaire à certains. Là encore, on aurait préféré pouvoir jouer en ligne, une option qui brille vraiment par son absence. Au final, s'il procure deux heures plutôt agréables dans un univers très apprécié, Kill Team reste un titre limité, pas exempt de défauts et finalement dispensable.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Colorés et particulièrement détaillés, les décors sont d'autant plus agréables à regarder qu'ils se montrent fidèles à la charte graphique de la licence et qu'ils sont régulièrement éclaboussés de sang et de lumière. Les modèles de personnages manquent un peu de finesse, ce qui n'est pas très grave tant que la caméra ne s'en rapproche pas trop.

  • Jouabilité 14 /20

    La prise en main est excellente, et malgré un certain déséquilibre des classes disponibles, on a grand plaisir à affronter les assauts ennemis dans des mêlées épiques et réjouissantes. Hélas, les problèmes de caméra et l'interruption régulière de l'action pour un oui ou pour un non auront tôt fait d'agacer les joueurs les plus patients.

  • Durée de vie 9 /20

    Que vous jouiez seul ou à deux, la campagne propose un challenge modeste et se boucle en 2h à 2h30. La présence de 4 classes de Space Marines lui procure un certain potentiel de rejouabilité, mais même le fan se lassera vite, d'autant qu'il n'aura pour seule alternative qu'un mode Survie pas particulièrement transcendant.

  • Bande son 16 /20

    Pas grand-chose à reprocher à la bande-son, si ce n'est la sensation de déjà-entendu pour tout joueur de Dawn of War II, d'où sont issus la plupart des thèmes musicaux. Les bruitages dynamisent efficacement l'action et si la voix off qui vous guide est un tantinet envahissante, elle a le mérite d'exister.

  • Scénario /

Warhammer 40.000 Kill Team est une agréable mise en bouche en attendant Space Marine, mais ce titre téléchargeable manque d'ambitions et de contenu pour prétendre à une note plus élevée : le faible nombre de niveaux à se mettre sous la dent et l'absence inexcusable de jeu en ligne rendent notamment son acquisition assez dispensable. C'est bien dommage, car si elle est parfois entachée de quelques problèmes de caméra, l'action est suffisamment épique et réjouissante pour qu'on ne voit pas le temps passer, surtout en mode coopératif.

Profil de pixelpirate
L'avis de pixelpirate
MP
Journaliste jeuxvideo.com
20 juillet 2011 à 17:50:33
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (20)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/20
Mis à jour le 20/07/2011
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live