Menu
Green Lantern : La Révolte des Manhunters
  • Tout support
  • PS3
  • 360
  • 3DS
  • DS
  • Wii
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Green Lantern : La Révolte des Manhunters
PS3
Green Lantern : La Révolte des Manhunters
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Lena
L'avis de Lena
MP
Journaliste jeuxvideo.com
28 juillet 2011 à 11:00:16
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (28)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.6/20
Partager sur :

Et hop, un super-héros en collants de plus ! C'est cette fois-ci Green Lantern qui obtient son propre jeu vidéo, la faute – évidemment – à l'adaptation cinématographique de ses aventures, qui ne devrait plus tarder à débarquer dans les salles obscures françaises. Et alors, cette Révolte des Manhunters est-elle une bonne mise en bouche ? Réponse dans ces lignes.

Green Lantern : La Révolte des Manhunters

Plutôt que de mise en bouche, on devrait d'ailleurs plutôt parler d'histoire parallèle, puisque Green Lantern : La Révolte des Manhunters nous propose un scénario se déroulant sans doute après celui que l'on pourra découvrir dans le film réalisé par Martin Campbell. En effet, si celui-ci nous présente Hal Jordan, humain devenu membre de la Green Lantern Corp, une confrérie de combattants veillant sur la sécurité et l'équilibre de l'univers. Dans le jeu vidéo qui nous intéresse, Hal aura fort à faire, puisque son organisation se voit engagée dans une lutte sans merci contre les Manhunters, anciens protecteurs de la galaxie, cherchant forcément à reprendre le contrôle qu'ils avaient perdu. Pour cela, ils tenteront notamment de s'emparer de sources d'énergies pouvant les aider à mener leur quête à bien. Vous devrez donc les en empêcher, dans ce jeu qui prend les allures d'un beat'em all des plus classiques.

Green Lantern : La Révolte des Manhunters
Les attaques s'enchaînent de façon dynamique, et les combos pleuvent.
En effet, c'est en mode solo comme en coopération à deux joueurs que vous progresserez dans cette aventure, au fil de niveaux s'apparentant à de longs couloirs et à des arènes successives à nettoyer. Ne jouez pas à Green Lantern si vous êtes en quête de liberté et de vastes étendues à explorer. Le jeu vous propose simplement d'affronter des vagues d'ennemis en usant des pouvoirs à votre disposition. Heureusement, votre héros n'en est vraiment pas dénué, et sa puissance de frappe est loin d'être ridicule. En effet, grâce au pouvoir que lui confère son anneau, Hal Jordan peut matérialiser sabre, poing géant, mines, lasso, aussi bien lors d'attaques terrestres ou aériennes... ce qui donne lieu à des combos d'attaques rapides, à des attaques spéciales loin d'être ridicules, mais également à quelques pouvoirs nommés Constructions, à débloquer au fur et à mesure de votre progression. Ceux-ci peuvent être attribués à diverses touches et enclenchés en appuyant sur les gâchettes droites et gauches.

Green Lantern : La Révolte des Manhunters
Les constructions permettent d'utiliser des pouvoirs spéciaux.
Ces attaques spéciales rendent les combats encore plus dynamiques et vraiment plaisants, le tout s'enchaînant de manière très fluide. D'ailleurs, de nombreuses améliorations peuvent être achetées pour les pouvoirs à disposition, au fil de l'aventure. Ainsi, notre héros virevolte, balance des poings géants, puis une batte de base-ball, puis matérialise une bombe, avant de la lancer sur ses opposants ou sur des surfaces à détruire à l'aide du lasso... Il n'y a pas à dire, les possibilités se font nombreuses, et quelques QTE glissées çà et là, et surtout lors des combats contre des boss ou des ennemis un peu plus puissants, viennent encore dynamiser le tout. Les trois modes de difficulté permettent également d'offrir un challenge plus relevé à ceux qui demanderaient davantage. On pourra donc parcourir la même aventure en mode coopération, le second joueur pouvant d'ailleurs rejoindre la partie à tout moment. Celui-ci incarne alors Sinestro, autre membre de la Green Lantern Corp.

Green Lantern : La Révolte des Manhunters
Les phases de vol s'apparentent à un banal rail-shooter, mais sont visuellement assez réussies.
Si le système de combat ne déçoit pas, on ne peut pas en dire autant de la progression en elle-même, parfois un peu poussive. Cette impression est surtout due aux vagues plutôt répétitives du même type d'ennemis, et aux environnements changeant finalement assez peu tout au long de ces dix niveaux, que vous parcourrez en environ sept heures. Ah, on peut dire qu'on en bouffera, des teintes verdâtres, avant de trouver un décor un peu plus clair virant cette fois-ci vers les tons roses. A ce sujet, si les graphismes ne sont pas vraiment folichons (environnements répétitifs et vides, textures un peu faiblardes...) certains arrière-plans donnent un peu d'envergure au rendu final, en disposant de quelques animations vraiment sympathiques et en insufflant ainsi un peu de vie au jeu.

