Menu
Titanic : Une Aventure Hors du Temps
  • Tout support
  • PC
  • Mac
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Titanic : Une Aventure Hors du Temps
PC
Titanic : Une Aventure Hors du Temps
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de micromaniacs
L'avis de micromaniacs
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 mars 2011 à 16:29:03
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.3/20
Partager sur :

"Near, far, whereeeever you aaare...". Vous l'avez compris, c'est bien le Titanic qui passe au révélateur cette semaine. La véritable dénomination du jeu étant "Titanic, une Aventure Hors du Temps". Une enquête au cœur de l'une des plus grandes catastrophes de l'histoire maritime, ça vous tente ? Et si je vous dis que vous y incarnez Franck Carlson, un agent secret britannique qui a remonté le temps, ça vous tente toujours ? Oui ? Tant mieux, car on embarque dès maintenant.

Titanic : Une Aventure Hors du Temps

Quelque peu méconnu du grand public, ce jeu signé Cyberflix, studio qui a par la suite coulé (je sais, elle était vraiment facile celle-là), est initialement sorti en 1996 avant de réapparaître en 1998 grâce au succès du film de James Cameron. Place au prologue. Londres, 1942. Un appartement miteux, le propriétaire qui hurle comme s'il venait de se mettre un coup de marteau sur le doigt. Quelques souvenirs amassés sur le bureau dont une lettre de licenciement des Services Secrets datant de 1914. La raison de cette disgrâce ? L'échec d'une mission à bord du célèbre Titanic. Une sirène se déclenche alors que la Lutfwaffe bombarde à nouveau la ville. Cette fois, le bâtiment ne résistera pas. A moins que... vous n'empêchiez ces événements en revenant 30 ans en arrière dans le but de réussir là où vous aviez échoué. Le contexte posé, le voyage peut commencer.

Titanic : Une Aventure Hors du Temps
Les intérieurs du paquebot sont très luxueux.
Après un court générique, vous voici dans votre cabine à bord de l'insubmersible paquebot. Première constatation, il ne s'agit pas d'un point'n click traditionnel. La vue est à la première personne, les interactions se font à la souris, les déplacements au clavier. On s'y accommode très rapidement. John, le steward, est la première personne que vous rencontrez et qui pourra par la suite être consulté en cas de difficulté pendant la partie. John est en quelque sorte la fonction aide de cette aventure. Après quelques mots échangés, deuxième constatation : l'animation des personnages est... singulière. Créées à partir de photographies d'acteurs, leurs lèvres s'agitent maladroitement lorsqu'ils s'expriment, comme si un marionnettiste tirait des ficelles invisibles. Ce n'est pas trop gênant en soi mais très étonnant la première fois.

Titanic : Une Aventure Hors du Temps
Nous rencontrerons plusieurs personnes dans le bateau.
Mais parlons un peu de l'enquête. Après avoir rejoint votre supérieur hiérarchique, Miss Pringle, votre premier objectif est de récupérer le Rubaiyat, une œuvre traitant de poésie perse. A l'heure où l'Europe est sur une poudrière, ce document aurait une importance capitale... Après quelques pas (ou accélérations folles furieuses devrais-je dire), vous accédez à d'autres parties du bateau et rencontrez d'autres personnages. A propos des différents coins et recoins à visiter, il faut reconnaître que ce Titanic virtuel est assez fidèle à la réalité. En raison des nombreux étages et couloirs, son exploration déroute au début. Mais après plusieurs allées et venues, on ne s'y perd plus. De plus, l'inventaire contient un plan bien utile pour se repérer et se déplacer directement vers certaines zones marquées en rouge. Le liftier peut aussi vous aider à ne pas tourner en rond.

Titanic : Une Aventure Hors du Temps
L'escalier central du Titanic.
De nombreuses missions et sous-missions sont à effectuer au cours du jeu. Envoyer un télégramme, réparer une machinerie folle ou encore retrouver les jumelles de l'officier Morrow (l'instrument de précision voyons, pas les petites filles !) : la variété est donc au rendez-vous. Entre-temps, on peut faire une partie de cartes avec le "frenchy" Riviera, histoire de décompresser un peu. Les dialogues constituent un bon point du jeu car ils influeront sur la progression de l'histoire. On ne peut pas en dire autant des voix, dont la qualité est aléatoire. Certaines sont excellentes, d'autres parfaitement risibles. En parlant des défauts du jeu, l'ambiance, toute tristounette, est à des lieues de ce qu'on peut espérer d'un tel voyage. Les effets sonores sont minimalistes et on ne croise que très peu de monde dans les couloirs ou sur le pont (et encore ce sont toujours les mêmes personnages immobiles et mal détaillés). Ça manque de vie, bien que la traversée se déroule de nuit. Les musiques, quant à elles, sont en adéquation avec ce climat lugubre. Quoiqu'un peu répétitives.

Titanic : Une Aventure Hors du Temps
Il faudra explorer chaque recoin.
En attendant l'inévitable clash avec l'iceberg, l'enquête mène à la quête d'objets et/ou de documents cruciaux. Sans trop en dire, sachez qu'il faut mettre la main sur 4 éléments si vous souhaitez le super happy-end. Car oui, Titanic : Une Aventure Hors du Temps aboutit sur de nombreuses fins alternatives ! La véritable valeur ajoutée du titre, car selon votre capacité à résoudre les puzzles et déjouer les pièges à temps, la partie pourra se conclure en bain de sang ou sous les décorations. Tout en sachant qu'à partir d'un certain moment, les dés seront jetés et il sera impossible de faire machine-arrière. Afin de corser davantage les choses, des séquences d'action et des game over sont au programme. Au final, "Titanic, une Aventure Hors du Temps" est convaincant sur le fond avec une intrigue intéressante, des puzzles raisonnables et plusieurs fins alternatives mais un peu décevant sur la forme (peu de cinématiques intéressantes, des graphismes et effets sonores pas folichons). Au final, l'aventure vaut tout de même la peine d'être vécue. Même sans Jack Dawson.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    On a vu mieux, on a vu pire. L'animation limitée des PNJ prête à sourire et on ne voit même pas de vagues à l'horizon. La reconstitution du paquebot est réussie. Certaines zones sont visibles en détail grâce à un simple clic.

  • Jouabilité 16 /20

    Pas de gros soucis de ce côté. L'inventaire est facile d'accès et on a le choix des répliques. Les rares scènes d'action ne sont guère passionnantes.

  • Durée de vie 15 /20

    Durée de vie correcte mais le potentiel de rejouabilité est assez fort en raison des différentes fins et d'une certaine non-linéarité. Les énigmes sont accessibles dans l'ensemble.

  • Bande son 11 /20

    Des effets sonores en retrait et des voix à la qualité variable. Franck Carlson, lui, reste muet durant toute la partie. Les musiques -pas dégueulasses- peuvent cependant agacer à la longue.

  • Scénario 17 /20

    Un excellent scénario aux multiples rebondissements. L'un des dénouements (qui sont en rapport avec les objets acquis ou non lors de vos pérégrinations) est particulièrement surprenant. Le bateau coule à la fin. Ah, vous le saviez déjà...

Voilà un jeu qui fait honneur au mythe du Titanic. L'intrigue bien ficelée contrebalance le déficit d'ambiance sur le navire. Tout fan de ce mastodonte des mers qui a sombré une nuit de 1912 se doit d'y avoir joué.

Profil de micromaniacs
L'avis de micromaniacs
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 mars 2011 à 16:29:03
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.3/20
Mis à jour le 18/03/2011
PC Aventure Hammerhead Cyberflix Incorporated Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live