Menu
Operation Flashpoint : Red River
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Operation Flashpoint : Red River
PC
Partager sur :

La saga Operation Flashpoint est de retour pour un nouvel épisode qui risque fort de marquer un petit tournant dans la série. En effet, les développeurs tentent aujourd’hui de démocratiser leur FPS militaire ultra réaliste en proposant une ouverture sur un public plus large à travers de nombreux partis pris. Alors pari réussi ? Premiers éléments de réponse…

Operation Flashpoint : Red River

Après Operation Flashpoint et ses deux add-on Red Hammer et Resistance, puis l'épisode Dragon Rising sorti également sur consoles, voici que la série prend une nouvelle orientation. Les développeurs ont ainsi décidé non seulement de corriger tous les soucis rencontrés sur Dragon Rising (esthétique inégale, IA déficiente…) mais surtout de sortir la série de son carcan en offrant un gameplay un peu plus accessible. D'abord, outre des animations entièrement revues et corrigées par rapport au volet précédent, le jeu bénéficie aujourd'hui de graphismes beaucoup plus séduisants, avec des soldats joliment détaillés qui possèdent tous un équipement spécifique et des armes uniques. De même, un effort a été réalisé sur les effets d'ombres et de lumières qui donnent aux décors une impression supplémentaire de réalisme, même si on remarque un peu de clipping à l'horizon (c'est en tout cas ce que nous avons constaté sur la démo jouable non finalisée - mais cela devrait être logiquement corrigé au fil des prochains mois). Quoi qu'il en soit, le Tadjikistan, pays d'Asie centrale et toile de fond unique à ce nouvel épisode, n'aura jamais été aussi bien représenté, avec ses vallées, montagnes, déserts et villages. Mine de rien, de quoi varier quelque peu visuellement les plaisirs au gré des dix grosses missions contenues dans le mode Campagne. A travers ce dernier, les développeurs proposent un scénario imaginaire qui part du principe que les forces américaines stationnées en Afghanistan se trouvent de nouveau déployées au Tadjikistan (la rivière rouge du titre est celle de Piandj qui marque la frontière entre les deux pays). Résultat : votre équipe de marines ainsi que les escouades Alpha et Charlie se confrontent à un pays hostile écartelé entre d'imprévisibles insurgés locaux et le PLA, un large régiment de révolutionnaires en provenance de Chine.

Operation Flashpoint : Red River
C'est vrai qu'il fait chaud sous ces combinaisons Régis !
En plus de la campagne constituée de dix missions réparties en trois gros actes, jouables en solo ou en coopération online jusqu'à quatre joueurs, le jeu propose quatre modes bâtis pour le multi. Ainsi, Combat Sweep est axé sur l'assaut d'un endroit particulier, Rolling Thunder impose d'escorter un convoi pendant un temps défini, alors que CSAR propose de rechercher des individus afin de les sauver. Enfin, Last Stand est basé sur la défense d'un lieu spécifique. Seul ce dernier, contenant 4 stages avec à chaque fois 4 vagues d'ennemis, était disponible lors de la démo. Avant d'entrer sur le champ de bataille, il faut donc d'abord sélectionner une classe de personnage parmi quatre (mais vous pouvez en changer à chaque fois que vous mourez) : Rifleman (soldat de base polyvalent), Grenadier (spécialiste en explosifs), Scout (équivalent du sniper) ou Auto Rifleman (du genre commando avec une grosse puissance de feu). Chacun a ses forces et faiblesses et dispose d'armes et de compétences à améliorer grâce aux points d'expérience attribués lors des victoires ou actions symboliques (ennemi tué, véhicule détruit…). Une fois sur le terrain, il est préférable de se positionner à l'abri derrière une barricade pour mieux déployer ensuite les hommes de son équipe. Bonne surprise : le gameplay apparaît plutôt instinctif. Ainsi, à tout moment, grâce à la croix directionnelle, on sélectionne l'un de ses trois coéquipiers. Puis, à l'aide du joystick, on choisit l'ordre à donner (se déplacer, soigner…) au sein d'un menu circulaire qui se superpose à l'écran. Il suffit ensuite de pointer directement l'endroit dans le décor où on désire envoyer le bonhomme. De la même manière, il est possible aussi de déclencher un soutien d'artillerie en choisissant par exemple un tir de mortier ou une frappe aérienne sur un lieu précis. Mais attention, dans ce cas-là, mieux vaut ne pas se trouver près du point d'impact car les explosions, souvent impressionnantes dans leur amplitude, peuvent causer d'inévitables dommages collatéraux.