Green Lantern : La Révolte des Manhunters
Hal Jordan prend les traits de Ryan Reynolds, qui l'interprète dans le film du même nom.
Green Lantern introduit tout de même quelques petits éléments permettant de varier les plaisirs, à commencer par des phases de vol s'apparentant plus à un rail-shooter pur et simple. En effet, vous n'aurez pas vraiment à diriger votre personnage lors de ces séquences, mais simplement à tirer sur les ennemis et les projectiles en esquivant également ceux-ci grâce au stick droit. La visée étant automatique et finalement assez déstabilisante et mal conçue, on se contentera donc de profiter du spectacle de ces nombreuses explosions, il faut le dire assez plaisantes, en poussant tout de même un soupir de frustration. A part ça, il vous faudra parfois résoudre quelques petites énigmes en vous servant de vos pouvoirs pour généralement espérer franchir une porte pour l'instant close, mais tout cela n'aura absolument rien d'insurmontable, et reste bien évidemment très classique. Car c'est bien ce que l'on pourrait reprocher à ce Green Lantern. L'expérience qu'il nous propose reste très générique et mille fois vue, que ce soit du point de vue de ses graphismes, de son scénario vraiment peu palpitant, de sa durée de vie ou encore de sa progression, assez redondante. Green Lantern dispose tout de même d'un bon système de combat, suffisamment riche pour arriver à faire passer la pilule et rendre le jeu attachant.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Le jeu n'est vraiment pas épatant visuellement, les environnements se font répétitifs et assez vides. Néanmoins, quelques arrière-plans relèvent le niveau et donnent un peu de vie à l'ensemble. Les animations des personnages sont quant à elles assez convaincantes lors des phases de combat.

  • Jouabilité 14 /20

    On passera sans doute plus de 80 pour cent du jeu à batailler contre des ennemis, à l'aide d'un arsenal très satisfaisant. Si les séquences de combat se font donc réjouissantes, on pourra reprocher au jeu un grand manque d'envergure et de variété. Le mode coopération ajoute tout de même un certain intérêt au jeu.

  • Durée de vie 10 /20

    Green Lantern nous propose une aventure se bouclant en environ sept heures, durée variant quelque peu selon le mode de difficulté choisi. Le jeu pourra également se parcourir à deux, dans les mêmes niveaux. Si la durée de vie reste somme toute plutôt correcte pour ce genre de titre, on pourra regretter la redondance de l'ensemble.

  • Bande son 12 /20

    Les musiques sont un peu trop répétitives, et convenues, même si elles offrent évidemment quelques accents épiques.

  • Scénario 9 /20

    La Green Lantern Corp doit sévir, lorsque les Manhunters partent en roue libre et menacent l'équilibre de l'univers... Autant le dire tout de suite, vous ne jouerez pas à Green Lantern pour avoir la chance de découvrir son scénario passionnant.

Green Lantern souffre des lacunes que l'on finira par penser inhérentes à ce type d'adaptations : peu original, doté d'un scénario anecdotique et d'une progression assez peu inspirée, il peine parfois à convaincre. Reste son système de combat assez riche et bien pensé, qui vient dynamiser le tout. Et puisque ces séquences constituent l'essence même du jeu, on pourra même dire qu'elles préservent celui-ci de notre indifférence la plus totale.

Profil de Lena
L'avis de Lena
MP
Journaliste jeuxvideo.com
28 juillet 2011 à 11:00:16
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (28)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.6/20
Mis à jour le 28/07/2011 à 11:00
PlayStation 3 Action Warner Interactive Double Helix Games
Dernières Preview
PreviewThe Last of Us Part II : une nouvelle prise en main séduisante avant la sortie 01 juin, 15:00
PreviewTrackmania (2020) : Le nouveau Nations réussit-il le contrôle technique ? 27 mai, 16:32
PreviewXenoblade Chronicles - Definitive Edition : Un retour prometteur sur Switch 13 mai, 15:00
Les jeux attendus
1
The Last of Us Part II
19 juin 2020
2
Ghost of Tsushima
17 juil. 2020
3
Assassin's Creed Valhalla
4ème trimestre 2020