Menu
Beetle Adventure Racing
  • N64
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Beetle Adventure Racing sur N64 /

Test du jeu Beetle Adventure Racing sur N64

Test : Beetle Adventure Racing
N64
Beetle Adventure Racing
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Pseudo supprimé
L'avis de Pseudo supprimé
15 octobre 2010 à 10:36:30
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.9/20
Partager sur :

Bienvenue dans le monde des jeux de courses arcades de la fin des années 90 : perdu à mi-chemin entre un Mario Kart 64 et un Vigilante 8, voici, sous vos yeux ébahis, Beetle Adventure Racing ! Un titre des plus explosifs et attrayant à différents niveaux, qui émana des studios de développement créateurs de la série Need for Speed autrement dit Electronic Arts.

Beetle Adventure Racing

Eh oui, c'est l'ère florissante de la 3D, des oeuvres vidéoludiques révolutionnaires se font alors les dents sur ces consoles nouvelle génération que sont la Playstation, la Nintendo 64 et la Sega Saturn, pour ne citer que ces trois-là. Oui, bon, on parle d'une époque qui nous fait revenir plus de dix ans en arrière. Imaginez que le lecteur-DVD soit une denrée rare, voilà, vous y êtes. A ce moment-là Mario Kart 64 est déjà la référence du jeu de courses-combat entre potes et le tout jouable jusqu'à quatre s'il vous plaît. Eh bien, c'est entre autres de cette série que s'inspire Beetle Adventure Racing, tout du moins pour l'aspect combat du soft. On y retrouve par exemple, dans le mode Beetle Bang, des armes telles que des missiles, des boucliers, des mines ainsi que divers bonus utiles pour venir empêcher vos adversaires de conduire correctement. Nous reviendrons sur tout cela en détail un peu plus loin. Le jeu vous proposera également dans sa grande originalité de participer à des championnats (quatre au total), ainsi qu'à des courses simples, des duels contre la console ou un ami, et des contre-la-montre. C'est classique, mais c'est ce que l'on retrouvait à peu près dans les hits du genre de l'époque.

Beetle Adventure Racing
Un des raccourcis les plus longs du jeu. On ne sait pas toujours bien où ça pourra nous mener.
Prenons du temps pour détailler le mode Championnat du jeu. Autant le dire tout de suite, c'est là que le bât blesse, comme dirait l'autre. Vous n'aurez droit, en tout et pour tout qu'à onze véhicules dont huit à débloquer lors des quatre tournois. Bien sûr, le mot d'ordre de cette petite collection, c'est que ce ne sont QUE des New Beetle, d'autant plus que les véhicules ne changent pas énormément les uns des autres à l'exception de quelques décorations par-ci par-là, et évidemment de leurs performances techniques. Mais nous serons d'accord pour dire que si vous aimez customiser et posséder une ribambelle de voitures très différentes, vous ne frappez pas à la bonne porte. Pour se faire, il eut été plus judicieux d'acquérir une Playstation et un jeu qui répondait au nom de Gran Turismo. Vous n'aurez droit également qu'à six circuits au total y compris les quatre à débloquer. Par contre, et là pardon, mais il faut dire qu'on ne s'y ennuie pas une seule seconde ! Les circuits, par nature assez longs, fourmillent d'une bonne quinzaine de raccourcis chacun. Pour certains, on pourrait même parler de bout de circuit alternatif tellement ils sont conséquents.

Beetle Adventure Racing
Mon dieu ! Un T-rex tente de s'échapper, prévenez tout de suite le professeur Grant !
Pour améliorer encore ce tableau enchanteur, le level design se révèle assez joli et les décors sont remplis d'animations diverses et variées. On sera surpris de voir par exemple apparaître pendant une course un tyrannosaure au-dessus d'une clôture électrique qui semble tout droit sortit d'un remake de Jurassic Park, ou bien de sauter d'un pont entre deux hélicoptères pour se retrouver nez à nez avec une navette spatiale échouée au milieu des glaciers. Les programmeurs iront même jusqu'à permettre davantage d'excès par l'intermédiaire d'un menu d'options délirantes à déverrouiller pendant le mode Tournoi. On y trouvera par exemple l'option de conduite "Fish Eye" et encore plus de préférences pour les modes de jeu. On notera également que le challenge est assez relevé du début à la fin pour ceux qui se lancent tête baissée dans la course sans chercher à tirer profit de certains des raccourcis. La présence de caisses de nitro sera également bien utile pour pimenter un peu la course et gratter quelques concurrents un peu trop rapides pour vous. Bref, il y aurait beaucoup à dire sur les possibilités que peuvent constituer les péripéties de votre course.

Beetle Adventure Racing
Eh toi ! Là-bas ! Le gars dans la voiture jaune. Tu touches pas à ma coccinelle OK !
Cependant, il serait inutile de nier que la force intérieure de ce Beetle Adventure Racing réside aussi dans son mode multijoueur. La grosse différence avec Mario Kart vient du fait que les armes et autres gadgets ne sont valables que durant les modes de jeu dans des arènes de combat. Vous aurez d'ores et déjà droit à 3 maps pour ce mode, puis six autres lieux à débloquer lors du mode championnat pourront venir compléter le tableau. Le but ne sera alors pas d'abattre vos adversaires afin de les ralentir mais bel et bien ici de les atomiser purement et simplement, chaque joueur disposant d'ailleurs d'une barre de vie pour faire les choses correctement. Partant de ce simple constat, le jeu aurait pu paraître un peu rébarbatif pour certains, mais toute la subtilité réside dans l'objectif principal qui consiste à amasser une série de six coccinelles de couleurs différentes pour espérer sortir vainqueur de la bataille. Pour ce faire, trois possibilités s'offrent à vous. Premièrement, vous pouvez essayer de tuer vos adversaires par tous les moyens et pour chaque frag, une coccinelle qui vous fait défaut vous sera accordée. Ensuite, vous aurez la possibilité de les récupérer tout simplement, avant vos adversaires en les dénichant dans les arènes. Enfin, il sera possible de trouver des missiles voleurs afin de dérober les précieuses collections de vos concurrents. C'est fourbe mais ça marche aussi.

Beetle Adventure Racing
Et paf ! Pastèque !
L'atmosphère du jeu toute entière regorge d'humour et il paraît vraiment difficile de s'ennuyer. Des bruitages aux musiques, en passant par les interventions de voix off, ainsi que les interactions du décor, tout s'accorde parfaitement pour donner au jeu un esprit fun et décalé à souhait. Au final, ce côté arcade sied parfaitement au titre. Il est ainsi possible de faire faire un 360° à sa voiture lors d'un saut en donnant un coup de frein à main tout en braquant à droite ou à gauche. Concernant la maniabilité des New Beetle, on notera par contre un petit point noir qui a son importance. De fait, il vous est proposé trois séries de maniabilité par gamme de voitures, mais ces dernières ont la fâcheuse tendance à tourner difficilement lorsqu'elles prennent de la vitesse. Du coup, on ne voit pas trop l'intérêt de proposer certains véhicules disposant d'une grande vitesse de pointe, qui plus est avec une tenue de route exécrable, si ce n'est pour se faire du mal. Par excès de réalisme ? Peut-être mais ce n'est pas forcément le bienvenu ici, même s'il est possible de travailler un peu son pilotage afin de s'en sortir. On pourra même choisir une boîte de vitesse à utiliser manuellement, pour transformer le jeu en un début d'ébauche de commencement de simulation, toute proportion mise à part. Certains y trouveront leur compte, d'autres non. Avis aux amateurs.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Suite à quelques problèmes de capture, les visuels de ce test ne rendent pas hommage à la qualité graphique du titre. Néanmoins, les textures sont assez riches en détails et les couleurs resplendissent. Par contre, difficile de faire l’impasse sur la «gestion minimaliste des dégâts» se résumant à des explosions de véhicules tels des ballons lors d’un choc vraiment important.

  • Jouabilité 15 /20

    Difficile de trouver de gros défauts dans le gameplay de Beetle Adventure Racing. On parlera plutôt de choix hasardeux à l’image de la maniabilité parfois trop rigide.

  • Durée de vie 17 /20

    Suivant votre talent, vous viendrez à bout du mode solo assez rapidement. Toutefois, il est possible de débloquer d’une part des options bonus et ce uniquement durant les courses du mode Championnat. Ainsi que six nouvelles arènes qui seront également à déverrouiller pour le mode Beetle Bang en récoltant le maximum de points. Ce dernier vous occupera d’ailleurs de loooongues heures durant. Par contre on eut apprécié d’avoir un mode course à trois ou quatre joueurs.

  • Bande son 16 /20

    Les musiques, généralement assez funky, sont de bonne facture et se payent même le luxe d’accentuer l’ambiance décalée du soft. De leurs côtés, les effets sonores sont assez bien rendus et suffisamment crédibles pour faire partie du tableau d'honneur. Les commentaires de la voix off, quant à eux rythment bien les courses et les batailles sans devenir insupportables.

  • Scénario /

L'année 1999 aura été le témoin d'un très bon jeu de courses sur Nintendo 64. Tant mieux puisque la machine en manquait justement. Assumant son côté décalé, arborant une très bonne durée de vie grâce à son multijoueur et sa pléthore de bonus à débloquer, alliant l'utile à l'agréable avec son gameplay simple mais efficace, ce Beetle Adventure Racing sut tirer son épingle du jeu. Si vous cherchiez une bonne occasion de ressortir la machine de Big N du placard, vous n'avez désormais plus aucune raison de ne pas le faire. Pour la peine, on en profitera même pour rameuter quelques voisins histoire de profiter pleinement de ce titre des plus conviviaux.

Profil de Pseudo supprimé
L'avis de Pseudo supprimé
15 octobre 2010 à 10:36:30
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.9/20
Mis à jour le 15/10/2010
Nintendo 64 Course Electronic Arts Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewDragon Ball Z Kakarot : Vers un Action-RPG respectueux et dynamique ? 10 déc., 16:05
PreviewGrounded - Le nouvel Obsidian miniaturise le jeu de survie ! 14 nov., 22:44
Les jeux attendus
1
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
2
Final Fantasy VII Remake
03 mars 2020
3
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020