Operation Flashpoint : Red River
T'as vu Régis ? J'imite un joueur Wii qui s'éclate à Sniper Elite !
FPS réaliste oblige, les dégâts reçus ne s'effacent pas avec le temps et votre personnage peut mourir à petit feu s'il ne se soigne pas avec un médikit. Cela prend d'ailleurs un peu de temps car deux jauges, symbolisant la guérison, doivent être remplies successivement en maintenant une touche. De même, il est possible de soigner ses compagnons lorsqu'on est à proximité, mais aussi d'ordonner à un coéquipier d'aller en secourir un autre. Mine de rien, les développeurs ont effectué un gros travail sur la gestion réaliste des dégâts. Le résultat peut d'ailleurs apparaître particulièrement gore, mais il s'agit avant tout de respecter l'horrible résultat d'une explosion de grenade ou d'un tir de fusil à pompe. Ainsi, sur le champ de bataille, il n'est pas rare que les membres de votre équipe se retrouvent avec le visage en bouillie, les membres réduits en charpie ou même avec la moitié du corps arraché (heureusement, ils réapparaissaient au bout d'un certain temps). Ce souci du réalisme rend parfois l'action sur le terrain anti-spectaculaire. Ainsi, dans la démo, on voit apparaître de très loin chaque vague d'ennemis sous forme de minuscules silhouettes noires qui s'effondrent sans panache lorsqu'on leur tire dessus (ça se joue au pixel près). De même, la mission comporte de longues plages d'inactivité au cours desquelles l'adversaire se regroupe. Enfin, il n'était pas disponible au moment de la partie, mais un seul véhicule serait visiblement jouable, à cause du désir du studio de privilégier le combat au corps-à-corps : le blindé Humvee. Toutefois, malgré ces partis pris, force est de reconnaître que l'immersion est tout de même effective sur le long terme. Abattre plusieurs adversaires à la chaîne malgré le recul important de l'arme, utiliser un mortier fixé au sol pour faire un carnage et même toucher un hélicoptère à l'horizon (véridique !), sauver vos hommes in extremis en les soignant entre deux rafales de balles… Pas de doute, tout cela apporte ici une plus grande satisfaction que dans les autres FPS, compte tenu des conditions réalistes dans lesquelles ces exploits ont été réalisés. Petit bémol néanmoins : l'IA ne semblait pas encore tout à fait au point. Car, par exemple, un des membres de l'escouade restait bêtement à découvert devant les ennemis en train de débarquer, alors qu'un muret salvateur se trouvait juste derrière lui. Il faut donc espérer que ce genre de détail soit réglé dans les mois à venir.

Operation Flashpoint : Red River
J'ai jamais aimé les antennes de toute façon.
Dans leur volonté de toucher un plus large public, les développeurs ont opté pour une maniabilité qui puisse s'adapter à chacun. Ainsi, pour les amateurs de FPS arcades, un mini radar en haut à gauche indique la position des ennemis et des coéquipiers, tandis que des tutoriaux sont disséminés tout au long de la partie et qu'une assistance à la visée est disponible. Par contre, pour les férus de simulation pure et dure, il existe le mode Hardcore qui élimine toutes les aides possibles et transforme l'aventure en un périple ultra immersif et tactique. De quoi donc satisfaire théoriquement le plus grand nombre et assurer une vraie pérennité à la série !

Nos impressions
Conscients de leurs erreurs sur Dragon Rising, les développeurs corrigent aujourd’hui le tir avec Red River en proposant une expérience guerrière à mi-chemin entre la simulation et l’arcade. Doté de modes multi coopératifs immersifs et d’un gameplay aussi efficace qu’accessible, cet épisode devrait s’avérer logiquement fédérateur si les quelques petits défauts sont fixés (IA, rythme...). Quasiment la seule dans son domaine, tout du moins sur consoles, la saga Operation Flashpoint pourrait alors redoubler de popularité. A suivre...
Profil de JackBradford
L'avis de JackBradford
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 décembre 2010 à 11:46:41
Mis à jour le 07/12/2010
PC FPS Simulation Codemasters
Commander Operation Flashpoint : Red River
PC
9.98 €
PC
24.91 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Alucard512
Alucard512
MP
le 03 mars 2011 à 19:45

ericb1981

je suis plutot d'accord avec toi dans l'ensemble le prochain ofp sera plus accessible pour ceux qui joue à call of ( de plus en plus naze au passage )mais quand on passera en mode hardcore nous aurons plus aucune aides directement à l'écran cela restera inférieur à Arma bien sur mais Operation Flashpoint reste quand meme la seule alternative pour de la simu sur console

Lire la suite...
[Jojo]_returns
[Jojo]_returns
MP
le 21 déc. 2010 à 00:54

Un vulgaire CoD. Minable.

Lire la suite...
ericb1981
ericb1981
MP
le 18 déc. 2010 à 11:30

bonjour !!!

un addon ca c est pas mal du tout ! mais bon !!!

Je joue actuellement à battlefield bad compagny 2 (ils ont sortie gratuitement des nouvelles cartes plutot sympa à jouer !)

certes, bbc2 est un jeu FPS arcade (vraiment trop à mon gout ! vider un chargeur sur la gueule d un mec pour qu il tombe !!! super le frag !!!)

Pourquoi je parle de bbc2 ???

c est tres simple ! avec les jeux battlefield, ce que j'apprécie avant tout ! ce sont :

=> les serveurs : et oui ! dans son ensemble, les serveurs sont stable avec des pings plus ou moins haut ! mais surtout on peut jouer facilement ! de plus, on choisi son serveur et on peut rejoindre un ou plusieurs potes en sur le même serveur (sans que celui ci se déconnecte toutes les 2 minutes !

=> le systemes de jeu : sur bbc2, on est un seul gars a la fois, on a pas d equipe robots au cul ! mais on peut se regrouper en team de 4 joueurs et monter une vraie stratégie d'attaque réaliste !!!

voici les vrais problemes de ofp !!! juste ca !!! c est pas grand chose ! et je peux vous dire que je quitte bbc2 si les developpeurs modifie juste ca !

ce que j'aime sur ofps :

=> le jeu en lui meme : un balle un mec ! une balle on tombe ! plus réaliste ! ca change de battlefield un obus peut etre un mec ! et en plus dans bbc2 ! ils ont changé la puissance des armes ! la mitrailleuse est plus precise que le fusil du sniper !!

=> le realisme du combat : les sons les graphismes sont superbes !

pour revenir à l'addon : leur mode avec le radar ! bin ! oui (pour connaitre la carte pour les novices ! on passe tous par la ! on se fait prendre à revers car on connait pas la carte, on part du mauvais coté en vue de la grandeur des cartes) mais bon ! c est plus fun sans !!!

voilà! je sais pas si je suis le seul à donner cette opinion du jeu ! mais bon ! je la transmets afin de donner ma contribution en espérance de bénéficier une réponse à ma demande !!!!

En attendant, je vous souhaites de bonnes fêtes de fins d'annéé !!!

@plus

Lire la suite...
RayJefferson
RayJefferson
MP
le 09 déc. 2010 à 09:25

C 'est un style de jeu y' as ceux qui préfère des FPS ou la balistique est ligne droite des carte de taille petite peu de joueurs sur chaque carte une ia très scripte et d' autres préfèrent un jeu avec des grandes carte une balistique plus poussée un grand nombre de véhicules tout type confondus une ia certes pas parfaite mais corrigé aussi souvent que possible sans oublier une immense communauté pour enrichir ce jeu sans oublier que Bohemia as cessé de collaborer avec Codemasters parce qu'il demandait un jeu plus arcade voila il en faut pour tous style.

Lire la suite...
iznogoud2000
iznogoud2000
MP
le 08 déc. 2010 à 10:35

Bah une chose est sûre, OF était tellement réaliste que je ne me suis JAMAIS amusé dessus.

Alors moi ça me convient très bien.

Retournez donc vous prendre la tête sur vos jeux impossibles si le coeur vous en dit.

Lire la suite...
andromedius
andromedius
MP
le 07 déc. 2010 à 22:36

Bonsoir,

Juste une petite remarque de fond, sans être trop dur avec le jeu.

Codemasters possède la licence Flashpoint mais n'emploie plus du tout la même équipe de développeurs, Bohemia Interactive, qui avait conçu Operation Flashpoint et ses deux addons (Red Hammer et Resistance) évoqués au début de l'article.

Bohemia Interactive a par la suite développé un des simulateurs de combat les plus exigeants du marché vidéo-ludique sous le nom d'ARMA (version 1 et 2). De plus, Des versions militaires de ce simulateur ont été créées sous le nom de VBS 1 et VBS 2 et servent à la formation des combattants de plusieurs nations. C'est un fait bien connu par les amateurs de FPS militaires "réalistes".

Sans juger de la qualité du jeu à venir, Operation Flashpoint Dragon Rising et son second volet ne peuvent donc en aucun cas se réclamer de l'héritage Bohemia Interactive.

Il aurait tout de même été bon de le rappeler en commençant cet aperçu.

Cordialement.

Lire la suite...
Bladeofhope
Bladeofhope
MP
le 07 déc. 2010 à 22:26

Moi je cris à la diversité !

L’erreur majeure (selon moi) du précédent opus et de celui la reste le nom, le rapport entre flashpoint (les premiers : extension ect ... ) et le jeu proposé n'était que le faite d'être un soldat usa contre de méchant communiste,

Le précédent n'était pas "mauvais" sans être un "inoubliable" il se laissait jouer,

Mais les testeurs/journalistes/joueurs de JV.com pour la plus part ne sont pas capable d’apprécier les point fort d'un jeu ne se concentrant que sur ses défauts et en exhibant en continu des comparaisons honteuse,

J'ai déjà lu plusieurs sous entendu pour ArmA ( citation JV.com "une expérience guerrière à mi-chemin entre la simulation et l’arcade" d'ou tu vois un rapport avec ArmA ? )

Sans parlé des enragé black ops, kill zone ou tu autre fps, qui vont se ramener pour critiquer un appercu qu'ils n'auront même pas lu,

On critique souvent l'avenir du jeu vidéo, mais le présent des joueurs est lui aussi bien obscur,

J’espère en tout cas qu'il développement un jeu suffisamment fini pour qu'il puisse être joué et qu'ils encourageront la concurrence à se surpasser ! et qui sait peut être qu'il y aura une bonne surprise au bout ou juste plusieurs heures de plaisir de jeu !

Lire la suite...
Nicomacdo
Nicomacdo
MP
le 07 déc. 2010 à 21:27

Après lecture, je reste mitigé pour l'instant.

Lire la suite...
Warz2
Warz2
MP
le 07 déc. 2010 à 21:22

En fait s'ils passaient plus de temps à faire le jeu qu'à nous retoucher chaque screen on aurait sûrement le plus beau jeu de tous les temps vu comment chaque détail sent la retouche 'toshop à plein nez.

Lire la suite...
Tyran-Nemesis
Tyran-Nemesis
MP
le 07 déc. 2010 à 19:59

Futur flop. ArmA 2 rules :cool:

Lire la suite...
Boutique
  • Operation Flashpoint : Red River PC
    9.98 €
    24.91 €
  • Operation Flashpoint : Red River PS3
    16.90 €
    29.98 €
  • Operation Flashpoint : Red River 360
    34.89 €
    69.00 €
DERNIERS TESTS
  • Test : The Occupation : un concept intéressant mais ponctué de petites erreurs
    PC - PS4 - ONE
  • Test : Baba is You : Un jeu simple mais pas simpliste
    PC - SWITCH - MAC - LINUX
  • Test : Sekiro : Shadows Die Twice - L'esprit de Tenchu, l'âme des Souls
    PC - PS4 - ONE
Tous les tests
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Mortal Kombat 11
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Days Gone
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce